Le soleil annonce un nouveau refroidissement climatique

N’ayez pas peur de faire des enfants ! 🙂 OD

« Depuis la nuit des temps, il y a des changements climatiques. Des périodes de froid succèdent à des périodes chaudes. Depuis peu, les changements climatiques sont attribués à l’homme !

L’homme jouerait un rôle néfaste en multipliant les émissions de CO2. Le CO2 aurait pour effet de provoquer un réchauffement. Pourtant, un refroidissement se prépare. Il découle de la découverte de l’astronome Valentina Zharkova. Cette découverte est capitale : les taches solaires peuvent être prédites et elles sont signe de réchauffement s’il y en a beaucoup, de refroidissement s’il y en a peu.

Depuis des siècles, l’homme observe les taches solaires et le parallèle entre le nombre de taches et le temps qu’il fait. Il y a 200 ans, William Herschell, l’astronome qui a découvert la planète Uranus, attirait l’attention de ses collègues sur le lien entre le prix du blé en Angleterre et…le nombre de taches solaires. S’il y a peu de taches solaires, le ciel est couvert, il fait froid et les récoltes sont faibles, s’il y en a beaucoup, le ciel est dégagé, il fait chaud et les récoltes sont généreuses. D’épouvantables périodes de refroidissement climatique avec très peu de taches solaires – connues sous le nom de « Périodes de Maunder et de Dalton » – entre 1600 et 1800 ont été encadrées de périodes plus clémentes de 1300 à 1600 et de 1800 à 2000.

Aujourd’hui, le GIEC, organisme politique de l’ONU, financé pour démontrer le rôle climatique de l’homme, nie ou minimise l’importance des prédictions de Valentina Zharkova. Pourtant, un an plus tard, aucun astronome ou autre scientifique n’a émis la moindre critique sur sa découverte. (1)

Jusqu’en octobre 2015, l’évolution du magnétisme solaire qui conditionne, pour l’essentiel, ces variations du climat, restait imprévisible.

La mathématicienne astronome Valentina Zharkova et ses collègues ont résolu ce problème à la Northumbria University (Angleterre) et un article a été publié dans la célèbre revue Nature. (2)

Que se passe-t-il ? Imaginons un double moteur thermique à la surface du Soleil. L’un est visible, l’autre – sous la surface – invisible. Leur mécanique est presque synchrone. Le passé magnétique du Soleil peut alors être parfaitement reproduit… et le futur peut être décrit. Il nous annonce un refroidissement climatique pour bientôt…

Cette découverte recevrait le prix Nobel d’astronomie s’il existait mais elle reste dans l’ombre car elle ridiculise définitivement les élucubrations du GIEC sur le rôle de l’homme dans les changements climatiques (3)… ce rôle de l’homme qui est la seule justification des investissements dans l’éolien et autres « énergies renouvelables » ruineuses pour les citoyens. Energies renouvelables qui devraient nous épargner des températures de plus en plus élevées, des catastrophes à tous les niveaux… alors que Valentina Zharkova nous apprend qu’une nouvelle « ère glaciaire » débute. (4)

On est allé jusqu’à s’organiser pour que la recherche sur Google si on formule « Valentina Zharkova » ne mène pas directement à son article mais à une pleine page de noms d’articles qui nient tous l’importance des conséquences de sa découverte pour le temps à venir. Ces articles sont souvent écrits par des personnes dont on ne mentionne pas les compétences…(5)

Pour finir, on ne pourra jamais libérer assez de CO2 à temps pour compenser la perte d’activité des plantes obligées de résister aux froids intenses annoncés pour 2030 ! Il s’agit bien entendu des régions où les températures seront encore suffisamment élevées pour permettre une végétation, pas de régions « polaires ». Et précisons que le CO2 seul est concerné. Il est accompagné le plus souvent de pollutions réelles, nocives, et nous devons tout faire pour les diminuer….

En conclusion : préparons-nous à avoir froid – sans savoir à quel point nous aurons froid – et cessons d’écouter les lobbies pour qui « changement climatique » signifie uniquement « augmentation des profits ». (6) »

Sources : Enquête & Débat et Le Peuple

Lire aussi :

Bientôt un grand refroidissement climatique ?

Notes :

(1) Ainsi, la quête du « Boson de Higgs » a duré des décennies tout comme la recherche de la mécanique solaire qui régit les taches solaires. Pour les deux recherches, on est arrivé à un degré de précision extrême qui les a fait passer du stade de « théorie » au stade de « découverte ».
NB. Il n’est jamais arrivé qu’une découverte soit infirmée mais il arrive qu’on puisse l’intégrer dans une théorie plus générale et le cas le plus illustre est la mécanique d’Isaac Newton intégrée dans la relativité d’Albert Einstein.

(2) V.V.Zharkova et alt. : Heart beat of the Sun from Principal Component Analysis and prediction of solar activity on a millenium timescale – Nature

(3) Al Gore a reçu le prix Nobel pour son film Une vérité qui dérange. Son contenu le plus impressionnant portait sur l’analyse des carottes de glace extraites des zones polaires. Celles-ci révèlent un parallèle étroit entre la variation de la température terrestre et le taux de gaz carbonique de l’atmosphère durant les 800.000 dernières années. Une analyse plus fine des glaces a montré que la croissance du CO2 suivait l’augmentation de la température et non le contraire, thèse fondamentale d’Al Gore et du GIEC. En fait, quand la Terre se réchauffe, les océans crachent leur CO2 …

(4) De très violentes éruptions volcaniques refroidissent aussi occasionnellement la planète tandis que, à plus long terme, d’autres phénomènes liés à l’orbite terrestre jouent des rôles climatiques décisifs…

(5) Et je précise être mathématicien, avoir enseigné le cours d’astronomie à l’université de Lubumbashi (RDC) et me tenir au courant des recherches dans ce domaine passionnant.

