13 novembre 2015 : des victimes portent plainte contre l’Etat pour “dysfonctionnements” !

Stupéfiant. Ces victimes ou proches de victimes sont, disent-il, à la recherche de « la vérité »… Et aussi (accessoirement ?) de 20.000 euros de “réparation” par famille. Mais partir sur la piste de l’ « incroyable naïveté » des services de renseignement, honnêtement, y a-t-il meilleur moyen de s’en éloigner, de la vérité ? OD

« Des victimes ou proches de victimes de l’attentat du 13 novembre 2015 déposent ce mercredi 4 juillet un recours contre l’Etat devant le tribunal administratif de Paris. Ils dénoncent des « dysfonctionnements » et des « fautes » et souhaitent engager la responsabilité du ministère de l’Intérieur.

Une trentaine de victimes ou proches de victimes de l’attentat du 13-Novembre, qui a fait 130 morts et plus de 400 blessés à Paris et à Saint-Denis, déposent ce mercredi 4 juillet un recours contre l’Etat devant le tribunal administratif de Paris, dévoile Franceinfo. Les victimes souhaitent engager la responsabilité de l’Etat après des « défaillances » et des « fautes » commises. Elles veulent notamment en savoir plus sur l’ordre de non-intervention des 8 militaires de la force Sentinelle présents devant le Bataclan le soir de l’attaque.

Pour les familles des victimes, l’Etat a commis une « erreur » en ordonnant aux soldats de ne pas intervenir à l’intérieur de la salle du Bataclan et également en interdisant aux militaires de remettre leurs fusils d’assaut aux policiers de la BAC lorsque ceux-ci sont entrés dans l’établissement. En juin, des familles ont déjà porté plainte contre X pour « non assistance à personne en péril en l’absence d’intervention des militaires lors des attentats perpétrés au Bataclan ».

Il va falloir que l’Etat assume « ce qu’il s’est passé le soir du 13 novembre »

Le recours auprès du tribunal administratif vise également les « graves dysfonctionnements » dans la surveillance des terroristes en amont des attaques terroristes. Samy Amimour, l’un des kamikazes du Bataclan, avait notamment pu refaire ses papiers auprès de la préfecture, alors même qu’il était sous le coup d’une interdiction de quitter le territoire. Les plaignants soulignent aussi des défauts dans la coopération entre les services de renseignement français et ceux des pays voisins, principalement la Belgique.

Nadine Ribet-Reinhard, mère d’une victime du Bataclan s’est exprimée sur franceinfo, affirmant ne plus être en colère mais vouloir « savoir la vérité et que l’Etat ne se targue pas d’un service parfait avant et pendant les attentats. On veut savoir, et c’est une occasion immense pour nous de comprendre, de mettre en cause l’Etat et de le mettre devant ses responsabilités. Il va falloir qu’ils assument ce qu’il s’est passé le soir du 13 novembre. »

Les familles considèrent en effet que sans ces défaillances, des victimes auraient pu être évitées. Elles souhaitent désormais obtenir réparation de l’Etat avec une indemnité à hauteur de 20 000 euros par famille. Pour Nadine Ribet-Reinhart, le plus important est d’obtenir « justice et vérité ».

Le précédent Merah

Deux ans plus tôt, en juillet 2016, la responsabilité de l’Etat a en partie été reconnue dans la mort de l’une des victimes de Mohamed Merah en 2012. Un jugement par la suite cassé par la Cour administrative d’appel de Marseille. Le tribunal administratif de Nîmes avait dans un premier temps jugé l’Etat partiellement responsable de l’assassinat de l’un des militaires tués. Reconnaissant « la difficulté de la mission de prévention des actions terroristes et de surveillance des individus radicaux incombant aux services de renseignement », le tribunal avait néanmoins clairement pointé du doigt l’Etat qui avait « compromis les chances d’empêcher un attentat. » La faute en question ? Avoir décidé de « supprimer toute mesure de surveillance » de Mohamed Merah en 2011, alors que ce dernier s’était rendu récemment en Afghanistan et au Pakistan et que son profil était « hautement suspect ». L’Etat avait été blanchi en appel.

Quelques heures après le verdict du tribunal de Nîmes, un collectif de victimes des attentats de novembre avait annoncé son intention de porter plainte contre l’Etat, à son tour ».

