Le prix Nobel du réchauffement climatique enfin décerné !

Ne riez pas, c’est très sérieux. D’autant que l’annonce de ce Nobel coïncide, par le plus grand des hasards, avec la sortie d’un nouveau rapport alarmiste du GIEC. Ils prônent la « monétisation et la marchandisation des ressources naturelles », la « tarification du carbone » et la « mondialisation des consciences » au sujet des dérèglements climatiques (lire ici) : Ces deux Américains ont bien mérité leur prix Nobel d’économie, non ? OD

(AFP) Allier innovation, climat et économie pour plus de croissance verte : le 50e prix Nobel d’économie a été attribué lundi aux Américains William Nordhaus et Paul Romer qui ont modélisé les vertus et nuisances de l’activité économique sur le climat.

Favoris du Nobel depuis plusieurs années, les co-lauréats « ont mis au point des méthodes qui répondent à des défis parmi les plus fondamentaux et pressants de notre temps : conjuguer croissance durable à long terme de l’économie mondiale et bien-être de la population de la planète », a indiqué l’Académie royale des sciences.

L’annonce de ce Nobel coïncide avec la publication d’un rapport alarmiste des experts climat de l’ONU (Giec) qui appellent à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement climatique.

Paul Romer, chercheur de 62 ans et ancien économiste en chef de la Banque mondiale, est connu pour avoir théorisé « la croissance endogène » dès 1986, montrant comment l’innovation et le progrès technique participent de manière importante à la croissance, modèle adapté, dans les recherches de William Nordhaus, à l’innovation verte et à l’idée d’une croissance durable.

Il a notamment mis en avant le rôle des forces économiques et des régulations dans « l’inclination » des entreprises à innover.

« Nombreux sont ceux qui pensent que la protection de l’environnement est si coûteuse et difficile à mettre en oeuvre qu’ils préfèrent ignorer le problème, voire nier son existence », a déclaré à l’académie M. Romer, aujourd’hui enseignant à la Stern School of Business de l’université de New York.

Son compatriote William Nordhaus, 77 ans, professeur à l’université de Yale, s’est spécialisé dans la recherche des conséquences économiques du réchauffement climatique.

Il a été le premier, dans les années 1990, à modéliser le lien entre l’activité économique et le climat en conjuguant les théories et l’expérience tirées de la physique, de la chimie et de l’économie, a motivé le jury Nobel.

Ces travaux font aujourd’hui autorité et servent à prédire ou quantifier les conséquences des politiques climatiques, par exemple la taxe carbone.

– Réchauffement climatique –

La remise du prix Nobel d’économie coïncide avec la publication d’un rapport de 400 pages par les experts climat de l’ONU (Giec) qui expose les nombreux effets déjà à l’oeuvre, et notamment la menace d’emballement au-delà d’1,5°C de réchauffement (par rapport aux niveaux pré-industriels) : vagues de chaleur, extinctions d’espèces, ou déstabilisation des calottes polaires, source de montée des océans sur le long terme.

« Nous pouvons vraiment réaliser des progrès substantiels pour protéger l’environnement sans pour autant renoncer à assurer une croissance durable », a assuré Paul Romer.

Pour les experts climat, les émissions de CO2 devront chuter drastiquement avant 2030 (-45% d’ici 2030) et le monde atteindre une « neutralité carbone » en 2050 (autrement dit il faudra cesser de mettre dans l’atmosphère plus de CO2 qu’on ne peut en retirer), pour rester à 1,5°C.

William Nordhaus milite notamment pour une taxe carbone, uniforme et imposée à tous les pays pour réduire les émissions de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.

Les pays récalcitrants qui ne voudraient pas rejoindre ce « club du climat » seraient sanctionnés via des barrières douanières par exemple.

L’année dernière, le prix était allé à l’Américain Richard Thaler, père de la méthode dite du « coup de pouce » censée corriger les comportements irrationnels des consommateurs, contribuables ou investisseurs.

Le dernier-né des Nobel fête cette année ses cinquante ans. Créé en 1968 pour célébrer les 300 ans de la Banque de Suède, il est la récompense la plus prestigieuse pour un chercheur en économie.

Il clôt une édition Nobel 2018 amputée de son prix de littérature en raison de son report d’un an par l’Académie suédoise, affaiblie par un scandale d’agressions sexuelles et de fortes divisions internes.

Vendredi, le prix Nobel de la paix a couronné la Yazidie Nadia Murad, ex-esclave du groupe Etat islamique, et du médecin congolais Denis Mukwege qui oeuvrent à « mettre fin à l’emploi des violences sexuelles en tant qu’arme de guerre ».

Le Nobel –un diplôme, une médaille d’or et un chèque de 9 millions de couronnes (environ 860.000 euros)– sera remis le 10 décembre à Stockholm.

AFP, le 8 octobre 2018

Rappels :

Taxes sur le carburant : Quand la Borne est dépassée, il n’y a plus de limites !