(6) Ces lobbies se moquent éperdûment de notre santé et, pour ceux qui ne seraient pas convaincus, il paraît à l’heure actuelle des livres sur les escroqueries du monde médical, des laboratoires pharmaceutiques qui prennent le risque de tuer pour augmenter leurs profits. On peut espérer le même genre de livre concernant le GIEC.

Rappels :

Gentils organisateurs de la COP21, délivrez-nous de l’apocalypse climatique !

Pauvre CO2 !

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Le soleil annonce un nouveau refroidissement climatique

  1. zorba44 dit :

    Ah si on pouvait nous prévoir que l’avenir ne va pas nous amener un doublement des précipitations pluvieuses tous les ans comme cela est en train de se produire depuis deux ans.
    …Mangawhai, Nouvelle-Zélande !

    Jean LENOIR

  2. ayinair dit :

    Bravo à l’auteur. Comment s’appelle-t-il ?

  3. Lau dit :

    Bonjour Mr Demeulenaere , vous êtes vous intéressé aux chemtrails ? Parce que justement , leur argument pour justifier l’emploi de la géo-ingénierie est le réchauffement climatique ! Donc , comme je pense aussi depuis bien longtemps qu’ils nous « promènent  » avec leur histoire de réchauffement , à quoi servent-ils ( les chemtrails ) réellement ? Quand on sait , maintenant , que leurs épandages contiennent des particules d’aluminium , de strontium , de barium , du dibromure d’éthylène (pesticide interdit depuis des lustres …) et d’autres substances toutes aussi réjouissantes !
    De plus , il y a quelques années , notre cher , très cher ministre de l’environnement écrivait que nous allions vers une mini période glaciaire comme il y en a déjà eu au fil des siècles ! Bref , quel est l’intérêt de leurs mensonges ?
    Je vous souhaite une bonne journée et merci pour vos articles

  4. Jean Michel Amouraben dit :

    regardez donc le film « vers un climat artificiel » qui date de juin 2017
    on peut aussi relire la convention ENMOD signé après la guerre du Vietnam, le climat est (lui aussi ) manipulé. .us go home !

  5. Je gobe tout ce qui m'arrange dit :

    Et bien nous aurons le fin mot de l’histoire pour 2030…
    Qui sera ridiculisé ?
    Le GIEC si nous connaissons un nouvel âge glaciaire.
    Les climato-sceptiques s’il fait toujours plus chaud.

    Maintenant c’est carrément un nouvel âge glaciaire qu’on nous annonce.
    C’est vrai, on peut faire toute un chiée de mômes, on se tiendra plus chaud en étant plus nombreux pendant que les autres espèces déclinent. Et on aura plus d’espace…

  6. téléphobe dit :

    De toutes façons, nous les ‘crons’, on s’en fout nous sommes en marche et nous pensons printemps ;o)

  7. Car je suis sûr sûr qu'on nous prend pour des cons... dit :

    Ce genre de période a eu lieu sous Louis XIV, les gens redoutaient des glaciations.
    Il n’y a bien évidemment rien eu de tel, juste des hivers plus rigoureux. Ce qui va aussi nous arriver.

    La théorie de la cause humaine du réchauffement climatique est un gros mensonge puant destiné à nous culpabiliser et nous imposer des idioties économiques aussi chère que peu rentables énergétiquement. Et ainsi nous maintenir dans un état d’esclave énergétique culpabilisé.

    La terre était plus chaude que ce qui se fait de nos jours lors notamment de l’empire romain, qui, comme chacun le sait, n’était pas vraiment une ère industrielle.

    • Vous avez raison, la taxe carbone (déjà retoquée sous Sarkozy) et le rationnement des ressources…

      Le thème du réchauffement climatique est un argument totalitaire, conçu pour nous taxer, nous culpabiliser et nous mettre sous tutelle. Mais la vérité finira par éclater, et tous ces imposteurs – comme Al Gore et les gens du GIEC – seront démasqués.

      https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2016/05/30/cop21-foutaise-climat-grand-bluff-multinationales-cash-investigation/

    • FBN dit :

      Je ne savais pas qu’il y avait des relevés de températures sous l’empire romain et que les archives ont été conservées…
      C’était en Celsius ou Fahrenheit ?
      Une telle chaleur pourrait expliquer leur jupe alors…

      Et dire qu’on nous raconte qu’ils ont été envahis par les barbares suite à un hiver particulièrement rigoureux qui a gelé entièrement le Rhin…
      Oui, on nous prend pour des cons.

      • à FBN dit :

        Ce sont des données statistiques établies par des gens sérieux (géologues et autres savants) qui se sont basés sur éléments radiocatifs (isotopes) conservés dans les couches du sol et les fossiles, ou constatés dans l’écorce des arbres centenaires et par diverses autres méthodes.

        Avec des « malins » comme toi, on finira par se demander comment le gens sous l’empire romain ne sont pas morts de soif « parce qu’il n’y avait pas de robinet dans la cuisine ».

      • A à FBN dit :

        Ah oui toutes ces méthodes super fiable comme le carbone 14, les carottes de glace, l’analyse des pollens… qui permettent de tout savoir du passé comme si on y était.
        Je ne savais pas qu’il y avait des personnes qui pensent que la machine à remonter le temps existe!!!

        Des fossiles de l’empire romain….
        Avec des « imbéciles » comme toi, on comprend mieux comment on arrive à manipuler le peuple.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s