Initiative Monnaie pleine : Les Suisses font la révolution

« Le Professeur Paul Deheuvels, membre de l’Académie des Sciences, consacre les trois heures d’émission de son « Libre Journal des Sciences et des Techniques » à l’initiative suisse dite Monnaie pleine, votation nationale constitutionnelle exceptionnelle depuis 1891. Elle modifiera le statut constitutionnel de la Banque centrale de la Confédération helvétique, la Banque nationale suisse, ainsi que ses rapports avec les banques commerciales privées établies sur le territoire de la Confédération, en sorte que soit restitué à la seule banque centrale BNS, le monopole absolu d’émettre des francs suisses, monnaie nationale, non seulement en billets et pièces de monnaie, mais aussi en monnaie scripturale (monnaie électronique en particulier), soit l’exclusivité de l’émission monétaire et à l’exclusion des banques commerciales privées, comme la Constitution suisse en avait énoncé le principe dès 1891.

Le texte des articles modifiés figurent sur le site Initiative Monnaie pleine.

Cette initiative nationale constitutionnelle exceptionnelle va être, dans les tout prochains mois, en 2018, soumise au suffrage des quelque 8 millions de citoyens de tous les cantons de la Confédération helvétique, dans le silence hermétique universel et véritablement obscène en France de tous les médias mainstream appartenant au petit nombre des ploutocrates, tous étroitement solidaires des banquiers privés.

Comme lors de la précédente émission du Libre Journal des Sciences et des Techniques de Paul Deheuvels diffusée le 03 juin 2016 de 18h00 à 21h00, l’initiative « Monnaie pleine » devait être présentée aux auditeurs de Radio-Courtoisie par François de Siebenthal, ancien banquier (autrefois haut responsable du Crédit Suisse ayant démissionné de cette banque pour des raisons de conscience), spécialiste des questions monétaires et financières, à l’origine de ce référendum d’initiative populaire, et qui en anime le Comité de patronage avec des collègues suisses, anciens disciples du prix Nobel français Maurice Allais.

Trois semaines avant l’émission François de Siebenthal a brusquement dû être hospitalisé d’urgence dans un état critique, frappé par « une souche bactérienne insolite, ultra-résistante à tous les antibiotiques connus ». Son état s’améliore lentement depuis quelques jours seulement.

Il s’est fait représenter dans son rôle le 5 décembre lors de l’enregistrement de l’émission qui sera diffusée, le vendredi 15 décembre, par un des plus proches collaborateurs du Comité de pilotage de l’Initiative Monnaie pleine, MM. Bernard Dugas, qui est venu de Suisse, et Gérard Foucher, auteur du livre « Les secrets de la monnaie » pour en expliquer aux auditeurs français les tenants et aboutissants.

Pour placer l’événement politique exceptionnel que constitue ce prochain référendum constitutionnel monétaire et financier suisse de 2018 dans une plus large perspective, Mme Valérie Bugault, juriste et expert en Droit fiscal des affaires, et M. Jean Rémy, ancien banquier international, sont venus à cette occasion participer à cette émission pour présenter aux auditeurs leur tout dernier ouvrage qui traite précisément des fondements et des principes de ces questions monétaires et financières : « Du Nouvel Esprit des Lois et de la Monnaie »  (Editions Sigest, juin 2017)

Face à la censure absolue des médias en France sur cet exceptionnel événement politique prochain en Suisse en 2018, dont les auditeurs pourront comprendre les enjeux potentiels littéralement colossaux, il est indispensable d’écouter attentivement cette prochaine émission de Radio Courtoisie, de l’enregistrer et de lui assurer la diffusion la plus large ».

[Emission diffusée les 15 et 16 décembre sur Radio Courtoisie, à réécouter ici. OD]

Philippe Bourcier de Carbon, Le Saker francophone, le 15 décembre 2017

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Initiative Monnaie pleine : Les Suisses font la révolution

  1. zorba44 dit :

    La vertu suisse (quoique la monnaie électronique…???) pour revenir à la bonne tradition contre les marchands d’illusion des banques européennes.

    C’est bien ça et …capital !

