Logement : les seniors ont trop de place, dit l’INSEE. A quand la réquisition ?

« J’ai fait un rêve… » La formule est connue, reprise et galvaudée, depuis que Martin Luther King l’a prononcée au Lincoln Memorial de Washington, DC, le 28 août 1963.

Moi aussi, je fais un rêve, ou plutôt un cauchemar. Récurrent, celui-là. Je rêve que s’installent chez moi des familles venues de l’autre côté de la Méditerranée. Des gens que je n’y ai pas invités, bien sûr, mais que les autorités y ont amenés au prétexte que je vis seule et qu’il est scandaleux qu’une personne comme moi ne partage pas son espace vital avec les nécessiteux. Je reçois une lettre disant que mon appartement est, désormais, sous le coup d’une réquisition, transformé en logement communautaire, et aussitôt, c’est le débarquement avec les valises et la marmaille.

Dans mon cauchemar, je rase les murs, vis enfermée dans ma chambre, n’ose plus approcher de ma salle de bains ni de la cuisine, où mitonnent des tambouilles exotiques. Chaque fois, je me réveille avec le cœur qui bat la chamade, persuadée que ce mauvais rêve n’en est pas un mais bien la vision d’un futur proche…

Et, voyez-vous, ce que je lis ce matin me conforte, hélas, dans ce pressentiment.

C’est une étude de l’INSEE qui s’est penchée sur le logement des seniors (60 ans et plus) dans le Grand Est. Pourquoi le Grand Est ? Parce que c’est, avec la Bretagne, la région où l’on est le plus en « sous-peuplement très accentué ». Retenez bien l’expression et surtout sa définition : il y a sous-peuplement lorsque le logement « comporte plus de pièces que nécessaire ». Sic. Sont donc montrés du doigt ces égoïstes qui « ont tendance à conserver leur logement après le départ des enfants du domicile familial ou le décès du conjoint ».

Salauds de vieux ! Salauds de propriétaires, surtout, dans ce Grand Est où « 45 % des seniors vivent dans un logement comportant au moins trois pièces de plus que nécessaire, contre 37 % en moyenne dans le territoire de la métropole ».

Dis-moi, l’INSEE : de quoi j’me mêle ?

C’est quoi, le « nécessaire », dans une maison où l’on a passé des années, élevé ses enfants, vécu avec un grand ou un petit amour, tricoté des souvenirs ? Fait sa vie, tout bonnement.

J’essaie de lutter contre la paranoïa mais tout cela ne sent pas bon. Ça pue même mon pire cauchemar. Après les statistiques viendra la loi de réquisition : allez, mamie, allez papy, dégage et laisse la place ! Tu as deux chambres ? Cèdes-en une. Tu en as trois ? Donnes-en deux. Partage ta cuisine et ton séjour. S’il le faut, mets une chèvre sur le balcon et un mouton dans la baignoire. Ils font le méchoui au milieu du salon ? Faut t’y faire, c’est leur culture…

Autrefois, les cauchemars, c’était la nuit. On avait la journée pour oublier. Demain, la journée sera un cauchemar. On dormira pour l’oublier… Ou pas. »

Marie Delarue, Boulevard Voltaire, le 8 mai 2018

Rappel :

Alerte rouge pour les classes moyennes : Macron veut leur mort

Voir aussi :

Les Français minoritaires dans leur propre pays : « En quoi c’est un problème ? » (Apolline de Malherbe)

(RMC/BFMTV, 1er mars 2018)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Logement : les seniors ont trop de place, dit l’INSEE. A quand la réquisition ?

  1. 8parabellum8 dit :

    « De la conception à la naissance, de l’enfance à l’âge adulte, et de la vieillesse à la mort, se construit puis se défait notre univers singulier et éphémère… »
    Jean-Claude Ameisen

    Notre univers européen aura été singulier et éphémère…
    Et leurs effets-mères auront été singuliers…

    • zorba44 dit :

      On voyait déjà clair il y a 50 ans et j’ai pensé à mes poules qui mangent les déchets de poulets qu’on leur jette…

      Mais, chut … voyez le film à recommander chaudement !

