Faute de retraite, les vieux n’ont jamais autant travaillé

« Conséquence de la politique de destruction des retraites et de la spoliation de l’épargne.  

Les vieux n’ont plus les moyens de prendre leur retraite. Ils bouclent la boucle et faute de ressources suffisantes, ils reprennent des emplois chez Mac Do et autres petits boulots. Toute la croissance de l’emploi américain depuis 2000 s’est faite chez les plus de 55 ans. 

L’emploi des moins de 55 ans est  au même niveau que celui de l’an 2 000. Voire un peu en dessous.

C’est une étude de la Fed de Saint Louis qui l’explique. La participation à la force de travail des plus de 65 ans est la plus élevée jamais enregistrée depuis plus de 55 ans ».

This just in from the St. Louis Fed : all of the growth in jobs since 2000 has been among those 55 and older. (the LF participation rate of 65yr+ is highest in 55 years). no one can afford to retire. Thank you Mr. Bernanke

Bruno Bertez, le 19 janvier 2018

Rappel :

Allemagne : la colère des retraités

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour Faute de retraite, les vieux n’ont jamais autant travaillé

  1. zorba44 dit :

    C’est le retour à l’ère de l’animal sauvage : chasser pour bouffer …ou mourir.

    On a trop longtemps cru que tout s’achetait à crédit, y compris les retraites. Le constat est difficile à avaler pour ceux qui y ont cru, dur comme fer !

    Il ne fallait pas croire aux promesses d’un âge doré servi sur un plat chaud mais bien s’occuper de l’organiser par ses propres moyens.

    N’insultez pas le signataire …c’est un simple constat de bon sens et de responsabilité.

    Jean LENOIR

    • wanalli dit :

      Et vous Jean Lenoir la retraite, ça va ? Combien de mini-jobs dans la semaine ?

      • zorba44 dit :

        Malgré une grande famille… n’étant pas véritablement né avec une cuillère dorée dans la bouche. je l’ai organisée (ma retraite) à partir de 1999 (j’avais 55 ans) au prix de risques calculés et d’un travail forcené.

        Mon travail consiste à partager les tâches de notre manoir, emmener chaque jour ma petite dernière aux « kindy » …et rien de rémunéré – bien entendu pas mes contributions sur ce blog, ni mon siège d’administrateur dans une Fondation.

        Mon épouse, plus jeune (!) travaille et avec ma toute petite retraite on équilibre bon an mal an, sachant que nous avons des réserves en cas de pépin.

        Jean LENOIR

    • ratuma dit :

      pas facile pour tout le monde – il y a combien de retraités ?

      • zorba44 dit :

        Trop Ratuma, par rapport aux cotisants…

        On a trop voulu faire confiance aux institutions alors que, chaque année, on voyait se creuser les déficits.
        A mettre la tête, durablement, dans le sable comme l’autruche …et voilà le travail !

        Jean LENOIR

    • Abroz60 dit :

      Erreur Jean. Quelles substances as-tu pris ce weekend ? Heinrich Sieber est ton arrière arrière grand-Père et son fils Henri, dernier propriétaire du mythique voilier Vélox, est ton arrière grand Oncle. Merci pour tes conseils petit frère, j’ai pu planifié ma retraite avec dix ans d’avance sur toi et avec le flair du 15 janvier 2015. Fluntern est maintenant un quartier de Zürich.

      • zorba44 dit :

        Merci pour les substances (une bière brune, plus tard un tiers de bouteille de Morgon)
        …Le pire c’est que mon petit frère a raison – raisonnant à partir d’Henri « junior » qui n’avait pas de descendances. Son père Henri Sieber est donc bien notre arrière -arrière grand-père …et, entretemps, des kilos d’emprunts russes juste bon à décorer les chiottes ainsi que les actions annulées de la Compagnie Générale Transatlantique, des familles nombreuses et plusieurs impôts dans les successions à l’époque où le deuxième tranche en ligne directe épongeait 40%…

        …D’où la légitime fierté, pour le signataire, d’avoir fait sa retraite à partir d’une simple mise au pot de € 5000 en 1999, en raclant ses fonds de tiroir !

        Ce qu’il a fait en 1999 ne serait plus possible, dans le fonds et en la forme, en 2018.
        Si cela (2018) avait été l’époque de son âge actuel, la décision prise serait sans doute de vendre la maison (payée) familiale (dans le Bas-Rhin, valeur marché 350 à 400 000 €), déménager en acquérant un bien décoté dans une campagne avec un grand terrain dans un budget de 100 à 150 000 € et de placer le reste en pièces essentiellement silver – une retraite de 8 000 € par an étant par trop faible…

        …ou faire chauffeur de taxi avec un véhicule électrique, donner des cours de photographie ou être répétiteur de fils ou fille de famille (pécunieuse), fils ou fille de familles en difficultés scolaires.

