Bloomberg évoque la fin de la « tyrannie » du dollar

La Grande Marche vers une nouvelle monnaie mondiale se poursuit… OD

© Sputnik . Natalya Seliverstova

« L’hégémonie du dollar a commencé à s’effondrer du fait que les dirigeants mondiaux, qui avaient précédemment reconnu le rapport de forces actuel, cherchent ces derniers temps à abandonner la devise américaine, lit-on dans un article de Bloomberg.

Le journaliste Peter Coy a décrit, dans un article publié par Bloomberg, l’affaiblissement du rôle du dollar dans l’économie mondiale observé ces derniers temps.

«Maintenant, le paradoxe du dollar montre des signes d’éclaircissement. Les dirigeants politiques qui avaient jadis accepté l’hégémonie du dollar, à contrecœur ou non, reculent», écrit l’auteur.

Par exemple, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a en septembre qualifié d’«absurde» la situation dans laquelle les Européens sont obligés d’acheter leurs propres biens en dollars. De même, le ministre français de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a ouvertement déclaré vouloir des instruments financiers totalement indépendants des États-Unis, rappelle le média.

Bloomberg note également que la Russie a réduit ses actifs libellés en dollars en raison de la montée des risques liés aux paiements internationaux, tandis que la Chine conteste la position dominante de la devise américaine sur les marchés mondiaux de l’énergie en concluant des contrats en yuan.

Un tel changement dans les rapports de force est une mauvaise nouvelle pour les États-Unis, estime Peter Coy. Le risque immédiat pour le dollar est principalement dû à la politique américaine de sanctions financières, y compris contre ses alliés à travers le monde, poursuit-il.

Les dirigeants de l’UE, en réponse à l’empiètement sur leur souveraineté économique, travaillent ouvertement sur un système de paiement qui permettrait aux entreprises européennes de faire des affaires avec les pays frappés par des sanctions sans risque de représailles de la part des États-Unis, écrit le journaliste.

Même si l’Europe ne résout pas rapidement le problème du contournement des sanctions américaines, le simple désir de le faire devrait être considéré comme le symptôme d’un mécontentement généralisé face à la domination du dollar, qui ne fait que croître, selon l’article.

Comme l’a noté Bloomberg, l’un des principaux avantages du dollar réside actuellement dans la faiblesse des monnaies concurrentes : la zone euro connaît de nombreux problèmes et la Chine se méfie toujours de la question des flux de capitaux ouverts et du commerce mondial.

Les relations entre les États-Unis et l’Union européenne se sont aggravées dans le contexte du retrait de Washington de l’accord nucléaire avec l’Iran et de l’introduction de droits de douane sur l’acier et l’aluminium, ainsi que des menaces suscitées par la reprise de la politique de sanctions contre l’Iran et les sociétés européennes y opérant.

À son tour, la Russie, cherchant à réduire son exposition au dollar, achète activement de l’or et vend des obligations du gouvernement américain.

La guerre commerciale entre Pékin et Washington gagne également du terrain, alors que la Chine a réduit ses investissements dans la dette du gouvernement américain de 7,7 milliards de dollars, ce qui représente un minimum au cours des six derniers mois, conclut l’article ».

Sputnik France, le 4 octobre 2018

Rappels :

18 septembre 2008, jour d’infamie (B. Bertez)

Le conflit syrien est une distraction cachant une guerre secrète (B. Smith)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Bloomberg évoque la fin de la « tyrannie » du dollar

  1. MARGY dit :

    LA FIN DE L’HEGEMONIE DU USD EST INEVITABLE. CAR TOUS LES 209 PAYS DU MONDE VONT RETOURNER A L’ETALON OR .
    D’AUTRE PART LA FIN D’ANGELA MERKEL POURRAIT DECLENCHER LIIMPLOSION DE L’UNION EUROPEENNE. REGARDEZ LA VIDEO CI-DESSOUS QUI RELATE LES RAISONS:

    Angela Merkel’s End Could Spark EU Implosion!!!

  2. zorba44 dit :

    Pourquoi irions-nous adorer une nouvelle monnaie mondiale (universelle) ?
    Le dollar l’a tenté. L’euro l’aurait bien tenté… Le yuan et le rouble en rêveraient.

    L’universalité ne fonctionne pas. Il serait même temps de reconnaître qu’elle perturbe tout…

    Vérité en deçà des Pyrénées …erreur au-delà !

    Jean LENOIR

    • MARGY dit :

      DAVE DE 22XREPORT DONNE CERTAINES INDICATIONS QUE LA FIN DE LA FED EST A L’HORIZON. JE PEUX CONFIRMER QUE CA SE PASSERA CE MOIS D’OCTOBRE 2018. PREPAREZ VOUS DES A PRESENT CAR CE QUI VA ARRIVER CONCERNE TOUTE LA PLANETE

      POUR LES NON-ANGLOPHONE UTILISEZ LA ROUE DENTELEE A DROITE DE L’ECRAN YOUTUBE POUR SELECTER LA TRATUCTION AUTOMATIQUE DANS LA LANGUE SELECTIONNER

  3. brunoarf dit :

    Etats-Unis : record historique battu !

    En septembre 2018, il y avait 96,364 millions de citoyens, en âge de travailler, qui étaient en dehors de la population active !

    La machine à faire disparaître les chômeurs des statistiques fonctionne à plein régime !

    En janvier 1975, il y avait seulement 58,627 millions de citoyens en âge de travailler qui étaient en dehors de la population active.

    Aujourd’hui, c’est 96,364 millions !

    Record historique battu !

    https://data.bls.gov/timeseries/LNS15000000

    • zorba44 dit :

      …Bientôt la sphère économique se réduira à la caste politique et à ses conseillers et il n’y aura plus grand monde pour cuire le pain et faire bouillir la marmite !

      Sale temps sur les terres des Iroquois, des Comanches, des Cheyennes et autres Sioux !

      Jean LENOIR

  4. MJ dit :

    tel que c’est parti je dirais US$ +1, reste du monde et en particulier l’europe -1000.
    actuellement les US montent leurs taux , les pays EU qui sont surendetté ne peuvent plus rembourser leur endettement délirant et s’effondrent, reste les US et le $. car le premier concurrent des US c’est l’EU.
    et les autres pays ? effet domino du fait de l’effondrement europeen.
    et comme la chine n’a pas encore de marché intérieur, elle se cassera la g comme les autres car elle a impérativement besoin d’une croissance forte pour eviter les troubles en interne.
    et au bout il reste les USA et leur US$ , pas en bonne forme mais vivants et seuls.

  5. Danse dit :

    « La Grande Marche vers une nouvelle monnaie mondiale se poursuit… »
    Effectivement, comme prévu. Et si nous échappons à une nouvelle guerre intra-européenne suite à l’effondrement de l’euro, ce sera miraculeux (pour les survivants).

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s