Jacques Sapir : « François Fillon prétend parler comme de Gaulle mais il pense comme Jean Monnet »

François Fillon ou la fausse surprise. François Fillon est cet ancien bras droit du gaulliste Philippe Séguin qui a porté, cinq années durant, le costume de premier ministre de “Sarko l’Américain”.  A son bilan : la forfaiture du traité de Lisbonne, la réintégration de la France dans l’OTAN, la destruction de la Libye, l’explosion de la dette et la forte montée du chômage. Liste bien sûr non exhaustive. Aujourd’hui, il se dit l’héritier de Margaret Thatcher et de Gerhard Schröder et nous propose un programme néo-libéral en tout point conforme aux volontés du club BilderbergOD

fillon-de-gaulle-monnet

« L’un des faits marquants de la campagne pour les « primaires » de la Droite et du Centre, dont le premier tour se déroulait le dimanche 20 novembre a été la spectaculaire remontée de François Fillon. Cette remontée s’est soldée par un résultat imprévu : François Fillon enregistre plus de 44% des 4 millions d’électeurs qui se sont déplacés pour cette primaire, devançant de loin Alain Juppé (28%) et Nicolas Sarkozy (environ 20%).

L’une des raisons qui explique ce résultat est certainement la volonté de nombreux électeurs de droite d’échapper à l’alternative Juppé-Sarkozy. Il est vrai qu’entre la momie, transformé par la presse en clone de François Hollande, et l’Excité-Chef, le choix ne soit guère appétissant. En un sens, la victoire au premier tour de François Fillon est aussi une défaite de la presse et de la tentative d’imposer un candidat des médias.

Une autre raison a pu être le programme de François Fillon. Ce candidat a produit un véritable programme, fort détaillé. C’est un de ses points forts, comparé au vide intersidéral de personnes comme Copé, Le Maire ou « NKM » ; mais c’est aussi un point faible car la précision même du programme attire logiquement un œil critique. Et, si l’on peut partager certaines des propositions de François Fillon, d’autres sont incontestablement inquiétantes.

L’homme d’un programme

François Fillon a dit et écrit des choses assez justes sur plusieurs thématiques. Qu’il s’agisse de l’éducation, où il entend faire la chasse aux « pédagogistes », ou sur la sécurité publique, ou il dit fort justement que les lois et règlements permettant d’assurer la sécurité des français face au terrorismes existent déjà et que la véritable question posée est celle de la volonté de l’Etat à appliquer ses lois, on ne peut être que d’accord. Rien n’est pire pour l’autorité de l’Etat que la multiplication de lois et de mesures qui ne sont pas appliquées. On peut penser que les prestations de François Fillon sur le terrorisme, en particulier son débat avec le juge Trevidic sur France-2, n’ont pas été étrangères à sa percée spectaculaire lors du premier tour de la primaire de la Droite et du Centre.

De même, en politique étrangère, il entend rééquilibrer la position de la France, en particulier au Moyen-Orient, et rouvrir le dialogue avec la Russie. Ces mesures s’imposent à l’évidence. Le fait que dans sa tournée d’adieux le Président des Etats-Unis, M. Barack Obama, n’ait pas souhaité se rendre à Paris, alors qu’il fit un voyage remarqué à Berlin et à Athènes (quoi que pas pour les mêmes raisons) devraient faire réfléchir tous ceux qui pensent que la politique étrangère est chose importante. La France est, provisoirement, sortie de l’Histoire du fait de son alignement inconditionnel sur l’Allemagne et les Etats-Unis. Barack Obama, en homme occupé, n‘avait pas de temps à perdre. Il a « zappé » Paris et son insignifiant Président.

Mais, ces choses justes ne sont pas suffisantes. François Fillon se présente à nos yeux comme un homme neuf. Nous n’oublions pas cependant qu’il fut pendant cinq ans le Premier-ministre de Nicolas Sarkozy et qu’à ce titre il doit en embrasser le bilan. Nous n’oublions pas que des mesures désastreuses, comme l’implication de la France dans le drame libyen et la conversion de la politique française à l’atlantisme et à l’idéologie « néoconservatrice », ou la fameuse réforme Chatel, du nom de cet ancien DRH de L’Oréal passé à l’Education Nationale, qui entendait supprimer l’enseignement de l’Histoire en classes de terminales scientifiques, furent prises alors qu’il était Premier-ministre. Il est bien temps aujourd’hui de dire que la politique étrangère de la France est désastreuse ou qu’il faut reconstruire un récit (et non un « roman ») national ; quelle crédibilité peut-on avoir quand on n’a pas fait une profonde autocritique sur son action passée ? Mais surtout, on ne peut oublier que François Fillon fut à l’origine, par sa politique, de la forte hausse du chômage que la France a connue à partir de l’été 2011″.

