« L’euro est atteint d’un cancer en stade terminal » (M. Friedrich)

Le président de la BCE Mario Draghi a annoncé qu’en 2018, les taux d’intérêt proches de zéro resteraient inchangés et que les rachats de dettes publiques et d’entreprises seraient réduits de 60 à 30 milliards d’euros par mois. Cela ne ferait que repousser l’effondrement du système financier européen, a déclaré à Sputnik un expert allemand.

La politique pratiquée par Mario Draghi et la Banque centrale européenne (BCE) qu’il dirige est une «catastrophe», a estimé dans un entretien accordé à Sputnik l’expert financier allemand Marc Friedrich.

«La folie de la BCE ne cesse de grandir. Il s’agit surtout d’une préférence de traîner en longueur avec l’annonce de la faillite, pour sauver en premier lieu les pays du sud de l’Europe et l’Italie, pays natal de M.Draghi. Je n’y vois rien de positif et avant tout je ne vois aucun changement des taux d’intérêt. […] Ils restent proches de zéro et resteront à ce niveau encore longtemps», a expliqué l’interlocuteur de l’agence.

Et d’ajouter que tout cela serait fait aux dépens des citoyens.

«Les épargnes des retraites ne cesseront de fondre, et tout porte à croire que les citoyens devront probablement vivre dans la pauvreté à un âge avancé», a poursuivi l’analyste.

Selon ce dernier, les 30 milliards d’euros avec lesquels M.Draghi entend acheter des obligations en 2018 seront tout simplement imprimés.

«Toute banque commerciale et mêmes les banques centrales peuvent générer de l’argent à partir de rien. […] Cela ne manquera certes pas de relancer l’inflation. On s’en aperçoit entre autres dans toutes les hausses continues des cours sur les marchés de l’immobilier et des actions. Tout cela est construit sur du sable, et un jour, un tsunami va nous submerger», a prévenu M.Friedrich.

Il propose de réagir de façon radicale et sans tarder par notamment un abandon contrôlé de l’euro, l’annulation des dettes des pays du sud et l’introduction de monnaies nationales souveraines.

«Ce sont évidemment là des mesures radicales, mais […] notre système financier, à savoir l’euro est atteint d’un cancer en stade terminal. Sa fin est proche. […] Cela impose une intervention chirurgicale, l’éradication de la tumeur et la recherche d’une destruction créatrice», a affirmé l’interlocuteur de Sputnik.

Selon lui, c’est la condition sine qua non de l’apparition de quelque chose de nouveau et sain ».

Sputniknews, le 30 octobre 2017

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour « L’euro est atteint d’un cancer en stade terminal » (M. Friedrich)

  1. zorba44 dit :

    La bulle des dettes est de plus en plus grise… à l’image inverse des marchés boursiers …Et on voudrait vous voir tous acheter des bitcoins !!!
    La crise de l’euro n’a rien d’eurotique …c’est à une névrose collective qu’elle nous mène à grands pas !

    Jean LENOIR

  2. josephhokayem dit :

    A reblogué ceci sur josephhokayem.

  3. Ping : « L’euro est atteint d’un cancer en stade terminal » (M. Friedrich) | INSURRECTION PACIFIQUE

  4. téléphobe dit :

    « «Les épargnes des retraites ne cesseront de fondre, et tout porte à croire que les citoyens devront probablement vivre dans la pauvreté à un âge avancé», a poursuivi l’analyste. » : Il a raison et je suis déçu de constater l’indolence et l’hébétude de nos concitoyens stupéfiés par les ‘merdias’ ;o)

  5. Alain dit :

    Ce jeune économiste un peu naïf (ou peut-être cynique?) devrait savoir que l’euro est une monnaie politique… et que rien ne sera fait pour résoudre le problème sur le plan économique, au contraire.

  6. Ping : Confessions d’un homme (soi-disant) en colère par Kevin D. Annett – Traduction R71 – Complété par JBL1960 | jbl1960blog

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s