Le Royaume-Uni post-Brexit attire les multinationales !

Tiens mais je croyais que le Brexit allait faire fuir les entreprises et le capital installés au Royaume-Uni ? Et que l’UE allait les récupérer ? C’est le contraire qui est en train de se passer… On nous aurait donc menti ? 🙂 OD

(RTL, 12 décembre 2016)

« McDonald’s, le numéro un mondial du fast-food, vient d’annoncer qu’il allait transférer son siège social à Londres. C’est donc la preuve que le Brexit ne fait pas peur à tout le monde. Dès janvier prochain, le restaurateur aura installé le siège de toutes ses activités non américaines en Angleterre. Il était jusqu’ici au Luxembourg, pour des raisons fiscales.

Cette nouvelle fait suite à l’annonce, il y a quelques semaines, d’un gigantesque investissement à Londres de Google, avec la création de plusieurs milliers d’emplois. À compter de 2018, ce campus Google pourrait accueillir jusqu’à 7.000 salariés. Le Royaume-Uni post-Brexit est en train de devenir la base pour des multinationales américaines, celles-là même qui étaient jusqu’ici en Irlande ou au Luxembourg, dans l’Union européenne.

Qu’est-ce qui motive leur installation à Londres ? La question fiscale est déterminante. Comme par hasard, McDonald’s et Google avaient été inquiétées par des enquêtes lourdes de la Commission européenne, qui cherche à limiter les pratiques d’optimisation fiscale. Jusqu’ici, ces grandes entreprises logeaient tous leurs profits au Luxembourg et en Irlande, avec des artifices comptables, de façon à profiter d’une taxation très faible. L’argent partait ensuite dans des paradis fiscaux. Apple est le champion de cette technique : l’entreprise dispose de plus de 100 milliards de profits qui ont ainsi largement échappé à l’impôt. Mais Bruxelles est de plus en plus sourcilleux.

Cela veut dire que l’Angleterre leur consent des conditions fiscales intéressantes. L’impôt sur les sociétés est à 20%, l’un des taux les plus bas d’Europe. Theresa May, le Premier ministre, a annoncé son intention de le réduire à 10%, sans même considérer les accords fiscaux spécifiques. Les sociétés concernées sont donc assurées de profiter d’une fiscalité faible, et d’échapper en partie aux poursuites européennes. Le dumping fiscal, c’est la stratégie de Theresa May pour contrer les effets négatifs du Brexit.

Cela semble marcher. Tous ceux qui avaient enterré le Royaume-Uni en croyant qu’il allait devenir un désert économique, ont sous-estimé les effets de l’arme des impôts. Il faut même se préparer à une guerre fiscale face à un Royaume-Uni qui veut désormais devenir le Singapour de l’Atlantique.

Il  y a quand même les banques, qui annoncent leur départ de Londres. C’est vrai que le Brexit est beaucoup plus gênant pour un établissement financier, parce qu’il n’aura plus le droit d’exercer son activité à partir du Royaume-Uni, si le passeport financier est retiré à Londres. Mais on observe que les banques ont menacé de partir, et que ce n’est pas encore le cas. Vont-elles réfléchir si elles ont une bonne proposition, au moins pour une partie de leurs activités ?

Dans un tout autre domaine, le constructeur automobile Nissan – l’un des plus gros industriels d’Angleterre, puisqu’il y fabrique 500.000 véhicules par an – s’était lui aussi interrogé. Allait-il maintenir chez les Anglais la production du Qashqai, l’une des voitures les plus vendues en Europe ? Un petit rendez-vous entre Carlos Gohn, le patron de Nissan, et Theresa May, et tout s’est arrangé. Il y a probablement eu des engagements du gouvernement pour compenser les éventuels surcoûts du Brexit ».

RTL.fr, le 12 décembre 2016

Rappels :

Le Brexit redistribue la géopolitique mondiale

Les élites sont partagées sur le Brexit et l’avenir de l’UE

Londres en passe de devenir le centre bancaire offshore de la Chine

 

mcdonalds-royaume-uni

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Le Royaume-Uni post-Brexit attire les multinationales !

  1. zorba44 dit :

    A quand un impôt sur les sociétés à 5% en France ?!…
    La parade, donc, toujours plus bas comme pour les normes sociales !

    Jean LENOIR

  2. Trend dit :

    D’abord l’Islande que l’on disait au bout de la guerre civile, résultat 2013 chomage: 3,6 % et l’on parle d elimiter le nombre de touristes !
    Ayant une connaissance qui pilote pour Icelandair, un constat, depuis près de trois ans que des chantiers dans toutes les grandes villes. Et tout celà sans rien brader au niveau social càd pas de législation avec peu de couverture sociale comme en Irlande, avec un impôt moye le troisième plus élevé d’Europe et avec 3,6 % chomage( 1er trimestre 2016) !!!!
    J’oubliais, alors que l’on sable le champagne lorsque la croissance n’est pas négative ( France1,3 %Belgique 1,4 % Italie 0,8% Allemagne 1,5 % les ridicules…), Islande 2015 4 %

  3. Nanker dit :

    Et l’andouille de Tulle (alias Gros Piteux 1er) qui promettait un Brexit le plus dur et le plus douloureux pour les Anglais. C’était vu d’avance, la perfide Albion allait pleurer des larmes de sang.
    Hé gros bêta c’est pour NOUS qu’il va être pénible ce Brexit : les Anglais ne déclencheront l’article 50 que lorsque tout sera réglé bouclé arrangé planifié… à leur avantage exclusif!

