Suivez les conseils de David Rothschild, votez Macron, mieux, aidez-le en toute discrétion…

« Aucune entreprise n’a financé le mouvement [En marche!, NDLR], aucune structure juridique, se défendait Emmanuel Macron sur BFM TV le 24 février.

Certes. Mais il semblerait que ses anciens patrons sponsorisent tout de même l’enfant de la “maison” en toute discrétion.

En témoigne ce texto envoyé il y a quelques mois par la direction de Rothschild à un listing très sélect de banquiers d’affaires de la place parisienne : « Chers amis, un cocktail dînatoire de levée de fonds est organisé pour Emmanuel Macron le 27 septembre à 20 heures à la Terrasse Martini, 50 avenue des Champs-Élysées. À cette occasion, Emmanuel vous fera part de sa vision et de ses propositions, cela sera aussi l’occasion de discuter avec lui de façon informelle. Si vous souhaitez vous joindre à nous, pourriez-vous le confirmer en répondant à ce SMS, en indiquant si vous serez accompagné. Pour des raisons de confidentialité, nous vous demandons une très grande discrétion autour de cet événement. »

Selon En marche!, 6,5 millions d’euros de dons ont été récoltés auprès d’environ 20 000 particuliers. Seulement 3 % de ces dons seraient supérieurs à 5 000 euros ».

Valeurs Actuelles, le 9 mars 2017 (via Bruno Bertez)

Rappels :

Macron, révolutionnaire anti-système soutenu par le système

Macron, hologramme de Hollande et de la finance mondialiste

Fillon et Macron, le parti du pognon (B. Guigue)

Chez Macron tout est bidon

 

Advertisements

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Suivez les conseils de David Rothschild, votez Macron, mieux, aidez-le en toute discrétion…

  1. zorba44 dit :

    Allons, le je pour une fois …je vais vous raconter un peu plus tard (demain matin ici) ce que fût mon seul rendez-vous avec un banquier Rotschild à Strasbourg il y a environ 10 ans…
    Si, si …il a fallu que j’en rencontre un (pour m’empapaouter mais ça il n’a pas réussi à exprimer le suc …de nos succès en construction ! patience…)

    Jean LENOIR

  2. Robert dit :

    « …Nous vous demandons une très grande discrétion… » . Effectivement, c’est nécessaire pour mener à son terme et réussir la « couillonnade » (dixit De Gaulle) en cours sur la candidature Macron.

  3. folamour dit :

    Bonjour, en complément des informations d’Olivier, nous vous proposons avec son autorisation notre Revue de presse quotidienne :

    Revue de presse du jour comprenant l’actualité nationale et internationale de ce vendredi 10 mars 2017

    Est disponible dans la section Revue de presse de Crashdebug.fr
    https://www.crashdebug.fr/revue-de-presse

    Et toujours des documentaires exclusif en intégralité :

    François Fillon et la « stratégie du choc »
    https://www.crashdebug.fr/actualites-france/13102-francois-fillon-et-la-strategie-du-choc

    Merci Olivier,

    Amicalement,

    f.

  4. Pétard, « un cocktail dinatoire ! » Matin, comme disent les aristo le Macron de Rothschild, sa devise à lui c’est « Député ne daigne, Maire ne puis, Macron suis… » Amen comme dirait l’autre, non ? Copains comme cochons et cochon qui s’en dédie !

  5. C’est en pensant au cochon Félix que j’ai écrit mon com plus haut, parce que si tout est bidon dans l’élection, tout est bon dans le Macron… Enfin, on ne sait plus ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/03/08/barnum-2017-on-ne-vote-plus/

    Il y a une suite qui s’appuie sur les « vrais » amis du peuple sous la véritable révolution que furent Marat, Varlet, Roux, et plus tard Kropotkine et la France des sections communales, et pour changer un peu ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/03/09/barnum2017-petit-rappel-sur-la-revolution-francaise-par-les-amis-du-peuple/ Parce qu’en zapouillant vite fait hier soir, suit tomber sur le débat entre Hamon et Wauquiez et je me suis fait trop mal ! Ah la vache, ou plutôt, ben mon cochon…

  6. Bernie dit :

    Ils nous font la totale, là, sur Macron… entre les ralliements de tous les crocodiles du marigot et les multiples conflits d’intérêts…Tous les warnings sont au rouge et hurlent « Votez système !! votez Macron !! »
    C’est à croire qu’ils le font exprès pour qu’on le dégage….peut-être parce qu’ils veulent que ce soit Marine, en fait ?

  7. zorba44 dit :

    C’était plutôt en 2002 ou 2003, nous nous trouvions en pleine phase de développement de nos affaires d’immobilier commercial (le succès financier était là au prix de beaucoup de travail)…

    Un matin arrivant à un rendez-vous avec mon Notaire celui-ci m’appelle alors que je garais mon véhicule, l’air joyeux comme on le voit rarement dans cette profession. Et de me présenter à un courtier autrichien qui nous propose de doubler nos bénéfices…

    Simple dit-il, vous nous consentez d’adosser de nouvelles hypothèques à vos immeubles commerciaux (loin d’être payés) et nous vous distribuons un 8 à 10% supplémentaire (à nos 10 à 15% de revenus locatifs).

    Pour diverses raisons, je vais éluder la proposition (en raison, si mes souvenirs sont exacts, que l’établissement financier est basé en Autriche et que je pratique absolument pas la langue de Goethe)…

    La raison pour laquelle je suis un jour dans le bureau de la Banque Rotschild, Avenue de la Robertsau à Strasbourg est sortie de ma mémoire. Je pense avoir été contacté par elle et avoir pris rendez-vous.

    …Une après-midi je suis installé en immersion dans un fauteuil de cuir à l’image du décor fin du 19ème siècle d’un bureau destiné sans doute à imprégner le visiteur de l’intemporel de l’Institution.

    Et là ce qu’on me propose avec l’enrobage feutré est encore une fois d’adosser nos investissements – devenus en quelque sorte, c’est mon commentaire aujourd’hui, les business angels -, à d’autres investissements immobiliers sortis d’un chapeau et présenté sous le seul aspect de la profitabilité et du succès.

    En fait le terme n’existait pas encore mais c’est à un schéma de subprimes qu’on essayait de nous appâter.

    Je posais une seule question :  » Il y a-t-il une garantie sur nos revenus existants ? »…

    Le banquier fronça légèrement le sourcil en exprimant de la manière la plus soft qu’il était impossible de fournir une telle garantie.

    Je remerciai, dit que j’allais en parler à nos conseils d’administration et je sortis …à jamais !

    Dépouiller devrait être la devise des Rotschild et c’est comme cela qu’ils sont devenus une hydre.

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s