Moscou affirme détenir des « preuves irréfutables » sur une mise en scène “chimique” à la Ghouta

Réponse du berger à la bergère ! Comme un aveu, Macron a d’ailleurs appelé Poutine ce vendredi pour lui faire part de son souci d’intensifier le « dialogue » pour ramener la paix. Le moins qu’on puisse dire est qu’il n’est pas à une contradiction près. Le président russe, de son côté, l’a mis en garde contre tout « acte irréfléchi et dangereux » en Syrie. OD

La ville de Douma, dans la Ghouta orientale près de Damas

« Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a accusé les services spéciaux d’un Etat «en première ligne dans la campagne russophobe» d’être impliqués dans la mise en scène de l’attaque chimique présumée dans la Ghouta.

«Nous avons des preuves irréfutables qu’il s’agissait d’une autre mise en scène, et que les services spéciaux d’un Etat qui est en première ligne de la campagne russophobe ont participé à la mise en scène», a déclaré Sergueï Lavrov lors d’une conférence de presse avec son homologue hollandais Stef Blok, le 13 avril.

Le chef de la diplomatie russe a ainsi adressé un message fort aux occidentaux, qui envisagent depuis plusieurs jours de «riposter» à l’attaque chimique présumée dans la Ghouta, qu’ils attribuent au gouvernement syrien. Des menaces et ultimatums qui créent une atmosphère «très alarmante» autour de la Syrie, selon Sergueï Lavrov, qui a réitéré que les canaux de communication avec les Etats-Unis étaient actifs.

«Dieu nous garde d’une nouvelle aventure à la libyenne», a en outre lancé le diplomate en référence aux conséquences désastreuses de l’intervention occidentale dans la Libye de Mouammar Kadhafi. Le ministre des Affaires étrangères russe a d’ailleurs noté que la plus petite erreur de calcul en Syrie pourrait mener à une nouvelle vague de migrants, comme se fut le cas après la guerre en Libye.

Si la France se place en première ligne aux côtés des Etats-unis en faveur d’une intervention en Syrie, de nombreux autres pays, même occidentaux, ont fait part de leurs réserves. Tiraillée entre son soutien indéfectible à Washington et la pression que lui mettent ses députés, le Premier ministre britannique Theresa May souhaiterait disposer de davantage de preuves de la culpabilité de Bachar el-Assad avant de s’engager. L’Allemagne d’Angela Merkel a de son côté d’ores-et-déjà annoncé qu’elle ne participerait pas à une opération militaire, tout comme le Canada et l’Italie ».

RT France, le 13 avril 2018

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Moscou affirme détenir des « preuves irréfutables » sur une mise en scène “chimique” à la Ghouta

  1. Nanker dit :

    « les services spéciaux d’un Etat qui est en première ligne de la campagne russophobe ont participé à la mise en scène »
    On pense à la Grande-Bretagne… Cela corroborerait l’info révélée par le site Strategika51 qui affirme que des SAS anglais ont été capturés dans les ruines de la Ghouta. Visiblement les barbes postiches et la (mauvaise) pratique de l’Arabe n’ont pas trompé la vigilance des soldats de Bachar chargés de filtrer les « réfugiés » en attente d’exfiltration.
    On va bien rire la semaine prochaine…

  2. zorba44 dit :

    Sorry pour les engliches qui sont nets, mais la GB et ses alliés ça ressemble à l’hypocratie.
    Micron n’est d’ailleurs pas en mauvaise place et devrait s’exfiltrer à Londres et demander la nationalité britannique.

    Jean LENOIR

  3. brunoarf dit :

    Syrie : l’armée russe accuse Londres d’avoir participé à la mise en scène de l’attaque chimique présumée.

    L’armée russe a des « preuves témoignant de la participation directe de la Grande-Bretagne à l’organisation de cette provocation dans la Ghouta orientale », près de Damas, a déclaré le porte-parole de l’armée russe Igor Konachenkov.

    Il a accusé Londres d’avoir « exercé une forte pression » sur les Casques blancs syriens, des sauveteurs en zone rebelle qui ont les premiers alerté sur cette attaque chimique présumée, « pour mettre en place cette provocation préparée à l’avance ».

    « On a dit aux Casques blancs que du 3 au 6 avril, les combattants de Jaïch al-Islam lanceraient une série de tirs d’artillerie sur Damas. Cela provoquerait une réaction des forces gouvernementales que les Casques blancs devaient utiliser pour mettre en place cette provocation », a-t-il déclaré.

    M. Konachenkov a ajouté que Moscou dispose « d’interviews de personnes ayant directement participé au tournage des vidéos destinées à faire croire à une attaque chimique et que les habitants de Douma, qui a été depuis reprise par le régime de Bachar al-Assad, « ont raconté en détail comment ont eu lieu les prises de vue et à quels épisodes ils ont participé ».

    Selon les Casques blancs syriens et l’ONG Syrian American Medical Society, des dizaines de personnes ont été tuées le 7 avril à Douma dans une attaque aux « gaz toxiques », imputée par les Occidentaux au régime de Bachar al-Assad, qui dément toute responsabilité.

    Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a qualifié vendredi l’attaque chimique présumée en Syrie la semaine dernière de « mise en scène » à laquelle ont participé « les services spéciaux d’un Etat », non nommé mais désigné comme « russophobe ».

    https://www.romandie.com/news/Syrie-l-armee-russe-accuse-Londres-d-avoir-participe-a-la-mise-en-scene-de-l-attaquechimique-presumee/908528.rom

  4. josephhokayem dit :

    A reblogué ceci sur Histoire militaire du Moyen-Orient.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s