Lavrov : Pourquoi les Etats-Unis ne frapperont pas la Corée du Nord

« Les États-Unis n’oseront pas frapper la Corée du Nord parce qu’ils savent que Pyongyang possède la bombe nucléaire, a déclaré le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

Alors que l’échange de menaces entre Donald Trump et Kim Jong-un prend une tournure de plus en plus violente, faisant craindre un éventuel conflit nucléaire, le ministre russe des Affaires étrangères affirme que Washington ne frappera pas Pyongyang.

«Les Américains ne frapperont pas la Corée du Nord, car ils ne doutent pas mais savent qu’elle possède la bombe nucléaire», a déclaré Sergueï Lavrov dans un entretien accordé à la chaîne russe NTV.

Pour sa part, il estime que la situation ne ressemble pas, même de loin, à celle de l’Irak.

«Les Américains ont frappé l’Irak uniquement parce qu’ils avaient une information à 100% fiable indiquant qu’il ne restait plus là-bas aucune arme de destruction massive», a-t-il poursuivi.

Néanmoins, si Washington ne prend pas en considération cette analyse, la situation pourrait, d’après le chef de la diplomatie russe, «prendre un tour imprévisible».

«Si ce scénario se produit, des dizaines, voire des centaines de gens innocents vont en souffrir en Corée du Sud et même en Corée du Nord, au Japon, en Russie et en Chine, qui se trouvent à proximité», a-t-il indiqué, avant de conclure que ce torrent de menaces réciproques entre Washington et Pyongyang ne pourra être stoppé que «par la douceur, la remontrance et la persuasion».

Lors de son premier discours devant l’Assemblée générale de l’Onu mardi, Donald Trump a menacé de «détruire totalement» la Corée du Nord, affublant son dirigeant Kim Jong-un du surnom de «Rocket Man» («l’homme-fusée»), «embarqué dans une mission-suicide pour lui et son régime».

En réponse aux déclarations de M. Trump, Pyongyang a pour sa part évoqué la possibilité de procéder à l’essai d’une bombe H d’une puissance sans précédent dans l’océan Pacifique.

Par la suite, le chef de la Maison-Blanche a promis via son compte Twitter de mettre le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à l’épreuve «comme jamais», tout en le traitant de «forcené».

Sputniknews, le 24 septembre 2017

Rappels :

Leçons arabes pour la Corée du Nord

Ce que les médias ne vous disent pas à propos des essais de missiles de la Corée du Nord

« Faisons crever de faim les Nord-Coréens » : le plan du Wall Street Journal pour sortir de la crise

Lire aussi :

Personne ne peut intercepter les missiles balistiques de Kim Jong-un

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Lavrov : Pourquoi les Etats-Unis ne frapperont pas la Corée du Nord

  1. zorba44 dit :

    Sergueï Lavrov a un raisonnement posé et, sur le papier, rationnel…
    Ce qu’il ne dit sans doute pas c’est, qu’en cas de bavure , que l’action des Russes ne pourra qu’être très rapide. Prendre des décisions de riposte, encore une fois en cas de bavure, se fait selon un plan préétabli où l’hésitation n’est pas permise : tout se joue en minutes !

    Cette partie d’échecs, car c’en est une, se joue à deux adversaires comme pour toute partie d’échecs.

    La seule certitude du signataire, n’est que, jamais, les Russes ne seront associés aux ricains dans cette partie : il ne peut en être autrement pour l’avenir du peuple russe.

    Le signataire pense que Kim Jong Un va taper quelque part dans le Pacifique (préviendra-t-il au moins de l’endroit afin d’éviter les pertes humaines ? …mais n’évitera pas une catastrophe halieutique…

    Que fera l’ONU ? que fera Trump blessé dans son ego de « l’Americana bafouée » et tout ce que cela représente comme risques…

    Jean LENOIR

  2. Robert dit :

    Dans ce match entre les USA et la Corée du Nord les chinois (et les russes accessoirement) comptent les points…

  3. matbee dit :

    «Toute la planète devrait se rappeler que les Etats-Unis sont les premiers à avoir déclaré la guerre à notre pays.»

    « A New York mardi, le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong-ho a évoqué le spectre d’une nouvelle déflagration guerrière en Asie. «Toute la planète devrait se rappeler que les Etats-Unis sont les premiers à avoir déclaré la guerre à notre pays.» Depuis que Trump a dégainé la menace de «totalement détruire» la Corée du Nord, la guerre de 1950-1953 ressort des archives, avec son bilan toujours imprécis : entre 3 et 5 millions de civils et militaires ont été tués dans un conflit presque sans limite. »

    http://www.liberation.fr/planete/2017/09/25/on-devrait-se-rappeler-que-les-etats-unis-sont-les-premiers-a-avoir-declare-la-guerre-a-la-coree_1598924

  4. Ron Paul pas d'accord avec Lavrov dit :

    Ron Paul Fears False Flag Looms, Urges Americans To Resist Deep State Push For War On North Korea

    « Just remember… the propagandists, the deep state and the media, convinced the American people that Saddam Hussein was a danger, They’re doing the same thing now with North Korea. »

    http://www.zerohedge.com/news/2017-09-27/ron-paul-fears-false-flag-looms-urges-americans-resist-deep-state-push-war-north-kor

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s