Lire la suite sur le blog de Jacques Sapir

Rappels :

De retour de la réunion du Bilderberg, Fillon vise la présidentielle de 2017

Bilderberg : réunion des « exécutants » de ceux qui ont vraiment le pouvoir

Qui étaient les pères fondateurs de l’Europe ? (F. Asselineau)

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

26 commentaires pour Jacques Sapir : « François Fillon prétend parler comme de Gaulle mais il pense comme Jean Monnet »

  1. xavib dit :

    42% des Français qui ont participé ont voté pour éliminer Sarkozy d’après un sondage.
    C’était le but recherché : gaver les Français avec les insupportables Juppé et Sarkozy, dont ils ne peuvent plus, pour qu’il se reportent sur Fillon…
    Gagné !

    • laurent dewilders dit :

      Pôôôvre Juppé qui se croyait le favori du système: en fait le système cachait bien son jeu car c’était Fillon! (ôtez du système les bobos, gauchos et médias « progressistes » ….de la petite bière! ceux là n’y ont vus que du feu)

      • Il y a sans doute pas de vrai favori, ils le sont tous du moment qu’ils ont été préalablement validés.
        Peu importe qui est élu entre Juppé, Fillon ou Sarkozy, les vrais puissants s’en moquent. Quelle marge de manoeuvre possède un président aujourd’hui ?
        Ce sont les financiers qui décident de la politique qui sera menée.

        https://lilianeheldkhawam.com/2016/11/22/aucun-president-ne-peut-resister-a-la-finance-internationale-liliane-held-khawam/

      • Geraldine dit :

        Oui Olivier, les dés sont pipés. C’est ce que certains lecteurs ne veulent pas comprendre qui croient toujours dans la démocratie du bulletin dans l’urne.

        Cela dit je vais encore plus loin que vous : je pense que l’élite de l’élite, les « faiseurs de rois », avaient bien senti venir le coup et savaient fort bien qu’un Juppé ou un Sarkozy seraient rejeté par les Français.

        Ils ont les vrais sondages, eux !

        Ils ont donc joué la carte Fillon en lui recommandant de se faire le plus discret pendant 3 ans afin d’apparaître comme un homme neuf.

        Puis la grosse Bertha des sondages falsifiés présentant les primaires comme jouées d’avance.

        De quoi bien exaspérer les gens.

        Le résultat, on le connaît.

      • Oui, c’est tout à fait possible. C’est d’ailleurs un peu ce à quoi je fais allusion en parlant de « fausse surprise ». Cela dit ça reste une hypothèse, on n’a aucune preuve… l’autre possibilité étant, comme je l’ai dit plus haut, qu’au fond peu importe entre les trois, ils ne sont que des exécutants de l’oligarchie mondialiste.

  2. matbee dit :

    Philippe de Villiers (que je n’aime pas, faux-cul sioniste) révèle une perle : « François Fillon m’a dit un jour : Les Bilderberg, c’est eux qui nous gouvernent » »

    • Pierre dit :

      Philippe de Villiers (que je n’aime pas, faux-cul sioniste)…
      Philippe de Villiers n’a rien de sioniste!
      Alors dites-moi en quoi il est sioniste d’après vous?

    • matbee dit :

      L’avez-vous entendu un jour critiquer la politique d’Israël au Moyen-Orient (colonisation des territoires occupés, invasions et crimes de guerre à Gaza…) et son soutien aux terroristes (Etat Islamique) ou dénoncer la mainmise des sionistes sur la politique, les médias et la finance en France ?

      Non il tape exclusivement sur les musulmans et sur l’islam, d’où ses passages répétés dans les médias… Le danger de l’islamisation par ci, « ma France sans l’islam » par là : mais qui a oeuvré pour l’immigration en France ? le « droit à la différence » et la communautarisation ? qui est derrière la création des associations antiracistes?
      De Villiers sait pertinemment que pour exister médiatiquement et pouvoir vendre ses livres il y a un pouvoir qu’il ne faut surtout pas citer. Comme disait Voltaire.

      Poisson l’a compris à ses dépens…. Pas encore vous on dirait.

      • Pierre dit :

        Poisson n’a décrit que les faits! Et révélée la situation de qui est qui à tous! Merci à Monsieur Poisson! Même les ombres servent la Lumière en ce sens qu’ ils se révèlent d’eux-mêmes aux yeux de tous dans leur véritable nature… avant de disparaître, en pleine Lumière!

        De Villiers est trop intelligent! Trop expérimenté pour réagir et s’exposer!

        De Villiers n’est pas Poisson! Poutine et De Villiers marchent de concert dans un même Esprit! Poutine n’est pas sioniste! Il y a des sionistes et des « sionistes »! Il y a des juifs et des « juifs », comme des chrétiens et des « chrétiens », et des crétins!

