Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : Selon Mediapart, les services de renseignement savaient

Le site 20 Minutes raconte comment la DRPP (Direction du renseignement de la préfecture de police de Paris) aurait tenté d’étouffer ce qui apparaît comme un énorme raté, dû – semble-t-il – à une mauvaise organisation des services :

« L’accusation faite par Mediapart, au bout de six mois d’enquête, est lourde. Un membre des services de renseignements français aurait, sur demande de sa hiérarchie, postdaté un document réalisé une semaine avant l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray, affirme le site d’information.

Des éléments d’identification précis

Le fonctionnaire, brigadier au sein de la DRPP (Direction du renseignement de la préfecture de police de Paris), tombe quelques jours avant l’attentat, lors d’une veille habituelle sur les réseaux sociaux, sur une page sur la messagerie Telegram nommée « Haqq-Wad-Dalil ».

L’administrateur de cette page, qui compte des dizaines de messages et de documents, est très explicite sur la façon de mener le djihad en France. Il propose des modes d’actions terroristes, par exemple s’attaquer à une église avec un couteau. Encore plus direct, comme le rapporte Mediapart, il « invite même ses abonnés rouennais à venir assister aux cours qu’il dispense les lundis, mardis et jeudis dans une mosquée « à Saint-Étienne-du-Rouvray » ».

Il invite ses abonnés à la mosquée de Saint-Etienne-du-Rouvray

L’animateur de la page donne au fur et à mesure plusieurs informations permettant de l’identifier. Il confie ainsi qu’il a essayé de se rendre deux fois en Syrie, qu’il a usurpé une identité, a été arrêté en Allemagne et porte désormais un bracelet électronique. Cet homme, c’est Adel Kermiche : cinq jours plus tard, il égorgera avec Abdel Malik Petitjean le père Jacques Hamel en son église.

Ces éléments auraient-ils pu permettre une identification rapide et une interpellation par les services de renseignements ? Impossible à dire, car selon le site d’information, la note n’a pas été transmise avant l’attentat. L’administrateur de la chaîne étant localisé en région rouennaise, la DRPP, qui opère sur Paris et la petite couronne, ne peut pas s’en occuper : c’est la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure), à compétence nationale qui doit s’en charger. Nous sommes alors le 21 juillet 2016 et la moitié des gradés sont en vacances. La note reste donc en souffrance jusqu’au jour de l’attentat.

Une note postdatée ?

Après l’attentat survenu le 26 juillet, la DRPP aurait alors réalisé son raté, et demandé, selon Mediapart, au brigadier de postdater le document. « Mais, effectuée dans la précipitation, la manipulation sur le fichier Gester conserve dans l’onglet Propriétés la date initiale, celle remontant à une semaine plus tôt », affirme le média d’investigation.

Contacté par 20 Minutes, un membre haut placé de la préfecture de Paris n’a pas nié l’existence d’une note tout en affirmant que cette dernière n’avait pas été postdatée ».

20minutes.fr, le 4 janvier 2017

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : Selon Mediapart, les services de renseignement savaient

  1. Mitsu Bichi dit :

    Intéressant; mais pourquoi pas un false flag?

  2. Robert dit :

    Les services de renseignement du ministère de l’intérieur ( DGSI -ex DST-, SRT-ex RG-) sont efficaces dans la collecte du renseignement. Mais il y a un problème au niveau du traitement et des suites données aux renseignements collectés sur le terrain, et ce n’est pas nouveau.
    En outre la réforme de 2008 qui a démantelé les RG, voulue par Sarkozy, a été faite à un mauvais moment et dans de mauvaises conditions, entraînant des carences que les services concernés ont mis des années à « digérer ».

  3. josephhokayem dit :

    A reblogué ceci sur josephhokayem.

  4. zorba44 dit :

    Cette nouvelle va-t-elle être rangée au titre des fake news et sanctionnée comme telle ?!

    …Bien sûr, et comme à chaque fois, on découvre tout sur l’auteur d’un attentat dans les minutes qui suivent.

    S’il ne s’agissait de sang et de vies cela en deviendrait même lassant…

    Jean LENOIR

  5. Humour Humour dit :

    Oui mais vous savez ce que c’est : les 35 Heures , la 6° semaine de congés bien payés , le beurn’août , les cadences infernales (pire que les colonnes) , le hardscellement au bureau , et j’en passe . . . on n’en peut plus ma bonne dame !

  6. raminagrobis dit :

    Quoi qu’il en soit ça montre 2 choses: soit que la surveillance des islamiste est une vraie passoire; soit qu’on nous ment et que tout ça est soigneusement coordonné par le moyen du « laisser faire »…

    • Dom le dodo dit :

      Euh, j’pense qu’on a les 2, et en PLUS, qu’on nous prend pour des cons! (… ça fait du bien, une petite piquouse de rappel, en début d’année: ça réveil (un peu) le charlie, ça le sort (un peu) de son cocon.
      Bref, ça « n’engage » que ceux qui y croyent, et pour les autres, ce n’est pas un « fake »;-)))
      Tout Dom

  7. brunoarf dit :

    « Pute », « fiotte », « pouffiasse » : quand le nouveau porte-parole de LREM insultait Copé, Le Pen, Juppé et une journaliste.

    Rayan Nezzar a participé à la campagne d’Emmanuel Macron. Il est professeur d’économie à Paris-Dauphine, passé par l’École nationale d’administration (ENA).

    Voici quelques messages postés par Rayan Nezzar quand il était étudiant à l’ENA :

    Concernant Jean-François Copé : « Le mec est maire de Meaux et nous fait du populisme anti-Paris exactement comme Le Pen, mais va niquer ta mère ! Copé petite pute »

    Concernant Alain Juppé : « Juppé est une fiotte. Je ne vois pas pourquoi il prendrait des risques dans cette histoire. »

    Concernant Valérie Pécresse : « Quelle pouffiasse, celle-là. »

    Concernant Marine Le Pen : « La pute à 6 %. »

    http://lelab.europe1.fr/pute-fiotte-pouffiasse-quand-le-nouveau-porte-parole-de-lrem-insultait-cope-le-pen-juppe-et-une-journaliste-3538340

  8. Rohr dit :

    Les services de renseignement savent toujours plus ou moins, je crois que vous l’avez déjà souvent montré, Olivier…

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s