Parlementaires US : des dinosaures en politique

« La Chambre basse du pouvoir législatif US vient de voter sur de nouvelles sanctions visant la Fédération de Russie, la République Islamique d’Iran et la République populaire de Corée. 

Détachés de la réalité et manquant d’imagination, les parlementaires US n’ont aucun autre horizon depuis le film « Les Dix Commandemants » de Cecil B. DeMille, avec Charlton Heston et Yul Brynner dans les rôles principaux. Certains membres du Congrès croient encore à la menace communiste existentielle et n’ont aucune connaissance du monde. 

C’est des créatures anté-diluviennes corrompues et corruptibles, haïes par le public US et mal vues par la plupart des intellectuels, mais utilisées par des groupes d’intérêts industriels et financiers privés. 

Pour eux, la Russie est communiste rouge, l’Iran est une sorte de communisme vert et la Corée du Nord représente un communisme bridé. Tous des « commies » et donc des ennemis du mythique American Way of Life (entendre par là l’enrichissement privé et le plus souvent douteux de ces Représentants) à abattre à coups de Tomahawk. 

Seulement, le monde a bien changé depuis 1958. 

Cet aveuglement coûte cher aux Etats-Unis. Le pays est en déclin à cause de dinosaures incapables d’imaginer le monde tel qu’il est et persistant à croire en une chimère de toute puissance. 

Cette illusion de puissance et d’exception est alimentée par une centaine de publicistes dits « néocons »(néoconservateurs mais l’autre sens en français s’applique parfaitement vu les « conneries » qu’ils publient) dont le corpus a créé une sorte de pays imaginaire que la providence a destiné à policer le monde… Une sorte de Marvel en somme mais non dénué d’arrières pensées idéologiques en relation avec le sionisme. 

A quoi serviront ces nouvelles sanctions ? 

Pour la Russie, c’est l’Europe, cette pauvre Europe qui va payer tous les pots cassés. 

Pour l’Iran, pays habitué à vivre avec les sanctions depuis près de quatre décades, c’est un non-évènement. 

La Corée du Nord va en profiter pour effectuer un énième lancement d’engin balistique. Le 27 juillet pourrait être une date propice et très symbolique… »

Strategika 51, le 26 juillet 2017

Lire aussi :

Nouvelles sanctions US contre la Russie : Bruxelles envisagerait des représailles contre Washington

Les Etats-Unis gaspillent des milliards de dollars sur un nouveau porte-avions

Rappels :

Total dans le champ de mines de la politique iranienne

L’Allemagne achètera le gaz russe, pas le gaz américain

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Parlementaires US : des dinosaures en politique

  1. zorba44 dit :

    …Et si d’aventure Donald voulait poser son veto, il se ramasserait un camouflet avec un vote de plus des 2/3 pour confirmer qu’on n’a plus besoin de lui !

    Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s