Les crises financières à répétition sont inévitables, voici pourquoi (Ph. Herlin)

crises-financieres-repetition

« On peut facilement accuser les défenseurs de l’or, et plus globalement les adeptes de l’école autrichienne, d’être systématiquement pessimistes et d’annoncer en permanence de futurs krachs financiers. Inconsolables de la disparition de l’étalon-or, ils vitupèrent sans relâche contre les planches à billets des banques centrales et des lourdes menaces qu’elles font peser sur la monnaie. Le risque existe, certes, de se complaire à annoncer l’apocalypse, de se figer dans une posture.

Mais parfois ces craintes sont confirmées par des analyses provenant d’autres horizons intellectuels, et il ne faut alors pas bouder son plaisir. C’est le cas avec cette étude du service de la recherche de la banque Natixis, intitulée « L’instabilité financière est irréversible« , qui corrobore en tous points les critiques formulées dans ces colonnes et quelques (rares) autres.

Par « instabilité financière », on nomme ici des excès d’endettement suivis de crises de désendettement, des bulles sur les prix des actifs suivies de leur explosion, de la taille croissante des flux de capitaux internationaux qui causent une variabilité excessive des taux de change. Et toutes ces convulsions sont directement liées, selon Natixis, à « l’excès de création monétaire par les banques centrales ». Merci pour cette confirmation.

La base monétaire ou « monnaie banque centrale », c’est-à-dire la monnaie créée directement par la banque centrale, est passée, dans les pays de l’OCDE, de 10% du PIB en 2008 à 35% fin 2016 ! Et rien ne semble arrêter cette hausse vertigineuse enclenchée lors de la crise des subprimes.

Lorsqu’une banque centrale achète un actif financier à un agent économique et le paye avec de la monnaie qu’elle crée alors ex nihilo, cet agent peut faire un libre usage de cette monnaie : acheter des actifs financiers (actions, obligations, crédit…) ou immobiliers. Cette monnaie créée sans contrepartie fait alors artificiellement gonfler les cours de ces actifs, jusqu’au décrochage qui ne manque pas de survenir un jour ou l’autre. « Plus cette quantité de monnaie créée par les banques centrales est de grande taille, plus ces achats-ventes des différents actifs sont aussi de grande taille, et plus l’instabilité financière est forte, » avertit justement l’étude.

Et rien n’arrêtera cette fuite en avant puisque, comme l’indique l’étude : « pour réduire l’instabilité financière, il faudrait donc réduire l’offre de monnaie (la liquidité en circulation), mais les banques centrales n’oseront jamais le faire avec le risque que la contraction de la liquidité provoque une crise financière très grave. » Traduisons cette « crise financière très grave » : ce serait cette fois des faillites bancaires massives et la perte de la confiance dans la monnaie elle-même, la fin du système financier tel que nous le connaissons. Autant s’accommoder de crises moins graves, même si elles sont à répétition.

L’étude conclut ainsi que « l’excès de liquidité et l’instabilité financière qui l’accompagne sont donc irréversibles : il y aura d’autres crises financières, et il faut donc réfléchir à la gestion des crises à défaut de réfléchir à la prévention des crises. » Justement, la gestion des crises financières, ça nous connaît : nous savons que l’actif optimal pour s’en protéger est l’or physique, bien sûr, on ne va pas se répéter. Une mention manquante, cependant, dans l’étude de la banque Natixis : on lui mettra donc 19/20″.

Philippe Herlin, Goldbroker.fr, le 16 février 2017

Lire aussi :

Le bilan de la BCE explose à près de 3.660 milliards

Rappel :

Un jour pas si éloigné, la question de la valeur de vos euros se posera, mieux elle s’imposera (B. Bertez)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Les crises financières à répétition sont inévitables, voici pourquoi (Ph. Herlin)

  1. zorba44 dit :

    Le banquier au confessionnal ! …que fait la banque Natexis pour redevenir vertueuse ?
    Tout ceci ne manque pas de sel : repenti avant même la case tribunal…

    Jean LENOIR

  2. parabellum666 dit :

    Le jeu de poker menteur des Rothschild.

    Ce monde est un jeu de poker et tous les participants autour de la table ont une caution en lingots d’or qu’ils ont acheté avec des jetons Rothschild.
    Les mises dans cette partie de poker se font également avec des jetons Rothschild.
    Peu importe la devise, elle est toujours Ca$her…

    C’est une partie de poker basée sur l’or.
    Le jeu des Rothschild est de remettre la main sur tout cet or
    Dans un dernier coup de poker…

    La quinte flush royale sera pour eux
    La quinte de toue royale ça va être pour nous…

    Et dans ce dernier coup de poker (crise monétaire)les cautions en or des autres joueurs seront rachetée, dans un élan de générosité par les Rothschild et leurs acolytes,
    Bien sûr…
    Pour que les joueurs puissent encore continuer un peu la partie…
    Permettant au passage de passer des accords…les migrants and co par exemple…
    Tu peux jouer un peu plus longtemps..devant tes électeurs…
    Montrer que tu as tout tenté…la politique quoi…

    Rothschild est lui joueur, croupier et patron de la salle de jeu…
    Et qui a pouvoir sur le prix des jetons et sur la valeur des cautions en or des autres participants.
    Tous les joueurs autour de la table seront à un moment où à un autre
    des « mains faibles ».
    Une fois tous nettoyé,
    Le nouveau fort Knox sera en Israël…
    Après avoir été dispersé.

