Linky : 5 maires s’unissent pour défendre la liberté de choix

« Cinq maires de Haute-Garonne ont décidé de mener un combat commun pour faire respecter la liberté de choix de leurs administrés. Quitte à déposer une question prioritaire de constitutionnalité…

Ils sont de tous bords politiques mais ont désormais un cheval de bataille commun. Cinq maires de l’agglomération toulousaine ont décidé de mener ensemble un combat pour que leurs administrés aient la liberté d’accepter ou refuser l’installation de compteurs Linky chez eux.

Les édiles de Castanet, Rieumes, Portet-sur-Garonne, Blagnac et Ramonville ont tous pris des arrêtés municipaux imposant à Enedis et ses sous-traitants de recueillir l’accord préalable des habitants avant de changer leur compteur.

Une décision prise après la mobilisation d’habitants opposés au compteur intelligent. « Nous avons reçu près de 300 courriers de personnes qui nous ont indiqué qu’elles ne voulaient pas de compteur chez elles. Nous avions demandé à Enedis qu’ils informent les administrés, mais fin août la police municipale a dû intervenir pour faire respecter le droit des citoyens », déplore Christophe Lubac, le maire de Ramonville.

Action commune sur le fond

Comme ses collègues élus, le premier arrêté qu’il a pris a été attaqué par la préfecture et invalidé par le tribunal administratif. Afin de pouvoir maintenir la liberté de choix de ses habitants, il en a pris un nouveau vendredi dernier dans lequel il fait référence à la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne.

Et pour le défendre en justice, il a pris le même avocat que les quatre autres maires. « Notre objectif est de faire une action commune sur le fond, d’avoir la même logique et les mêmes réponses. Nous sommes prêts à aller jusqu’à une question prioritaire de constitutionnalité [QPC] car aujourd’hui la jurisprudence est floue », plaide l’édile.

Il a mis en ligne son nouvel arrêté et invite les habitants qui sont opposés à l’installation du compteur à l’apposer sur leur coffret ».

20minutes.fr, le 21 novembre 2018 (Merci à Jean)

Rappels :

Linky : LFI propose une loi pour le droit au refus d’installation

Les éditorialistes les plus ringards au chevet de Linky

Linky : Dans ce village, tous les habitants l’ont refusé !

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Linky : 5 maires s’unissent pour défendre la liberté de choix

  1. Betty50390 dit :

    Droit ou pas droit, ils ne rentreront pas chez moi – on fait peur aux gens alors qu’ils ont la possibilité de refuser surtout lorsqu’il y a des électro sensibles, le cancer d’un habitant de l’habitation etc.. Ras le bol de cette autorité malsaine qui jour après jour nous oblige à nous soumettre à des obligations de plus en plus débiles.

  2. Voilà du concret, comme quoi ça paye le pouvoir de dire NON !

    10 à 15% de la population mondiale convaincue, opiniâtre et motivée suffit pour enclencher un nouveau paradigme en lien avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer la Société des sociétés, celle des associations libres et volontaires ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/06/08/pouvoir-dire-non-et-donc-refuser-detre-gouvernes-de-zad-a-zomia/

    J’ai toujours affirmé que cela commençait par des faits de sociétés, comme celui-là !

    – Refus de la vaccination obligatoire,
    – Refus du Linky…
    – N.O.M. à la Transition Énergétique = Pompe à Fric Climatique…

    Notre problème, actuellement n’est pas tant la désobéissance civile que l’obéissance civile…

  3. zorba44 dit :

    Une QPC a des chances réelles de fonctionner et d’être retenue.

    En l’espèce on impose un compteur que refuse tel ou tel client (peu importe les motifs) alors même que son compteur bleu installé parfois depuis des décennies, remplie fidèlement sa fonction.

    Ce forcing est en fait une vente forcée qui ne s’appuie sur aucune raison technique sérieuse et de salut public.

    Les méthodes employées sont celles de voyous. La vente forcée est toujours réalisée par des voyous.

    La persistance du gouvernement, à travers ENEDIS, s’apparente à de la tyrannie. Le couple franco-allemand auprès duquel Macron s’agite indécemment (comme d’habitude : voir les vues réalisées par RT France …notre président à un certain problème avec les bisous, à la limite de l’indécence et bien au-delà du ridicule) ne peut le suivre sur ce terrain puisque Mamie Angèle a abandonné l’obligation de se raccorder à un compteur intelligent.

    En l’espèce, il semble bien que le rejet LINKY soit un des motifs supplémentaires pour renverser Macron, car c’est de cela qu’il s’agit – de cette méthode, de ses mensonges, de sa lâcheté et de la tyrannie qui l’accompagne. « Bête donc méchant » dit le proverbe, « Obstiné donc Tyran », peut on dire d’un dictateur.

    Il pourra proposer toute mesure, comme le fit dans ses derniers instants au Tribunal qui la condamna à mort où elle beuglait qu’elle augmentait tous les salaires de 30%, Elena Ceaucescu qui ne lui évita pas le poteau d’exécution elle et son mari, qu’il est cuit archi-cuit et que le meilleur conseil (qu’il n’écoutera sans doute pas) qu’on puisse lui donner est de démissionner le samedi 24 au grand journal de 20 heures au profit d’un gouvernement de salut public par le peuple.

    On veut espérer qu’il ne touchera rien en tant qu’ancien président de la république (ni ceux qui suivront, si la fonction subsiste) et qu’il sera déchu de la citoyenneté française pour tout le mal qu’il a fait…

    Jean LENOIR

  4. Bernie dit :

    PÉTITION NATIONALE POUR METTRE LE COMPTEUR #LINKY HORS D’ÉTAT DE NUIRE.

    https://www.mesopinions.com/petition/politique/petition-nationale-mettre-compteur-linky-etat/39642

  5. Antoine dit :

    Eh eh! ça commence à sentir bon la prise de conscience collective et ses conséquences prévisibles
    pour les escrocs aux manettes….
    S’il le faut, joignons aux revendications des gilets jaunes celle des refus du Linky, c’est le bon moment.

