Pourquoi votre gauche n’est pas la nôtre (B. Guigue)

gauche-mepris« Vous pourrez faire toutes les primaires que vous voudrez, votre gauche ne nous inspirera que du mépris. Charlatans au sourire enjôleur ou matamores au style mussolinien, vous êtes des progressistes de pacotille. Vous voulez un monde plus solidaire, paraît-il, mais vous n’avez cessé d’approuver l’ingérence occidentale dans les affaires des autres. Honte à vous, héritiers de Guy Mollet ! Votre humanisme se métamorphose toujours en arrogance néo-coloniale. La lutte contre la pauvreté, à vos yeux, c’est lorsque les pays riches commandent aux pays pauvres.

Socialistes, ou gauchistes, vous avez jeté Jaurès aux orties depuis belle lurette. La guerre, vous en redemandez ! Pour répandre la « démocratie », vous comptez sur les vertus pédagogiques des B 52. En guise de publicité pour les « droits de l’homme », vous exigez le bombardement de pays qui ne nous ont rien fait. Ignobles jusqu’au bout, vous réclamez l’embargo, cette arme des riches contre les pauvres. Que vaut votre compassion pour les réfugiés, quand vous privez les Syriens de médicaments pour les punir d’avoir soutenu leur gouvernement ?

Faux-derches de première, vous livrez des armes, en Syrie, à ces allumés de la charia que vous prétendez combattre en France. Affreux terroristes au Bataclan, rebelles modérés à Idleb, quel tour de passe-passe, vous êtes experts en transformation chimique ! Vous dites que vous détestez ces criminels, et pourtant vous les aimez chez les autres. Vous y tenez, à votre lune de miel avec les coupeurs de têtes ! Votre égérie n’est-elle pas Elisabeth Badinter, féministe milliardaire qui clame son islamophobie tout en assurant à la tête d’Havas la promotion publicitaire du royaume saoudien ?

Vous êtes très forts pour prononcer des incantations à la gloire de la laïcité, mais vous allez quand même vous aplatir devant le CRIF, cette officine confessionnelle qui sert d’ambassade officieuse à un Etat-voyou. Avec M. Valls, vous roulez des mécaniques face aux musulmans, mais face aux sionistes, vous vous livrez à un concours de lèche-bottes. Le communautarisme vous répugne, paraît-il ? Oui, sauf lorsqu’il est au service d’une puissance étrangère qui spolie les Palestiniens et bombarde la résistance arabe en Syrie avec votre complicité.

Reniements, trahisons, la liste est longue. Vous prétendez défendre les intérêts du peuple, mais vous lui refusez l’exercice de la souveraineté. Au lieu de lui restituer le pouvoir usurpé par les riches, vous lui imposez le carcan d’une Union européenne qui tue la délibération démocratique, sanctuarise le dogme monétariste et asservit les travailleurs à la loi d’airain du capital. Au nom d’un internationalisme dévoyé, vous êtes les fourriers des multinationales qui ont colonisé l’Europe, vous avez bradé la souveraineté, discrédité l’idée nationale, abandonnée par votre faute aux imposteurs de l’extrême-droite.

Vous dites, la main sur le cœur, que vous êtes pour la réduction des inégalités, mais vous vous interdisez de toucher aux structures qui les nourrissent. Vous condamnez verbalement les effets sans chercher le moins du monde à agir sur les causes. Vous voulez mieux répartir les richesses, mais sans préjudice pour ceux qui les détiennent. Vous vous proclamez socialistes, mais vous ménagez le capital, vous cajolez la finance, vous montrez patte blanche à ceux qui possèdent l’argent et l’influence.

Où sont les propositions de gauche, dans vos programmes ? Où est la sortie de l’OTAN et de l’Union européenne ? Où sont la nationalisation des banques, la taxation des activités spéculatives, le plafonnement des revenus, la relocalisation des industries, le développement des services publics, le protectionnisme raisonné, le contrôle des mouvements de capitaux, la refonte de la fiscalité et l’éradication de la fraude, où sont, en un mot, l’abolition des privilèges de l’oligarchie financière et le rétablissement de la souveraineté populaire ?

