Le « fake World » se rebiffe

fake-news

« C’est la tendance lourde du moment ! La traque aux «fake news», ces «fausses nouvelles» qui inonderaient les réseaux sociaux et tromperaient des citoyens trop crétins pour faire le tri ; qui auraient déjà permis l’élection de Trump et menaceraient désormais les bonnes et vertueuses démocraties de la Vieille Europe, la plupart du temps sous l’impulsion coupable de hackeurs ricanant sur des claviers forcément cyrilliques. Toute la volaille médiatique, les géants du web et l’establishment politique ont donc sonné une charge transatlantique de manière parfaitement synchrone (je dis ça je ne dis rien) pour tenter de conserver le monopole de la Vérité. Tout le sel de la chose vient du fait que, globalement, ceux qui jouent ici les vierges outragées sont justement les principaux fournisseurs officiels de fake news planétaires. Le «fake World» se rebiffe.

Du bottom-up au top-down

En décembre 2012 nous écrivions : «Face à la montée en puissance prévisible de la contestation, la réaction du Système sera sans surprises: guerres pour les ressources à l’extérieur, criminalisation de la contestation à l’intérieur avec développement de technologies sécuritaires et répressives, contrôle accru des individus ; offensive contre la Toile dissidente par la multiplication de lois restrictives ; bunkerisation des élites prédatrices et, bien sûr, offensive généralisée de la machine à enfumer du Système pour reprendre le contrôle de l’information globale.» (1)
C’est peu dire que de constater aujourd’hui que l’offensive du Système pour reprendre le contrôle de l’information globale bat son plein.

Depuis une bonne décennie, l’accusation de complotisme ou de conspirationnisme de la part de la caste politico-médiatique en place a déjà servi d’anathème ultime pour discréditer tout contradicteur et empêcher toute remise en question des narratives officielles les plus farfelues. De la fable du 11 Septembre (deux avions qui abattent… trois tours) aux fables qui ont justifié l’écrasement de la Libye ou le soutien aux coupeurs de têtes «modérés» syriens, les fake news sont ainsi devenues une norme absolue dans le paysage audiovisuel atlantiste.

Mais avec l’élection de Trump et le merveilleux conte de l’ingérence russe, cette immense machinerie à écraser toutes les voix discordantes a trouvé un nouveau ressort à même de faire sauter les derniers tabous.
Depuis des mois maintenant, les médias-Système saturent ainsi le paysage de centaines d’articles et d’émissions dédiés aux dangers des fake news, propulsant ce qu’ils estiment être de la «désinformation», du «complotisme» ou du «conspirationnisme» bien au-dessus de Daesh et Kim-Jong-Un sur l’échelle Richter des grands périls menaçant l’humanité. C’est que derrière tout cela, il y a la main de Moscou désormais, qui comme chacun le sait a déjà commencé à envahir l’Europe.

Alors bien sûr, les géants du Net, forcément de bons Américains du monde libre, eux, ont répondu présents pour participer à la curée.
Déjà, Google a décrété le blocage de quelque 200 sites accusés de «désinformation» (2) et, de son côté, Facebook planche sur des algorithmes censés trier le bon grain de l’ivraie (3). Quant à Apple, son patron s’est immédiatement joint à la meute en annonçant également des mesures pour réaffirmer le caractère indiscutable de la Vérité venue d’en-haut (4). Une approche top-down assez curieuse pour des entreprises qui font habituellement l’éloge du bottom-up. Mais passons, à la guerre comme à la guerre…

Certains Etats comme la France profitent même de l’hystérie ambiante pour agir au niveau législatif afin de banaliser la criminalisation des opinions «divergentes» (5).

L’im-Monde ose le Ministère de la Vérité

Dans ce néo-maccarthysme ambiant, c’est une fois encore l’im-Monde qui aura battu tous les records d’indécence avec son fumeux «Décodex», un véritable Ministère de la Vérité sensé vous dire désormais qui (et donc quoi) croire.
Le procédé est tellement ahurissant qu’on a, naïfs que nous sommes, encore du mal à y croire. Pensez-donc, un titre-Système connu pour son alignement sans faille aux plus grossières opérations de désinformations atlantistes de ces deux dernières décennies qui ressuscite l’imprimatur ! Il fallait oser. C’est Jacques Sapir qui taille probablement le plus joli costard à cette grossière entreprise dans son billet «Déconnant Décodex» (6).
Certes, on pensait bien que dans cette grande offensive pour empêcher les peuples de penser en dehors des clous, les merdias d’Etat se verraient accorder toutes les licences et tous les budgets nécessaires.

On imaginait pourtant que la campagne d’intoxication serait menée avec un peu plus de subtilité, un peu plus de finesse. Mais encore une fois à la guerre comme à la guerre, car le temps presse. Partout dans un vieux monde occidental laminé par l’hystérie d’un capitalisme terminal aux accents de plus en plus totalitaire, la grogne monte et le fossé s’élargit à vue d’œil entre les peuples et l’internationale globaliste-progressiste qui fait semblant de les représenter.
«Le vieux monde se meurt, le nouveau tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres», disait Antonio Cramsci. (7) »

Entrefilets.com, le 23 février 2017

1 2013, l’éveil et la confrontation

2 Google bloque 200 sites diffusant des fausses informations

3 Facebook annonce des mesures pour lutter contre la désinformation

4 Le PDG d’Apple veut lancer des outils pour lutter contre les «Fake News»

5 Le cas le plus récent est celui qui touche à l’IVG si chère aux progressistes-sociétaux de notre contre-civilisation. Les députés français viennent en effet d’accepter un projet de loi qui vise à permettre la fermeture de sites Internet qui porteraient «des allégations ou une présentation faussées» pour en réalité dissuader des femmes enceintes de recourir à une IVG. «Une présentation faussée» donc…, fameux critère s’il en est.

