Un pays de la zone euro qui n’existait même pas il y a 100 ans émet des obligations sur… 100 ans

« L’Autriche, un pays qui n’existait pas encore il y a 100 ans, vient d’entrer dans l’histoire mardi en devenant le premier pays de la zone euro à émettre des obligations gouvernementales avec une maturité de 100 ans.

La Ie République autrichienne n’a émergé qu’en 1919, bien que l’Autriche actuelle soit investie de l’empire autrichien, qui appartenait aux grandes puissances européennes au XIXe siècle.

En pratique, les Autrichiens ne sont pas les premiers Européens à émettre des obligations pour 100 ans ; parce que l’Irlande et la Belgique en ont aussi émises, mais leurs clients étaient des investisseurs professionnels.

Les obligations 100 ans sont « en vogue »

Grâce à la politique monétaire de stimulus de la Banque Centrale Européenne (BCE), les taux d’intérêt demeurent encore très faibles.

L’émission d’obligations avec des échéances de plus en plus lointaines – un siècle ! – est donc devenue à la mode, car elles sont plus lucratives. Mais cette émission autrichienne est unique, car elle est la première de la zone euro à être proposée à tous les publics. Les Autrichiens payeront des intérêts de 1,86% par an, selon Tradeweb.

Un précédent belge ?

L’Irlande et notre pays ont devancé les Autrichiens. Les institutions qui ont prêté leurs liquidités pour 100 à la Belgique en 2016, recevront un rendement annuel de 2,15 à 2,50%. « Le taux le plus bas jamais payé pour une centaine d’années », avait alors déclaré Jean Deboutte, directeur de l’Agence de la dette, mais il faut souligner que cette émission s’adressait à des « institutionnels », c’est à dire, des investisseurs professionnels.

Les entreprises ne sont pas en reste et elles aussi se lancent dans les émissions d’obligations à très long terme. Ainsi, la SNCF et la compagnie d’électricité française EDF ont toutes deux lancé des obligations à 100 ans, respectivement en 2015 et 2014.

Hors de la zone euro, l’Argentine et le Mexique ont aussi émis des bons du trésor avec une échéance similaire ».

Dominique Dewitte, Express.live, le 12 septembre 2017

Rappel :

La plus grosse bulle de l’Histoire entraînera un effondrement encore plus grand (E. von Greyerz)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Un pays de la zone euro qui n’existait même pas il y a 100 ans émet des obligations sur… 100 ans

  1. Rebecca Scouille dit :

    Génial, encore un artifice utile au gel des capitaux programmé.
    On vous bloque votre fric, on le transforme en oblig à 100 ans.
    Démerdez-vous pour vivre 100 ans de plus si vous voulez espérez un remboursement.
    Dans un état sans service public de santé, de retraite, nourri aux ogm, empoisoné par la malbouffe, les ondes et divers polluants.
    Et qui se dirige inexorablement vers la guerre civile comme à St Martin.

    C’est tonton david qui avait raison…

  2. zorba44 dit :

    Il existait au 18ème siècle à Versailles de la dette émise sur 2 ou 3 siècles …dont certaines courent peut-être encore de nos jours…

    Jean LENOIR

  3. téléphobe dit :

    Si j’ai bien compris l’Autriche fait comme l’autruche ;o)

  4. OOPS dit :

    Du moment que la dette trouve preneur, c’est qu’elle a une valeur d’échange. Le reste on s’en fout. Nous n’existerons plus dans cent ans, sauf ceux qui auront franchi les barrières de l’humanité augmentée. Il faut pour cela accepter les lois et les risques du transhumanisme dont les cyborgs vivent de jetons électroniques qu’ils s’échangent entre eux, comme on avale des bonbons. Des volontaires sur ce site? On cherche des cobayes pour des labos.

  5. OOPS dit :

    UK bonds that financed first world war to be redeemed 100 years later

    Treasury’s redemption scheme stretches all the way back to Napoleonic and Crimean wars and Irish potato famine
    https://www.theguardian.com/business/2014/oct/31/uk-first-world-war-bonds-redeemed

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s