Et vous vous plaignez ?!!

Etat des lieux :

– Depuis l’instauration de l’Union Européenne, la France a délégué son pouvoir de décision à des technocrates non élus, bénéficiant d’un régime fiscal très favorable, et dirigés par un poivrot notoire,

– Le pays est dirigé par une bande d’incompétents, ou de fieffées crapules impunies, et le plus souvent ils sont les deux à la fois,

– Avec l’avènement de l’euro, une monnaie faite sur mesure pour l’Allemagne, le pouvoir d’achat des consommateurs a baissé, pendant que les efforts des exportateurs français sont rendus vains,

– Le niveau de vie baisse pour les couches basses et moyennes de la société française,

– La pauvreté ne touche plus exclusivement les sans-emplois mais aussi ceux qui travaillent,

– Les régimes de retraite des salariés du privé sont en danger, celui des agriculteurs et celui des commerçants sont en perdition, pendant que celui des fonctionnaires demeure, par comparaison, largement favorisé,

– Le chômage ne cesse d’augmenter,

– La France est en train de perdre son agriculture comme elle a perdu son industrie,

– Nos gouvernants ont mis en place un matraquage fiscal de plus en plus violent, désormais le plus élevé d’Europe,

– Pour autant les services publics sont de moins en moins bien rendus (hôpitaux, trains, Poste, remboursements des frais de santé, maisons de retraite, déserts médicaux…)

– Pour autant, les déficits ne cessent de se creuser, la dette du pays augmente jusqu’à presque atteindre le niveau de son PIB,

– Le pays subit une immigration envahissante et incapable de s’intégrer, une immigration que le peuple n’a jamais voulue, et nos politiques se sont d’ailleurs bien gardés de lui demander son avis,

– Le pays perd son identité historique au profit d’une islamisation contraire à ses valeurs ancestrales, et d’une population africaine sans formation ni savoir-faire particulier,

– Un des effets de cette immigration est l’ensauvagement de la société, allant de pair avec une insécurité et une délinquance croissantes,

– La Justice est rendue avec laxisme par des idéologues permissifs qui sabotent le travail de la police laquelle se voit, en outre, désarmée moralement et matériellement, pour mener ses missions,

– L’Armée voit elle-même ses moyens matériels diminuer, ses missions sur le terrain en deviennent à la fois plus limitées et plus dangereuses,

– Les scandales de gabegie dans les hautes sphères de l’Etat se multiplient (dépenses somptuaires de ministres, de PDG de sociétés publiques) et expriment le profond mépris et l’arrogance d’une caste de privilégiés vis à vis des contribuables,

– La liberté d’expression n’existe plus,

– La presse subventionnée est aux mains d’une Oligarchie qui l’utilise comme outil de propagande pour son seul intérêt,

– La télévision impose sa censure, et n’est plus que le théâtre de figures corrompues donneuses de leçons,

– La médiocratie culturelle est aux commandes, avec son cortège de vulgarité, d’escroquerie intellectuelle, son absence criante de talent et elle monopolise les dotations publiques,

– L’Education Nationale est devenu une usine à fabriquer des crétins incultes et serviles.

Réponse :

« Vous ne savez pas la chance que vous avez, le pays se porterait autrement… si vous arrêtiez de vous plaindre ! »

Signé : Emmanuel Macron. Le 4 octobre 2018, Colombey les-deux-Eglises.

Saucisson-Pinard, le 5 octobre 2018

Lire aussi :

L’implosion du “système Macron” (J. Sapir)

Rappels :

Balade en Idiocratie

Rendez-lui Benalla !

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

24 commentaires pour Et vous vous plaignez ?!!

  1. zoé dit :

    Vous parlez du niveau de vie mais je suis toujours étonnée de l’absence de réaction des gens à la vue du prix des fruits et légumes et autres, dont le prix a été multiplié par 6,5 – Auriez-vous acheté un kilo de raisin à presque 50 francs, un kilo de tomates à 38 francs – et tout est à cette image. On ne dit mot. Une amie m’a même dit « oh alors si tu commences à traduire en francs, tu ne vas rien acheter) et bien oui c’est ce que je voudrais, une grève des achats pour demander des prix comme par le passé. Voilà ce que nous a apporté l’Europe merci bien mais je préférais la vie d’avant. Je pense à tous ces gens qui n’ont plus les moyens de manger correctement et qui grossissent à vue d’oeil en raison de la mauvaise qualité de la nourriture qu’ils sont contraints d’acheter selon leur budget.