  4. Ping : Le Royaume-Uni post-Brexit attire les multinationales ! |

  5. cesar dit :

    il ne fallait pas être devin pour prédire que le brexit est une opportunité positive pour les anglais.
    le cout d’achat plus important des produits manufacturés importés va permettre la création d’entreprise en angleterre qui diminuera leurs importations et augmentera leurs exportations.
    pour faire simple . Vivement le frexit rapidement . et fin de l’europe des merdeux

    • roc dit :

      ben voyons t’est un génie toi yaca-yaca
      sortir de l’Eurozone et dévaluer l’euro francs de 25% !
      diminuons tout les salaires et les retraites de 25% ce seras pareille !

      • Alcide dit :

        …sortir de l’Eurozone et dévaluer l’euro francs de 25% !
        diminuons tout les salaires et les retraites de 25% ce seras pareille !..
        Ha bon , vous en êtes certain ?
        Vous avez certainement des preuves car à part le pétrole ou le billet d’avion ou le AÏe-Fone X et tous les biens importés qui seront plus cher ( Sauf ceux de Grande Bretagne , Italie ou Grèce qui dévalueront également) , le Beaujolais -saucisson-beurre restera au même prix non ?

      • roc dit :

        en fait même les voitures dites fabriquées en France n’y sont souvent que montées avec des pièces produites a l’étranger

      • Alcide dit :

        @ Roc,
        Nous sommes d’accord .
        La mondialisation couplée au marché unique de l’EU est l’eldorado des sociétés d’import.
        L’EU n’a hélas jamais pensé à ses populations en promouvant la préférence communautaire intra EU avec protection aux frontières qui aurait cré un véritable marché unique et un cercle vertueux de création/consommation interne.
        Les populations d’EU de plus en plus précarisées par la fuite de l’appareil de production et donc des emplois puise dans son bas de laine pour payer les dernières choses inutiles à la mode.
        Au bout du bout de ce paradigme fou la ruine est assurée à la fois pour les clients en voie de paupérisation ( voir l’indice conteneurs ) et par contrecoup pour les sociétés dé-localisatrices qui ne sont que locataires dans les pays d’accueil et dont la bassin de chalandise européen est vidé de tout pouvoir d’achat.
        Il semble raisonnable de penser que seul une nouvelle maitrise monétaire qui induira à terme un renouveau de la production locale soit viable.
        Mais c’est pour plus tard. Maintenant l’heure est à la destruction totale économique et monétaire donc sociale.
        César aurait raison alors ?

      • Danse dit :

        « L’EU n’a hélas jamais pensé à ses populations en promouvant la préférence communautaire intra EU avec protection aux frontières qui aurait cré un véritable marché unique et un cercle vertueux de création/consommation interne. »

        Justement l’EU a pensé à ses populations… L’EU n’a jamais été pensée pour que ses populations puissent vivre correctement, mais au contraire soigneusement conçue pour les ruiner et les spolier de tout droit de propriété.
        L’EU a été conçue pour instaurer l’Agenda 21 des mondialistes sur ses ruines organisées méthodiquement de toutes pièces. C’est un simple laboratoire du NWO où les populations sont vues comme des cobayes.
        Leur mot clef « interdépendance » est un des moyens de détection de la supercherie.

  6. lamourfou777 dit :

    Bonjour, en complément des informations d’Olivier, nous vous proposons avec son autorisation notre Revue de presse quotidienne :

    Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce mardi 13 décembre 2016

    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse/12816-revue-de-presse-du-jour-comprenant-l-actualite-nationale-et-internationale-de-ce-mardi-13-decembre-2016

    Merci Olivier,

    Amicalement,

    f.

  7. Danse dit :

    Est-il positif qu’un pays attire les multinationales ?

    Sauf nouvelle de dernière heure, le vote du peuple anglais pour le Brexit n’a pas encore été « autorisé » par la caste au pouvoir au Royaume Uni.
    Ces gens là semblent faire traîner les choses en longueur de manière à noyer le poisson à l’usure, testant si le peuple va se laisser rouler dans la farine et renoncer, ou s’il va exiger un Brexit effectif.

    Dans le premier cas de figure, May, qui n’était pas pro-Brexit, pourrait dire par exemple « vous voyez, j’ai voulu respecter la volonté exprimée par le peuple, mais ce sont les institutions « démocratiques » de notre pays qui finalement m’en empêchent ».
    Mais en attendant, la caste au pouvoir continue à passer des nouvelles lois liberticides pour le peuple britannique.
    (Et le Royaume Uni n’était jamais réellement entré dans l’UE.)

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s