      Jean LENOIR

  2. zoé dit :

    Si cela devait arriver, je fais rappliquer mon fils et sa copine, là la maison ne sera pas trop grande. J’y oense souvent car si Mélanchon devait un jour être président, cela deviendrait comme la Russie au moment du communisme, où plusieurs familles vivaient sous le même toit mais étaient de même religion. C’était déjà terrible à supporter rmais je ne vous dis pas cohabiter avec des musulmans, là pas question. dites-moi que c’est un cauchemar.

  3. zorba44 dit :

    Bien entendu, les GP (grands-parents) ne reçoivent jamais leurs enfants, leurs petits-enfants, leurs amis…

     » M’est avis Mamie qu’ils ont trop de place à l’Elysée où la Bribri console son petiot mari de toutes les vilenies qu’on lui fait subir  »

    « Oui Papie, mais ils ont un chien, des domestiques, des cuisiniers, des jardiniers et ils reçoivent beaucoup …mais t’as raison il pourrait au moins avoir des chèvres et des vaches dans leur parc et puis ça amuserait les sinistres qui leur rendent visite chaque mercredi… Les pôvres, ils ont beaucoup de charges, on peut pas leur imposer des Syriens, des Soudanais et autres malheureux avec toutes les croix qu’y portent. Ils ont vraiment la vie dure et la prochaine fois qu’on l’aura, on mettra notre petite Charlène, entre nous pour dormir… »

    Jean LENOIR

    • Bernie dit :

      Jean,
      Vous avez combien de pièces chez vous ? Il faudrait songer à faire un peu de place… :-))

      • zorba44 dit :

        Transparence de la réponse …nous (mon épouse, notre fille et notre chatte) vivons dans un manoir de 500 m2 avec 5 chambres et leur salle de bain chacune etc etc …mais, ET LÀ EST PEUT-ÊTRE LA SOLUTION, nous sommes un gîte d’hôtes…

        Que chacun puisse trouver dans cette information une piste pour ses pièces en « surnombre » !

        Jean LENOIR

        PS il suffit d’avoir un très solide tarif sans remise pour être tranquille plus de onze mois sur douze…

  4. Marc-Aurèle dit :

    Les étato-mondialistes ne rêvent que de ça, supprimer la propriété privée pour y mettre à la place les Chances pour la France qui vont nous régénérer en nous métissant…

    Pour eux pas de problème, ils sont nomades, n’est-ce pas Attali, ils auront toujours un yacht ou un luxueux hôtel pour y passer leurs nuits.

    Nous pendant ce temps on se battra entre sans-dents, pour survivre dans un monde rationné où l’énergie et les biens vitaux seront hors de prix et réservés à l’Elite.

  5. Nanker dit :

    C’est vrai que ce qui « tue » le re-décollage de la France c’est le retraité qui a perdu sa femme et qui vit tout seul dans un pavillon de banlieue devenu un peu trop grand pour lui. Macron est un vrai salaud…
    Sinon il est drôle de voir que les systèmes opposés finissent par se rejoindre : l’ultra-capitalisme de Jupiter rejoint le stalinisme russe où les appartements communautaires étaient la norme dans les grandes villes… Cohabitation forcée décrétée par un oukase d’Etat.

  6. LaBibleATARI dit :

    Non personne ne vous imposera quiconque sous votre toit. On vous fera payer un loyer fictif en fonction de la sous utilisation de votre logement. Et hop! recette pour dégager les égoïstes.
    Le pognon, il n’y a que ça de vrai pour vous faire plier.

  7. Humour Humour dit :

    Dépêchez vous ! Il reste quelques porcheries désaffectées en Bretagne et à vil prix ; bien retapées , elles sont très « vivables » .

  8. téléphobe dit :

    Voir aussi :
    Les Français minoritaires dans leur propre pays : « En quoi c’est un problème ? » (Apolline de Malherbe) : je ne l’avais pas vue celle-là.
    « En quoi c’est un problème ? » rétorque Apolline de Malheur !!!!!
    « L »évolution des civilisations ». Celle-là est à collectionner. Soit elle n’a plus de cerveau soit sa fidélité éternelle à son Judas de patron lui fait vendre son pays, sa langue et sa culture pour quelques shekels ;o)
    Quoi qu’il en soit, cela fait plus de quarante ans que ça dure et les ‘crons’ l’ont bien mérité ;o)

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s