Isabelle Adjani sur les 11 vaccins obligatoires

C’était hier dimanche. Isabelle Adjani ne mâche pas ses mots et elle a bien raison. Faites comme elle, informez-vous ! OD

(extrait de l’émission « Le grand Atelier », France Inter, dimanche 3 septembre 2017)

Rappels :

Obligation vaccinale : la guerre est déclarée

Inocuité des adjuvants vaccinaux : Agnès Buzyn ment

Vaccin contre l’hépatite B : la Cour de Luxembourg reconnaît le lien avec la sclérose en plaques !

Vaccins : Mais pourquoi Edouard Philippe passe-t-il chez Sanofi en catimini ?

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour Isabelle Adjani sur les 11 vaccins obligatoires

  1. lorsI dit :

    bravo Isabelle

  2. zorba44 dit :

    Bravo pour ce témoignage… il est temps de lutter contre le marketing politique qui voudrait formater l’individu en lui ôtant toute réflexion personnelle et, comme tous les marketeurs le font, en lui mentant, a minima, par omission, et, souvent, de façon éhontée !

    Jean LENOIR

  3. LaBibleATARI dit :

    Ça, c’est une argumentation posée et documentée. Une belle artiste à qui l’on souhaite la bonne santé!
    Reste à laisser dehors les compteurs électriques LINKY qui risquent de chauffer les atomes d’aluminium que l’on nous à injecté durant notre vie, qui vont nous griller les neurones…

  4. Sans dents & rien dit :

    L’essentiel est dit ; merci !

  5. fabrice dit :

    Étonnant qu’une femme au cerveau si ordonné et clairvoyant ait l’habitude de s’ informer sur Arte et la chaîne parlementaire, propagandistes gaucho libertaires et financières.

    • Rebecca Gole dit :

      Je les regarde aussi, (et BFM WC aussi) pour savoir ce qu’il faut éviter de penser. C’est une forme de « vaccination » contre les idioties que la presse mainstream veut fourrer de force dans nos cerveaux.
      Une fois que je sais ce que ces pourritures veulent fourrer dans nos cranes, je viens lire la presse pas mainstream pour voir les infos qu’ils ont sciemment oubliées… Et aussi pourquoi leurs analyses sont biaisées.

    • Justy dit :

      Très pertinent ce que vous dites.La bonne question serait pourquoi des maladies moyenâgeuses reviennent.Cette jolie et cultivée actrice qui est pour une immigration sans limite ne peut pas se poser cette question.

  6. PR dit :

    « Les laboratoires pharmaceutiques s’intéressent plus à leur pognon qu’aux malades! »

    • zorba44 dit :

      Pour preuve que le débat est financier… si le ministère de la santé faisait passer l’ancien vaccin à 30 € il n’y aurait plus de débat !

      Jean LENOIR

  7. AlainduPerche dit :

    « Que préférez-vous pour votre enfant ? Le diabète ou la rougeole ? L’autisme ou les oreillons ? La grippe ou l’arthrite ? L’hépatite A ou une paralysie Guillain-Barré ? Ne prenez pas de risques avec la vie de vos enfants ! La rougeole peut être facilement traitée ; il n’en va pas de même pour le diabète de type 1 ! »

    Les vaccins ont provoqué une dermatite et le diabète de type 1 chez notre petit garçon

    http://initiativecitoyenne.be/2017/09/les-vaccins-ont-provoque-une-dermatite-et-le-diabete-de-type-1-chez-notre-petit-garcon.html

  8. Boiron dit :

    la question inintéressante c’est croit-elle à homéopathie?

  9. Roland dit :

    Autre scandale sanitaire incroyable….le LEVOTHYROX… ! La ministre ment et re-ment, pourquoi veut-elle fourguer absolument cette nouvelle formule aux patients en danger pourquoi refuse-t-elle les gouttes de substitution ?

    Levothyrox : Anny Duperey estime sur RTL que « le ministère de la Santé couvre quelque chose »

    Une soixantaine de personnes souffrant des effets secondaires de la nouvelle formule du Levothyrox ont déposé plainte pour mise en danger de la vie d’autrui ou tromperie. Invitée de RTL, Anny Duperey, porte-voix des victimes du médicament, a exprimé sa solidarité dans cette action.
    « Il y a réellement un scandale sanitaire autour de ce médicament. Je ne sais pas quelle magouille il y a derrière, mais on veut fourguer ça aux Français, alors que c’est ni en Allemagne, ni en Espagne, ni en Italie », s’emporte-t-elle, attestant que le ministère serait complice des laboratoires pharmaceutiques.

    « Le ministère (de la Santé, ndlr) couvre quelque chose pour insister à ce point-là dans le déni. Il y a quelque chose et ça va devenir dramatique. Il va y avoir d’autres victimes. » Anny Duperey a alors interpellé Agnès Buzyn, la ministre de la Santé. « Il faut arrêter Madame, il faut arrêter de dénier la souffrance de milliers de personnes. Il y a 9.000 signalements. Ça devient ridicule et dramatique. »
    L’actrice a compris, « en lisant une pétition », pourquoi elle était sujette à des troubles du sommeil, des maux de tête ou encore des vertiges. « À partir de là, j’étais particulièrement révoltée par les propos qui étaient tenus par les responsables de santé ». Malgré les critiques, ces derniers estiment à 9.000 personnes, sur les 3 millions d’utilisateurs, le nombre de personnes concernées par ces effets malheureux. « Beaucoup de ces effets secondaires sont liés à des difficultés à doser le Levothyrox », répondait encore la ministre Agnès Buzyn sur RTL. « C’est faux », martèle la comédienne.

    https://actu.orange.fr/france/levothyrox-anny-duperey-estime-sur-rtl-que-le-ministere-de-la-sante-couvre-quelque-chose-magic-CNT000000NAwdf.html

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s