Ils ont tout sous les yeux mais ils ne voient rien

« 21 juillet 2017 – Pourquoi faut-il se méfier de la situation ambiante ? Parce que les banques centrales démontrent au fil des semaines, et aux yeux de tous, qu’elles ne croient pas à la reprise. Leur politique monétaire reste celle qu’elles pratiquent dans un monde en crise. Nous sommes toujours à des taux très bas et le cycle économique est artificiellement maintenu à un niveau bien faible. Très longue croissance, selon les chiffres officiels, et d’un niveau très modeste. Mais alors, que se passera-t-il quand les banques centrales seront confrontées à une situation économique qui se dégradera sérieusement ?

Comment normaliser une politique monétaire, demain, alors que les signaux d’essoufflement de la croissance américaine se multiplient ? Et l’on peut même parler de croissance mondiale à la lumière des projections très récentes sur l’économie chinoise.

Malgré tout cela, les indices continuent de grimper. Alors à quoi bon s’instruire puisque ce qui compte c’est d’être dans le bon sens ?

N’oublions pas un grand principe que m’avait expliqué un jour un as du marché des options à une époque où je traînais quotidiennement mes guêtres au Palais Brongniart tout en poursuivant mes études de droit et d’économie : « Les meneurs du marché finiront par ruiner tout le monde. Ce qu’ils vous donnent pendant 6 mois, dix ans, etc., sera repris un beau jour et tout le monde se retrouvera à poil. Le pouvoir financier travaille sur une génération voire plus et il réduira en miettes des fortunes qui ont pu se constituer sur des décennies. Vous le verrez de vos yeux, jeune homme. » Ce vieil homme des années 80’ était un juif arménien très respectable, mais aussi très lié à la sphère de l’employeur d’Emmanuel Macron… C’était un génie de la finance qui avait fait fortune grâce à un certain David Rockefeller…

Aujourd’hui, nous vivons avec des éléments informationnels très divergents, beaucoup d’éléments macro-économiques très superficiels et un abêtissement général des participants au grand cirque. Les gens sont habitués à des mouvements moutonniers et uniformes, sauf quand il y a des accidents, mais ils sont là, rassurés : les banques centrales interviendront. Le drame qui se met en place est une crise dans laquelle les banques centrales (comme nous venons de l’exprimer) seront prises au piège et inutile de préciser que tout cela a été voulu. Il s’agit d’aboutir à une impasse afin d’accepter une autre solution : la reconstruction du SYSTEME.

En attendant et comme tout le monde peut désormais le constater : le POLITIQUE est mort. LIESI avait annoncé la fin des partis politiques classiques depuis la Seconde Guerre mondiale. C’est maintenant acté avec l’élection de Macron, le pantin des marchands transnationaux. Il leur suffit d’entretenir la bêtise humaine avec les écrans (le LSD électronique) et ces fichus portables, pour mener le monde à l’abattoir.

Pendant ce temps, vous constaterez que les éléments climatiques se confirment : chaud, froid qui se succèdent ; des tremblements de terre qui s’accélèrent… comme annoncé au début des premières séries de la Lettre des Prophéties. Il n’y a pas de hasard et mieux vaut s’instruire que suivre le troupeau, endoctriné par les grands manipulateurs de l’information. N’oublions pas que de Rome à Paris, de Washington à Moscou et à Pékin, nous sommes guidés par des menteurs, des fossoyeurs de la vérité : ils sont tous impliqués dans le Nouvel Ordre Mondial au service du Prince de ce monde ».

LIESI, le 21 juillet 2017

Rappels :

Ces 10 dernières années, le taux de croissance de l’économie américaine a été exactement le même que dans les années 30

11 phrases du discours de Trump devant le Congrès qui montrent que l’économie américaine est en train de s’effondrer

Le faux récit de la reprise économique mourra en 2017 (Brandon Smith)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Ils ont tout sous les yeux mais ils ne voient rien

  1. zorba44 dit :

    Au nom du pèze, du fric et des saintes pépètes …nous sommes aux portes de l’enfer !

    Jean LENOIR

  2. téléphobe dit :

     » Il leur suffit d’entretenir la bêtise humaine avec les écrans (le LSD électronique) et ces fichus portables, pour mener le monde à l’abattoir. » : excellent !
    Quand je marche dans la rue je croise 80% de zombies téléphoneurs (téléphoneuses), courbés sur leur rectangle de plastique comme des ‘crons’ ;o)

  3. Deudon dit :

    « L’œil ne voit que ce que l’esprit comprend ».
    « La raison du plus fort c’est sa folie; la raison du plus faible est de la folie ».
    « Le terrorisme est un fait étatique ».
    « La folie est quelque chose de rare chez l’individu ; elle est la règle pour les groupes,
    les partis, les peuples, les époques ».

    Tout a été dit.
    Rien de nouveau sous le soleil.

  4. Christ dit :

    Le Prince de ce monde ne durera que 3ans et demi, le signe avant coureur de sa fin et de notre libération sera la disparition du Vatican en 1 journée… C’est pourquoi le Vatican a transféré son observatoire astronomique sur le mont Graham en Arizona

  5. Alain dit :

    « Ils ont des yeux et ne voient point,
    Ils ont des oreilles et n’entendent point. »

    Jérémie 5:21

    Ce serait une bonne définition de nos contemporains, non ?

  6. Ping : Ils ont tout sous les yeux mais ils ne voient rien. | systèmophobe

  7. rodez21 dit :

     »’N’oublions pas que de Rome à Paris, de Washington à Moscou et à Pékin, nous sommes guidés par des menteurs, des fossoyeurs de la vérité »’

    Cette vérité qui mis à part une poignée d’initiés, n’est pas appréhendée. Que tout à une fin, à commencer par les ressources que la Terre nous a donné.
    Que feront ils, quand d’ici 2 générations au plus, écrans, portables, tous ces objets qui peuplent notre quotidien, viendront à manquer.
    Alors, avant que les foules ne commencent à gronder, il leur faut commencer à canaliser, parquer, régir et surveiller.

  8. Aphadolie dit :

    La conclusion est sans faille. Très bon article.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s