Charles Aznavour, une mort confisquée

Très symptomatique de la terrible déconnexion de nos “élites” – et du mépris dans lequel Macron tient le peuple, quoi qu’il en dise et quoi qu’il fasse. La famille du chanteur avait d’ailleurs fait savoir qu’elle ne voulait pas d’hommage nationalOD

La garde républicaine porte le cercueil de Charles Aznavour le 5 octobre 2018 aux Invalides. ©ludovic MARIN / AFP

Hugues Aufray aurait préféré une « traversée de Paris » à pied depuis les Invalides jusqu’à Montmartre pour rendre hommage à son « ami ».

« La poésie de Charles Aznavour appartient au peuple, et les Invalides, ce n’est pas le peuple ». Interrogé jeudi 3 octobre par franceinfo, Hugues Aufray a sévèrement jugé l’hommage national rendu à Charles Aznavour vendredi matin.

Selon l’interprète de Santiano, si l’artiste, mort lundi à 94 ans, « aimait les hommages », « je suis sûr et certain qu’entre l’hommage aux Invalides et l’hommage du peuple français, comme cela a été le cas pour Victor Hugo, il aurait préféré ça ». Qu’aurait-il voulu pour son ami de longue date ? « une traversée de Paris », à pied, depuis les Invalides. « La foule, tout Paris, suivant le cortège jusqu’à Montmartre. C’est cela qu’il aurait fallu faire ».

Aufray et Fugain sur la même longueur d’onde

Hugues Aufray, qui n’a pas été invité à la cérémonie aux Invalides, considère qu’avec cet hommage, Charles Aznavour « est confisqué par une élite, alors qu’il est populaire ». « Il y a des tas de gens qui mériteraient d’être aux Invalides, mais il n’y a pas la place. Je ne vois pas pourquoi moi je prendrais la place de ces millions de gens modestes qui ont l’adoré, vénéré », ajoute celui qui « refuse de se battre pour avoir une petite place ».

Avec ce jugement tranché, Hugues Aufray rejoint Michel Fugain qui a estimé sur franceinfo : « l’État confisque Charles Aznavour, un artiste populaire, à un peuple ». « Qu’est-ce que Charles Aznavour fout dans la cour des Invalides ? Ça n’a rien à voir », s’est emporté l’artiste. Lui aussi avait plaidé pour une marche dans Paris : « cela aurait été beaucoup plus représentatif de dire qu’il y a un cortège qui va de tel endroit à tel endroit, et le peuple de France se serait mis derrière. Alors que là, il va dans la cour des Invalides. Qu’est-ce que ça représente ? »

AFP/Orange, le 5 octobre 2018

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Charles Aznavour, une mort confisquée

  1. ceux que vous pouvez appeler élite se servent d’une notoriété pour se mettre en représentation c’est tout! c’est ce que je pense…

  2. saxologue dit :

    De la sournoise récup !

    • zorba44 dit :

      Exactement, ces fadas aux gouvernes croient récupérer de la pop (ularité) avec l’affection qu’ont les peuples avec le départ des grandes figures du spectacle…

      Cette appropriation est une vanité de plus !

      Jean LENOIR

  3. Nanker dit :

    Et le réalisateur-larbin de « France 2 » qui multipliait les plans de Macron… alors qu’il n’y avait rien de tel sur BFM.
    « France 2 » service public ou au service d’un Jupiter se décomposant petit à petit?

  4. Marc dit :

    Et comme d’habitude on voyait en gros plan parmi les personnalités, l’un de ces pédophiles bien connus à qui tous les plateaux télés déroulent le tapis rouge !….Triste France !!!

  5. brunoarf dit :

    « Reconquête républicaine » : Gérard Collomb brise le silence.

    Au moment de son discours d’adieu, ce que dit le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb est ahurissant.

    La réalité de la désintégration de nombreux quartiers est assez forte pour que Gérard Collomb juge indispensable de « voir ce que l’on voit et, plus difficile encore, de dire ce que l’on voit », pour paraphraser Péguy. Voici en effet ce qu’il dit :

    « Monsieur le Premier ministre, si j’ai un message à faire passer – je suis allé dans tous ces quartiers, des quartiers nord de Marseille, au Mirail à Toulouse, à ceux de la couronne parisienne Corbeil, Aulnay, Sevran – c’est que la situation est très dégradée et le terme de reconquête républicaine prend là tout son sens parce qu’aujourd’hui dans ces quartiers c’est la loi du plus fort qui s’impose, celle des narcotrafiquants et des islamistes radicaux, qui a pris la place de la République. Il faut à nouveau assurer la sécurité dans ces quartiers mais je crois qu’il faut fondamentalement les changer. Quand des quartiers se ghettoïsent, se paupérisent, il ne peut y avoir que des difficultés et donc (…) il faut une vision d’ensemble car on vit côte à côte et je le dis, moi, je crains que demain on ne vive face à face, nous sommes en face de problèmes immenses »,

    et le ministre démissionnaire d’enchaîner sur la loi asile et immigration en affirmant qu’il faut accueillir une partie des nouveaux venus mais en ne les installant surtout pas « dans les cités dont je viens de parler, sinon la situation deviendra demain totalement ingérable. »

    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2018/10/04/31001-20181004ARTFIG00115-reconquete-republicaine-gerard-collomb-brise-le-silence.php

  6. zorba44 dit :

    Reconquête républicaine… Reconquête ripoublicaine …il faut commencer par rétablir d’échafaud pour tous ces criminels et incapables d’en haut contre la France !

    Jean LENOIR

  7. Ping : Charles Aznavour, une mort confisquée — Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie – INSURRECTION PACIFIQUE

  8. Ping : Charles Aznavour, une mort confisquée | Olivier Demeulenaere – Regards sur l’économie – EcoPol

  9. patrol coyot dit :

    Il aura eu quand même une belle vie.

  10. Lafontaine dit :

    Aznavour aux Invalides…. et pourquoi pas carrément le Panthéon pendant qu’on y est??

    Imaginez par exemple si Macron avait été président quand Claude François est mort, il lui aurait fait aussi tout ce cérémonial aux Invalides?

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s