Le marché dit que la hausse des taux d’intérêt de la Fed est une erreur

« Le spread, l’écart de taux entre le 10 ans et le 2 ans passe sous les 80 pbs. Plus l’écart est faible, plus le marché pointe vers un risque de récession. Le marché ne croit pas aux prévisions de Yellen et il le manifeste. Quand la conjoncture est censée s’améliorer, le spread a tendance à s’élargir, traduisant ainsi les anticipations de meilleure activité et la hausse de la demande de crédit ».

Bruno Bertez, le 15 juin 2017

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Le marché dit que la hausse des taux d’intérêt de la Fed est une erreur

  1. brunoarf dit :

    Le 4 octobre 2009, les électeurs grecs font subir une énorme défaite à la droite grecque. Le gouvernement de droite est balayé.

    Le 6 octobre 2009, le socialiste Giorgos Papandréou devient le nouveau premier ministre de la Grèce.

    Le 17 octobre 2009, Giorgos Papandréou annonce au monde entier une terrible nouvelle : le précédent gouvernement de droite avait menti, les chiffres étaient faux, la Grèce est en faillite.

    Rappel :

    Onze jours après son arrivée au pouvoir, il annonce, dans un souci de transparence, que l’état réel des finances grecques avait été caché par le précédent gouvernement. Il fait rétablir les véritables données économiques, dont un déficit équivalent à 12,5 % du PIB pour la seule année 2009. La Commission européenne confirmera cette falsification des données quelques semaines plus tard.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Gi%C3%B3rgos_Papandr%C3%A9ou_%281952%29

    Et huit ans plus tard ?

    Huit ans plus tard, en 2017, la Grèce est encore plus en faillite.

    La Grèce est dans une situation encore plus désespérée : la Grèce était déjà hyper-endettée en 2009, et malgré ça, la zone euro et le FMI n’ont fait que prêter des milliards d’euros supplémentaires à la Grèce.

    Autrement dit : depuis 2009, la zone euro et le FMI rajoutent des milliards d’euros de prêts supplémentaires sur les épaules de la Grèce, alors qu’elle était déjà écrasée par des centaines de milliards de dette !

    Résultat : le PIB de la Grèce s’est complètement effondré, les classes populaires et les classes moyennes sont tombées dans la misère, et la Grèce ne pourra jamais rembourser sa dette.

    La construction européenne est anti-sociale, anti-populaire, anti-démocratique. Elle doit être détruite.

    Rappel :

    Dette publique de la Grèce :
    2009 : dette de 301,062 milliards d’euros, soit 126,7 % du PIB.
    2017 : dette de 314,897 milliards d’euros, soit 179 % du PIB.

    http://ec.europa.eu/eurostat/documents/2995521/7997694/2-24042017-AP-FR.pdf/93d33a39-7c15-4ce4-8e16-f75e66c0f56e

    Jeudi 15 juin 2017 :

    Dette grecque : la zone euro et le FMI vont prêter 8,5 milliards d’euros à la Grèce.

    L’Eurogroupe et le Fonds monétaire international se sont entendus sur le versement d’un nouveau prêt, écartant le spectre d’une nouvelle crise.

    Les ministres des Finances de la zone euro ont annoncé qu’Athènes, pour avoir ces derniers mois largement rempli sa part du contrat, bénéficiera dans les semaines qui viennent d’un prêt conséquent : 8,5 milliards d’euros.

    • Efcharisto dit :

      Le plus choquant à mes yeux, c’est l’attitude de l’Allemagne, heureuse bénéficiaire d’une remise de sa dette de guerre accordée par plusieurs pays européens, dont la Grèce, et qui spécule aujourd’hui sur la vente du patrimoine grec. L’UE dans sa forme actuelle est un monument de cynisme!

  2. zorba44 dit :

    Voilà qui va finir par donner des idées aux gens… Prêtez à chaque Grec un million d’euros à 5% d’intérêts ou même 10% …il sera toujours temps de leur prêter deux millions à 6% voire 12% pour leur permettre de continuer à rembourser …et à stimuler l’économie….

    Bon : cherchez l’erreur !.

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s