Peugeot se retire d’Iran : le choix entre hégémonie américaine et gouvernance mondiale

L’attentisme de PSA aura été de courte durée. La France et même l’Union dite européenne ne pèsent pas lourd face à l’impérialisme américain, auquel seuls des géants comme la Chine, la Russie ou l’Inde peuvent aujourd’hui résister. Géants qui seront précisément demain les nouveaux dépositaires de cette “gouvernance mondiale”… OD

« Le groupe PSA Peugeot-Citroën se retire d’Iran. Il n’avait pas d’autre choix depuis que Trump a imposé l’embargo. L’hégémonie américaine est aussi préjudiciable aux intérêts français que la gouvernance mondiale.

Dans un monde moral, les affaires profitent à celui qui détient la morale. En l’espèce, aujourd’hui, les Etats-Unis. L’hégémonie américaine passe par le droit – américain. Quand Volkswagen truque la mesure des émissions de dioxyde de carbone, un tribunal américain lui fait payer la douloureuse. Quand BNP-Parisbas travaille avec des gens qui déplaisent à la finance américaine, paf, le gros bâton d’un tribunal américain lui fait passer l’envie de récidiver. Et ainsi de suite. Aujourd’hui, c’est pour éviter des sanctions américaines jugées en cas de litige par un tout puissant tribunal américain que Peugeot se retire d’Iran afin de respecter l’embargo décidé par le président américain.

Le monde entier se retire d’Iran : c’est son seul choix

Donald Trump a récemment dénoncé l’accord sur le nucléaire péniblement passé entre la communauté internationale et les mollahs. C’est son droit le plus strict. Peut-être avait-il des informations pour le faire, encore que le dossier fourni par le Mossad sente sa fabrication à dix kilomètres. Et sans doute Trump, malgré ses insupportables manières, demeure-t-il le champion des nations contre la gouvernance mondiale. Mais deux remarques. Un, ici, la défense de ses intérêts nationaux se confond avec l’expression outrancière de l’hégémonie américaine. Et deux, rien ne forçait les Européens, et les autres nations du monde, à se plier aux exigences américaines. L’accord demeurant valide, il n’existe nul embargo en droit international.

Peugeot, Total et les autres se soumettent à l’hégémonie américaine

Il est clair que les Européens, et les autres, se défaussent sur Donald Trump de leur propre lâcheté. Avant que Trump ne soit là, les entreprises européennes acceptaient platement d’aller se faire taper sur les doigts par la justice américaine. Et aujourd’hui, elles se plient à toute vitesse à la volonté américaine. Peugeot n’est pas la seule dans son cas. Total se retire aussi. Les deux groupes demanderont une dérogation aux Etats-Unis. On comprend bien pourquoi. Trump a lancé un ultimatum à tous les pays du monde, celui qui continuera à commercer avec l’Iran sera sanctionné comme lui : mais il suffisait qu’un nombre suffisamment grand de pays résistent aux injonctions américaines pour qu’elles perdent tout effet.

L’hégémonie américaine, variété de gouvernance mondiale ?

La vérité est que les Européens, la France en particulier, se sont placés depuis la fin de la seconde guerre mondiale en position non pas d’alliés des Etats-Unis, mais de sujets, de supplétifs, de subordonnés. Cela n’a rien à voir avec Trump, cela n’a pas cessé de Truman à Obama, et l’Union européenne, qui aurait pu servir à rétablir l’équilibre, a au contraire accentué le déséquilibre. Après un timide essai d’indépendance de De Gaulle, ses successeurs ont repris le joug. Le drame de l’embargo sur l’Iran, c’est qu’il n’y a le choix qu’entre une sorte d’insurrection anti-américaine sous l’égide d’institutions internationales, qui serait comme l’amorce d’une gouvernance mondiale, et l’hégémonie américaine, qui ne vaut pas mieux, et qui est d’ailleurs l’un des modes possibles de préparation de la gouvernance mondiale ».