    Jean LENOIR

    • Abroz60 dit :

      Notre présidente Doris Leuthard, très fâchée contre l’ivrogne JC Fucker…voir mon lien dans mon commentaire plus bas, a deux choses en commun avec nous deux. Son mari est un ex Dow 🙂 comme moi et elle conduit une Tesla comme….

  2. Wolfgang dit :

    «Monnaie pleine»: le National rejette l’initiative

    https://www.tdg.ch/suisse/monnaie-pleine-national-rejette-initiative/story/26213848

    Comme le Conseil des Etats, le National refuse ce texte qui vise à éviter bulles financières et faillites bancaires. Le peuple tranchera.

    Le sort de l’initiative pour une monnaie pleine sera tranché dans les urnes. Suivant le Conseil des Etats, le National a appelé jeudi à la rejeter. Très peu d’élus font confiance aux recettes proposées pour éviter bulles financières et faillites bancaires.

    Par 165 voix contre 10, la Chambre du peuple a dit «non» à l’initiative populaire «Pour une monnaie à l’abri des crises: émission monétaire uniquement par la Banque nationale!», lancée par l’association Modernisation Monétaire (MoMo). Seules quelques voix se sont élevées pour soutenir ce texte.

    Dérive financière

    Cette initiative dénonce les dérives du monde financier, selon Ada Marra (PS/VD). Il y a un hiatus entre économie réelle et financiarisation à tout-va. L’initiative aurait l’avantage d’instaurer un système financier au service de l’humain. Elle permettra aux autorités politiques de se pencher enfin sérieusement sur le problème, selon Jacqueline Badran (PS/ZH).

    Pas question pour autant de se lancer dans une telle aventure, ont estimé la plupart de ses camarades. La Suisse n’est pas confrontée à une situation où tous les clients voudraient retirer ensemble leur argent, a estimé le Vaudois Samuel Bendahan.

    Il existe d’autres mesures pour lutter contre la spéculation, a renchéri Jean Christophe Schwaab (PS/VD). La gauche aurait préféré miser sur une alternative: imposer aux banques trop grandes pour faire faillite un ratio de fonds propres non pondéré de 10%.

    Ce contre-projet direct, qui aurait été soumis parallèlement au peuple, a été rejeté par 133 voix contre 57. Selon la droite, la législation concernant la problématique des banques d’importance systémique permet déjà d’agir. Les banquiers ne sont pas tous des rapaces, a fait valoir le ministre des finances Ueli Maurer. Le système suisse est bien perçu à l’étranger.

  3. Para Bellum dit :

    Nouvelle théorie Rothchildienne…
    Yahvé longtemps…

    Les suisses vont voter en 2018 pour une réforme considérable du système monétaire de la confédération helvétique…
    Site de présentation du projet…

    « Qui doit créer notre argent ?
    Les banques privées ou la banque nationale »
    http://www.initiative-monnaie-pleine.ch

    http://echelledejacob.blogspot.fr/2016/01/les-suisses-voteront-pour-oter-aux.html
    http://echelledejacob.blogspot.fr/2016/01/suisse-prete-pour-une-revolution.html

    Il y a actuellement une guerre intestine au sein de la branche francophone de la famille Rothchild…et je ne peux pas m’empêcher de chercher un lien…car dès qu’on parle émission monètaire on parle forcément du système rothchildien…

    La branche Française…
    David de Rothschild dirige actuellement les banques Rothschild & Cie et NM Rothschild & Sons depuis leur réunion en 2003 au sein de l’entité Groupe Rothschild.

    Il est aussi membre du conseil d’administration du groupe Casino.

    Le 2 juin 2014, il annonce son départ de la présidence exécutive du conseil d’administration de NM Rothschild & Sons. À compter de cette date il se concentre sur la holding de contrôle familial, Paris Orléans, dont il reste président exécutif [2].

    La branche Suisse…

    En 1953, Edmond de Rothschild crée La Compagnie financière Edmond de Rothschild à Paris. Il pose les bases du groupe international avec l’acquisition de la Banque privée en 1965 à Genève et l’ouverture d’une filiale au Luxembourg en 1968.

