Les îles Marshall, premier Etat dont la devise officielle sera une cryptomonnaie

Une cryptomonnaie… décryptée, puisque les usagers de cette monnaie légale devront être identifiés ! En matière monétaire on n’arrête décidément plus le progrès… et Bill Gates doit se féliciter de cette nouvelle évolution !  OD

« Le gouvernement des îles Marshall a voté une loi instituant le Sovereign comme nouvelle devise officielle. Cette monnaie virtuelle, dont le développement est assuré par une entreprise israélienne, devra à terme y remplacer le dollar américain.

Les îles Marshall s’apprêtent à devenir la première nation au monde à adopter une cryptomonnaie comme devise officielle. Le 28 février dernier, cet archipel du Pacifique a adopté une loi établissant le Sovereign («souverain» en anglais) comme monnaie officielle, qui devrait donc circuler aux côtés du dollar américain avant l’arrêt progressif de l’utilisation de celui-ci.

Ce petit Etat composé de plus de mille îles et comptant 50 000 habitants a fixé le cadre légal de cette cryptomonnaie qui, contrairement à l’Ether ou au Bitcoin, nécessitera l’identification de ses usagers. La nature et la provenance des fonds devraient ainsi être transparentes.

Pour développer ce projet sans précédent, les îles Marshall ont fait appel à la start-up israélienne Neema. Interrogé par Reuters, l’un des ministres du pays, le nombre de Sovereign en circulation devrait être plafonné, afin d’éviter les risques d’inflations. 

Cette décision a notamment pour but de permettre aux îles Marshall de se passer progressivement du dollar américain : les principaux revenus du pays proviennent des subventions que lui accordent les Etats-Unis par le biais d’un contrat de libre association, ainsi qu’en échange de l’utilisation par l’armée américaine de terrains sur l’île de Kwajalein afin de procéder à des essais de tirs de missiles.

Sur fond d’hostilité croissante de la part des différents régulateurs financiers à l’égard des cryptomonnaies, plusieurs instances, à l’instar de la Banque centrale européenne, ont émis des avertissements quant aux risques que représenteraient les devises virtuelles. Les îles Marshall ne sont néanmoins pas les seules à tenter l’expérience : le Venezuela a lancé, un peu plus tôt cette année, une cryptomonnaie appelée Petro, basée sur des actifs tangibles, à savoir les réserves de pétrole du pays, mais aussi celles de gaz ainsi que les stocks d’or et de diamants ».

RT France, le 2 mars 2018

 

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Les îles Marshall, premier Etat dont la devise officielle sera une cryptomonnaie

  1. zorba44 dit :

    Résident de l’Ile Marshall qui veut voyager… comment fait-il pratiquement?
    …pour une raison x, y ou z il veut rendre visite à un ami vénézulien …comment fait-il pratiquement ? …Sovereign contre Petro ?
    Perplexité immédiate et pratique pour les modalités quotidiennes…
    Une entreprise israélienne, une start-up là-dedans ?
    Qu’est-ce qu’est ce test en grandeur nature ? que préfigure-t-il ? …la transformation des monnaies mondiales en électron-coins à l’échelle mondiale ?

    …Perplexité, mais cela sent le sale coup.

    Jean LENOIR

  2. matbee dit :

    Une start-up israélienne… Ils sont toujours dans les sales coups ceux-là ! De la sécurité des sites frappés par le « terrorisme » (Bruxelles, Münich, …) aux fraudes à la taxe carbone…

    Sale temps pour la démocratie, New World Order coming now…

  3. zorba44 dit :

    En affinant le scénario qui pourrait se mettre en place. Un vendredi soir transformation de toutes les devises d’une large sélection de pays, inscrites dans les comptes bancaires, en zinzin coins (modèle Chypre). Annonce le lundi que les déposants qui auraient des liquidités en numéraires ont une semaine pour les déposer à leur banque, faute de quoi leurs avoirs perdront toute valeur faciale et ne seront plus acceptés en paiement (il y aura sans doute deux comportements : ceux qui bêleront et ceux qui résisteront pour se grouper dans des paiements souterrains avec des acteurs économiques allant dans le même sens).

    Après une semaine, les dettes des pays concernés (à commencer par la dette US) seront largement effacées par l’ancienne monnaie fiduciaire. Les zinzin coins commenceront à perdre de la valeur car l’inflation apparaîtra alors et on la laissera filer pour finir de payer les dettes : ce sera la grande spoliation.

    Les pays qui n’ont pas zinzin coins seront à brève échéance sommés de payer leurs achats en cryptos et ne pourront plus que recevoir que les mêmes…
    Autant dire que la désorganisation atteindra son maximum alors que des zinzin coins papiers et métalliques apparaîtront car il faudra bien considérer qu’une fraction non négligeable n’a pas accès au numérique.

    Les cryptos et les « assignats » seront en place pour l’asservissement généralisé.
    Gageons que les métaux colorés seront bannis mais ils se terreront aussi pour un autre flot d’échanges souterrains.

    A cette conflagration financière s’ajouterait des conflagrations beaucoup plus thermiques et terminales…

    Une politique fiction telle que les cerveaux malades peuvent l’imaginer …Il y a sans doute des variantes et, en tout cas, un capharnaüm à son comble.

    Jean LENOIR

  4. Boudor dit :

    Belle innovation. Sauf qu’en mon sens cette monnaie pour quelques temps sera bien limitée. Ce ne sera pas évident d’effectuer des transactions avec elle. Que ce soit pour des échanges hors de l’île Marshall ou pour acheter des monnaies virtuelles et les convertir. Toutes les plateformes de courtage n’ont pas encore accepté le paiement des autres monnaies fiduciaire, à plus forte raison le « sovereign ». Par exemple, sur cf-partners où je trade, pour acheter et vendre des bitcoins, je dois convertir ma monnaie en EUR ou en USD selon ma localisation. Faire la conversion de cette monnaie pour investir me demandera des frais de change supplémentaires. Longue procédure pour moi, je passe à côté.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s