Lutte contre la fraude fiscale : « Un couteau sans lame dont on a perdu le manche » (Ph. Béchade)

Explosion de la fraude fiscale, suite. Philippe Béchade rappelle que l’essentiel de la fraude – ou de « l’évitement » – est le fait des multinationales (Apple, Amazon, etc.) et concerne la TVA. Les spécialistes des montages fiscaux, ou optimisation fiscale « exacerbée », étant les cabinets d’audit bien connus : Accenture, PwC, KPMG… Et les politiques, que font-ils ? Face à cette situation qui devrait être considérée comme alarmante pour les finances publiques, ils restent pour ainsi dire les bras croisés. OD

(RT France, 14 septembre 2014)

Rappels :

Philippe Béchade : Comment reprendre le contrôle de son argent ?

Lutte contre les paradis fiscaux : « On nous prend vraiment pour des cons »

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Finances publiques, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Lutte contre la fraude fiscale : « Un couteau sans lame dont on a perdu le manche » (Ph. Béchade)

  1. zorba44 dit :

    Il n’y a pas de volonté politique …traduit plus concrètement : il y a complicité politique dans « l’évitement » de l’impôt.

    Philippe manie, lui aussi, un peu la retenue…

    Jean LENOIR

    • Absolument Jean. Il y a connivence, copinage au plus haut niveau.

      De toute façon les politiciens sont les employés de l’oligarchie. Aux Etats-Unis c’est flagrant (il suffit de regarder le financement des campagnes électorales et l’action des lobbies), chez nous – en France et en Europe – c’est à peine plus discret…

      Et puis on se souvient de l’aveu d’Henri Guaino, une bombe : « Toutes les fortunes de France négocient leurs impôts »

      Alors imaginez des multinationales comme Apple ou Amazon…

  2. Moussa Razeh dit :

    Soyons absolument certains que les nouveaux instruments de « lutte contre la fraude fiscale », comme une toute nouvelle police spécialisée, et qui seront applaudis par les sans-dents-du-tout secrètement jaloux des demi-édentés ou supposés tels, seront utilisés contre la classe moyenne pour finir de dépouiller. C’est pourquoi je pense qu’il faut être très prudent dans la communication à ce sujet si on ne veut pas qu’elle se transforme bien involontairement en instrument d’intoxication. Pour la plupart des gens, « fraude fiscale » n’évoque pas Amazon ou autre mais le beau-frère boucher-charcutier …

  3. Ping : Lutte contre la fraude fiscale : « Un couteau sans lame dont on a perdu le manche » (Ph. Béchade) — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie – INSURRECTION PACIFIQUE

  4. Bernie dit :

    Pendant que l’hémorragie de l’évasion fiscale s’étend, les politiciens aux ordres s’affairent à détruire les services publics… au prétexte qu’il n’y a plus d’argent.

    Baisse des effectifs…

    Quand on lui demande si la réforme qu’elle annonce va enfin répondre aux attentes des personnels qui n’en peuvent plus par manque de bras (suite notamment au non-remplacement des départs en retraite), la Buzyn répond qu’on va augmenter la qualité des soins et redonner du plaisir aux soignants… en changeant d’organisation !!!

    Elle se fout du monde.

    Q. Les attentes sont très fortes à l’hôpital. Allez-vous augmenter les effectifs ?

    R. Progressivement, les soignants se sont sentis écartés de ce qui faisait leur fierté en termes d’accompagnement des malades. Ils ont l’impression d’une course à l’activité alors que beaucoup voudraient prendre plus de temps. En ville aussi, les soignants sont acculés à faire de l’acte, à accélérer le rythme, c’est une très grande partie de la souffrance au travail.

    Ce n’est pas forcément de bras dont on manque mais d’organisations qui correspondent aux besoins des patients. Il faut qu’on change de logiciel en valorisant la qualité des soins, cela changera complètement le regard que les soignants portent sur eux-mêmes.

    En ville, nous allons valoriser les exercices professionnels coordonnés entre soignants – médecins, infirmiers, sages-femmes… Tout cela permettra de redonner plus de plaisir aux soignants.

    https://actu.orange.fr/france/buzyn-a-l-afp-le-systeme-de-sante-est-mur-pour-une-transformation-globale-CNT0000016AV9L.html

    • romuald dit :

      La fin est terrible….est-ce qu’elle se rend compte de ce qu’elle dit ?

      « Il faut qu’on change de logiciel en valorisant la qualité des soins, cela changera complètement le regard que les soignants portent sur eux-mêmes. »

      « En ville, nous allons valoriser les exercices professionnels coordonnés entre soignants – médecins, infirmiers, sages-femmes… Tout cela permettra de redonner plus de plaisir aux soignants. »

    • zorba44 dit :

      Rappel : il faut bousiller la Buzyn …C’est une vraie malade de l’esprit, criminelle dans sa folie et il ne faut surtout pas la soigner.

      Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s