    En 1989, Benjamin de Rothschild, son fils, crée la Compagnie de Trésorerie Benjamin de Rothschild à l’âge de 23 ans pour développer des services en gestion de risques financiers. Il prendra ensuite la Présidence du groupe en 1997, à la mort de son père[1].

    Ariane de Rothschild, son épouse, en devient la vice-présidente en 2009[2]. Elle est nommée à la tête du comité exécutif du Groupe en 2015.

    Depuis 2010, le groupe LCF Rothschild[3] (La Compagnie Financière) a changé de nom et s’appelle dorénavant Groupe Edmond de Rothschild en hommage à son fondateur.

    https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Groupe_Edmond_de_Rothschild

    En mars 2015…révélation de la brouille familial…

    Une bombe. Le groupe Edmond de Rothschild va assigner en justice la branche parisienne, celle de David de Rothschild, accusée de « préempter » le célèbre patronyme familial.

    C’est le premier coup d’éclat d’Ariane de Rothschild, devenue présidente du comité exécutif du groupe Edmond de Rothschild le 31 janvier. Une reprise en main familiale après le départ d’un manager extérieur, Christophe de Backer. Et la toute première fois qu’une femme dirige une banque de la dynastie.

    Lien à lire absolument:

    Extrait:

    « …Du côté de David, la situation est plus collégiale. En 2008, le banquier a réussi à réunifier, deux cents ans après leur séparation, les branches anglaise et française. Un coup de maître.

    Mais son fils Alexandre, appelé à lui succéder, ne détiendra qu’une part du capital, aux côtés d’Eric de Rothschild, son cousin, et des héritiers de la branche anglaise, les fils d’Evelyn. L’héritier devra également compter avec les appétits des associés-gérants qui amènent le business… »

    « …A 72 ans, David de Rothschild règne avec courtoisie sur les fusions-acquisitions. De sa « boutique » des années 1980, il a fait un empire européen du conseil financier. Benjamin de Rothschild, 51 ans, pèse au moins dix fois plus que son cousin avec une fortune évaluée par Challenges à 2,9 milliards d’euros. Milliardaire hors norme, il se joue des codes et peut lâcher à ses collaborateurs réunis au dernier pot de Noël que « tous ceux qui ont quitté le groupe sont des enc… »

    « …Chacun son caractère et chacun son territoire. La banque privée côté Suisse, la banque d’affaires côté français. Mais au fil des années, les deux groupes ont toutefois fait quelques incursions dans le pré carré de l’autre. Rothschild & Cie a développé des activités de gestion, tandis qu’Edmond de Rothschild entretient une petite équipe de fusions-acquisitions et s’est installé à la City, terre de conquête de David de Rothschild. Ce dernier a de son côté tenté une aventure en Israël, chasse gardée de Benjamin… »

    https://www.challenges.fr/entreprise/entre-les-cousins-rothschild-la-guerre-est-declaree_103987

    C’est Ariane le problème…

    Nadine de Rothschild…mère de Benjamin…n’y est pas allé de main morte pour montrer sa désapprobation,à la nomination à la tête de la banque ,de sa belle-fille.

    voilà ce qu’elle faisait en 2014… Quelques mois avant l’élection d’Ariane à la tête de la branche Suisse…

    « …Entre mère et femme. Les relations ne sont pas au beau fixe entre son épouse, Ariane, et sa mère, Nadine, auteure de Réussir l’éducation de nos enfants (2009). La baronne voit d’un très mauvais œil l’arrivée de sa belle-fille, qui n’est pas née Rothschild, à la direction du groupe… »

    http://www.lemonde.fr/m-gens-face-a-face/article/2015/04/20/benjamin-et-david-de-rothschild-cousins-ennemis_4619148_4497214.html#9T8we5YPz9oTQfey.99

    « …Parmi les mécontents figure aussi Nadine de Rothschild. Bilan écrivait début juin sur son site que la baronne, épouse de feu Edmond, avait retiré une partie de sa fortune personnelle de la banque. Information confirmée à l’interne, mais que l’établissement se refuse à commenter, en raison du secret bancaire… »
    https://www.letemps.ch/economie/2014/06/22/nouvelle-strategie-groupe-edmond-rothschild-ne-va-heurts