    • Que dire de l’augmentation du prix des timbres ???

      Pensez-donc, 0.95 pour envoyer une lettre de moins de 20 g = 0.95 € = 6.24 F…

      J’ai envoyé 3 lettres récemment = 2.85 € = 18 balles ça m’a coûtée .
      Vous rendez compte ?
      Pire, dans une poste près de chez moi (bon j’habite au cul des vaches) prennent même plus le cash, faut payer avec une CB. Et pis, faut tout faire vous-mêmes hein ?
      Ben oui, y’a personne, mais pourrait y’avoir du monde !

      Qui viennent pas chouiner, zont creuser leur tombe avec leurs dents, maintenant zen n’ont plus non plus !
      Chacun sa nouille hein ?
      Oui, chui un chouïa vénère…

      • Article 50 dit :

        Je revends des vieux « Paris Match » pour me faire 3 sous (en Macronie on se débrouille comme on peut !) et pour les acheteurs le port leur coute bien souvent plus cher le magazine.
        Maintenant pour les timbres, vous pouvez acheter des timbres en FF (on peut encore timbrer en FF) sur un site de vente bien connu : ça coute 30% moins cher pour envoyer, le seul inconvénient c’est que enveloppe va être couverte de timbres pour arriver à la correspondance 1€ = 6,55957 FF.
        Pour tout le reste bien d’accord avec vous !

    • Real Politik dit :

      Tôt ou tard, il faudra prendre les armes. La réalité frais est celle-ci. Tout le reste n’est que littérature. C’est la seule manière d’arrêter tous ces Untermenschen qui ont pris le pouvoir à travers la planète au nom de la « démocratie »

  2. zoé dit :

    Bravo Olivier pour cet éloge funèbre, hélas tout est authentique !

  3. Danse dit :

    Puissant résumé des points les plus visibles de la dictature actuelle. Merci pour cette diffusion.
    Les prédateurs attendent toujours de leurs victimes un CONSENTEMENT, avec sourire obligatoire. Se plaindre ne sert effectivement à rien, sinon à subir encore plus de prédation.

    Kinsey comptait les cris et les tremblements des enfants violés à répétition comme autant d’orgasmes.

  4. zorba44 dit :

    Il existe un petit pays la Nouvelle-Zélande où le pouvoir a été usurpé par le Labour…

    Ce qui s’y passe est étonnant. En quelques mois, le patient travail de l’équipe antérieure est en cours de destruction. Les prix ne cessent de monter.

    A Mangawhai, une banque alimentaire « ouverte » , sous un auvent, à la générosité des donateurs et à disposition de ceux qui sont dans la nécessité financière, a vu ses marchandises détournées sur le marché local du samedi matin …à la vente, bien sûr.

    La confiance du milieu des affaires est à son plus bas (moins de 50%)…

    Hier deux mères de famille font le buzz car elles organisent une grève des stations-service pour la fin octobre : essence trop chère, environ 30% plus chère qu’en Australie – alors que, comme l’Australie, les déplacements en voiture sont prédominants faute de moyens de transport collectifs en quantité suffisante (sauf exceptions très locales)…

    Les grèves pour des augmentations de salaires se multiplient dans tout le pays…

    Et, pendant ce temps-là, l’immobilier tremble tant les niveaux-record de prix des derniers mois sont des Himalaya.

    Un peu de violence (de la bricole par rapport à l’hexagone) ici et là…

    Quand on pense que le peuple néo-zélandais a fait passer une équipe sous l’impulsion de Winston Peters qui voulait « to give them a good lesson » (au National Party) lors des dernières élections. Toute ressemblance avec ce qui s’est passé en France s’arrête là ! Mais l’électeur moyen peut se mordre les doigts de sa bêtise …alors que le National a manqué la majorité de 50% d’un représentant face à une coalition emmenée par le Labour, largement minoritaire.