La théorie du réchauffement climatique et le précédent de l’eugénisme

COP21 – Terrorisme et “réchauffisme” sont les deux mamelles de l’Empire

L’effet positif d’un excès de CO2 dans l’atmosphère (W. Engdahl)

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 53 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, Environnement, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

15 commentaires pour Le prix Nobel du réchauffement climatique enfin décerné !

  1. Bernie dit :

    La théorie du réchauffement climatique d’origine anthropique prétend s’imposer comme une science mais elle ne fonctionne que comme hallucination collective… à force de répétition médiatique.
    Les escrocs climato-médiatiques nous envoûtent sans que nous en ayons conscience !

    • Elnatt dit :

      Déjà que la « science » économique ça n’existe pas….alors la science du réchauffement climatique !
      Alfred, tes prix sont tombés dans les mains de guignols….

  2. zorba44 dit :

    Il fait très beau à Mangawhai, ce matin. Températures de saison…
    Cela fait huit ans que ça dure (pour les températures)…

    Faudrait peut-être aller voir du côté des chemtrails !

    Jean LENOIR

    • Abroz60 dit :

      Ça Chauffe pour L’UBS.. réchauffement financier…
      Jean te souviens tu d’Audrey et du projet Jungfrau?
      On aurait peut-être pas dû démarcher des banquiers suisses…un peu naïfs les gars. Enfin ils le méritent bien.

  3. Eugenio Sarto dit :

    Qui potest capere capiat.
    De grâce, arrêtons de nous prévaloir d’un Prix Nobel obtenu par tel ou tel lorsque cela nous arrange (e. g. Maurice Allais, souvent cité par le quotidien de référence) sur tel ou tel point en oubliant les autres (comme la cécité volontaire), et en laissant entendre qu’il agit d’un instrument du système lorsque la manip est trop visible … pour nous. Or, elle ne l’est pas pour les masses, en partie parce nous avons accordé parfois une valeur d’objectivité à ce prix, qui est bel et bien, ab initio, un instrument du système.
    La conduite des masses à l’abattoir consiste essentiellement en une intoxication (voir Pierre Nord), c’est-à-dire une manoeuvre mortelle opérée avec l’aimable collaboration des victimes.
    Davantage de cohérence est nécessaire, mais elle a un prix élevé : il est très coûteux socialement d’être contre le vol, tout vol, et non pas seulement contre le vol dont on est personnellement victime. Les adeptes de cette dernière option doivent se dire que leur tour arrivera un jour ou l’autre et ce sera justice immanente.
    Ma remarque ne s’adresse pas spécialement à l’auteur du blog, mais un peu à tout le monde.
    En toute bienveillance,
    E. S.

    • Je ne suis pas sûr d’avoir bien saisi le sens de votre commentaire. De quel « vol » voulez-vous parler ?

      • Eugenio Sarto dit :

        Cher Monsieur,

        Je ne veux parler de tel vol en particulier, mais de la contradiction caractéristique de la bourgeoisie qui consiste à se placer sous la protection d’une loi positive ad hoc qui réprime le vol (ou tout autre délit) de la catégorie sociale à laquelle il appartient tout en rejetant furieusement les principes inscrits dans les Commandements sans le viol desquels elle n’aurait pu fonder sa fortune. Mais il est évident que les cohérences intellectuelles et morales sont hors de ses préoccupations. J’ai eu parent haut cadre bancaire (aujourd’hui décédé) qui m’avait avoué faire des choses « déguelasses » tous les jours (et je sais que ça comportait le coulage volontaire de certaines entreprises viables), qui, à la maison exigeait que son fils soit (extérieurement) « bien élevé » et rende la monnaie …

        Pour la petite histoire, le fils en question a bien compris la leçon et est devenu un DG connu d’entreprises de CAC…

        Amicalement,

        E. S.

  4. J’ai rajouté cette info en section commentaires de ce billet ad hoc, car tous les mois, je relaye le résumé SOTT du mois écoulé et riches en événements climatiques majeurs et que j’enrichis avec mes propres billets et PDF ad hoc et connexes ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/09/12/resume-sott-media-08-2018-dossiers-ad-hoc/ et que je tiens à jour avec de nombreuses infos sur le sujet.

    Et justement, je rappelle très souvent que la THÉORIE sur le RCA, n’est que cela, une théorie.

    D’ailleurs, j’ai trouvé opportun de rappeler l’extrait du livre de James C. Scott, anthropologue de renom, « Contre le grain, une histoire profonde des premiers États » qui « dérange » les experts en climat qui nous chantent une autre chanson, pour mieux nous b*iser mes enfants !

    […] Ainsi vers 9600 AEC, il y eut un arrêt du refroidissement et s’ensuivit une période de réchauffement climatique, le climat devint plus chaud et plus humide, rapidement. Les températures globales ont peut-être augmentées de l’ordre de 7°C en une décennie. Arbres, mammifères et oiseaux émergèrent pour coloniser un paysage devenu soudain bien plus hospitalier et avec eux bien entendu, leur compagnon naturel, Homo sapiens.