        Villiers est un Souverainiste! Un Chrétien! Un Patriote! Un pur Gaulien! Son intérêt pour l’histoire de Jeanne d’arc, des grands rois de France, des lieutenants du Christ en France et en Russie, leurs Sacres, la Tradition chrétienne originale, mise en parallèle avec l’histoire de la tentation du Christ par le diable dans le désert pour une quarantaine, décrive le let motif du Pédagogue de la France Originelle! Pour lui, la France doit renaître de ses cendres! Comme le Christ est ressuscité d’entre les morts! Et les « morts » pour avoir une idée de qui ils sont, regardez ce qui se passe au gouvernement français, et ailleurs, en Europe, en Amérique, en Asie, ça frétille, comme une truite dans le fond d’une chaloupe; c’est la Lumière de qui nous sommes vraiment qui s’installe partout, en nous tous, comme à l’extérieur de nous, et naturellement, tous les coups fumeux sont révélés à la face des nations; le « roi » de ce monde perd ses culottes, comme ses adorateurs.

        Défendre ses intérêts ne se confond pas nécessairement avec la politique sioniste!

        Tout ceux qui ne critique pas les sionistes de front ne sont pas nécessairement des sionistes!

        S’il critique l’Europe « abyssale », les néocons et les lobbyistes, les sectes de tout acabit et les organisations secrètes, l’immigration sauvage, les bandits de Kiev, il le fait indirectement, sans vouloir le faire!

        De Villiers en bon Chrétien appliquerait plutôt des préceptes comme…
        Que celui qui n’a jamais péché, lui jette la première pierre!
        L’histoire de la poutre et de la paille est bonne aussi!

      • matbee dit :

        Mon pauvre ami… mais vous êtes illuminé ! C’est Villiers ou la Vierge Marie que vous avez rencontré ?

        Villiers tel Don Quichotte ne combat que des moulins à vent… jamais les vrais responsables, jamais les coupables mais vous vous en foutez. Vous êtes aux anges.

        Restez-y si vous voulez, moi je reste sur terre à parler de politique.

      • matbee dit :

        « De Villiers est trop intelligent! Trop expérimenté pour réagir et s’exposer! »

        Mdr… Trop lâche surtout…

      • Pierre dit :

        Vous êtes ridicule! Vous dites n’importe quoi!

  3. Ping : Jacques Sapir : « François Fillon prétend parler comme de Gaulle mais il pense comme Jean Monnet » |

  4. Ping : keg – 268 Mars = 23/11/2016 – Fillon, c’est le P.E.P (penser-écrire-parler, comme en désordre…… ). Et si on s’en passait? « la "Une" de keg

  5. k.e guillon dit :

    On peu parler comme de Gaulle, penser comme Monnet…..
    Nul ne saura écrire comme Fillon. Il faut le faire….. http://wp.me/p4Im0Q-1nR
    Vous en doutez. Ouvrez – donc cette révélation-scoop! Les slogans à la mode 2017,,y sont

    http://wp.me/p4Im0Q-1ok

  6. Pierre dit :

    Une «campagne dégueulasse»

    Au programme, le maire de Bordeaux s’en est une nouvelle fois pris à son rival qu’il affrontera dans les urnes le 27 novembre. «J’observe que depuis quelques jours, les soutiens d’extrême droite affluent pour l’équipe Fillon-Sarkozy, qui reconstitue le tandem de 2007-2012», a-t-il lancé devant ses partisans, leur laissant le soin de siffler copieusement les noms de l’ancien président français et de son Premier ministre d’alors.

    On m’a baptisé Ali Juppé, grand mufti de Bordeaux

    Réitérant ses attaques sur le programme économique jugé «brutal» de François Fillon, Alain Juppé a ensuite déploré le tournant qu’avait pris la campagne, accusant ses adversaires de l’avoir dénigré avec virulence : «J’ai subi des attaques personnelles ignominieuses. Sur les réseaux sociaux, on a laissé entendre que j’avais financé la plus grande mosquée d’Europe, qui n’existe pas. Puis on m’a baptisé Ali Juppé, grand mufti de Bordeaux. Et la dernière couche de calomnie, ce sont mes liens avec le salafisme. […] Ces messages ont fait des dégâts, et j’ai des témoignages de gens qui ont changé leur vote, car impressionnés par cette campagne dégueulasse.»

    Se tournant vers un tout autre sujet, régulièrement évoqué pendant la campagne, Alain Juppé a ensuite développé sa vision des relations franco-russes, alors qu’au même moment, dans un discours à Lyon, François Fillon appelait à un partenariat entre Paris et Moscou.

