Macron, révolutionnaire anti-système soutenu par le système

Rappelons au passage que “Che” Macron, ex-secrétaire général adjoint de l’Elysée, ex-ministre de l’Economie, promis aux plus hautes fonctions de la République par Jacques Attali en personne (qui s’est toujours trompé, fort heureusement), a été invité par le club Bilderberg en 2014. Comme Fillon en 2013 ou Juppé en 2015… OD

Rappels :

Les imposteurs : Sarkozy “candidat du peuple”, Macron “candidat anti-système” !

Macron, symbole de l’escroquerie d’un monde politique en perdition

Macron hurle à la mort, les réseaux sociaux hurlent de rire

Lire aussi :

Le Pen, Fillon, Macron : petites affaires et grandes manoeuvres en vue de la présidentielle

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 51 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

18 commentaires pour Macron, révolutionnaire anti-système soutenu par le système

  1. Robert dit :

    Macron est, sur le plan intellectuel, une tromperie… Combien vont s’y laisser prendre, car sensibles au spectacle, mais paresseux ou mal informés quant à l’analyse ? Je crains que le second tour de la présidentielle n’oppose MLP à Macron…

  2. Mad Max dit :

    « Nous sommes en plein cœur de la désintégration d’un système qui explose en plein vol. Nous vivons en temps réel le crash d’un régime politique. Nous sommes en 1870, en 1939, en 1958 mais avec une différence: rien n’émerge de la bêtise, de l’aveuglement, de la haine et de la cupidité qui se sont emparés de ce pays. Que « la gauche » (soi-disant « gauche ») se donne comme candidat un personnage qui promet à toute personne de plus de 18 ans un « revenu universel » de 750 euros, sans contrepartie d’un travail, au risque de créer une société de rentiers, d’isolés et de désœuvrés, et de détruire l’économie française, m’est insupportable, surtout en pensant à tous les jeunes, dont nous avons été, qui se lèvent tôt le matin et bossent pour s’en sortir, y trouvent la fierté et l’envie de vivre. Je suis révulsé devant l’apathie collective face à la puérilité de son slogan concernant le financement de la mesure: « taxer les robots ». Le pire n’est pas que ce genre de gadget soit lancé, mais qu’il triomphe! On se fout du monde et ça marche! Voilà le signe patent de l’effondrement intellectuel de notre pays. Je remercie du fond du cœur les Vingt députés socialistes courageux et responsables qui refusent de soutenir cette imposture. Peut-être qu’un jour, les historiens se souviendront d’eux en les appelant « les Vingt ». Par ailleurs, qu’un vaste courant d’opinion se rallie à M. Macron, simplement parce qu’il est télégénique, souriant, habile, « chouchou » des médias, me laisse pantois. Quel mérite en dehors d’avoir trahi Hollande? Quelle pensée, quelles idées? Quel projet un tant soit peu novateur et moteur? Nous sommes en pleine désintégration, révolution, en plein chaos. Un principe en ressort: la France est en train de tuer l’institution présidentielle, l’idée même d’un chef suprême, tout puissant et irresponsable pendant 5 ans, s’incarnant dans un visage. L’arrivée à l’Elysée d’un Macron signifierait l’élection du néant. Celle de le Pen l’ouverture d’un séisme politique gigantesque. Mais le chaos français fait partie d’une crise du pouvoir qui frappe tout le monde occidental. Cette nuit, j’ai reçu plusieurs textos et courriels d’amis qui me demandent ce que je pense de la situation et de la manière dont tout cela va se terminer. Mon véritable espoir: les législatives, l’arrivée au pouvoir d’une majorité de recomposition, avec tous ceux qui veulent sauver ce pays, d’un Premier ministre et d’un gouvernement de crise. Mais je ne suis même pas sûr que la nation française ait encore assez d’esprit, d’énergie et de volonté pour s’orienter dans cette voie.  »

    https://maximetandonnet.wordpress.com/2017/02/01/le-chaos-et-la-desintegration/

    • lemodere dit :

      Trés bien dit. Mais les systèmes sont presque les mémes. Tous Les hommes politiques à des exeptions prés ne cherchent pas en priorité les intérets et le bien étre de la population. Leur soucis primaire est le pouvoir, rien que le pouvoir. Il est grand temps pour penser à des alternatives et de se détacher d’un systéme politique conçu des siécles auparavant et qui continue jusqu’à présent à régir les mécanismes d’une vie dont les contours et les profondeurs ont notablement évolué.
      Or en réalité ce systéme est une vraie mine d’or. Par conséquent,il est illusoire d’éspérer qu’un jour les concessionnaires consentiront à un changement de site ou à une rénovation de l’outillage

    • Alcide dit :

      …Nous sommes en pleine désintégration..
      Qu’il dit le politichien.
      Quelle surprise !

      Le « système  » est en pleine désintégration car composé exclusivement de corrompus ou de gamelards silencieux à la douleur des peuples simplement avides et attentif devant le remplissage de leur gamelle.

      Aucun de ces chiens ne remet en cause l’arnaque des réserves fractionnaires bancaires qui porte en germe le risque de bank run et donc facilite le sauvetage permanent des banquiers arnaqueurs par des politiciens stupides aux frais de la population.

