Daech en vacances ? Aucun incident terroriste ne s’est produit aux Champs-Elysées

L’explication ne tient pas dans le dispositif de sécurité mis en place pour l’occasion. L’épais brouillard de fumigènes enveloppant la foule et le bus sur lequel étaient juchés les joueurs, ainsi que les nombreux actes de vandalisme enregistrés hier et avant-hier, prouvent que cette sécurité était pour le moins relative et qu’un apprenti terroriste aurait pu facilement faire un carnage. C’était une occasion unique… et pourtant il ne s’est rien passé. OD

« C’est la question TABOUE du jour (amateurs du terme neuneu « complotisme », ménagez votre cerveau et votre rythme cardiaque : quittez au plus vite la lecture de ce billet).

Comment un rassemblement aisément accessible et comportant des centaines de milliers de personnes n’a-t-il pas fait l’objet de la MOINDRE tentative d’action terroriste ?

{Précision en guise d’anticipation à l’attention des apprentis censeurs de Panamza : il ne s’agit évidemment pas là d’une « apologie du terrorisme » mais d’un questionnement légitime dans un État de droit}

Rappels :

* depuis les attentats de janvier 2015 imputés à des hommes (dont certains cagoulés) prétendument liés à Al-Qaïda et Daech, la France est censée affronter une « forte menace terroriste » (ce qui ne l’a pas empêché d’organiser aussitôt la dangereuse marche « Charlie » du 11 janvier 2015).

* au moins 271 djihadistes français seraient rentrés sur le territoire national et plus de 18 500 personnes seraient inscrites dans le « fichier des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste » {http://www.lepoint.fr/…/gerard-collomb-271-djihadistes-fran…}.

Tandis que les médias français valident sans sourciller (depuis 2012 et l’affaire Merah jusqu’au récent attentat-express du Super U de Trèbes) la version officielle (délivrée par tous les gouvernements successifs -via un Parquet de Paris sous contrôle sioniste) selon laquelle le terroriste-islamiste-type peut être un tireur, un poignardeur, un poseur de bombe, un « camionneur fou » ou un kamikaze enserré dans une ceinture d’explosifs, AUCUN journaliste de la presse traditionnelle n’a publiquement signalé cette anomalie : hier et aujourd’hui, pas le moindre incident à caractère terroriste – y compris « artisanal »- durant les colossales célébrations de la victoire de la France au Mondial.

Question élémentaire en conséquence : qui contrôle véritablement Daech ?

Souvenez-vous du 13 novembre 2015 : rarissimes furent les commentateurs à s’étonner explicitement de l’attitude curieuse et irrationelle de la majeure partie des terroristes – quatre sur sept s’explosant aux abords du Stade de France en étant isolé ou dans un bar peu bondé et quelconque (le Comptoir Voltaire){https://www.huffingtonpost.fr/…/kamikazes-stade-de-france-m…}.

Daech et ses assassins sont une réalité : tangible, logistique et sanglante.

Reste à savoir qui décide – en amont – de ses opérations de terreur commises sur le sol français.

Et dans quels buts – littéralement… occultes.

Démystifier la propagande de la « guerre contre le terrorisme », exposer ses artisans et démasquer ses idiots utiles (les « anticomplotistes » de tous bords) est un impératif – politique, civique et journalistique ».

Panamza, le 17 juillet 2018

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Daech en vacances ? Aucun incident terroriste ne s’est produit aux Champs-Elysées

  1. Ping : Daech en vacances ? Aucun incident terroriste ne s’est produit aux Champs-Elysées — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie… via le site Panamza | La Révolution à la bruxelloise

  2. Bibi Fricotin dit :

    Entre autres hypothèses: Gladio et consorts ont peut-être besoin de vacances ? Ils ont beaucoup travaillé ces derniers mois et années, se doivent d’éviter la manip’ de trop…

  3. LaBibleATARI dit :

    Une réponse : Les « falses flags » sont maintenant sociaux. Il n’est plus question de discréditer un état de nos jours, les journalistes le font très bien au vu des sanctions économiques qui pleuvent.
    Il faut aujourd’hui discréditer ceux qui cassent par colère, qui trichent ou qui volent parce qu’ils crèvent la dalle… Les pauvres économiques ou d’esprit sont des recrues de choix pour imposer les lois liberticides que veulent les dirigeants. Pas besoin de recruter, il suffit de leur laisser le champs libre. Tout bénefs !

    • zorba44 dit :

      Sur internet pourtant, le discrédit de l’état est exposé sans relâche …et sans conséquence économique puisque cela se fait dans le bénévolat et l’expression active, vraisemblablement…

      Jean LENOIR

      • Un passant dit :

        Ouais, pendant que eux ils touchent la balle, nous on touche pas un balle !
        Ok je sors.

      • LaBibleATARI dit :

        Ma formule n’est pas claire en effet. Je voulais dire que les false flags sont de fausses attaques commandées par un état pour faire porter le chapeau à une organisation ou un état tiers. Cela sert à l’état qui le fomente d’aboutir à ses fins. Aujourd’hui se sont des catégorie de personnes qui sont les auteurs de ses attaques. A savoir les pauvres, qu’il le soient socialement ou d’esprit. Cela permet d’opposer le reste de la population contre ces catégories et de légitimer les lois liberticides et les coupes franches dans les aides sociales.
        On ne hait plus les habitants des autres nations aujourd’hui. On hait les pauvres! Surtout les plus pauvres que soit.
        Les journalistes bien entendu servent la soupe comme il se doit… Et comme vous, ça me rends malade que ça marche. Vos interventions sont pertinentes et censées!

  4. Basil Hector Lazeby dit :

    Aucune raison d’empêcher Mac Néron 1er de récolter les fruits de la victoire de la France au mondial de foot.
    Surtout après la bourde catastrophique de l’empereur de l’oligarchie lors la « fête » de la musique à l’Élysée.
    Mais vu le peu d’impact qu’ont eu les débordements affectifs très médiatisés de l’empereur, je pense qu’il y en a en ce moment pour regretter de ne pas avoir saisi l’occasion de tailler dans le gras.
    Bah ! Ce ne sont pas les occasions qui manqueront.

  5. Sylvain dit :

    Il ne fallait pas gâcher la Garden-Party de l’Elysée….d’ailleurs le bus n’est resté que 12 mn montre en main sur les Deschamps-Elysées (ouarff on prends son pied à la RATP)
    Tout ça pour dire qu’un attentat à ce moment-là n’avait aucun intérêt et même aurait été totalement contre-productif pour les malades qui nous gouvernent.

  6. VRO2 dit :

    On a gagné la coupe immonde du foufoute

  7. matbee dit :

  8. josephhokayem dit :

    A reblogué ceci sur josephhokayem.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s