Pourquoi l’accès à vos dépôts bancaires, épargnes et capital retraite est rendu difficile (L. Held-Khawam)

« Les dépôts bancaires servent de base à l’activité bancaire classique. Réserves fractionnaires et autres créations monétaires bancaires privées vont prendre appui dessus. Qu’une part importante des clients retire ses dépôts et la banque s’écroule. Il est donc indispensable qu’on y touche le moins possible, spécialement quand votre confiance s’évapore…. Cela explique pourquoi, les « autorités » de toutes sortes légifèrent pour réduire l’accès au cash (argent physique), aux comptes épargnes, et même aux comptes courants !

Vous avez toutefois pu confier, ou vous être constitué, des avoirs-épargnes à des tiers tels que des établissements d’assurance-vie, des fonds de pension (complémentaire, LPP, 3ème pilier,…) , ou à un gestionnaire de fonds privés non bancaires.

Auteurs: Esther Jeffers, Université Paris 8, LED et Dominique Plihon, Université Paris 13 Sorbonne Paris Cité, CEPN

Il est alors plus que probable que cet argent finisse dans le marché financier privé, appelé shadow banking system. Activité financière de l’ombre, cet espace est le lieu de tous les possibles. Contrairement aux établissements bancaires qui sont sous surveillance, l’activité financière parallèle ne l’est pas.

Ce lieu est une espèce de tripot géant et hautement sophistiqué. Technologie et enfumage des braves gens obligent! Il voit déferler des milliers de milliards, ou trillions. Lieu de prédilection de l’argent propre ou sale, des vautours de la finance, des trafiquants de tout poil, ce casino peut vous faire gagner plus de 20%… et peut-être tout perdre. Ca fait partie des règles du jeu…

Même pour 5% de rendement, c’est forcé que cela attire les braves gens en mal de placement, qui sont pénalisés par des banquiers centraux qui ponctionnent indûment les fonds, risquant de mettre en danger l’existence même des capitaux !

En parallèle, ça paie la Ferrari du trader.

Alors, si personne ne comprend ce qui se passe dans le tripot plongé dans le noir, eh bien tant mieux. Nos politiciens et autres régulateurs issus de la corporation pourront toujours dire qu’ils ne savaient pas….

En attendant, plus les produits sont complexes et imbriqués, plus les logiciels permettent que tout ceci tourne le plus vite possible, plus le système gonfle et plus les risques deviennent… systémiques. Par conséquent, une petite erreur/panne de l’autre outil de l’ombre, que sont les logiciels de trading de haute fréquence, et la crise de 2007 passera pour un amuse-bouche.

Et là, nos autorités se sont engagés à ce que VOUS soyez le garant final de ce terrorisme financier qui ne dit pas son nom. Quand on aime, on pardonne tout… Il faut dire que les banques too big to fail détiennent les plus grands lobbies -et hommes-tambour- qui squattent les lieux de pouvoir public. Ceci explique très certainement la lenteur à comprendre et à réagir….

Bref, le bel ensemble, établissements bancaires et finance de l’ombre, marche en réalité main dans la main ! Le régulateur qui a, depuis quelque temps, obligé les banques commerciales à détenir des sommes folles en liquide, ponctionnées par les taux négatifs, sait que cet argent finira sur la table du tripot, vorace en liquidités, via des crédits ou des opérations REPOS.

Voilà pourquoi vous ne pouvez plus accéder normalement à vos dépôts bancaires, votre épargne et vos capitaux d’assurances complémentaires et autres LPP.

Quant aux taux d’intérêts nuls ou négatifs, ce sont autant d’incitations au crime avec préméditation, puisque les banquiers centraux connaissent exactement la situation !

L’état désastreux des caisses de pension américaines 2016

Le graphique ci-dessous de Bloomberg nous montre que grâce à nos banquiers préférés too big to fail, qui sont garantis par… vous (oui, ils n’ont que vous pour alimenter la cagnotte), sont les principaux opérateurs du marché de l’ombre. Grâce à eux les modèles bancaires traditionnels et du shadow banking system fusionnent! L’hypocrisie jusqu’au bout donc !

Source : Bloomberg

Voulu ou pas, le processus qui régit la gestion du marché financier se transforme en piège! Celui-ci sera total avec la suppression du cash (appelé aussi par les banques « fuites »). Pour ces gens retirer une masse monétaire du système interbancaire est impossible. Tout est déjà engagé, et plutôt 10 fois qu’une.

Avec la suppression du cash, ils ôtent tout risque de retrait de votre confiance. Exit votre humeur irrationnelle que les algorithmes n’arrivent ni à intégrer, ni à anticiper ».

Lire la suite sur le blog de Liliane Held-Khawam

Lire aussi :

Une guerre sinistre contre notre droit de détenir du cash

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Pourquoi l’accès à vos dépôts bancaires, épargnes et capital retraite est rendu difficile (L. Held-Khawam)

  1. zorba44 dit :

    Votre dépôt chers amis d’infortune est perpétuel, son retrait total perpétuellement empêché…

    Jean LENOIR

  2. falcon dit :

    Ce qui est à toi est à la banque ; ce qui est à la banque, est à la banque…

  3. bukaro dit :

    Lire de façon urgente le dernier ouvrage de Jim Rickards pour ceux qui veulent un résumé des épisodes précedents et surtout le teaser du prochain épisode. Ca peut etre utile pour proteger votre patrimoine.

  4. tout tout tout vous aurez tout dit :

    pas compliqué : tout ce que vous avez dans vos mains vous appartient. (et méfiezvous, tot ou tard quelqu’un viendra essayer de vous le prendre de force)
    Tout ce qui est chez le banquier n’existera plus pour vous.

    et refaites-vous l’excellent film « les patates » avec pierre perret (oui oui, celui qui vous a tout dit sur le zizi était aussi acteur apparemment)

  5. viggo1 dit :

    A reblogué ceci sur Viggo's bloget a ajouté:
    Le tsunami financier va venir, c’est certain. C’est juste une question de temps. Le banksters c’est: We are too big ro fail. 🙂

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s