Comment la Réserve fédérale truque-t-elle les marchés financiers ?

Le scandale abyssal de la Fed, et des banques centrales en général, passe fort malheureusement à mille pieds au-dessus de la tête de l’immense majorité des Français, qui ne savent même pas à quoi servent les banques centrales – voire qu’elles existent… Tant pis, un petit rappel ne pourra pas faire de mal. Pour le reste, on verra assez vite si Trump a réellement l’intention de s’attaquer au cartel bancaire ou si ses propos n’étaient que des promesses de candidat, qui n’engagent, comme chacun sait, que ceux qui les reçoivent. OD

fed-trucage-manipulation-marches

« C’est probablement le dernier de vos soucis, tant que vous avez un emploi, ou que vous touchez votre retraite. Néanmoins il y en a que ça intéresse, et du coup je vais me fendre d’une explication détaillée pour satisfaire leur curiosité. Que ne ferais-je pas pour être agréable aux lectrices et lecteurs ?

D’abord la Fed n’a pas le mandat d’intervenir sur les marchés et elle passe pourtant outre. Elle est théoriquement seulement là pour équilibrer la politique monétaire et l’inflation, et ça finit là. Mais ça fait bien longtemps qu’elle passe outre cette mission, évidemment pour servir la soupe au secteur bancaire, vu que la Fed est privée et qu’elle appartient à plusieurs banques pilotées de la City de Londres, pour faire court les Rothschild et consorts.

La Fed possède la plateforme de trading la plus élaborée au monde, ce qu’elle ne devrait évidemment pas avoir. Évidemment c’est parce qu’elle s’en sert qu’elle en a une. Une plateforme de trading c’est fait pour acheter et vendre des véhicules financiers comme des actions ou des obligations par exemple.

Pour commencer, la Fed n’a absolument aucune limite financière. C’est comme si vous jouez au poker avec vos mille euros et que vous avez face à vous quelqu’un qui peut mettre un million, dix millions, cent millions ou plus. Vous n’avez aucune chance.

Évidemment la Fed négocie des obligations gouvernementales et aussi pilote des QE, c’est à dire des assouplissements quantitatifs. Le principe des QE : les banques ont des obligations qui ne seront sorties à maturité que dans des années. Alors la Fed leur rachète tout de suite en les échangeant aux banques contre du liquide immédiat. Les banques peuvent s’amuser avec ce cash pour spéculer. Et en achetant ces obligations leur prix augmente et donc le taux d’intérêt baisse, car la relation est mathématique. La Fed veut des taux d’intérêt bas pour protéger le bilan des grosses banques, les fameuses « trop grosses pour échouer », les actionnaires de cette même Fed. La Fed peut acheter toutes les obligations qu’elle veut puisqu’elle crée le liquide ex nihilo. Pas de limite au processus. Pratique, isn’t it ?

Mais évidemment la Fed va bien plus loin. Dans ces banques trop grosses pour échouer il y a les banques qui négocient l’or. Pour protéger le dollar vu que la Fed en crée en veux tu en voilà, il faut qu’elle bloque sa relation avec l’or. Elle vend des montants considérables de shorts nus (sans or physique détenu) sur les marchés futurs de l’or. Ça effondre le prix de l’or.

Si le marché des stocks [actions] commence à tomber, tout ce que la Fed doit faire c’est d’acheter des actions du S&P 500 sur le marché des futures. Et ça remonte.

Si vous êtes une banque amie de la Fed et donc que vous pouvez emprunter à 0.25%, vous achetez des actions d’entreprises qui paient 2 ou 3% de dividendes et vous faites donc instantanément un profit de la différence. C’est ce qu’on appelle la technique de l’arbitrage. Pas trop difficile et sans aucun risque. Tant que les taux d’intérêt seront bas, cela sera possible.

La Fed a donc truqué les marchés de tous les bords, à son profit ou à celui de ses banques actionnaires ou amies. Évidemment tout cela devrait être illégal et puni. Les Rothschild s’en donnent à cœur joie.

À moins que le monde abolisse le dollar, et ça vient, rien ne peut détruire ce château de cartes puisque la Fed peut créer artificiellement tout l’argent qu’elle veut. Sans aucune limite de quantité et de valeur ».

Algarath Select, le 1er décembre 2016

Rappels :

Le plus grand braquage de l’Histoire de l’humanité (Mike Whitney)

Brandon Smith : « L’objectif de la Fed est de détruire les marchés américains et le dollar »

Un bon coup d’oeil sur l’avenir

Philippe Béchade : « Transfert terminé »

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Comment la Réserve fédérale truque-t-elle les marchés financiers ?

  1. Deudon dit :

    Enfin quelqu’un qui a un autre cerveau que celui du tube digestif.
    J’attendais cela avec impatience.
    Tout vient à point pour ceux qui savent attendre.
    C’est pour cela que l’on vous suit fidèlement. MERCI !

  2. Ping : Comment la Réserve fédérale truque-t-elle les marchés financiers ? |

  3. zorba44 dit :

    Fais Et Défais : la FED ! …au delà de toutes les règles !

    Jean LENOIR

  4. Renaud dit :

    Très intéressant cet article. Merci.

  5. matrix dit :

    « L’abolition du dollar » ne va quand même pas se faire comme ça. La puissance militaire US ne pourra pas rester l’arme au pied. Imagine-t-on que l’oligarchie US va renoncer aussi facilement à ses privilèges démesurés ? Je m’attends à de nouveaux attentats, de nouveaux coups d’Etat, de nouvelles guerres….

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s