« Momo Challenge » : ce « défi » dangereux et stupide qui pousse les ados au suicide

« Sur les messageries en ligne, « Momo » incite les adolescents à réaliser de dangereux défis, menaçant de divulguer des informations personnelles en cas de refus. Le « Momo Challenge » serait responsable d’au moins deux suicides dans le monde.

Blue Whale Challenge, Salt and ice challenge… Depuis plusieurs années, les défis qui mettent en danger les adolescents se multiplient. Le dernier en date, le Momo Challenge, serait lié à au moins deux suicides dans le monde et alerte jusque sur les bancs de l’Assemblée nationale en France.

Le député REM des Hauts-de-Seine, Gabriel Attal, a adressé une question écrite au ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, pour l’alerter face à la menace que représente potentiellement ce challenge apparu en Amérique du Sud. Le député explique que le défi « réalise une pression psychologique sur les plus jeunes et les met en danger en les obligeant à réaliser des défis de plus en plus dangereux ».

Et de poursuivre : « En cas de non réalisation, les victimes sont alors menacées de voir leurs informations personnelles et photos, préalablement piratées, rendues publiques, voire même menacées de mort ».

Le « Momo Challenge » serait né en Argentine, où il est soupçonné d’avoir poussé une jeune fille de 12 ans au suicide, avant la mort d’un garçon âgé de 13 ans. Le jeu morbide se déroule sur les messageries en ligne où un contact, qui se présente sous le nom de Momo, incite les jeunes à réaliser des défis dangereux. En cas de refus, le contact menace de rendre publiques des informations personnelles, allant jusqu’à des menaces de mort.

Pour ajouter au sentiment de peur, l’avatar de « Momo » représente un visage terrifiant, celui d’une sculpture de l’artiste japonais Midori Hayashi.

Un point quotidien sur la situation à Beauvau

Gabriel Attal demande donc à Gérard Collomb de prendre des mesures pour éviter que ce phénomène ne prenne davantage d’ampleur en France. « La rapidité avec laquelle cette nouvelle pratique s’est diffusée dans le monde interpelle et questionne sur les dispositions mises en place en France afin de prévenir et protéger les plus jeunes face à cette pratique », précise le député.

Pour le moment, le « Momo Challenge » ne semble pas être très développé dans le pays, mais du côté du ministère de l’Intérieur on prend la situation très au sérieux. « Chaque matin en réunion depuis le lundi 13 août », un point est fait, a précisé une source policière à 20minutes.fr. »

Eléanor Douet, RTL.fr, le 31 août 2018

 

Rappels :

Un ancien cadre de Facebook défend à ses enfants de toucher à cette « merde »

L’enfer des smartphones

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour « Momo Challenge » : ce « défi » dangereux et stupide qui pousse les ados au suicide

  1. zorba44 dit :

    Internet est la meilleure et la pire des choses, pour paraphraser Esope…

    C’est un outil où les usagers ne sont plus propriétaires de leur âme mais dépositaires de l’image d’eux-même qu’on leur demande de mettre en pâture quotidiennement sur la toile.

    Le signataire découvre, dans cet article, une pratique abjecte autant que criminelle, absolument effarante. Risquer de pousser des jeunes en petit nombre ou non est un crime contre l’humanité et devrait se voir traiter comme tel…

    Jean LENOIR

  2. lemodere dit :

    Le chantage.
    Je m’adresse aux adultes et les conseille de ne jamais se plier au chantage, car les épreuves ne s’arrêteront jamais pour vous. C’est de l’angoisse et de la psychose que vous développeriez, balayant votre foyer et votre carriére.
    Il vaut mieux endurer une seule souffrance par l’acception de la divulgation de l’objet du chantage quel qu’il soit son contenu, que d’étre continuellement sous la prise impitoyable du maitre chanteur

  3. matbee dit :

    Petit aperçu des méfaits de la culture sataniste…

  4. Danse dit :

    Culture sataniste effectivement pour former une jeunesse de plus en plus sataniste. Le culte sataniste est bien vivant en particulier dans les lieux qui devraient être des sanctuaires du culte de la Vie. Avec bien sûr toujours la même exigence de silence de la part du bourreau à la victime : menaces de représailles et « devoir de réserve » pour sauvegarder l’image du clan.
    Même système que dans les familles incestueuses et tueuses.

    Bizutage école d’infirmières Toulouse 07/09/2018
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/haute-garonne/toulouse/certains-etaient-vraiment-mal-humilies-temoignage-victime-du-bizutage-ecole-infirmieres-toulouse-1537036.html
    « On n’arrête pas de nous parler des valeurs de l’infirmière MAIS LES PROFS SONT AU COURANT, ILS SAVENT CE QU’IL SE PASSE ET ON TOLÈRE que des gens plus âgés prennent des gens plus jeunes et leur en mette plein la tête (…), et on nous dit en gros « si vous le faîtes pas, vous n’êtes pas drôles, vous êtes nuls ». (…) Au contraire, ILS NOUS DISENT QU’IL FAUT NOUS TAIRE parce que L’IMAGE de l’école c’est plus important, qu’on a un DEVOIR DE RÉSERVE.

    – Tout le monde pouvait voir ce qu’il s’est passé, y compris la direction ?
    – Ils sont venus nous chercher en plein cours. L’intégralité de l’école l’a entendu, ils nous ont mis sur le parvis devant l’école et nous ont ensuite amené dans le parce juste à côté. Tout le monde pouvait voir depuis les fenêtres. »

    Bizutage école de médecine Caen 24 octobre 2017
    http://www.revolutionpermanente.fr/Exhiber-son-penis-ramper-dans-la-merde-Enquete-ouverte-a-Caen-pour-bizutage
    « Ce n’est pas la première fois que LES ÉTUDES DE MÉDECINE en particulier sont pointées pour L’OMERTA AUTOUR DES VIOLENCES de genre qu’y subissent les femmes. Nous avions publié il y a deux ans le témoignage d’une étudiante qui racontait :

    « (…) le bizutage. J’en subirai 2, en première et deuxième année, avec une sorte d’obligation de participer pour s’intégrer à la promo, ou plutôt à la corpo des étudiants. Je me vois remettre dès mon arrivée dans le car un livret du participant. Outre les infos pratiques, un concours de points, dont les deux plus gros pôles : 50 points par fille « sautée », 100 pour avoir dépucelé une vierge. ».

    Ce sont notamment DANS LES FILIÈRES LES PLUS ÉLITISTES que ce genre du bizutage a lieu, (…), mais aussi que ceux qui se sentent appartenir au rang des privilégiés agissent bien souvent en toute impunité. Révélateur également d’un malaise dans cette jeunesse qui ne voit D’AUTRE EXUTOIRE QUE L’HUMILIATION D’AUTRUI. »

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s