Jusqu’au bout…

« Les casques blancs reprennent du service et les sponsors des terroristes en Syrie ne lâchent pas les morceaux d’un projet anéanti. Le mensonge est répété à tue-tête. 

Douma est la dernière poche terroriste dans la Ghouta Orientale. Les négociations sur une éventuelle reddition des derniers groupes terroristes qui y sont retranchés ont échoué à cause de l’incroyable intransigeance des terroristes. Ces derniers n’ont pas hésité à empaler et décapiter leurs chefs opérationnels et leurs meneurs parce qu’ils avaient négocié avec l’Armée syrienne les termes d’une évacuation ordonnée vers la province d’Idlib en échange d’un cessez-le-feu et l’abandon des armes lourdes et semi-lourdes. 

Les décapitations et le supplice du pal font ainsi partie des méthodes des rebelles dits « modérés » que les capitales occidentales, Londres et Paris en tête, tentent de sauver jusqu’au bout. 

L’échec des négociations avec les criminels extrémistes de Douma, dont la plupart proviennent de la criminalité organisée, et par dessus tout le meurtre des négociateurs et des individus ayant une influence au sein de ces hordes sanguinaires au zèle extrême  ne laissaient guère le choix à Damas et ses alliés russe et iranien. 

Le massacre des plénipotentiaires n’a pas suffi. Il aura fallu que ces groupes tirent des roquettes et des obus de mortier sur le coeur de Damas pour que l’aviation syrienne reprenne ses frappes.  

La plupart des combats se déroulent dans les anciens vergers entourant Douma et c’est à ce moment précis que l’organisation terroriste des Casques Blancs, une pure création britannique, crie à l’attaque chimique. Encore heureux qu’ils n’aient pas évoqué le Novitchoc ! 

L’observatoire syrien des droits de l’homme se réveille et avance un bilan en balbutiant :  40 ou 70 victimes…on verra plus tard (le wagon est en marche). Entretemps, le prince héritier saoudien est en tournée européenne et l’on peut avancer sans l’ombre du moindre doute que ses pétrodollars sont susceptibles de donner des idées fort bellicistes à Londres et à Paris. Après tout, l’homme fort de Ryad a bien loué les forces armées US en Syrie. Trump n’y est pas allé par quatre chemins :  pour lui les militaires US sont en Syrie pour protéger l’Arabie Saoudite et cette présence n’est pas gratis. Il pousse même le bouchon à revoir le tarif à la hausse et à crier haut et fort que les armes États-Unis sont à vendre au plus offrant. 

Le pouvoir profond en France voue une haine impitoyable ancienne à la Syrie et adhère sans réserve aucune à Ryad, Doha et Tel-Aviv sur la nécessité absolue de se débarrasser au plus vite du régime syrien. 

Ce pouvoir prostitué à Paris comme celui, criminel, de Londres sont totalement corrompus par les réseaux sionistes et les pétrodollars arabes. Ils feront n’importe quoi pour une poignée de contrats et par la même occasion redorer une image éculée d’anciennes puissances ayant expiré depuis plus d’un demi-siècle. 

Problème :  les Russes sont sur place. Et là c’est aux Américains d’intervenir les premiers. Les autres s’en vanteront plus tard comme de coutume. Certains militaires US sont sûrs de l’emporter face aux russes en Syrie. 

Pour le moment les pleureuses professionnelles prébendées ou stipendiées sont de retour. On a entendu personne quand des civils palestiniens désarmés se font abattre par l’Armée israélienne à coups de munitions spéciales et de fusils ATM au vu et au su de toute la planète. On entend très peu de chuchotements sur le massacre en cours au Yémen. 

Une injustice flagrante. 

Il ne reste aux Syriens qu’une option : se battre jusqu’à la mort !  Car le monde dans lequel nous vivons est définitivement celui de l’oppression, du vol et de l’injustice. »

Strategika 51, le 8 avril 2018

Lire aussi :

Syrie : une tentative d’invasion étrangère à reculons

Trump menace Assad, Moscou met en garde contre une invasion pour des « prétextes inventés »

 

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Jusqu’au bout…

  1. zorba44 dit :

    Il semble que seule la disparition humaine totale, sera une chance de survie pour la Terre…
    Les horreurs ne cessent de s’accumuler dans notre monde qui n’en peut mais…

    Jean LENOIR

  2. zorba44 dit :

    Dans une veine comparable…

    Le(s) prochain(s) pays qui entamera(ont) le feu nucléaire ne seront pas responsable(s), mais c’est bien le pays-cible qui le sera !

    https://fr.yahoo.com/news/etats-unis-condamn%C3%A9-meurtre-ami-tu%C3%A9-policier-113901263.html

    Le mensonge est la vérité …et la vérité entraîne le châtiment !

    Jean LENOIR

  3. danny dit :

    Les Casques Blancs, l’OSDH…. d’immondes créatures des services anglo saxons pour « mouiller » le régime de Damas et fournir des prétextes à des bombardements !

    http://www.lalibre.be/actu/international/syrie-frappes-contre-un-aeroport-militaire-apres-une-attaque-chimique-presumee-5acaf977cd709bfa6b4467fd

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s