    «J’ai trois vérités à dire à Monsieur Poutine. 1. On n’annexe pas un pays voisin en négation de toutes les règles internationales, c’est ce qu’il a fait sur la Crimée. 2. Quand on signe des accords, comme à Minsk pour rétablir la concorde en Ukraine, on les respecte ! 3. Ce qui se passe au Proche-Orient est abominable, notamment en ce qui concerne les chrétiens d’Orient. La priorité des priorités, c’est l’éradication de l’État islamique. Et après, qu’est-ce qu’on fait ? On rétablit Bachar el-Assad ? Il n’y aura pas de retour à la paix si nous restaurons Bachar el-Assad sur son trône, c’est ce que nous dirons à la Russie», a martelé le maire de Bordeaux.

    https://francais.rt.com/france/29432-alain-juppe-toulouse-intervenue-marseillaise

  7. Henry dit :

    Fillon c’est du Sarkozy enrobé de bienséance et de courtoisie… mais c’est du Sarkozy (ou du Juppé !). D’ailleurs Sarkozy l’a dit : c’est pour mon bilan qu’ils votent en votant Fillon…

    Je suis vraiment navré de voir que les Français sont comme des mouches qu’on attrape avec du miel. Atterrant.

  8. Pierre dit :

    Juppé et les islamistes : rumeurs et vérités

  9. Pierre dit :


    ÉNORME CLASH : Marion Maréchal-Le Pen écrase Alain Juppé

  10. Pierre dit :


    Publiée le 23 nov. 2016

    Éric Zemmour face François Fillon le vainqueur des primaires

  11. Pierre dit :

    Fillon parle avec Poutine lors d’un forum en Russie

    Brexit, Trump, Fillon, la Bulgarie et la Moldavie dans son escarcelle la semaine dernière – c’est une victoire totale et sans appel pour les russes, via la stratégie – notamment médiatique – qu’a mis en place le stratège qu’est Vlad Vladimirovich (Poutine) .

    Dans une intervention sur la télévision publique russe, Vladimir Poutine a mis en avant les qualités de l’ancien Premier ministre, qui «se distingue fortement des hommes politiques de la planète».

    François Fillon est «un grand professionnel», «capable de défendre son point de vue», a déclaré mercredi le président russe Vladimir Poutine.

    «Monsieur Fillon, à mon avis, se distingue fortement des hommes politiques de la planète», a aussi estimé le président selon des images retransmises par la télévision publique. «[M. Fillon] au premier abord est fermé, réservé mais, malgré ses manières très européennes, il est capable de défendre son point de vue» a expliqué le président russe ajoutant à propos de l’ex-Premier ministre que c’était «un négociateur ardu» et un «grand professionnel».

    François Fillon se démarque du reste de la classe politique française dans ses positions vis à vis de la Russie. Sur la question syrienne, il confiait son point de vue à l’hebdomadaire Valeurs Actuelles en 2015 : «Il faut se féliciter que la Russie soit intervenue. Sinon, nous aurions sans doute en face de nous un État islamique encore plus puissant».

    Il ne considère d’ailleurs pas le départ de Bachar el-Assad comme indispensable à la résolution de la crise en Syrie.

    Il souhaite également lever l’embargo imposé à Moscou depuis le rattachement de la Crimée. Il faisait partie des 86 députés ayant voté une résolution en avril dernier en ce sens.

    «J’espère que ce vote permettra au gouvernement d’accélérer le processus pour la levée de cet embargo» déclarait-il alors.

    Il regrettait enfin l’annulation de la vente des navires Mistral décidé par François Hollande au cœur de la crise ukrainienne, décision qu’il qualifiait de «stupide, coûteuse et inefficace».

    François Fillon décrit le président russe comme «un bouledogue» avec «un côté chaleureux et sensible». Pour Thierry Mariani, député LR des Français de l’étranger pour la Russie et soutien de longue date de François Fillon, le courant est passé entre les deux hommes : «Il y a une estime réciproque». Il confie une anecdote du temps où l’ancien Premier ministre était à Matignon : «Je me souviens d’une réunion à Moscou où j’avais attendu une heure et demie de plus que la durée prévue de leur rencontre. Ils ont parlé pendant trois heures. Je ne vois pas Vladimir Poutine accorder plus d’une heure à quelqu’un pour qui il n’a pas d’estime.»

  12. zorba44 dit :

    Pour qui les électeurs de Fillon voteront-ils en 2017 ? That’s the question !

    Jean LENOIR

  13. Robert dit :

    Si Fillon est élu, ça va tanguer sur le plan social, vu l’austérité des mesures prévues. Après avoir été « couillonnés » par Hollande, une majorité de Français comprendront qu’ils ont été « couillonnés » par Fillon… La place sera libre pour le FN en 2022…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s