    Le parrain est bien un canard…
    Mais le vrai Duc n’est pas le Donald…
    Sir Evelyn vu par le frère Walt Disney…
    (Et Ça vous ne le savez pas,mais c’est de l’ésotérisme lié aux égrégores…
    Je sais Robert, je suis allumé..)

    Voilà pourquoi Sarkozy a vendu 600 tonnes d’or aux « américains »,
    Il fallait de l’or frais pour que le jeu continue,
    Et que la futur demande Allemande soit honorée.
    Les allemands auraient pu baiser le système,
    Mais les stratèges ont anticipés par Sarkozy.
    La France est toujours dans les coups fumants,
    A l’image de Poincaré…en 1926.
    Avait-il conscience de ce coup de billard à plusieurs bandes dans la panique de 2008 ?
    J’ai un doute…
    Mais ce qui prouve bien que nos représentants vendent l’or en cas de panique…

    Strauss-Kahn était peut-être plus patriote qu’on croit…?
    « Putain!… Il est où l’or de Sarkozy…????  »

    Il n’y’ en a pas tant que ça de l’or sur terre…

    Retranscription d’une partie d’une conversation téléphonique en 2008 entre Sarkozy et Sir Evelyn capté par le réseau Échelon: (j’ai le bras long…)

    « …Pas nique pas nique svouplez pas nique, je veux jouer encore…Sir…votre altesse…
    J’ai plein d’or…
    Je f’rais tout ce que vous voudrez,
    L’union de la Méditerranée…J’annule tout…
    Le dinar or de Kadhafi…j’le flingue…
    Souvenez-vous de Mitterrand qui a sauvé votre branche française en 1981…
    La nationalisation…plus de 500 millions de francs…
    nous sommes éternellement liés à vous…
    Quand même…! (NDLR: les deux mots magiques)
    Fin de la retranscription. L’originale (ici).

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Rothschild_%26_Cie
    http://www.midilibre.fr/2012/02/08/quand-nicolas-sarkozy-vendait-l-or-francais-pour-une-poignee-de-cacahuetes,455169.php
    http://bfmbusiness.bfmtv.com/bourse/pourquoi-l-allemagne-rapatrie-en-masse-ses-reserves-d-or-947107.html

    l’étalon or…the come back…
    Les DTS or shekels…
    Retour vers le futur du retour…

    http://mobile.agoravox.fr/actualites/economie/article/vers-une-monnaie-mondiale-unique-l-53980

    La Chine est un coup de bluff…
    Ils ne laisseront jamais tomber jer-USA-lem.
    Et le joueur Russe non plus.
    Les portiers du casino…
    Poutine rachètera l’or chinois dans un élan de générosité…pour le peuple…
    Ça renforcera l’amitié…

    Le joueur Anglais n’en parlons pas…
    Bébé Georges sera un jour sur le trône…vive William et sa mariée…

    C’est un jeu de poker qui se joue lui-même sur un jeu d’échecs et le tout se joue sur une table de billard…dans une cave d’une synagogue…

    Franchement…
    Ils sont trop forts…
    Et le tout arrosé d’ETF…En Tuerie Final…

    Le KO technique chez les Rothschild se dit Knox…

    • le dodo dom dit :

      Knox… IN the pocket ! Et pas out…
      Trop fort ce 9Para 😉 moi, j’aime bien les « ALLUMÉS » ! ça change des politoccards éteints (sauf quand tu leurs fait passer un bifton de 500 boules sous le pif: là, ça les rallume).
      Certains diront qu’il (le Calibre!) est certes un peu « décalé »; moi, j’dirai pas loin de la vérité: dans ce cas là, décalé veux dire tout prêt, juste à côté ; -)))

  3. ratuma dit :

    rappelons donc Nicolas Flamel

  4. lamourfou777 dit :

    Bonjour, en complément des informations d’Olivier, nous vous proposons avec son autorisation notre Revue de presse quotidienne :

    Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce samedi 18 février 2017

    Est disponible dans la section Revue de presse de Crashdebug.fr
    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse

    Et toujours des documentaires exclusif en intégralité :

    La Stratégie du Choc (Naomi Klein) : Le documentaire
    https://www.crashdebug.fr/dossiers/10685-la-strate-gie-du-choc-naomi-klein-le-documentaire

    Merci Olivier,

    Amicalement,

    f.

  5. Ping : Les crises financières à répétition sont inévitables, voici pourquoi (Ph. Herlin) |

  6. zorba44 dit :

    Et si l’on parlait du Compteur de la DETTE PUBLIQUE FRANÇAISE…

    http://g-langue-de-bois.fr/les_compteurs/compteur_de_la_dette.php

    Ça donne le tournis, n’est-ce pas ?

    Jean LENOIR

  7. le dodo dom dit :

    Cher Jean,
    Dans ce compteur, il me semble qu’il n’y figure pas le montant des 300 milliards du RMU du candid’hamon? Bof, au point (de rupture) où nous en sommes, et puis c’est p’être pas nous qui allons payer: la Tache Qui Rit va bien nous ressortir (de terre ! c’est là qu’il les developpe, ce con) une ou deux éoliennes qui fournissent des milliards de milliards de gigawatts…; à moins que ce soit de la tome?

  8. Lionel59 dit :

    C’est l’hôpital qui se moque de la charité ce texte, il ne traite que de la monnaie principale et se garde bien de parler de la monnaie secondaire, celle que créent les banques…
    .

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s