        Une décision familiale, dans ces circonstances, se prend comme se prend une décision stratégique d’entreprise !

        Le tout est de faire en connaissance de causes et sans mollir.

        Jean LENOIR

      • ratuma dit :

        faire du lombricompost Jen – et son jardin !!

  2. brunoarf dit :

    Samedi 20 janvier 2018 :

    Shutdown du gouvernement des Etats-Unis : à partir de lundi, 850 000 employés fédéraux seront mis au chômage technique sans salaire.

    Donald Trump avait prévu de quitter Washington vendredi pour pouvoir célébrer le lendemain le premier anniversaire de son arrivée à la Maison Blanche en Floride, samedi 20 janvier, dans sa résidence luxueuse de Mar-a-Lago. Un « dîner de la victoire Trump », occasion d’une levée de fonds de campagne pour 2020, était au programme. Une impasse au Congrès l’a empêché de quitter la capitale fédérale. A minuit, le président n’a pu que méditer sur le présent encombrant délivré par le Sénat : un shutdown (« fermeture ») du gouvernement fédéral.

    Il se traduira à partir de lundi par la mise au chômage technique sans salaire de plus de 850 000 employés fédéraux considérés comme « non essentiels » au fonctionnement de l’administration. Les activités de nombreuses agences fédérales, comme les services fiscaux, ceux des parcs nationaux, ou la délivrance de passeports, seront réduites. En revanche, les services de sécurité seront relativement épargnés. Les militaires américains poursuivront leurs opérations mais sans toucher leur solde.

    http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2018/01/20/au-etat-unis-la-premiere-annee-de-donald-trump-s-acheve-sur-un-shutdown_5244496_3222.html

    • zorba44 dit :

      Cher Bruno le débat cornélien pour un fonctionnaire US

      * mourir de faim (car endetté, bien sûr) par la perte totale de ses revenus
      * se faire tuer sur le théâtre des opérations en laissant sa famille sans le sou

      La corde ou le revolver, quoi !

      Jean LENOIR

      • zorba44 dit :

        En raison des civil assets forfeitures, il ne fera pas bon se déplacer en voiture avec des espèces car les cops vont, eux, se payer sur la bête à tour de bras !

        Jean LENOIR

      • ratuma dit :

        Jean, je viens de recevoir un papier m’indiquant le montant de la csg pour 2017 et 2018 !!!

        concernant les retraites, il y a je crois 30 ans qu’on le sait !! et ils continuent avec les dettes etc …

      • zorba44 dit :

        @Claudine on m’a évité la crise d’apoplexie …étant très en dessous du seuil d’augmentation de la CSG !

        Mais, à tout prendre, j’aurais volontiers accepté une forte augmentation de ma pension pour subir l’augmentation de la CSG…

        Jean LENOIR

  3. Robert dit :

    Une retraite difficile, dans les années à venir, les Français vont voir que c’est ce qui les attend. Leur perspicacité aux dernières élections ne pourra pas leur éviter ça… Pardonnez moi cette ironie mais ça détend…

  4. Robert dit :

    Merci pour ce rappel Olivier. Effectivement, le problème des retraites est susceptible de faire exploser à terme les sociétés occidentales… Mais bon, un problème parmi d’autres !

  5. ratuma dit :

    et il n’y a pas que les retraités :

    The good news…
    > Thanks to technology, we now need to only work 40 hours a week.

    The bad news…
    Thanks to technology, a lot of people will find zero hours of work per week, and end up desparate.

    It takes a lot of time to adjust, but people don’t go into suspended animation, and stop needing food, shelter, and clothing during the adjustment period. The First Industrial Revolution (FIR) starting about 1770. The adjustment took 70 years. Massive job losses in textile making started around 1770, putting 20% of Britain’s entire work force out of work and rendering them paupers. The economy did not finally provide enough alternative employment until about 1840.

    This horrendous slums of Dickens, the imprisonment of up to 10% of Britain’s population in prisons or workhouses for the destitute, was a situation lasting for generations. People who lost their livelihoods when the FIR hit never got re-employed, nor did their children, or even grand-children.

  6. brunoarf dit :

    Samedi 20 janvier 2018 :

    Macron admet que les Français auraient « probablement » choisi de quitter l’Union Européenne en cas de référendum.

    https://www.marianne.net/politique/video-pour-macron-les-francais-auraient-probablement-choisi-de-quitter-l-union-europeenne

  7. Lorie dit :

    Petits boulots pour vieux à volonté : Bientôt chez nous… !

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s