    « …On évoque par ailleurs des tensions entre Nadine de Rothschild d’une part et son fils, Benjamin de Rothschild et sa belle-fille Ariane d’autre part. La Baronne, qui détient 17% du capital de la holding et 7% des voix, aurait retiré une partie de sa fortune personnelle de la banque, pour la déposer dans une autre institution financière… »
    http://www.bilan.ch/argent-finances-plus-de-redaction/mue-profonde-dedmond-de-rothschild

    L’histoire de patronyme…l’assignation en justice est le premier coup d’éclat de la belle Ariane…En janvier 2015, Ariane a pris la présidence du comité exécutif. Trois mois plus tard, elle assignait en justice David de Rothschild, chef du clan des cousins de la branche aînée. Un sacrilège! Personne avant elle n’avait osé défier publiquement le grand David, président de la Banque Rothschild…

    Elle risque de le sentir passer le suppositoire londonien…

    J’espère qu’il y a suffisamment d’espace…Ariane…

    L’aîné de la famille Rothchild…c’est Evelyn frère de Jacob…

    Il a donné les rênes de la branche anglaise à David…

    Aujourd’hui Goliath s’appelle David…

    Evelyn reste l’aîné cependant et c’est lui qui aura toujours le dernier mot…
    C’est lui le parrain…c’est comme ça que fonctionne la famille…

    Vous croyez au hasard…?
    22 novembre 2017 – Paris a été choisie pour accueillir le siège de l’Autorité bancaire européenne ! C’est une belle surprise marquant le retour de notre capitale comme place financière incontournable.

    https://en-marche.fr/articles/actualites/autorite-bancaire-europeenne-paris-place-forte-de-la-regulation-bancaire-europeenne

    Bientôt la BRI ?

    Donc…
    Comme par hasard…la fondation cesarée…fondation de la branche Suisse se retrouve dans une sombre affaire d’impôts sur l’argent de la fondation en Israël…
    Chasse gardée de Benjamin…

    « ….C’est dans les bureaux rénovés du groupe Edmond de Rothschild à Tel-Aviv qu’Ariane de Rothschild est revenue pour Globes sur le différend financier qui oppose depuis plusieurs mois son époux aux autorités fiscales et sur la déception de celui-ci de ne plus pouvoir mettre les pieds en Israël jusqu’à son dénouement. Depuis des mois, explique-t-elle, l’administration fiscale israélienne exige de la Fondation Césarée, créée par le baron Edmond, le père de Benjamin, qu’elle paye des impôts sur les milliards de shekels d’actifs qu’elle détient. La Fondation n’avait jamais dû s’acquitter de cette taxe jusqu’à présent, rappelle la baronne de Rothschild, conformément à des accords d’exonération passés avec l’Etat depuis des décennies… »

    « …C’est insultant que l’Etat jette le doute sur nous à propos de ce que nous faisons et comment nous le faisons. S’il y a bien une famille qui n’a pas à prouver son engagement vis-à-vis de l’Etat d’Israël, c’est la nôtre … »

    http://www.actuj.com/2015-06/israel/2016-pourquoi-benjamin-de-rothschild-ne-se-rend-plus-en-israel#

    Ces gens ont été capable de fomenter deux guerres mondiales pour arriver à leurs fins…
    Israël est un gros morceau mais n’est pas la finalité de l’ensemble…
    Si la branche Suisse n’est plus considérée comme appartenant au système Rothchildien…elle sera alors éliminée…

    À quoi joue Ariane…?
    La branche suisse milite pour un fond souverain…

    Analyse monétaire de février 2016…
    Analyse validée par Ariane&Benjamin…

    « …Les Suisses ne souhaitent pas investir en Europe et la Banque Nationale ne peut pas faire des miracles. Dans ces conditions, comment faire pour éviter une appréciation excessive du franc suisse ? La création d’un fonds souverain pourrait constituer une troisième voie. Que ce fonds soit alimenté par les excès de réserves de la BNS ou par tout autre moyen, l’idée est inlassablement la même : investir notre richesse à l’étranger pour détendre la pression sur le franc, tout en capitalisant pour l’avenir…
    Concrètement, mais sans rentrer dans les détails administratifs et politiques, pour qu’un tel fonds voit le jour, il faut respecter trois grands principes de base : service, indépendance et réversibilité. Le fonds souverain doit :