Notre gauche n’est pas la vôtre. Pour nous, la gauche, c’est Sahra Wagenknecht, qui réclame au Bundestag la sortie de l’OTAN et le dialogue avec la Russie. C’est Tulsi Gabbard, élue hawaïenne du parti démocrate américain, qui exige la fin de la stratégie du chaos au Moyen-Orient. C’est le parti communiste syrien qui combat, au côté des baasistes, les mercenaires wahhabites. C’est le Front populaire tunisien, qui défend le progrès social et l’égalité entre les hommes et les femmes. C’est cette gauche française qui se réveille, dans « La France insoumise », au PRCF ou ailleurs, pour tirer un trait sur des décennies d’imposture socialiste.

Cette gauche, moins connue, c’est aussi celle des communistes indiens du Kérala, qui ont donné à cet Etat de 33 millions d’habitants le meilleur indice de développement humain du sous-continent. C’est celle des communistes cubains qui ont obtenu, dans un pays isolé par le blocus impérialiste, un taux de mortalité infantile inférieur à celui des USA et élu 48% de femmes à l’Assemblée nationale du pouvoir populaire. Ce sont tous ceux, en Bolivie et au Vénézuéla, qui ont fait reculer la pauvreté de masse et redonné leur fierté aux peuples sud-américains.

Cette gauche, la vraie, contrairement à cette contrefaçon qui se donne en spectacle à la télévision, prend au sérieux le droit des nations à disposer d’elles-mêmes. Elle sait que, sans l’indépendance nationale, la souveraineté populaire n’est qu’un leurre. Son patriotisme ne l’éloigne pas de son internationalisme, car elle revendique pour chaque pays le droit de suivre sa voie dans le respect des autres. Elle ose s’attaquer aux structures de la domination capitaliste, elle en prend le risque, au lieu de fuir lâchement devant l’obstacle, faisant allégeance aux puissants et jouant le rôle de supplétifs dont leurs maîtres se débarrasseront à la première occasion ».

Bruno Guigue, le 25 janvier 2017

Rappels :

Le dernier des socialistes… écarté de la primaire socialiste

Patrick Buisson : « des nains politiques »

Les sans-dents, « l’engagement de toute ma vie » (F. Hollande)

 

poutine-obama-hollande

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Pourquoi votre gauche n’est pas la nôtre (B. Guigue)

  1. xavib dit :

    Avec la défaite de Valls c’est une nette victoire du « dégagisme ».
    Mais au profit d’un autre fantôme de la gauche… qui dégagera à son tour !

  2. zorba44 dit :

    Les élections qui approchent sont une sinistre farce. Sans doute aucun candidat n’est ni un patriote, ni un philanthrope, ni un gestionnaire …Ça promet !

    Jean LENOIR

    • ratuma dit :

      que des mensonges – dans son discours « hamon » a parlé du plein emploi, alors qu’il pense au revenu universel

      • Danse dit :

        Oui ratuma. Le revenu universel, encore une gigantesque imposture pour détruire la liberté et la dignité, qu’ils ont tous l’intention de nous présenter bientôt comme « une chance ». Il va falloir s’y coller à dénoncer ce sinistre projet.
        Plus dangereux encore que ce qui est dit, est ce qui n’est pas dit.

      • Damien dit :

        C’est le « plein revenu », malheureusement ça ne dure qu’un temps…

  3. swingg dit :

    Et un direct de la gauche, un !! Manu la Tremblote à terre par K.O.
    Bien fait pour ce traître.

  4. Ping : Pourquoi votre gauche n’est pas la nôtre (B. Guigue) |

  5. lamourfou777 dit :

    Bonjour, en complément des informations d’Olivier, nous vous proposons avec son autorisation notre Revue de presse quotidienne :

    Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce lundi 30 janvier 2017

    Est disponible dans la section Revue de presse de Crashdebug.fr
    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse

    Et toujours toute l’actualité internationale
    https://www.crashdebug.fr/international

    Ainsi que l’actualité en temps réel 7j/7 et 24h/24
    https://www.crashdebug.fr/defcon-room

    Merci Olivier,

    Amicalement,

    f.

  6. téléphobe dit :

    Avec Think-Tank Hamon, Merluchon et Manouille Maqueron, les bobos-gauchiasses vont être vernis ;o)

  7. matbee dit :

    Une gauche bobo qui prend pour porte-parole une ex-Femen, i.e. une dépoitraillée hystérique financée par le sataniste Soros… il est à gerber le Vallsounet, bonne chose qu’il ait été dégagé.

