S’il est mis en examen, Richard Ferrand ne descendra pas de son Perchoir

Honte à lui. Mais le sentiment de honte, Ferrand ne le ressent plus depuis longtemps. Pas plus que ses comparses de la mafia qui nous gouverne. La soupe est trop bonne… OD

Rien à f****

« Richard Ferrand, favori pour accéder à la présidence de l’Assemblée nationale, exclut ce mardi 11 septembre de démissionner s’il est mis en examen, contrairement à la règle posée par Edouard Philippe pour les ministres. Décidément pas très « nouveau monde ».

Exploiter le moindre vide juridique. Ce credo de tous les avocats est parfaitement appliqué aux principes politiques par Richard Ferrand, ce mardi 11 septembre. Interrogé par Libération après le vote des députés LREM en sa faveur pour le Perchoir, le grand favori pour accéder à la présidence de l’Assemblée nationale, ce mercredi 12 septembre, envisage déjà… de ne pas démissionner, même s’il est mis en examen. « Une décision procédurale n’a pas vocation à décider de l’exercice d’un mandat parlementaire », confie-t-il. Une manière de préparer le terrain à une éventuelle décision défavorable dans la fameuse affaire des Mutuelles de Bretagne

La règle édictée par Emmanuel Macron et Edouard Philippe est claire. « Un ministre qui serait mis en examen devrait démissionner », a expliqué le Premier ministre sur France 2, en mai 2017. En août dernier, l’Elysée avait expliqué que ce principe s’appliquait également aux collaborateurs du président. « (Il n’y a) pas de raison que ce qui s’applique à un ministre ne s’applique pas à un collaborateur du président », arguait le Château auprès du JDD. En revanche, rien n’est prévu pour un député… Et pour cause, puisque la séparation des pouvoirs interdit au chef de l’Etat d’avoir une quelconque emprise sur ce qui se passe au Palais bourbon. Richard Ferrand s’appuie d’ailleurs sur ce principe pour justifier sa position : « Primo, je suis attaché à la séparation des pouvoirs. Ce serait un déséquilibre total si demain tous les parlementaires étaient mis dans la main de la seule autorité judiciaire ». Drôle d’argument, en l’espèce, puisque les ministres sont bien, eux, dans la main des décisions de la justice, en vertu du principe posé par Edouard Philippe ».

Lire la suite sur Marianne

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour S’il est mis en examen, Richard Ferrand ne descendra pas de son Perchoir

  1. laurence dit :

    et vous vous attendiez à autre chose de la part de se salopard ?! je ne suis même pas étonnée !

  2. Ping : S’il est mis en examen, Richard Ferrand ne descendra pas de son Perchoir | Olivier Demeu lenaere – Regards sur l’économie – EcoPol

  3. Dans « Le muselage universel » écrit en 1896 et cela a son importance, voilà ce qu’écrivait l’Émile Pouget dit le Père Peinard, page 32 du PDF que j’ai réalisé de ses écrits : Y a pas à tortiller : cette vaste blague de la souveraineté populaire est tombée rudement à pic pour nous faire perdre le nord. Sans elle on serait arrivé à comprendre que le gouvernement est une mécanique dont tous les rouages fonctionnent dans le but de serrer la vis au populo ; puis, avec deux liards de réflexion, on aurait conclu que le meilleur usage qu’on puisse faire de cette affreuse machine, c’est de la foutre au rencard.

    On en serait venu à conclure que pour avoir ses coudées franches, pour vivre sans emmerdements, faut se passer de gouvernement.

    Tandis que, grâce à l’embistrouillage de la souveraineté populaire, on a eu un dada tout opposé : on a cherché, — et des niguedouilles cherchent encore, — à modifier la mécanique gouvernementale de façon à la rendre profitable au populo.

    Comme d’autres se sont attelés à la découverte du mouvement perpétuel ou de la quadrature du cercle, certains se sont mis à la recherche d’un bon gouvernement. Les malheureux ont du temps à perdre ! Il serait en effet plus facile de dégotter la boule carrée ou de faire sortir des crocodiles d’un œuf de canard que de mettre la main sur un gouvernement qui ne fasse pas de mistoufles au pauvre monde.

    La version PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/07/textes-choisis-anarchistes-du-pc3a8re-peinard.pdf

    Et une illustration qui lui va comme un gant au Ferrand ► https://placard.ficedl.info/IMG/arton6977.jpg

  4. Bernie dit :

    Pas un jour ne passe sans un nouveau scandale de La Ripoublique En Marche (LREM).
    Tiens aujourd’hui on apprend ça :

    http://www.europe1.fr/politique/la-ministre-des-sports-roxana-maracineanu-occupe-un-logement-social-dans-les-hauts-de-seine-selon-mediacites-3754211

  5. Robert dit :

    Mépris et arrogance : les caractéristiques de la macronnie …

  6. xavib dit :

    Scandale à l’Elysée : De fausses porcelaines de Limoges parmi les « goodies » à la gloire de Macrounet !!!

    http://www.varmatin.com/insolite/les-mugs-destines-a-la-boutique-en-ligne-de-lelysee-etaient-des-fausses-porcelaines-de-limoges-260873

  7. brunoarf dit :

    Lisez bien la description officielle du mug « Palais de l’Elysée » :

    Mug en véritable porcelaine française
    Livré dans sa boîte cadeau Présidence de la République
    Crédit photo : Soazig de la Moissonnière
    Contenance : 30 cl
    Hauteur : 9 cm / Diamètre 7,5 cm / Poids : 270g
    Passe au four à micro-ondes et lave-vaisselle
    Vendu dans sa boite carton
    Fabrication française

    https://boutique.elysee.fr/les-souvenirs/391-mug-portrait-officiel-president-republique-emmanuel-macron-mug-in-france.html

    Vous avez bien lu :

    Mug en véritable porcelaine française
    Fabrication française

    Mort de rire !

    C’est lors d’une réunion avec des fabricants de porcelaine fin août qu’Alain Mouly, président de l’Union des fabricants de porcelaine de Limoges et président de l’organisme de défense et de gestion pour l’indication géographique protégée, a été alerté : « J’ai demandé dans l’assistance qui fabriquait de tels produits. Tout le monde a ri ».

    « Il y a bien longtemps qu’aucun porcelainier ne fabrique plus de mugs. Le produit revient trop cher, ne se vend pas et ça ne correspond pas au créneau de la porcelaine de Limoges. La plupart des mugs sont aujourd’hui fabriqués en Asie », explique-t-il.

    https://www.rtl.fr/actu/politique/les-mugs-destines-a-l-elysee-n-etaient-pas-fabriques-a-limoges-7794798824

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s