Ces 10 dernières années, le taux de croissance de l’économie américaine a été exactement le même que dans les années 30

« Bien que j’écrive quotidiennement au sujet de ce long effondrement économique en cours, eh bien, je ne savais pas que les choses allaient aussi mal.

Dans cet article, je vais vous montrer que le taux de croissance moyen de l’économie américaine durant ces 10 dernières années est exactement équivalent à celui que l’économie américaine avait connu durant les années 1930. Peut-être que ça ne vous paraît pas aussi surprenant que cela, car nous savions déjà que Barack Obama fut le seul président de toute l’histoire des États-Unis à n’avoir jamais fait progresser le Pib américain de plus de 3% sur une année. Bien entendu, les médias mainstream continuent de communiquer sur le fait que l’économie américaine est en pleine reprise, mais en réalité, la période actuelle ressemble beaucoup plus à l’époque de la Grande Dépression qu’à une ère de grande prospérité économique.

Un peu plus tôt aujourd’hui, je suis tombé sur une publication du site Fox News évoquant le nouveau budget du président Trump, et dans cet article, l’auteur a fait une remarque surprenante…

La dure réalité, c’est que les 10.000 milliards de dollars d’endettement supplémentaires ont produit la pire croissance économique en termes de Pib de toute l’histoire des Etats-Unis. Oui, ce que vous venez de lire est fou, au cours de la dernière décennie, l’économie américaine a progressé encore plus lentement que pendant la Grande Dépression durant les années 1930. Cette croissance molle a laissé à quai et derrière elle, des millions d’américains en âge de travailler, et a conduit à un tel malaise que beaucoup d’entre eux doutent voire ne croient plus du tout au rêve américain.

Lorsque j’ai lu le passage de cet article pour la première fois, je n’en croyais pas mes yeux et je pensais même que c’était faux. Mais comme je suis curieux, j’ai cherché par moi-même les chiffres qui correspondent à ces 2 périodes.

Et ce que j’ai trouvé est littéralement stupéfiant.

Voici ci-dessous les taux de croissance annuels du PIB américain durant les années 1930

1930: -8.5%
1931: -6.4%
1932: -12.9%
1933: -1.3%
1934: 10.8%
1935: 8.9%
1936: 12.9%
1937: 5.1%
1938: -3.3%
1939: 8.0%

Lorsque vous faites la moyenne sur l’ensemble de ces 10 années, vous obtenez un taux de croissance annuel moyen du Pib de 1,33%.

C’est une croissance qui disons le est vraiment mauvaise, mais à ce genre de résultat qu’il faut s’attendre en période de « Grande Dépression ».

Et ensuite pour comparer, j’ai cherché les taux de croissance annuels du PIB américain durant ces 10 dernières années

2007: 1.8%
2008: -0.3%
2009: -2.8%
2010: 2.5%
2011: 1.6%
2012: 2.2%
2013: 1.7%
2014: 2.4%
2015: 2.6%
2016: 1.6%

Et maintenant, lorsque vous faites la moyenne sur l’ensemble de ces 10 dernières années, vous obtenez un taux de croissance annuel moyen du Pib de 1,33%.

J’ai d’abord trouvé cette coïncidence étrange que de tomber deux fois sur ce même chiffre de 1,33%, et j’ai alors refait mes calculs mais j’ai obtenu exactement les mêmes résultats.

Oui, les taux de croissance annuels étaient bien plus importants à la hausse où à la baisse, mais le taux de croissance annuel moyen du Pib durant les années 1930 est exactement le même que celui que nous avons connu au cours de ces 10 dernières années.

Et bien entendu, le début des années 1940 s’est révélé être une période de « BOOM » économique pour l’Amérique, alors qu’actuellement, le taux de croissance du Pib américain semble vouloir continuer de ralentir. Comme je l’ai signalé hier, la progression du PIB américain au premier trimestre 2017 était anémique avec une croissance de seulement 0,7 %.

Mais actuellement, bien entendu, vous n’entendez jamais ce que je viens de vous expliquer au travers des médias, n’est-ce pas ?

Au contraire, ils nous disent que tout va bien. »

Lire la suite de l’article sur BusinessBourse

Article original : Michael Snyder, The Economic Collapse, le 22 mai 2017

(traduction BusinessBourse)

Rappel :

11 phrases du discours de Trump devant le Congrès qui montrent que l’économie américaine est en train de s’effondrer

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Ces 10 dernières années, le taux de croissance de l’économie américaine a été exactement le même que dans les années 30

  1. ratuma dit :

    « la civilisation c’est la création à l’infini de besoins dont on n’a pas besoin » Mark Twain (je croyais que c’était Scott Fitzerald – mais il il l’a peut être cité)

    alors jusqu’où peut aller la croissance ???

  2. Ping : Ces 10 dernières années, le taux de croissance de l’économie américaine a été exactement le même que dans les années 30 | INSURRECTION PACIFIQUE

  3. Lionel59 dit :

    Ah! le PIB…Comme le disait si bien Coluche : « Hé ben, y vont être contents, les pauvres, de savoir qu’ils habitent un pays riche. »
    Vivement qu’on remplace cet indicateur par le BIB (« bonheur intérieur brut »).
    cf http://ses.ens-lyon.fr/articles/peut-on-mesurer-le-bonheur-reflexions-sur-les-indicateurs-de-bien-etre-47517

    • Le PIB est un indicateur certes imparfait, et qui ne fait pas le bonheur… Mais les Américains aujourd’hui préféreraient sans doute une croissance forte pour avoir un emploi, ou ne pas avoir à cumuler trois boulots peu payés, ni à travailler comme serveur ou balayeur à 75 ans parce qu’ils n’ont pas de retraite – ou une retraite qui ne leur donne pas de quoi vivre…

  4. zorba44 dit :

    La différence avec les années 30 réside dans le fait que la bulle boursière et la bulle obligataire (ainsi que toutes les autres) n’ont pas encore crevée ! Cela présage que le pire est encore à venir…

    Jean LENOIR

  5. zorba44 dit :

    ET PENDANT CE TEMPS LÀ, en France toutes les TV glosent de manière longue et honteuse sur l’affaire Gregory, juste sortie d’un chapeau… pour passer sur le 2ème tour des élections comme une météore !

    On a le sentiment qu’un attentat « provoqué » étant de trop, artificiellement toute l’affaire a été ressortie à grands renforts de médias pour dériver l’attention – comme si, comme si il y aurait (ou n’aurait pas !) du nouveau qui aurait pu attendre 10 jours de plus…

    Le pari du signataire est que cela va se terminer en os de boudin après les élections…

    C’est indécent !

    Jean LENOIR

  6. xavib dit :

    La différence majeure avec les années 30 c’est que de nos jours le chômage réel est camouflé :

    – par le trucage des statistiques

    – par l’ouverture massive du robinet monétaire des banques centrales qui perfuse tout le système : banques, marchés, entreprises et bien sûr Etats.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s