  6. jsg dit :

    Ah, oui, celle-là je l’oubliais avec les gilets jaunes. Ça aussi ça fait partie du lôt de conneries qui agacent le peuple français. Faute de moyens légaux du gouvernement pour s’immiscer dans la vie privée des citoyens, les ramollis du bulbe qui flairent les bons coups financiers ont inventé linky ; eux aussi prenant leurs concitoyens pour des abrutis congénitaux. Comme si l’Exécutif n’avait pas mieux à faire que de pourrir l’ambiance ? Peut-être n’ont-ils rien d’autre à faire ? Si l’Europe ne doit être qu’une succession de contrariétés pour chaque partie, où en est l’intérêt ?
    Bref, les combines fumantes du type cocktail de vaccins ÇA SUFFIT. Les Français sont vaccinés.

    • Berkeley dit :

      Diesel, contrôle technique, radars, 80 km-h, Linky, 5G…. la Pieuvre ne cesse de grossir et d’enserrer les Français dans de nouvelles tentacules….On étouffe !!!

  7. Danse dit :

    SVP soutien pour un autre maire : Arnaud Levitre, celui d’Alizay dans l’Eure, qui s’est associé avec plusieurs collègues contre la dictature Enedis : jugement sera rendu le 4 décembre.

    À ALIZAY, LES MAIRES S’UNISSENT CONTRE LINKY – ACTU.FR
    https://actu.fr/normandie/alizay_27008/a-alizay-maires-su

    Plutôt que de s’opposer chacune dans son coin à Enedis, huit communes ont décidé de mutualiser leurs forces en créant un Collectif des Élus Eurois Pour une Alternative au Linky.
    Aux côtés d’Alizay, les élus des municipalités d’Amfreville-sous-les-Monts, Bourg-Beaudouin, Fontaine-Bellenger, Gaillon, Letteguives, Saint-Marcel et Val-d’Hazey étaient au rendez-vous jeudi 12 juillet 2018.
    « L’objectif principal est de peser dans le combat juridique contre Enedis et l’État, puisque les huit communes ont TOUTES ÉTÉ ASSIGNÉES au tribunal administratif pour avoir maintenu leurs arrêtés. »
    « À la rentrée, le CEEPAL compte organiser des initiatives populaires autour de cette problématique. Les huit municipalités plaident pour « un grand service public de l’énergie » afin d’enrayer ce qu’ils considèrent comme une privatisation de l’électricité. Si cela s’avère, elles redoutent « une dérégulation des tarifs sur le territoire national ». »

    CE MAIRE DE L’EURE REFUSE D’INSTALLER LES COMPTEURS LINKY DANS SA COMMUNE : DÉLIBÉRÉ EN DÉCEMBRE
    https://duckduckgo.com/l/?kh=-1&uddg=https%3A%2F%2Factu.fr%2Fnormandie%2Falizay_27008%2Fla-deliberation-larrete-dalizay-contre-linky-suspendus-jugement-tribunal-administratif_19516980.html

    Le maire d’Alizay a comparu lundi 12 novembre 2018 au tribunal administratif de Rouen, face à Enedis. La décision des juges sera rendue le mardi 4 décembre 2018.

  8. Danse dit :

    OURS : DES MAIRES DE COMMUNES PYRÉNÉENNES S’UNISSENT CONTRE … “LE PRÉDATEUR”
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/hautes-pyrenees/tarbes/ours-maires-communes-pyreneennes-s-unissent-contre-predateur-1554148.html
    08/10/2018

    « Une quarantaine de maires a décidé de créer un collectif d’élus « pour défendre les Pyrénées des prédateurs », quelques jours après la réintroduction de deux ours dans les Pyrénées-Atlantiques »

    « Selon leur porte-parole Etienne Serna : »On va créer ça dans les prochains jours, il faut que ça aille assez vite pour défendre nos Pyrénées des prédateurs. C’est vraiment un mouvement de maires pas politisé. Je ne veux pas que ça le soit », a déclaré à l’AFP M. Serna, maire d’Aramits, en vallée d’Aspe.
    Avec ce « collectif de maires du massif pyrénéen », ils entendent « dénoncer le plan ours 2018-2028″ qui envisage le maintien d’une cinquantaine de plantigrades dans la chaîne pyrénéenne. »

    «  »Notre problématique, c’est surtout demander à quoi on sert? » s’est interrogé ce maire, estimant qu’il s’agit d’un « problème de démocratie ».
    « Quand on voit que 107 maires sur les 150 environ de la vallée ont écrit à Nicolas Hulot pour contester la réintroduction, que le conseil départemental a voté contre, que même les sénateurs ont exprimé leur opposition et que MALGRÉ TOUT ÇA ON NOUS PASSE DESSUS, on se demande à quoi on sert », a-t-il dit. »

    « L’arrivée de ces ourses, originaires de Slovénie, avait été promise par le précédent ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot, alors que l’Union européenne avait mis en demeure fin 2012 la France pour avoir manqué à ses obligations de protection de cette espèce.
    La population ursine dans les Pyrénées est de 43 animaux, après des réintroductions en 1996 et 2006. »

  9. Antoine dit :

    Une vidéo courte et informative sur notre avenir d’automobilistes connectés, Les escrocs étatiques et leurs obligés (ou l’inverse) ne perdent pas le nord (notre argent).

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s