6 Déconnant «Dédodex»

7 Antonio Cramsci

Lire aussi :

Un journaliste américain sur le point de dynamiter CNN ?

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Le « fake World » se rebiffe

  1. Comme toujours, Entrefilets utilise des mots qui claquent juste. Il a raison sur bien des points, mais résonnent ses mots issu de son 2017, le grand basculement ? Qui m’ont chagriné « Alors pour faire court, nous nous risquerons là encore au jeu des pronostics en disant qu’il est bien possible, sinon probable, que les Français décident enfin de tirer la chasse sur cette caste d’énarques et autres enfumeurs néolibéro-progressistes en choisissant leur propre Trump, quel qu’il soit. «N’importe qui plutôt qu’un de ceux-là», nous paraît l’engagement citoyen le plus responsable et respectable qui soit par les temps qui courent. » Et que j’ai analysé, bien modestement, et avec sa permission et son approbation, même si nous ne sommes pas d’accord on moins pouvons-nous en discuter ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/01/08/abcdefg-zenon-explose-lalphabet/ Parce que pour moi, il n’y a aucune solutions au sein de ce Système et appeler à tirer la chasse en votant, c’est consentir à ce que tout continu… JBL

  2. zorba44 dit :

    Mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa Olivier…
    Désormais, le signataire va soumettre les fruits de sa pensée et de ses écrits au Ministère de la Vérité pour imprimatur !

    Délire des fous et des suppôts de la mauvaise Foi !

    Jean LENOIR

  3. le dodo dom dit :

    Frère Guillotin revient ! Tu vas avoir du boulot…

  4. Deudon dit :

    J’étais un « Riche » imposé sur la fortune.
    J’étais à quatre pattes et ils me comptaient les poils du cul.
    Maintenant, je suis « Pauvre » et j’apprécie votre article.

    J’amène ma vieille mère aux « Urgences » et je suis reçu par je cite: « Qu’est-ce qu’il vient nous emmerder celui-là avec sa vieille? que nous on n’ira pas à cet âge là! ».
    Ils jouent au foot, ils me rendront le cadavre bleu d’ecchymoses.

    J’ai aussi eu un Procureur qui mentait.
    Des taxes sur un déficit avec Juges du TGI affidés à BERCY.
    Un chirurgien qui estropie volontairement, car protégé par son Conseil de l’Ordre.
    (Épinglé récemment par la Cour des Comptes).
    Sans compter leur Ponzi patentée pour leurs amis Pétro-monarques Rafales +++++ qui
    achètent la France.

    « Le terrorisme est un fait étatique ». Nietzsche.
    La Raison c’est la folie du plus fort. La raison du moins fort c’est de la folie. »
    Le consensus, c’est l’aliénation joyeuse.

    • Les Urgences, y’a longtemps que ça n’est plus ce que c’était, hein ? Sauf qu’on ne sait même plus ce qu c’était… Alors, ça c’est pas une « fake news » enfin j’crois pas ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/25/les-vrais-chiffres-du-chomage-de-012017-ne-sont-pas-fictifs/ J’ai inclus la dernière info sur le Fion… Qu’avait parfaitement intégré Décider & Entreprendre, puisqu’il annonçait dès le début que François le Pieu devait maintenir sa candidature, voire être élu, même mis en examen… Sur le terrorisme est un fait Étatique, en complément de Nietzsche, et plus fort que Kropotkine, il y avait Landauer. Mais, il y a, actuellement, le Pr Taiaiake Alfred, Professeur de Sciences Politiques co-confondateur de « Indigenous Gouvernance » qui a décortiqué la société ancestrale amérindienne, et l’État, le Marché qui se décrit comme un « anarcho-indigénisme » fort intéressant.

  5. Alcide dit :

    Gogol , le pape des médias du Net met le Fake New à l’index:

    It Begins: Google Blacklists Natural News & Mike Adams
    The Purge of the Alternative Media Has Officially Begun:

    According to internet rankings by industry leader Alexa, as of Wednesday Feb 22nd 2017, Natural News ranked 2,595 in US Websites,
    http://www.silverdoctors.com/headlines/world-news/it-begins-google-blacklists-natural-news-mike-adams/

    Pendant ce temps , CNN tombe dans la fosse à purin qu’ils ont creusé et rapidement empli:

    …Le journaliste et activiste conservateur américain James O’Keefe a publié sur son site 119 heures d’enregistrements d’entretiens d’anciens et actuels employés de CNN. Selon le site, une partie de ces enregistrements témoigne du fait que la chaîne avait faussé les données d’un sondage.
    Un journaliste américain va publier des révélations gênantes sur CNN
    119 de matériaux bruts. Comme promis, le journaliste et activiste conservateur américain James O’Keefe a publié une masse considérable d’enregistrements d’employés de CNN. Ils ont été réalisés en secret par une source anonyme du journaliste lors de son séjour dans le siège de la chaîne à Atlanta, en 2009, relate Associated Press…

    https://fr.sputniknews.com/international/201702241030213603-cnn-revelations-publications/

  6. Ping : Le « fake World » se rebiffe |

  7. lamourfou777 dit :

    Bonjour, en complément des informations d’Olivier, nous vous proposons avec son autorisation notre Revue de presse quotidienne :

    Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce vendredi 24 février 2017

    Est disponible dans la section Revue de presse de Crashdebug.fr
    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse

    Et toujours des documentaires exclusif en intégralité :
    François Fillon et la « stratégie du choc »

    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/13102-francois-fillon-et-la-strategie-du-choc

    Merci Olivier,

    Amicalement,

    f.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s