    Le National sans être exempt de critiques, avait eu le mérite, en une dizaine d’années au pouvoir de diviser la dette à un des niveaux mondiaux les plus bas, à élever le pouvoir d’achat et, bien entendu, à sous-tendre une confiance des chefs d’entreprise.

    Comme l’a dit une électrice satisfaite à la Vice Premier Ministre de l’époque Paula Bennett qui se félicitait de son vote à venir, elle a eu cette réponse stupéfiante « I don’t know if I am not going to vote out of the National …to see what they can do ! ». Eh bien, elle voit maintenant et elle peut s’en bouffer les ongles.

    La maladie du moujonisme a gagné l’hémisphère austral !

    Jean LENOIR

    • La baisse du Q.I. serait-elle mondiale ?

      • zorba44 dit :

        C’est vraiment pas tant une simple question de QI, mais de confort télévisuel et le matraquage des valeurs de consommation fait le reste : dévastateur.

        En ce sens, le QI s’il en reste est anesthésié par la réclame, la propagande, la publicité …le lavage de cerveau quoi !

        Jean LENOIR

    • Article 50 dit :

      Je ne connais la Nouvelle Zélande qu’à travers le rugby et ceci mis à part (tout le monde a ses faiblesses !) , je crois me souvenir d’avoir lu que la Nouvelle Zélande avait été « un champ d’expérimentation néo libéral » post époque Reagan, notamment au niveau de l’agriculture et de l’élevage.
      Il me semble que cela n’avait pas été très bien perçu par les « petits ».
      Le pays au long nuage blanc ne semble pas être aussi idyllique que cela, ses rugbymen se précipitant pour jouer en France (Top 14) pour des raisons essentiellement financières.
      Et malheureusement la planète se droitise de plus en plus …

      • zorba44 dit :

        La Nouvelle-Zélande reste (encore ?) un pays très agréable à vivre.
        Le fait que ce soit pour des raisons financières que certains joueurs de rugby choisissent la France est tout simplement l’illustration du caractère beaucoup plus sain du sport dans ce pays.

        Les bons joueurs gagnent correctement leur vie ici… Rien à voir, toutefois, avec les contrats ruisselants d’or qu’on trouve dans l’hexagone et en Europe. Et c’est bien ainsi.

        Jean LENOIR

    • zorba44 dit :

      Au moins on peut reconnaître une belle brochette de cons grands et petits au QI au niveau bêlant de la cervelle de mouton !…

      Jean LENOIR

      • Abroz60 dit :

        Même les merdias suisses nous bassinent presque tous les jours avec ce navire de merde.
        En 1941 les anglais ont coulé le Chevalier Paul
        ….qu’ils fassent de même avec l’Aquarius pour se faire pardonner par Jacques le commandant du navire.
        Bon il me reste que die Weltwoche pour éviter les fakes news.

      • Le dodo dom dit :

        Oui Jean, tout à fait d’accord avec vous: quelle bande crons: « l’ONG Soros Méditerranée est là pour vous remplacer… et vous enc… » on voit bien les 20% de crétins sur la photo

      • LaBibleATARI dit :

        Non! ce sont les premiers de cordé, sauf qu’il y a un nœud coulant au bout de la corde. Ils espèrent peut être une réduction d’impôt pour héberger un immigré. Un esclave à la maison qui permet d’avoir des réductions d’impôts… Alors que les Français qui deviennent des esclaves eux même, n’ont pas la chance d’avoir cet abattement. De quoi être abattus non ?

      • zorba44 dit :

        @ Abroz60…mon cher Pierre, Jacques, notre paternel, était officier canonnier sur le Chevalier Paul. Lorsque deux chasseurs bombardier anglais lui larguèrent deux torpilles, notre paternel, ayant le mal de mer, « rendait à Neptune les biens de Cérès » comme le disaient joliment nos grands-parents. Cela ne l’empêcha pas de se précipiter pour assister à la mise au tapis d’un des deux avions et de récupérer l’équipage anglais qui avait sauté en parachute, dans une sale ambiance (pour eux).