      Aucun de ces chiens ne remet en cause la dette publique odieuse fondé sur la loi anticonstitutionnelle du 3 janvier 1973 ou le coup d’état du passage en force de l’article 123 du traité de Lisbonne après le rejet référendaire de 2005.

      Qu’ils aillent au diable.

  3. matbee dit :

    La Terreur rouge ! Les Elites vont-elles échapper à la guillotine ?

  4. zorba44 dit :

    Donner un revenu universel, c’est retourner au communisme de l’Union Soviétique et des pays du bloc de l’est… Plus personne n’est incité à travailler, la production s’effondre et un je m’enfoutisme intégral infiltre tous les rouages de la société.

    Jean LENOIR

  5. Yabonmacron dit :

    Il est tout beau tout neuf Macron, il a le visage de la Finance.

  6. lemodere dit :

    Octroyer « un revenu universel » n’est pas la bonne solution. Je proposerais une aide quelconque à ceux qui travaillent durement mais n’arrivent pas à joindre les deux bouts à cause d’un salaire inadéquat. On reléve la présence des mendiants qui tendent la main. Mais il existe des gens (salariés) qui sont dans la nécessité absolue n’osant cependant pas quémander.

    • Alcide dit :

      Le QE infini donné aux banques ne fonctionne pas car la monnaie est bloquée dans les circuits spéculatifs et n’irrigue pas l’économie réelle.

      Mais les cons , ça ose tout.
      Alors ils ont pensé à diriger l’hélicoptère à monnaie au dessus du populo.
      Mais comme les frontières sont grandes ouvertes et le tissus économique et productif français en lambeaux , les gueux crédités vont se précipiter comme d’hab pour acheter avec leur nouvelle manne les bricoles inutiles importées de Chine ou encore picoler pour améliorer leur cognition…

      Résultat:
      Déséquilibre du budjet ,augmentation de la dette et inflation inévitable.
      Moralité:
      Il vaut mieux donner une grenade dégoupillée à un singe que la clef de l’imprimante à billet à un rothschildien.
      C’est plus amusant.

      • lemodere dit :

        Tout à fait correct. Le montant de l’argent en circulation est incommensurable. Existe-t-il son équivalent en or? Et si l’on ajoute les bénéfices astronomiques réalisés par les institutions financières en ne produisant absolument rien du tout, peut-on encore accepter les paramétres du calcul des PIB ou des PNB?

      • zorba44 dit :

        Pour le moment la valeur de l’or est une aubaine… L’époque où l’hyperinflation sera au rouge, il y a bien longtemps qu’il n’y en aura plus ni d’argent ou autres platines…

        Mais ils voudraient vous mettre dans la situation de vous faire rendre gorge ou vous le piquer « légalement » avant !

        Jean LENOIR

      • lemodere dit :

        Les lois qui régissent les flux financiers sont élaborées par ceux la méme qui les produisent. Comme vous l’ aviez mentionné, ils soutirent votre argent « légalement »

      • Alcide dit :

        @ lemodere
        …les bénéfices astronomiques réalisés par les institutions financières en ne produisant absolument rien du tout, peut-on encore accepter les paramètres du calcul des PIB ou des PNB?….

        Absolument d’accord.

        Les pouvoirs publics comptent comme bénéfique la croissance tumorale du parasite bancaire qui ne vit que grâce au phénomène de vampirisation du tissus productif aka l’économie réelle.

        En effet non comptant d’agréger les bénéfices tirés de l’intérêt perçu sur les sommes inventées ou la création de richesse dans leur poche lors du remboursement de la somme inventée (détruite comptablement mais peut-on détruire quelque chose qui n’existait pas avant la création du crédit par monnaie scripturale ? Ben non , c’est impossible conceptuellement et c’est la révélation de la FRAUDE bancaire à réserves fractionnaires dans toute sa noire splendeur ) les pouvoirs publics additionnent dans le calcul du PIB pour mieux le magnifier le chiffre d’affaire tiré de la drogue et de la prostitution…

        En clair , si d’après les chiffres de not’bon ministère l’économie de la France se porte bien ( c’est à dire semble respirer encore ) c’est uniquement parce que ces dangereux connards au pouvoir considèrent comme bénéfique l’activité devenue principale du cancer financier et bancaire et autres déviations mortifères.

        Ce qu’ils n’ont pas encore compris dans leurs crânes étroits de consanguins est que le parasite ne doit jamais tuer l’hôte car il disparait avec , mais il est trop tard.

        Ce sont dorénavant les vers qui remuent la carcasse de l’économie occidentale.

      • zorba44 dit :

        @ Acide, tout à fait exact : même processus que pour la disparition de la population de l’Ile de Pâques.
        Quand on a déforesté à tout va, il ne reste plus rien même et surtout ce qui attire les nuages et permet de recueillir la pluie …mort assurée !

        Jean LENOIR

      • lemodere dit :

        A Alcide « les pouvoirs publics comptent comme bénéfique la croissance tumorale du parasite bancaire qui ne vit que grâce au phénomène de vampirisation du tissus productif aka l’économie réelle. » On ne peut mieux décrire le phénoméne.

  7. Ping : Macron, révolutionnaire anti-système soutenu par le système |

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s