Elle a dénoncé la banque suisse UBS, elle est aujourd’hui ruinée et boycottée par les médias officiels

(RT France, 26 janvier 2018)

« Stéphanie Gibaud, en dénonçant les malversations orchestrées par la banque UBS qui l’employait, a permis à la France de récupérer 12 milliards d’euros et de mettre la main sur 38 000 comptes offshore. Aujourd’hui, elle n’a plus d’emploi et vit avec le RSA. Les médias, tous contrôlés par les principaux oligarques français (Bolloré, Drahi, Bouygues, etc…) « oublient » de l’inviter, quelle surprise, et la France, pays merveilleux qui s’est donné pour président un ex-banquier voudrait faire taire le seul média télévisuel qui lui donne la parole (prétexte : il est « sous contrôle russe »).
Je crois que tout est dit.

Le livre de Stéphanie Gibaud (Préface de Julian Assange) :

La traque des lanceurs d’alerte à lire absolument !« 

Le Blogue Noir de Brocéliande, le 26 janvier 2018

Rappels :

Evasion fiscale : le témoin français qui accuse UBS de harcèlement

Evasion fiscale : « Ces 600 milliards qui manquent à la France »

HSBC : La France capitule face à la fraude fiscale (N. Dupont-Aignan et S. Gibaud)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Elle a dénoncé la banque suisse UBS, elle est aujourd’hui ruinée et boycottée par les médias officiels

  1. zorba44 dit :

    Depuis l’affaire Dreyfus il est clair que nous vivons dans des siècles de grandes impostures, dépendants que nous sommes de systèmes mafieux qui maillent le monde.

    II est clair que de poser en évidence « La Traque des lanceurs d’alertes » de Stéphanie Gibaud est un devoir de justice pour son comportement tout autant que de la fierté de nier une quelconque adhésion aux dits systèmes mafieux…

    Jean LENOIR

  2. aubrat dit :

    Les français ne la soutiennent pas, ne soutiennent pas leurs agriculteurs, pas leur armée.
    Qui les défendra ?

  3. aubrat dit :

    On permet à l’industrie agro-alimentaire criminelle de vendre des produits contenant autant de sucre raffiné ( Pepsi cola…, bonbons, …) sans jamais initier de prévention concrète sur la question de la santé bucco-dentaire.

    C’est encore une fois un manquement du ministère de la santé à sa mission de service public car on imagine qu’il est très difficile de s’attaquer de front à l’industrie du Nutella.

    La sécurité sociale remboursera plus tard les statines anticholestérol et l’insuline payées au prix fort à Big Pharma.
    http://www.lelibrepenseur.org/le-nutella-a-prix-brade-apres-avoir-cree-des-emeutes-la-promo-met-les-futurs-dentistes-en-colere/

    Qui les défendra Les français ?

  4. Vincent dit :

    Je compatis mais en même temps je ne peux m’empêcher de réfléchir sur la personne. Au début de la vidéo il est dit que, quand l’affaire éclate, Mme Gibaud est « Directrice Merketing » de la banque depuis plus de 9 ans… oui… elle a donc bâfré dans la gamelle, comme beaucoup, et un jour cela ne lui a plus convenu. Je ne peux imaginer qu’elle ne savait pas et qu’elle aurait eu une vision comme Bernadette Soubirou, Le fait que des capitaux non déclarés étaient placés dans les grandes banques suisses était un secret de polichinelle, elle l’a partagé des années durant. Alors voilà, in fine, si j’étais un employeur je verrais aussi cette dame comme quelqu’un en qui je ne pourrais jamais avoir confiance de peur d’être trahi après des années de collaboration. Sa situation est certes dure mais combien de chômeurs de plus de 50 ans ne trouvent plus d’emploi? Cette trahison est un boulet dans sa situation, j’imagine qu’elle ne pourrait trouver son salut professionnel que dans le secteur associatif, une ONG… je l’espère pour elle en tout cas.

    • aubrat dit :

      Vincent, on a tous démarré de quelque part avant de comprendre des choses de la vie et de s’améliorer. Dans le cas présent l’héroïne veut mériter la confiance de sa conscience, des forces positives qui soutiennent la vie. Il s’agit peut être de la même chose. C’est un idéal assez élevé pour que l’on considère son engagement à sa juste mesure. Par contre considérer d’être loyal en vers un organisme déloyal envers ses semblables ne favorise pas la vie et le progrès !
      De plus la bienveillance, une garantie la survie d’un groupe, pour ce qui est vivant en général, revient à la mode. Les égoïstes deviennent ringards. Le monde change, regardons du bon coté ! https://aphadolie.com/2018/01/28/la-bienveillance-serait-plus-efficace-que-la-concurrence/

      • zorba44 dit :

        @ Vincent et @ Aubrat, le signataire au début des années 80 s’est retrouvé en position de Conseiller financier dans une grande compagnie d’assuances (l’UAP), en fait des pervers destinés à pomper les économies des particuliers dans les ors des brochures bien marketées (et avec de solides vendeurs bien briefés).

        Cela ne l’a pas empêché de dénoncer sur ce blog ces mécanismes quelques trente ans plus tard…

        …En 1980, même si on supposait que le monde n’allait pas très bien, qui, mais qui aurait pu deviner le quart de ce que la prédation financière allait organiser ?

        Cette personne n’était pas Bernadette Soubirou, elle a réfléchi, évolué dans le bon sens : c’est tout et c’est très honorable et même bien.

        Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s