Les esprits s’échauffent à Ankara et Washington

« Le ton monte entre la Turquie et les États-Unis, après les tentatives d’assassinat du président Recep Tayyip Erdoğan, dont celle ayant conduit à la tentative de coup d’État de juillet 2016.

La Turquie détient un pasteur évangélique US, Andrew Brunson, établi depuis 23 ans sur son sol. Elle l’accuse de collusion avec le PKK (Kurdes) et le FETÖ (Fethullah Gülen). En réalité, le président Erdoğan a plusieurs fois évoqué l’offre faite à Washington : « Un pasteur contre un pasteur », c’est-à-dire la libération du premier contre l’extradition de Gülen.

S’adressant à un congrès de chefs d’entreprise, le 16 avril, le président Erdoğan a révélé que la Turquie tente actuellement de substituer l’or au dollar dans ses contrats internationaux ; une mesure qui pour le moment n’a pas été commentée par Washington.

Enfin, l’achat par Ankara de systèmes de défense anti-aériens S-400 à Moscou met en cause l’Alliance atlantique.
- Le 18 avril, l’assistant du secrétaire d’État pour l’Eurasie, A. Wess Mitchell, annonçait à la Commission des Affaires étrangères de la Chambre, que cette affaire était susceptible de provoquer des sanctions du Trésor contre la Turquie. Il évoquait aussi les conséquences de telles sanctions sur la construction des F-35, dont certaines pièces viennent de Turquie.
- Le 19 avril, la porte-parole du Pentagone, Dana White, soulignait que les S-400 sont incompatibles avec le système de l’Otan. Ils ne pourraient donc pas être utilisés efficacement par l’armée turque [à moins qu’elle ne quitte l’Otan. NdlR.]. »

Voltairenet.org, le 22 avril 2018

Rappels :

La Turquie attaque le dollar et rapatrie ses réserves d’or entreposées à la Fed

Ankara a « empaqueté » 80 de ses ressortissants à l’étranger

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Les esprits s’échauffent à Ankara et Washington

  1. FRED dit :

    Deux factions de l’Élite se disputent, l’une planifie le collapse pour le plus tôt possible, l’autre pour avril 2021. Ce n’est plus une prévision mais un programme (calendrier). (en anglais: « This is no more forecast but schedule »)

    La stratégie de guerre se poursuit comme prévu: Irak → Syrie → Iran → Turquie. Les États-Unis, la Russie et leurs alliés respectifs s’accordent clairement sur ce sujet.

    Cependant, gardez en mémoire que ces conflits incessants ont une motivation première sous-jacente. Maintenir un sentiment d’insécurité pour justifier une répression policière croissante. Limiter les libertés individuelles pour vous préparer aux futurs états militaires. Les dirigeants décrépits de la moitié court-termiste tentent de provoquer des affrontements sociaux à tout prix. 2019-03 (08%), 2021-01 (92%), 2021-04 (Plan).

    • 8parabellum8 dit :

      Voilà un commentaire rafraîchissant…

      « Les États-Unis, la Russie et leurs alliés respectifs
      s’accordent clairement sur ce sujet… »

      Un complément serait le bienvenu…
      Merci d’avance.

  2. zorba44 dit :

    On joue de la corde sensible partout pour énerver l’oncle Sam… Le Duck va bientôt être l’arroseur arrosé de ses déclarations (et atténuations) tonitruantes…

    A l’avis du signataire l’Ours est aux aguets comme jamais, le doigt sur la gâchette… mais ce n’est qu’un avis : il doit juger que la confusion montant à son comble que ce n’est pas le moment que d’avoir l’attention distraite !

    Jean LENOIR

Répondre à zorba44 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s