Censure : Jacques Sapir viré de son blog par un conseiller du gouvernement

« Jacques Sapir interdit de blog par son espaceur, OpenEdition [rires] ! Motif : ouvertement politique, tel que cela ressort du communiqué signé par un certain Marin Dacos.

Extrait du communiqué signé Marin Dacos :

« Le carnet que vous consultez est désormais une archive et ne sera plus alimenté. Les droits d’accès en écriture ont été retirés à son auteur par l’équipe d’OpenEdition.

À de nombreuses reprises, l’auteur du carnet y a publié des textes s’inscrivant dans une démarche de tribune politique partisane, déconnectés du contexte académique et scientifique propre à Hypothèses et constituant une condition indispensable pour publier sur la plateforme. »

Bref commentaire de Jacques Sapir sur Twitter :

Sur le coup de la nouvelle, on est un peu surpris. Pourquoi maintenant ? Pourquoi si tard ? Parce qu’enfin il y a belle lurette que Jacques Sapir livre des analyses engagées politiquement sur son blog. Bon d’accord, dans les dernières, c’est plutôt Macron qui lui servait de cible.

Ah, Macron, mais c’est bien sûr ! Il suffisait de parcourir la page Wikipedia de son censeur, Marin Dacos, pour avoir un début d’explication :

« Le 2 mai 2017, il [Marin Dacos, ndlr] est nommé membre du comité de suivi de l’édition scientifique4. Quelques mois plus tard, il devient Conseiller scientifique pour la science ouverte auprès d’Alain Beretz, directeur général de la recherche et de l’innovation au Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation5. »

Pierrick Tillet, Chroniques du Yéti, le 26 septembre 2017 (merci à Bruno)

Lire aussi :

Blog de Jacques Sapir fermé : le chercheur pointe la responsabilité d’un conseiller ministériel

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 52 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Censure : Jacques Sapir viré de son blog par un conseiller du gouvernement

  1. dictature des cons et de la pensee unique en marche

  2. Robert dit :

    On ne critique pas Jupiter ! Pitoyable… Nul doute que Jacques Sapir va trouver un nouvel hébergeur.

  3. Sans dents & rien dit :

    Tant d’études et de diplômes pour si peu d’intelligence ; ne sait-il pas qu’il est en mauvaise santé ?

  4. Sortez-moi ce pingouin de l'Elysée dit :

    En marche vers le printemps des peuples !

  5. 20-100 dit :

    Bonjour, est-ce que quelqu’un sait de quoi vit ce gloubiboulga appelé Open Edition? J’ai bien tenté de fouiller sur leur site pour comprendre s’il y a des subventions ou de généreux donateurs? après tout le préfixe « Open » peut légitimement susciter le questionnement, est-ce qu’il y a un bilan et des comptes annuels?
    De toute façon ceci nous apprend une fois pour toutes qu’on peut être bardés de diplômes prestigieux obtenus avec des mentions élevées et être con. Car l’ennui avec le diplôme c’est qu’il rajoute une couche de vernis sur la connerie sans jamais la faire vraiment disparaitre, pire, elle se terre à l’intérieur de l’hôte comme les pires virus se terrent sous le permafrost en attendant que l’homme ne réchauffe assez la terre pour les libérer!

  6. Lebourgeois eliane dit :

    Tenez bon !!les C s ne durent pas longtemps ¡ enfin j’espère !! On vous soutient e

  7. zorba44 dit :

    Voilà qui va ravir tous ceux qui ne sont pas bardés de diplômes. Au royaume des parchemins, être énarque, polytechnicien, HEC,,, ne constitue pas un sésame au bon sens, à l’intelligence et au succès.

    …Le grand-père du signataire, polytechnicien, avait parmi ses « pauvres », un polytechnicien – atterri dans ce monde pour des raisons mystérieuses mais très loin de difficultés à l’emploi qui n’existaient pas dans les années 50-60.

    Ce marin paraît bien devoir être celui des causes perdues…

    Jean LENOIR

  8. brunoarf dit :

    Plus la France est en faillite, plus la France emprunte des sommes gigantesques.

    Ceux qui dirigent la France depuis 25 ans sont des génies.

    Budget : l’Etat va emprunter des montants record sur les marchés en 2018. La France va emprunter 195 milliards d’euros.

    La France va émettre 195 milliards d’euros en 2018. Du jamais vu depuis plus de dix ans.

    https://videos.lesechos.fr/lesechos/sujet-actus/budget-letat-va-emprunter-des-montants-record-sur-les-marches-en-2018/rfkvxu

    2007 :

    Dette publique de la France : 1252 milliards d’euros, soit 64,3 % du PIB.

    François Fillon devient premier ministre.

    21 septembre 2007 :

    François Fillon : « Je suis à la tête d’un Etat qui est en situation de faillite »

    Au cours de son premier déplacement officiel en Corse, le premier ministre François Fillon a déclaré : « Je suis à la tête d’un Etat qui est en situation de faillite sur le plan financier, je suis à la tête d’un Etat qui est depuis 15 ans en déficit chronique, je suis à la tête d’un Etat qui n’a jamais voté un budget en équilibre depuis 25 ans, ça ne peut pas durer ».

    http://www.ina.fr/video/I09082525

    2012 :

    Dette publique de la France : 1868 milliards d’euros, soit 89,5 % du PIB. La dette publique a augmenté de 616 milliards d’euros en cinq ans.

    27 janvier 2013 :

    France : Michel Sapin évoque un État « totalement en faillite. »

    http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/01/27/20002-20130127ARTFIG00150-michel-sapin-evoque-un-etat-totalement-en-faillite.php

    2017 :

    Dette publique de 2209,768 milliards d’euros, soit 98,7 % du PIB.

    • téléphobe dit :

      Bonjour brunoarf.
      Merci d’avoir relaté cette chronologie.
      J’avais vu l’allocution de Fillon en 2007 donc il y a maintenant plus de dix ans; c’était la première fois qu’un premier ministre français s’exprimait ainsi – et rien n’a été fait, lui-même n’a strictement rien fait pour tenter de corriger cette course folle. A l’époque, j’avais tiré de cette situation deux hypothèses :
      – 1 – le gouvernement ne peut rien faire car il ne gouverne pas donc il s’écrase.
      – 2 – le gouvernement ne veut rien faire car cela remettrait trop de choses en cause et le but de cette clique est de s’en mettre plein les poches durant le quinquennat.

  9. Robert dit :

    Oui, la dette de la France approche les 100 % du PIB… comme d’autres pays européens d’ailleurs, dont certains sont même au delà. C’est tout le système économique et financier qui dysfonctionne depuis une vingtaine d’années !

    • zorba44 dit :

      Avis du signataire (…et hypothèse fort plausible) elle dépasse les 100% par des artifices comptables qui ne prennent pas en compte tous les segments de la dette (provisions pour les retraites de l’Etat, par exemple).

      Rappelez-vous que nous sommes gouvernés par des tricheurs-manipulateurs criminels !

      Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s