        Papa ne pouvait pas sentir les anglais… et je pense que cet épisode de Mers el-Kébhir n’y est pas étranger. Selon Papa « les anglais savaient très bien que la marine française ne se livrerait jamais aux allemands »…

        …La preuve la plus éclatante fut le sabordage de la flotte à Toulon …organisée et supervisée par notre paternel lui-même (il faut lui rendre cette grâce que s’il avait été pris nous ne serions sans doute pas de ce monde).

        Jean LENOIR

    • Danse dit :

      Juste un rappel : ces déplacements de populations sont organisés par l’ONU, organe du gouvernement mondial. La vidéo dit par erreur que ces jeunes hommes d’Afrique seraient destinés à devenir des consommateurs :
      #ONU : LA MIGRATION DE REMPLACEMENT – VOF – POSEIDON- Durée : 4 minutes

      Un aperçu sur la version PANAFRICAINE du NWO :
      Pdt Banda Kani: « ON EST EN GUERRE CONTRE L’OCCIDENT » Dette Exterieur et Devellopement – Durée : 20:30

      « devenir comme eux des maîtres de la technologie, et devenir des dieux, des gens qui transforment la nature »

  5. Didier dit :

    Vous avez oublié les agriculteurs les policiers et les gendarmes qui se suicident.

    • zorba44 dit :

      Quand le bon sens est dévasté par l’ignominie, par tous les reniements …certains préfèrent abandonner. Le bon Dieu leur pardonnera d’avoir fui l’enfer sur terre.

      Jean LENOIR

  6. brunoarf dit :

    En mai 1974, les électeurs français votent pour Valéry Giscard d’Estaing. C’est le début d’une nouvelle période de l’histoire de France : « les Cinquante Décadentes ».

    Depuis mai 1974, tous les présidents de la République et tous les premiers ministres détruisent la France. Leur politique est fondée sur trois priorités :

    1- la construction européenne
    2- la destruction des frontières nationales
    3- le regroupement familial.

    44 ans plus tard, Valéry Giscard d’Estaing commence à comprendre.

    Regroupement familial : le plus grand regret de Valéry Giscard d’Estaing.

    L’ancien président de la République s’est confié au biographe Éric Roussel sur sa vie d’homme politique. On y découvre ce qu’il considère comme étant sa plus grande erreur de président.

    600 pages consacrées à la vie politique de Valéry Giscard d’Estaing seront publiées dès mercredi 10 octobre dans les librairies de France. À la tête de cet ouvrage publié aux éditions de l’Observatoire, le journaliste Éric Roussel. Il a passé près de 20 heures à écouter l’ancien président lui parler de ses années à la tête du pays. Entre deux joyeux souvenirs, il a abordé son plus grand regret. D’après Le Point qui a consulté les bonnes pages de la biographie, il s’agirait du regroupement familial. Il a été décidé en 1976 par Jacques Chirac par un simple décret.

    À ce moment-là, l’idée de réunir les membres d’une famille d’immigrés paraissait naturelle. Mais à l’heure où l’immigration explose dans le pays, elle pose question. Avec le recul, Valéry Giscard d’Estaing lui-même regrette cette initiative.

    « L’idée en soi était juste et généreuse […] Mais elle a été mal appliquée, et j’ai eu le tort de ne pas plus surveiller l’application ; j’en ai donc la responsabilité […] Nous visions le noyau familial tel que nous le connaissons et nous avons vu arriver des noyaux familiaux totalement différents », a-t-il ainsi déclaré.

    http://www.valeursactuelles.com/politique/regroupement-familial-le-plus-grand-regret-de-valery-giscard-destaing-99651

    • zorba44 dit :

      …Et le bout du tunnel (journal Les Echos en première page) qu’il voyait fin 1974 ?

      A l’avis du signataire cinquante ans c’est plus que de l’hypermétropie, c’est de la mauvaise foi dont il savait si brillamment faire bon usage…

      Jean LENOIR

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s