Les « réactions très violentes » des lecteurs envers Macron inquiètent un quotidien régional

Capture d’écran du site de la Voix du Nord

« Aux premières loges de l’«itinérance mémorielle» d’Emmanuel Macron, La Voix du Nord a constaté une explosion des commentaires critiques, voire agressifs ou haineux. S’adressant directement à ses lecteurs, la rédaction s’interroge.

«Vos réactions, parfois très violentes à l’égard du président, nous ont étonnés» : le quotidien La Voix du nord (VDN), daté du 12 novembre, s’est dit choqué par les commentaires de ses lecteurs. Dans un article titré «Internet : Emmanuel Macron, cible d’une haine de plus en plus violente sur nos réseaux sociaux», le journal tire le signal d’alarme. Et essaie, avec un mélange de pédagogie et d’admonestation, de raisonner les amateurs de commentaires critiques à l’égard du président de la République.

«Sous chaque article lié à son itinérance mémorielle dans la région, nous avons supprimé des dizaines de commentaires et d’insultes», explique la VDN, interpellant directement ses lecteurs. «Sur ce président que vous estimez « loin des Français », « ne favorisant que les riches »», détaille encore la VDN. Le journal n’a-t-il relevé que les commentaires les plus acceptables ? En dépit du caractère relativement courtois des exemples cités, le journal s’inquiète : «Le niveau de violence atteint ces derniers jours concernant le président est sans pareil. Chacun de ses actes engendre sur nos réseaux sociaux des centaines de commentaires, d’appels à la haine et à la violence».

« Loin des Français, ne favorisant que les riches »

Déplorant le succès du mot-dièse #MacronDémission, la VDN rapporte également que l’avalanche de commentaires menaçants a amené la rédaction à supprimer de Facebook un article consacré à l’arrestation de quatre personnes accusées de préparer un attentat contre Emmanuel Macron, le 10 novembre dernier. Certains lecteurs recommandaient de «finir le travail». «Rappelons au passage que ce type de propos est puni par la loi», conclut la VDN ».

RT France, le 14 novembre 2018

Rappel :

« On est en train de crever » : des manifestants tentent d’interpeller Emmanuel Macron dans la Somme

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Les « réactions très violentes » des lecteurs envers Macron inquiètent un quotidien régional

  1. Elnatt dit :

    Leurs « éléments de langage » frelatés et leur communication à très grosses ficelles exaspèrent tout le monde ! ça sent déjà le sapin pour cette équipe d’amateurs très mauvais comédiens.

    Je ne vois pas Macron finir son mandat… ou alors dans quel état !

  2. Danse dit :

    Excellente information : pour une fois un media subventionné dit la vérité de ce que pensent les Français.
    Merci aux commentateurs qui s’acharnent à ne pas savoir que les élections sont truquées de se souvenir de cet article avant de déplorer pour la énième fois « oui mais dommage que les Français soient nuls et aient voté pour Macron »

    • Le dodo dom dit :

      VDN subventionné: tout est dit… dans le cirage de pompes… « le journal essaie, avec un mélange de pédagogie et d’admonestation, de raisonner les amateurs de commentaires critiques à l’égard du cron »… et de censure! Ça sera bientôt La Voix du Peuple

  3. Nanker dit :

    Je crois que les élites prennent peur car elle voient que leur champion, celui qui allait pérenniser l’ordre établi (cad celui qui ne profite qu’au 1% depuis 30 ans) est déjà mort, cuit, kaput.

    Il suffisait de voir ce soir Ruth « membre du 1% » Elkrief interviewer nerveusement Christophe Guilluy sur le thème « vous qui fréquentez les pauvres, aidez-nous à comprendre la façon don ils pensent ». Interview qui naturellement a fini par la question : « pensez-vous que la France des gilets jaunes pourrait UN JOUR amener un populiste au pouvoir…? ». Il y a un an Macron terrassait MLP et ce soir Elkrief prenait comme hypothèse tangible une accession de la blonde au pouvoir.
    Comme disait Roger Giquel il y a 40 ans « la France a peur ». Oui la France des nantis a peur des sans-dents car il n’y a plus de bouclier pour protéger les premiers des seconds…

    • zorba44 dit :

       » …car il n’y a plus de bouclier pour protéger les premiers des seconds » . On peut également entendre que les forces de l’ordre qui sont asservies, méprisées, mal dotées et peu suivies sont sur la ligne de bascule entre l’Etat et le peuple et peuvent se rallier au peuple contre l’Etat. En plus ils ont les armes !… et l’armée pourrait faire de même au lieu de taper contre policiers et gendarmes.

      Jean LENOIR

      • Banae dit :

        @zorba44, l’ÉTAT, c’est nous. Les gouverne-ments ce sont les autres.
        Concernant les féroces de l’ordre, il ne faut pas oublier qu’à l’origine les gens en arme (gendarme) avaient pour rôle premier jusqu’à 1789, date à laquelle leur fonction fut inversée par la secte des franc-macs ayant fait le coup d’état, était de défendre le peuple contre les marchants spéculateurs lesquels provoquaient les famines par leurs actions de revente du grain hors des frontières nationales (Voir les vidéos de l’historienne Marion Sigaut spécialisée Renaissance).

        L’ÉTAT c’est le peuple et le pays alors que l’oligarchie ploutocratique occupant illégalement les postes du pouvoir (L’abstentionnisme est toujours supérieur aux votants par circonscription) sont les gouvernements. Ces derniers sont minoritaires et possèdent pourtant pouvoirs et richesses alors que nous sommes soi-disant en démocratie, système dans lequel le nombre doit faire loi.

        Etant donné que cette sinistre tripartite (finance, politique et industrie) ne représentent rien de la population tant en pourcentage 0,1% qu’en représentation légitime (assemblée prétendument représentative dont seuls 11 députés étaient légitimes sous François Grollande), cette organisation mafieuse pro Reich Merkel avec sa Nouvelle Europe et son slogan de Pétain « La France en marche » doit disparaître dans les plus brefs délais. L’État doit faire disparaître les gouverne-ments.
        ./

    • Le dodo dom dit :

      … il y a bien le bouclier fiscal, mais je doute qu’il soit d’une grande utilité dans ce cas là…

  4. Ping : Les « réactions très violentes » des lecteurs envers Macron inquiètent un quotidien r égional – EcoPol

  5. roland tement dit :

    après l’itinérance mémorielle il va y avoir l’itinérance galopante où macron va courir dans les jupes de maman Merkel pour éviter de se faire goudronné et plumé par l’itinérance jaune colérique. le risque c’est que l’absence de gouvernants fera que la France sera sous la tutelle directe de l’Europe. mais au prix exorbitant du goudron on plantera directement les plumes dans la peau

  6. astalwego dit :

    la meilleure chose qu’il puisse faire c’est de partir. Tout suite. Avant qu’il ne soit trop tard.

  7. zoé dit :

    Comment voulez-vous qu’un gars qui a été élu avec seulement 26 % des voix puisse tenir longtemps un pays – qu’il parte vite c’est ce qu’il a de mieux à faire.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s