La meilleure façon de devenir « dictateur » : déplaire à Washington

Afghanistan, Irak, Libye, Syrie, Venezuela… Ecraser les peuples et les jeter dans le chaos : une stratégie de l’Empire qui se confirme année après année. Trump ou pas Trump. OD

Source : RT via  Egalité & Réconciliation

Lire aussi :

« Seule la stratégie Assad permet de rester debout et libre » (Th. Meyssan)

Trump évoque une « possible option militaire » au Venezuela

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour La meilleure façon de devenir « dictateur » : déplaire à Washington

  1. zorba44 dit :

    Le plus contestable est définitivement de s’arroger le droit de la vertu selon ses propres critères nationaux.

    …un exemple est gênant (au vu des images et des nouvelles) : Le Venezuela …mais c’est bien au peuple de ce pays qu’il convient de trouver les solutions !

    Jean LENOIR

  2. brunoarf dit :

    Il n’y a pas que la dette publique dans la vie.

    Il y a aussi la dette privée.

    Les banques sont hyper-endettées.

    Les entreprises privées sont hyper-endettées.

    Les ménages sont hyper-endettés.

    La bulle de la dette privée gonfle de plus en plus.

    Aux Etats-Unis, la dette des ménages vient juste d’atteindre 12 840 milliards de dollars.

    Record historique battu.

    Le précédent record datait du troisième trimestre 2008 … juste avant l’éclatement de la bulle.

    Mardi 15 août 2017 :

    La dette des ménages américains dépasse son record de 2008.

    La dette des ménages américains a dépassé à la fin du 2e trimestre son précédent record établi au 3e trimestre 2008, a indiqué mardi l’antenne de New York de la Banque centrale américaine (Fed).

    La Fed précise que les crédits automobiles ont progressé de 23 milliards de dollars et les dettes sur carte de crédit de 20 milliards de dollars.

    A 12.840 milliards de dollars à la fin juin, cette dette dépasse le précédent sommet de 12.680 milliards de dollars établi à la fin du 3e trimestre 2008, indique la Fed de New York, soit au moment du déclenchement de la crise financière des subprimes.

    Elle est en augmentation de 114 milliards (+ 0,9%) par rapport au 1er trimestre et de 15,1% supérieure à son nadir atteint au 2e trimestre 2013.

    https://www.agefi.com/ageficom/suisse-economie-politique/detail/edition/online/article/la-dette-des-menages-americains-a-depasse-a-la-fin-du-2e-trimestre-son-precedent-record-etabli-au-3e-trimestre-2008-a-indique-mardi-lantenne-de-new-york-de-la-banque-centrale-americaine-459030.html

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s