  8. brunoarf dit :

    Un cataclysme politique.

    Nous sommes en train de vivre des journées historiques.

    Ce qui est en train de se passer aura des conséquences incalculables.

    Le Canard Enchaîné révèle trois informations explosives :

    – Penelope Fillon a touché 831 440 euros comme « assistante parlementaire ».
    – Penelope Fillon a touché 100 000 euros, payés par « La Revue des deux mondes ».
    – Les enfants de François Fillon ont touché 84 000 euros comme « assistants parlementaires ».

    Autrement dit : toute la famille de François Fillon a touché plus d’un million d’euros.

    Ils ont touché 1 015 440 euros.

    La balle est maintenant dans le camp du bureau politique du parti Les Républicains :

    QUI SERA LE CANDIDAT DE LA DROITE POUR L’ELECTION PRESIDENTIELLE ?

    Mardi 31 janvier 2017 :

    L’épouse du candidat de la droite à la présidentielle, François Fillon, soupçonnée d’emplois fictifs, aurait touché au total plus de 900.000 euros, comme «assistante parlementaire» et comme collaboratrice de La Revue des Deux Mondes, affirme Le Canard enchaîné, ce mercredi.

    Après avoir évoqué la somme de «500.000 euros brut» la semaine dernière, Le Canard chiffre désormais à 831.440 euros bruts la somme perçue par Penelope Fillon comme assistante parlementaire de son mari ou de son suppléant Marc Joulaud, entre 1988 et 1990, de 1998 à 2007 puis de 2012 à 2013.

    L’épouse du candidat de François Fillon a également perçu quelque 100.000 euros brut pour un emploi au sein de la Revue des Deux Mondes.

    Par ailleurs, le candidat de la droite à la présidentielle aurait rémunéré deux de ses enfants comme assistants parlementaires, à hauteur de 84.000 euros, quand il était sénateur de la Sarthe entre 2005 et 2007, selon l’hebdomadaire satirique.

    http://www.lefigaro.fr/politique/2017/01/31/01002-20170131ARTFIG00154-affaire-penelope-fillon-perquisition-en-cours-a-l-assemblee-nationale.php

  9. brunoarf dit :

    Mercredi 1er février 2017 :

    Laurent Wauquiez vient de déposer le nom de domaine wauquiez2017.fr 

    L’hypothèse d’un plan B destiné à remplacer au pied levé François Fillon dans la course de la présidentielle donnerait-elle des ailes aux ténors des Républicains ?

    Il y a quelques jours, le président Les Républicains de la région Auvergne-Rhône-Alpes estimait que l’affaire Penelope Fillon n’était pas de nature à interrompre la candidature de leur candidat. Laurent Wauquiez, ancien président par intérim des Républicains, a en tout cas déposé en toute hâte dans la nuit de mardi à mercredi le nom de domaine wauquiez2017.fr chez l’hébergeur Gandi.

    http://www.lepoint.fr/presidentielle/laurent-wauquiez-vient-de-deposer-le-nom-de-domaine-wauquiez2017-fr-01-02-2017-2101574_3121.php

  10. xavib dit :

    Fillon se prend pour une « institution » !!
    Moi les institutions comme celle-la je préfère les voir placardisées au musée…

    AFP, publié le mercredi 01 février 2017 à 13h00

    Présidentielle: Fillon a dénoncé devant les parlementaires LR « un coup d’Etat institutionnel » contre sa candidature, venu « de la gauche »

    François Fillon, empêtré dans les affaires visant les emplois présumés fictifs de son épouse, a dénoncé mercredi « un coup d’Etat institutionnel » contre sa candidature à la présidentielle, venu « de la gauche », et demandé aux parlementaires LR de « tenir 15 jours » derrière lui.

    « Je vis une expérience d’une violence inouïe, ma famille, mon entourage, nous-mêmes, la crédibilité de notre famille politique, de ma candidature, tout est remis en cause, dans le cadre d’une opération organisée professionnelle », a-t-il dénoncé lors d’une réunion à huis clos à son QG de campagne à Paris, selon des propos rapportés à l’AFP par des participants.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s