    Les archéologues ont trouvé des preuves qu’environ à la même période, se développait une occupation des sols à l’année sur bien des sites. La période du Natufian dans le sud du Levant et l’époque pré-poterie des villages néolithiques de Syrie et de la Turquie centrale et de l’ouest de l’Iran. Ces zones sédentaires se situaient dans des zones riches en eau et les populations subsistaient essentiellement de la chasse, pêche et cueillette bien qu’il y ait eu déjà quelques preuves, certes controversives, d’une horticulture céréalière et de mise en place d’un cheptel de bétail domestique. Ce qui n’est pas disputé en revanche, est qu’entre 8000 et 6000 AEC, toutes les cultures dites “fondatrices” de céréales et de légumes telles que les lentilles, les pois, pois-chiche, et lin (pour les vêtements), sont plantées, bien qu’à petite échelle. Durant ces deux millénaires, même si le temps précis vis à vis des cultures n’est pas bien clair, la domestication des chèvres, des moutons, des cochons et des bovins, fait son apparition. Avec cette suite de “domestications”, le colis néolithique total propice à la révolution agricole, semble être en place pour mener à la civilisation, incluant les premières agglomérations urbaines.

    Pour ceux que cela intéresseraient, j’ai réalisé un PDF des traductions de Résistance71 de ce livre de JCS, publié en 2017, il porte le N° 76 dans mon blog ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/09/james-c-scott-contre-le-grain-une-histoire-profonde-des-premiers-c3a9tats-2017.pdf

    Je me permets de rajouter le billet de présentation, car il contient le lien vers une 1ère partie, tout aussi intéressante pour les amateurs d’anthropologie politique et ceux qui voudraient découvrir ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/09/28/anthropologie-politique-contre-le-grain-une-histoire-profonde-des-premiers-etats-de-james-c-scott-2017-larges-extraits-de-traduction-par-r71-dans-ma-version-pdf-gratuite/

  5. Changement climatique… naturel : Prédiction d’un grand coup de froid dans le système solaire

    Notre dossier « Escroquerie du réchauffement climatique anthropique » (Résistance 71) ► https://resistance71.wordpress.com/2018/10/04/changement-climatique-naturel-prediction-dun-grand-coup-de-froid-dans-le-systeme-solaire/

    Et en section commentaire de l’article de R71, je leur ai rappelé cet extrait du livre de JCS, plus haut, et voici leur réponse ; Le RCA est une fumisterie issue de bidouillage des chiffres afin de les faire coïncider avec une prise de décision politique, par contre quand réchauffement il y a (cachez donc cette pause que nous ne saurions voir…), il est naturel, comme celui d’il y a 6 ou 7000 ans… 😉

    =*=
    Et donc, comme cette théorie en cache une autre = la réduction de la population mondiale à 500 millions d’individu max par exemple, et bien y passent la surmultipliée, tous, MacDeRoth/Champion de la Terre compris et c’est bien normal puisqu’il est pour, la réduction de la population mondiale pour sauver la planète, comme Dame Kékel, qui a quelques soucis, mais qui est toujours là ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/11/16/makrel-enmarche-vers-la-reduction-de-la-population/

    Le GIEC et ses théoriciens servent donc ce mythe de la surpopulation sur un plateau à touceukinouveulepasdubienloinsenfo !
    Jo

  6. Grrrrrr dit :

    Ces néo-libéraux qui parlent de climat! quelle fumisterie.

  7. Eugenio Sarto dit :

    « la THÉORIE sur le RCA, n’est que cela, une théorie. »
    Oui, mais la Révolution fait un usage particulier du mot « théorie », qui débute parfois dans la vie avec son sens propre d’hypothèse, mais qui est voué à sa disparition complète. Un exemple antérieur célèbre est celui de la « théorie de l’évolution » devenue simplement « l’évolution », enseignée comme vérité certaine à la Faculté de Médecine (entre autres) et gravée dans le marbre républicain avec la très officielle « Grande Galerie de l’Evolution » au Jardin des Plantes.
    Un autre usage du mot « théorie » par la Révolution consiste inversement à rendre douteuses et malséantes des vérités établies. Je n’ai pas besoin de donner des exemples …

    Bien à vous,

    E.S.

  8. Alexandra dit :

    Plus rien ne doit nous étonner: les escrocs du GIEC ont bien reçu le Prix Nobel de la Paix en 2007, et Obama le même Prix en 2009 !

  9. Le dodo dom dit :

    « Con » leurs donne aussi la légion d’honneur, comme ça, la boucle est bouclée. ?.. et qu’ils viennent la chercher en canoës et vélos… sans doute, c’est c’la, oui !

  10. Erwann dit :

    La vérité c’est qu’ils veulent nous imposer la décroissance sous prétexte que la Terre se réchauffe dangereusement à cause des émissions de CO2, pour cacher le fait que le système capitaliste en bout de course ne parvient plus à produire de la croissance !

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s