Un nouveau [mauvais] rôle pour Morgan Freeman : ennemi de la Russie

Que les psychopathes de l’Etat profond américain aient recours à un vieil acteur de Hollywood dans leur politique de regime change est le signe qu’ils sont vraiment désespérés… et l’Empire en pleine déconfiture. Les Etats-Unis sont en guerre, c’est un fait. Mais ce spot de propagande oublie de préciser qu’ils le sont avec à peu près tout le monde, et de leur propre chef. OD

« L’acteur américain Morgan Freeman exhorte Donald Trump à mettre clairement en garde les citoyens américains contre “la menace russe”. “Nous sommes en guerre”, assène-t-il.

Dans une vidéo publiée le 20 septembre sur YouTube, le célèbre acteur, de sa voix posée, s’adresse aux spectateurs et les enjoint d’imaginer le scénario suivant : un ancien agent du KGB, rendu furieux par l’effondrement de son pays (l’URSS), fomente des années durant un plan de revanche. Il devient président, instaure un régime autoritaire, puis dirige son regard vers son ennemi juré – les États-Unis d’Amérique :

« En bon espion qu’il est, il utilise secrètement les technologies de la cyberguerre pour attaquer les pays démocratiques à travers le monde. À l’aide des médias de masse, il diffuse de la propagande et des fausses informations, pour convaincre les citoyens des sociétés démocratiques de ne plus faire confiance à leurs propres médias, institutions politiques et même à leurs voisins. Et il y parvient.”

Ce scénario n’est pas un film, révèle ensuite l’acteur. “Cet espion, c’est Vladimir Poutine”, contre qui l’Amérique est désormais “en guerre”. “Mes chers compatriotes, poursuit-il, lors des dernières élections nous avons été attaqués par le gouvernement russe.”

Morgan Freeman s’exprime ici au nom du “Comité pour une enquête sur la Russie” – Comitee to investigate Russia –, qui se définit lui-même comme une “plateforme non commerciale et non partisane ayant pour vocation d’aider les Américains à prendre conscience de la gravité des attaques incessantes de la Russie contre notre démocratie”. Il a été créé par le metteur en scène et comédien hollywoodien Rob Reiner.

Pourquoi avoir choisi Freeman ? Pour “l’autorité de sa voix, pleine de dignité. Les gens plaisantent souvent en disant que c’est la voix de Dieu”, a précisé Reiner au journal américain The Daily Beast.

Morgan Freeman “piégé comme Colin Powell”

Comme le rapporte le quotidien en ligne Gazeta.ru, ce “comité” compte notamment dans son “conseil consultatif” l’ancien directeur du renseignement national (sous Obama) James Clapper, l’ancienne plume de George W. Bush, David Frum, ainsi que deux experts (d’obédience conservatrice) : l’historien Max Boot, du Council on Foreign Relations, et le politologue Norman Orstein de l’American Enterprise Institute.

La vidéo a rapidement fait le tour du net russe et les réactions ne se sont pas fait attendre. Ainsi, le journal en ligne conservateur Vzgliad ne mâche pas ses mots :

« Les propos [de Freeman] sur le fait que les États-Unis sont en guerre contre la Russie, parce que Vladimir Poutine rêve de se venger de l’effondrement de l’URSS, sont dignes d’activistes politiques détraqués, d’adeptes de la théorie du complot et autres faucons notoires du Pentagone.”

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a commenté la vidéo sur sa page Facebook, disant que Morgan Freeman avait été “piégé, comme en son temps le secrétaire d’État Colin Powell”. Elle fait ici allusion aux fausses informations sur l’existence de laboratoires secrets d’armes biologiques en Irak qui avaient servi à justifier la guerre américaine en 2003.

Côté Kremlin, on fait savoir qu’on “n’accorde aucune importance au film avec la participation de l’acteur américain Morgan Freeman”.

Courrier International, le 22 septembre 2017

Rappels :

La meilleure façon de devenir « dictateur » : déplaire à Washington

La Russie que tu as perdue, Amérique ! (D. Sokolov-Mitrich)

La dernière trouvaille de l’Empire : « Vladimir Poutine présente une forme d’autisme » !

 

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Un nouveau [mauvais] rôle pour Morgan Freeman : ennemi de la Russie

  1. Jojo dit :

    Il faut dire à Freeman que c’est fini…Hillary a perdu les élections et elle ne reviendra plus !

  2. Zoé dit :

    Franchement une telle provocation est indigne – que Morgan Freeman que j’apprécie énormément en tant qu’acteur, reste dans son rôle et ne serve pas de bouc émissaire.

  3. Philippe Martin dit :

    Ça devient vraiment pénible ce complotisme de la jet-set… 😦

  4. Richard Khalifé dit :

    Ah ! Quand la sénilité attaque… c’est triste.

    • zorba44 dit :

      Pardon, vous z’avez pas vu : à vous la paternité…
      Et pendant ce temps-là Micron en prend plein la gueule : sénatoriales, routiers !…
      Il va sans doute faire des sorties guerrières …comme d’hab !

      Jean LENOIR

  5. Robert dit :

    D’ accord avec votre commentaire Olivier. Les US sont victimes du syndrome de la « citadelle assiégée ».

  6. zorba44 dit :

    http://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/greve-des-routiers-200-stations-service-touchees-par-des-penuries-d-essence_1946609.html

    Livrons-nous à un pronostic, ensuite :

    * grève dans la fonction publique
    * ferroviaire et aérien bloqués
    * vers novembre grèves dans l’enseignement
    * puis un peu plus tard, boycott de la vaccination obligatoire
    * refus de verser les prestations sociales aux couples qui boycottent la vaccination obligatoire
    * grève séquestre du paiement des impôts par les sanctionnés précités, conseillés par des avocats qui poursuivent l’Etat

    … à on ne sait quel moment Macron tentera l’armée qui lui fera sentir qu’elle n’en a cure

    Crise politique, démission ou démissionné …ou pire pour lui (il n’aura pas le temps de jouir des coms versées au soleil par Rotent et Chient…)

    « Qué sera sera, whatever will be, will be… »

    Jean LENOIR

  7. Othello dit :

    Il a été payé combien cet enfoiré ? De quel chantage à des pratiques privées scandaleuses est-il l’objet ?
    On ne comprend pas comment à son âge et avec son expérience d’acteur il peut être aussi stupide et manichéen…

  8. hahaha dit :

    Ils espionnent, ils violent, ils renversent, ils assassinent, ils bombardent…et après ils viennent pleurnicher en disant: regardez les méchants la-bas !!

  9. nollibooty dit :

    Hey, Morgan ! arrête la coke et les amphétamines….

  10. téléphobe dit :

    Freeman ! Il porte très mal son nom ;o)

  11. Dom le dodo dit :

    … Morgan Freeman? Vous êtes sûrs? Moi, je croyais que c’était Nelson Mandela; -))
    mis apartheid, « we save the world, in NOM we trust! « 

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s