Pauline Mille, REINFORMATION.TV, le 5 juin 2018 (via Le blog à Lupus)

Rappel :

Washington donne de 3 à 6 mois à Renault, à PSA et aux autres entreprises françaises pour « sortir » d’Iran

Lire aussi :

Face au diktat américain, il y a ceux qui se cabrent et il y a ceux qui se courbent

Bruno Le Maire, faux dur et vrai caniche :

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Peugeot se retire d’Iran : le choix entre hégémonie américaine et gouvernance mondiale

  1. brunoarf dit :

    Liste des participants français au Groupe Bilderberg 2018 :

    Liste des caniches de l’Empire américain :

    Azoulay, Audrey, proche du Parti Socialiste, ancienne ministre de la Culture de François Hollande

    Barbizet, Patricia, directrice générale d’Artémis, ancienne Young Leader, promotion 1994

    Blanquer, Jean-Michel, ministre de l’Education Nationale

    Bouverot, Anne, entreprise Morpho (entreprise française de sécurité numérique spécialisée dans la biométrie, l’identification et l’authentification, la sécurité digitale, l’analyse de données et de vidéos)

    Castries, Henri de, Institut Montaigne, ancien Young Leader, promotion 1994

    Cazeneuve, Bernard, Parti Socialiste, ancien Premier ministre

    Émié, Bernard, directeur de la DGSE

    Patino, Bruno, ancien vice-président du groupe Le Monde, ancien directeur général de France Télévisions, directeur éditorial d’Arte

    Pouyanné, Patrick, ancien directeur de cabinet de François Fillon, patron de Total

    En tout, il y a 9 caniches de l’Empire américain de nationalité française. La réunion de Bilderberg 2018 a lieu en ce moment même, à Turin.

    http://www.bilderbergmeetings.org/participants2018.html

  2. Robert dit :

    La liste du Bilderberg transmise par Bruno est édifiante… Pauvre Europe, ventre mou de l’ Occident !

  3. Trend dit :

    Et la France ne fait-t-elle pas la même chose en Afrique ?……
    PSA s’en fout car c’est de toute façon au final le contribuable français qui paiera la facture!
    Il suffit de voir l’historique de PSA.
    Et puis PSA peut toujours refuser et continuer à commercer avec l’Iran mais plus de marché americain! On a toujours le choix

  4. Trend dit :

    De plus L’inde est nécessaire géographiquement et stratégiquement aux USA normal qu’elle fasse dans une certaine mesure ce qu’elle veut mais la France les USA n’en ont pas besoin vu qu’ils ont le conseil européen et la commission à leur bottes et que ces deux organismes ont la France à leur bottes.
    La boucle est bouclée.

    • Oz dit :

      La France est entièrement à la botte puisqu’elle dépend dorénavant des US pour l’entretien de ses centrales et pour sa défense (cf Alstom). Juste ça !

  5. zorba44 dit :

    Ce soir, le signataire est en colère et invite chaque français, face à la soumission de PSA de boycotter la marque pour le renouvellement de sa voiture…
    Trop c’est trop !

    Jean LENOIR

    Même chose pour TOTAL et consort …pour les premiers allez donc choisir une autre enseigne.

    • Oz dit :

      « Même chose pour TOTAL et consort …pour les premiers allez donc choisir une autre enseigne ».
      sauf que … lorsque vous vous servez dans une station X vous ne savez pas s’ils se sont approvisionnés chez Total, le géant pétrolier, qui ne livre pas que ses stations loin s’en faut. Et j’ai travaillé dans la branche donc je sais de quoi je parle. Les seules personnes que nous toucherions avec notre boycott seraient les gérants des stations Total.

      • zorba44 dit :

        …dont acte ! TOTAL peut vendre du carburant provenant d’autres raffineurs ?

        …mais ça sent la tromperie sur la marchandise …un peu comme si l’enseigne qui vous vante des pommes bio se faisait livrer par un producteur de pommes génétiquement modifiées.

        L’Excellium tant vanté serait donc produit par « mettez un tigre dans votre moteur », dans certains cas !

        Allez : au tribunal !

        Jean LENOIR

      • Oz dit :

        « dont acte ! TOTAL peut vendre du carburant provenant d’autres raffineurs ? »

        Mais non ! Ce que j’explique c’est qu’il existe une multitude de stations qui n’ont pas d’enseigne type Total, Esso, Shell etc. mais qui s’approvisionnent dans les ports pétroliers auprès de ces marques en fonction des meilleurs prix du jour. Quel pétrolier fournit Auchan par exemple ?

  6. Trend dit :

    Un tigre asiatique grand malin

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s