François Fillon, la politique et l’argent (S. Coignard)

« Il est le premier et le seul de tous les anciens chefs de gouvernement à rompre de manière aussi radicale. Certes, Dominique de Villepin avait opté pour une carrière d’avocat après Matignon, et Bernard Cazeneuve a fait le même choix très récemment. François Fillon, lui, va beaucoup plus loin. Il deviendra prochainement le trentième associé de la société financière Tikehau, fondée en 2004 par deux jeunes loups de la City. Rien n’est impossible en politique, mais la rupture semble vraiment définitive avec son ancienne vie, celle qu’il a menée depuis juin 1981, quand il a été élu député de la Sarthe. Et encore, auparavant, fut-il cinq ans assistant parlementaire de son prédécesseur Joël Le Theule. Après quarante et un ans passés dans le « microcosme », l’équivalent de toute une vie professionnelle – il faut 161 trimestres de cotisations à un salarié du secteur privé né en 1954, comme lui, pour prendre sa retraite –, il rejoint une entreprise jeune, très ambitieuse, qui a réussi son introduction en Bourse début 2017. La rupture qu’il marque avec la vie politique est donc plus nette que pour chacun de ses prédécesseurs. Quel contraste avec François Hollande qui, lui, s’accroche comme un naufragé !

Le mur de l’argent

Certains de ses anciens collègues parlementaires ne manquent pas de considérer qu’il s’agit presque d’une provocation. D’autres ironisent sur la reconversion dans la levée de fonds d’un homme dont le destin présidentiel s’est fracassé contre un mur, celui de son rapport à l’argent. Mais il est un autre rapprochement plus intrigant, qui appelle une question : pourquoi François Fillon n’a-t-il pas accepté de reverser au parti Les Républicains, endetté à hauteur de 55 millions d’euros et contraint de renégocier son calendrier de remboursement avec les banques, les 1,9 million d’euros collectés au cours de la campagne présidentielle ? Il n’en a plus besoin ! Pourtant, à l’issue d’âpres négociations, qui ont duré plusieurs semaines, son micro-parti Force républicaine a accepté d’en céder la moitié, la moitié seulement. L’abandon de la totalité aurait permis de boucler la séquence avec davantage d’élégance ».

Sophie Coignard, Le Point.fr, le 24 août 2017

Lire aussi :

François Fillon : Tikehau, une firme imprégnée de la culture de Wall Street

Rappels :

La politique mène à tout…

Fillon et Macron, le parti du pognon

Le job en or caché du candidat Fillon

« 2F Conseil », la très discrète et lucrative société de conseil de François Fillon

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour François Fillon, la politique et l’argent (S. Coignard)

  1. zorba44 dit :

    Pas besoin de dire que c’est pas dans ce fonds spéculatif qu’il faut aller placer ses billes…
    …Le signataire a vu quelque part que Hollande achetait du coloré…

    Jean LENOIR

  2. zorba44 dit :

    …Eh oui vu ses tribulations avec feu son parti LR, c’est 50% de commissions sur les versements qu’il lui faut.
    Ce type est à fuir !

    Jean LENOIR

    • Un passant dit :

      Vu qu’il en sait autant sur tous les autres que tous les autres en savent sur lui, forcément c’est fifty-fifty.

  3. Robert dit :

    Qui n’avait pas compris que M. Fillon a un goût particulier pour l’argent ? Comme beaucoup de politiques d’ailleurs… Maintenant il ne le cache plus !

  4. Robert dit :

    J’ ajoute que ceux qui avaient contribué au micro-parti Fillonesque se sont bien fait avoir… pour ne pas employer un terme plus trivial !

  5. ratuma dit :

    il pourrait élever des moutons dans la Sarthe – ce serait plus tranquillou ….

  6. Père Pèthe dit :

    Nos politicards aiment tous l’argent mais dans le cas de Fillon c’est quasi pathologique : avidité, peur de manquer ? c’est totalement atterrant de la part d’un soi disant Gaulliste

    • wallace dit :

      Fillon est au Gaullisme ce que Nasrallah est au sionisme et Nabilla a la physique quantique….ces gens sont des ordures vendues au NWO,point barre…de l extreme droite a l extreme gauche…tant que le frigo sera plein, le mouton degenere ne bougera pas…

  7. brunoarf dit :

    A propos du parti « Les Républicains » :

    Le parti « Les Républicains » est éparpillé par petits bouts façon puzzle :

    Le mouvement « Sauvons la droite » est dirigé par le député Daniel Fasquelle. Ses sympathisants se réunissent samedi au campus du Touquet.

    Le mouvement « Libres ! » est dirigé par Valérie Pécresse. Ses sympathisants se réunissent le 10 septembre à Argenteuil.

    Le mouvement des anciens soutiens de François Fillon est dirigé par Bruno Retailleau. Ses sympathisants se réunissent le 2 septembre à La Baule.

    Le mouvement des anciens soutiens d’Alain Juppé se réunira le 2 septembre à Arcachon.

    Le mouvement des anciens soutiens de Nicolas Sarkozy est dirigé par Laurent Wauquiez. Ses sympathisants se réunissent le 2 septembre au mont Mézenc, en Haute-Loire.

    Laurence Sailliet, membre du bureau politique des Républicains, est la seule candidate officiellement déclarée pour devenir chef du parti.

    Elle devrait être suivie par Daniel Fasquelle, qui sera candidat lui-aussi.

    Florence Portelli sera candidate elle-aussi.

    Sans oublier le sénateur des Hauts-de-Seine Roger Karoutchi.

    https://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/030505327269-les-republicains-avancent-disperses-pour-leur-rentree-2109226.php

  8. téléphobe dit :

    Tout ça n’est pas très chrétien François, et tu le sais très bien, les shekels t’interdiront le Ciel ;o)

  9. Max dit :

    Le Fillon, il devrait se faire psychanalyser, visiblement il a un gros problème dans son rapport à l’argent!

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s