Laurent Wauquiez : deux mots, deux mensonges

Alternative. Démocratie. Deux mots, deux mensonges dans la bouche d’une des figures de proue de l’oligarchie – ce système où, tous les 5 ans, un pantin prend la place d’un autre pantin. OD

«Il faut souhaiter que je réussisse. Sinon, où sera l’alternative démocratique ?»

Laurent Wauquiez, Journal du Dimanche, le 30 juin 2018

Rappels :

L’affaire Wauquiez nous dit que ce système est un fléau, un cancer (B. Bertez)

Juncker : « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens »

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Laurent Wauquiez : deux mots, deux mensonges

  1. Réponse : Dans son ulc ?…
    Rions un peu tant qu’on peut…
    Encore !

    On change pas de main, avec le boutentrain de Philippe : Limitation à 80 km/h : l’argent des amendes ira aux hôpitaux, promet Édouard Philippe ► https://www.francetvinfo.fr/societe/securite-routiere/limitation-de-la-vitesse-a-80-km-h/limitation-a-80-km-h-l-argent-des-amendes-ira-aux-hopitaux-promet-edouard-philippe_2830395.html

    Je le rajoute à mon billet de dimanche, où je vous ai mis en lien ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/06/30/demain-1er-juillet-2018-vous-prendrez-la-departementale/ Et en appui de l’excellent Jean Yanne qui passait son permis de conduire et qui risquait pas d’y aller lui « sur une route départementale »…
    Y’en a-t-il encore pour lui souhaiter qu’il réussisse à celui-là aussi ?
    JBL

  2. brunoarf dit :

    A propos de Laurent Wauquiez :

    Quelques caniches de l’Empire américain :

    Cédric Villani, Young Leader, promotion 2012

    Emmanuel Macron, Young Leader, promotion 2012

    Edouard Philippe, Young Leader, promotion 2011

    Laurent Wauquiez, Young Leader, promotion 2006

    Valérie Pécresse, Young Leader, promotion 2002

    François Hollande, Young Leader, promotion 1996

    La liste des caniches :

    http://french-american.org/index.php/front-page-2/young-leaders/promotions-precedentes/

    A propos des migrants qui arrivent en Europe :

    L’Autriche menace de fermer ses deux frontières sud :

    sa frontière avec l’Italie,

    sa frontière avec la Slovénie.

    Mardi 3 juillet 2018 :

    Compromis migratoire en Allemagne : l’Autriche prête à « protéger » ses frontières.

    Le gouvernement autrichien a affirmé mardi être « prêt à prendre des mesures pour protéger » ses frontières après les restrictions à l’entrée de migrants annoncées par son voisin allemand dans le cadre de l’accord politique pour résoudre la crise gouvernementale à Berlin.

    Si l’accord trouvé lundi soir est validé par le gouvernement allemand, « nous serons obligés de prendre des mesures pour éviter des désavantages pour l’Autriche et sa population », explique le gouvernement autrichien dans un communiqué.

    Il se dit « prêt à prendre des mesures pour protéger nos frontières sud en particulier », celles avec l’Italie et la Slovénie.

    https://www.romandie.com/news/ZOOM-Compromis-migratoire-en-Allemagne-l-Autriche-pr-te–prot-ger-ses-fronti-res/933015.rom

  3. enzo dit :

    Le congrès national des Républicains se tenait à.. se tenait à…. se tenait à… Menton !
    Non, je ne plaisante pas. C’était bien à Menton que se réunissaient les menteurs…

    https://www.ouest-france.fr/politique/les-republicains/menton-le-parti-les-republicains-s-essaie-au-consensus-sur-l-europe-5856085

  4. zorba44 dit :

    Le signataire a bien ri (un peu jaune avec l’excellent Bruno) à la lecture des commentaires qu’il trouve à 1H21 du matin en ce 4 juillet commençant en NZ.

    Quelle accélération de la décadanse à laquelle on assiste avec cette succession de pantins !…

    Jean LENOIR

  5. AfterChèvre dit :

    Comme le chantait si bien Sandie Shaw, la chanteuse aux pieds nus et aux yeux de ciel, Wauquiez est : « Un tout petit pantin » ;o)

  6. brunoarf dit :

    Un scoop du journal L’Humanité :

    Modèle social. La Macronie veut supprimer la Sécu de la Constitution.

    Les députés LREM ont voté en commission des Lois la transformation de la « sécurité sociale » en « protection sociale ». L’objectif est de rompre avec la doctrine du « chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins » et de brader la solidarité publique.

    Un mot, dans une Constitution, ça compte énormément. Les fondamentaux d’un pays peuvent être balayés en s’attaquant à quelques lettres. La Macronie s’y emploie : elle a décidé de supprimer toute référence à la Sécurité sociale dans la Constitution. Comme si de rien n’était, la commission des Lois a profité du chantier de la réforme constitutionnelle pour faire disparaître l’un des piliers de notre République et de notre modèle social de la loi fondamentale.

    L’amendement 694 en question a été adopté en catimini, dans la nuit de jeudi à vendredi. Défendu par le député Olivier Véran (LREM), il s’attaque au moindre article, phrase et alinéa de la Constitution faisant référence à la Sécurité sociale, pour remplacer le mot « sécurité » par le mot « protection ».

    « Cela prépare la fin de l’universalité de la protection sociale à la française. Le gouvernement veut détruire notre système de haut niveau financé par la cotisation pour ouvrir la porte au modèle anglo-saxon. Non content de s’attaquer aux territoires et à la démocratie avec cette réforme, l’exécutif cherche à faire péter le socle de la Sécurité sociale. à la veille d’une réforme des pensions et des retraites, c’est ouvrir une boîte de Pandore pour le modèle social français », s’indigne le député Sébastien Jumel (PCF).

    Comme souvent, ce n’est pas comme cela que la majorité a présenté les choses. Passée maîtresse dans l’art de travestir les mots, les idées, les concepts et même les valeurs, elle a encore bluffé à tour de bras. Olivier Véran a expliqué sans rire que son amendement « vise à étendre le champ de la loi de financement de la Sécurité sociale », un peu comme on ferme des hôpitaux pour « garantir l’accès aux soins ».

    Le député, soutenu par le rapporteur Richard Ferrand, a même argumenté avoir « besoin de cette modification constitutionnelle pour (…) intégrer demain le risque dépendance au sein de la protection sociale ».

    Mais pourquoi remplacer le mot « sécurité » par « protection » ? Et ce alors même que l’actuelle rédaction de la Constitution n’interdit en rien une prise en charge de la dépendance par la Sécu ?

    Sans doute parce qu’il faut parfois modifier le nom des choses pour les détruire : le gouvernement prépare depuis des mois l’enterrement maquillé de la Sécurité sociale. Son travail de sape a démarré dès le premier projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS). Fin 2017, le budget de la Sécu était amputé de 4,2 milliards d’euros, dont 1,2 milliard rien que pour l’hôpital public déjà exsangue.

    https://www.humanite.fr/modele-social-la-macronie-veut-supprimer-la-secu-de-la-constitution-657752

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s