    Servir les intérêts généraux de la Suisse : avec des investissements dans des secteurs stratégiques, innovants, durables, etc.
    Préserver l’indépendance de la politique monétaire : c’est à la BNS que doit revenir la décision d’alimenter (ou non) ce fonds avec une partie de ses réserves.
    Être réversible : en période d’inflation, la BNS doit pouvoir réduire la liquidité

    « …La BNS y trouverait des avantages en termes de politique monétaire, que ce soit vis-à-vis de la stabilité retrouvée de son bilan ou de sa capacité à rehausser ses taux directeurs. Elle éviterait ainsi la formation de bulles financières et de crédit, qu’ont régulièrement mentionné Messieurs Jordan, Danthine et Zurbrügg … »

    http://www.edmond-de-rothschild.com/site/Suisse/fr/actualites/regards-et-perspectives-economiques/5885-bns-coincee-entre-le-marteau-et-l-enclume

    Les statuts actuels de la BNS permettent ils de créer un fond souverain ?
    Faut il pour cela réformer les statuts de celle-ci ?

    Arguments pour le projet de loi…
    http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/creation-monetaire/
    Un article d’agoravox.fr !

    LES AVEUX DE LA BANQUE D’ANGLETERRE!
    A l’origine du système monétaire occidental, la banque d’angleterre vient de publier un document expliquant, voire avouant, que ce sont bien les banques privées qui créent les unités de monnaie, et qu’elle n’a aucun contrôle sur cette création. Et c’est la même chose en Suisse!
    https://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/scoop-la-banque-d-angleterre-149472

    Et si cette votation faisait partie de la guerre intestine…?
    Benjamin de Rothschild est considéré comme le plus riche de la famille…
    Il a les moyens d’un bon lobbying auprès de l’électorat helvétique…
    Il ne doit être étranger à cette votation…et en bon Rothchild qu’il est,
    Cela se passe sous couvert de la démocratie…
    Mais…
    À t’il conscience que le sionisme a déjà choisi son camp…?
    La fondation cesarée…

    Un accident est si vite arrivé…s’attaquer à la réforme d’une banque centrale c’est comme s’en prendre au dollar…

    Cette votation en 2018 est une bombe si elle venait à passer…
    Cela pourrait donner l’idée à d’autres…mettant ainsi à mal le projet Rothchildien si savamment orchestré…
    Je suis persuadé que cela fait partie du divorce au sein du « clan » même si je n’en ai aucunes preuves…
    Je soutiens pour ma part cette votation en lui apportant mon oui…spirituel…
    N’étant pas helvétique…

    Ça me renvoie aux paroles de ma chanson préférée de Johnny…
    « Quelques cris » de l’album « sang pour sang »

    « L’air du garçon qui ne sait pas…
    Que deux corps parfois se foudroient… »

    Je dis toujours qu’il n’y a plus que le ciel qui puisse nous en sortir…

    • zorba44 dit :

      Il semble au signataire (stupéfait !) que le nouvel indice qu’on trouve depuis quelques jours dans Yahoo.finance à côté des grands indices boursiers CAC, DAX etc est le signe qu’on va bientôt installer la panique aux premières loges – nonobstant les futures sur bitcoins qui sont de la dernière escroquerie.

      Sabrez vite le champagne des fêtes avant de sortir les revolvers et les mouchoirs !

      Jean LENOIR

  4. geekjolfs dit :

    Les Suisses ont déjà rejeté le retour à l’étalon-or par référendum; Pourquoi diraient-ils oui cette fois-ci ?

    C’est un peuple de larbins comme les autres.

  5. Abroz60 dit :

    Ton milliard d’euros de compensation pour les pays de l’est, tu vas te le mettre dans le ….mon petit JC Fucker à l’haleine de vomi éthylique et au chantage inacceptable envers la Suisse. Catalogne, Österreich show EU the way to sovereignty.
    http://www.rts.ch/info/suisse/9193458-fachee-la-suisse-reagit-a-la-limitation-de-l-equivalence-boursiere-par-l-ue.html

Répondre à geekjolfs Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s