Marianne, le 4 juillet 2018

Quelques rappels…

Les gendarmes qui protégeaient Manuel Valls ont reçu l’ordre de se retirer du Bataclan !

Bataclan. Déclaration fracassante du général Bruno Le Ray

Attentats du 13 novembre 2015 : Xavier Raufer parle de complot et de terrorisme d’Etat

Amitiés franco-terroristes, mensonges et crimes d’Etat, guerres de pillage au Moyen-Orient… Lisez Jean-Loup Izambert !

Hommage aux victimes des attentats “à répétition”

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour 13 novembre 2015 : des victimes portent plainte contre l’Etat pour “dysfonctionnements” !

  1. Bernie dit :

    « incroyable naïveté »….cette mère de victime (paix à son âme) ne se rend pas compte que l’expression peut être entendue dans son sens premier, littéral.

    Cette naïveté des services est à proprement parler in-croyable = IMPOSSIBLE A CROIRE….alors n’y croyez pas Madame ! Et cherchez la vérité ailleurs… mais ne comptez pas sur la justice d’Etat pour vous la donner !

  2. matlac dit :

    Voilà où nous en sommes. Les victimes aujourd’hui sont dans l’obligation de porter plainte pour savoir la vérité. Preuve que la compétence, les moyens et/ou la volonté journalistique est au bord du collapse. Il est loin le temps ou deux simples journaliste arrivaient à faire tomber un président US.

  3. dos santos dit :

    Il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir, qui n’a pas le courage de voir…

  4. Pollock dit :

    Demandez la vérité pour un euro symbolique…la portée est toute autre…

  5. Ken2bree dit :

    Tout ça c’est de la vieille histoire maintenant. Charlie, Nice, Paris…
    Laissez Valls et Cazeneuve et ceux des services se dépatouiller avec leur conscience.
    Et pire, quand ils seront passés de l’autre côté eux aussi…

  6. zorba44 dit :

    On comprend bien que dorénavant le métier de journaliste passe par la case tribunal et c’est navrant.

    Jean LENOIR

  7. matbee dit :

    En effet l’argent parait être la véritable motivation des familles :

    « Là encore l’insatisfaction monte parce que les sommes finissent par ne pas arriver, a assuré l’avocat, Bernard Benaïm. Ces indemnisations tardent à venir. Elles sont souvent forfaitaires et elles ne tiennent pas compte de la réalité, de leurs souffrances et de la réparation à laquelle ils ont droit (…) On parle de 50 000 euros proposés à tous ceux qui ne sont pas des victimes physiques. (…) 50 000 euros, ce n’est rien pour une vie brisée. ».

    La recherche de la vérité, visiblement ces naïfs croient avoir fait le tour de la question :

    « Qu’est-ce qu’on peut découvrir ? a demandé l’avocat. On sait à peu près tout, en tout cas, on sait l’essentiel et le reste ne sont que des points de détails qui, à mon sens, n’auront pas beaucoup d’intérêt lors du procès d’assises. »

    Donc en résumé la rencontre des juges d’instruction avec les familles de victimes risque d’être « très tendue » non pas parce que de lourds secrets n’ont pas été dévoilés mais parce que l’argent tarde à venir…

    https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attaques-du-13-novembre-a-paris/victimes-des-attentats-a-paris/attentats-du-13-novembre-la-rencontre-des-juges-d-instruction-avec-les-familles-de-victimes-risque-d-etre-tres-tendue_2842055.html#xtor=AL-79-%5Barticle%5D-%5Bconnexe%5D

    • zorba44 dit :

      Merde alors …on ne va quand-même pas organiser des attentats et indemniser les victimes rescapées et les familles des victimes défuntes…

      Ces gens-là n’ont aucune pudeur !

      Jean LENOIR

  8. Alcide dit :

    Avant Kiev c’était Riga … Après Kiev , Nice et Paris…
    L’OTAN et les dirigeants de l’EU sont des maffieux criminels spécialistes des coups d’état sous forme de révolution de couleur ou d’assassinat de masse comme système d’ingénierie sociale du consentement des foules à leur servitude passive par la dette odieuse du système bancaire crapuleux rothschildien.

    Conspiracy TheoriesEurasia
    Latvia in shock: Russians reveal secret NATO BACKED MURDERERS from ’91 Riga Maidan

    https://www.fort-russ.com/2018/07/latvia-in-shock-russians-reveal-secret-nato-backed-murderers-from-91-riga-maidan/

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s