Comment on baise un peuple. Ote-toi de là que je m’y mette ! (B. Bertez)

Très bon billet de Bruno Bertez. Malgré tout je ne suis pas certain que cette stratégie de domination des élites fonctionne aussi bien qu’autrefois, la prise de conscience s’est faite peu à peu et les vieilles ficelles du clivage politicien et de la propagande médiatique ne fonctionnent plus. Je peux me tromper mais je crois qu’on va entrer dans une forme de guérilla par le bas, difficilement récupérable, sur laquelle l’oligarchie/kleptocratie n’aura plus vraiment prise et qui l’obligera à négocier et à concéder de plus en plus. Peut-être le mouvement des Gilets jaunes sera-t-il finalement un échec. Mais alors un autre prendra le relais, et encore un autre… et cette stratégie qui n’en est pas une finira par l’emporter. Macron par son arrogance, ses provocations et ses insultes aura été un révélateur ! OD

« Certains trouvent les images des Champs Elysées et de la place Charles de Gaulle, en flammes, honteuses pour notre pays. Le gouvernement les utilise pour ses besoins de propagande. Il veut accréditer la thèse du complot d’extrême droite.

Sa ligne c’est celle là depuis longtemps : refuser de considérer qu’il y a en France une opposition légitime à sa politique et à son attitude personnelle et faire croire que les opposants sont des séditieux.

La ligne Macron se martèle jour après jour, elle est répétée en boucle. C’est pour cela qu’elle apparaît souvent artificielle, mal adaptée aux circonstances ; elle vient d’ailleurs.

Elle est conforme aux conclusions des travaux des élites pensantes stipendiées par Bruxelles certes, mais pas seulement : il faut cliver, salir, puis profiter de certains réflexes disons « bourgeois » pour « enfiler » au peuple tout entier des avancées qui rendent la Construction Européenne qu’ils ont conçue, irréversible. Il faut surtout ne pas se battre frontalement pour imposer, non il faut créer des consensus partiels, bidons, superficiels, négatifs, par défaut, et en profiter pour tromper.

Vous n’entendez plus parler de l’Europe à géométrie variable ou à plusieurs vitesses car cette stratégie a été abandonnée au profit de cette nouvelle stratégie scélérate que je décris, cliver, salir, puis à la faveur du rejet d’une partie de la population, établir des pseudo-consensus bidons – comme la sécurité – afin « d’enfiler » aux peuples des avancées dont en fait il ne veut pas. Prenez le mot « enfiler » au sens très fort, vulgaire, porno car en fait je n’ai pas voulu utiliser le vrai mot : « e…..r », qui s’est imposé à moi.

Lisez les travaux de l’Institut Bruegel ; vous verrez que j’ai raison. Plus haut nous avons dit « stipendiées par Bruxelles, mais pas seulement » parce que Macron lit une autre partition qui elle, vient de chez Tony Blair et de son Institut, The Institute for Global Change. Cet Institut financé par les kleptocrates et les milieux globalistes élabore des stratégies scélérates sur les moyens d’imposer des politiques progressistes dans une époque marquée par le populisme : « Progressive Politics in a Populist Era ». En passant je vous informe que cet Institut, cyniquement a été financé à hauteur de 9 millions par… l’Arabie Saoudite. Blair a dit que c’était une commande pour des travaux missionnés.

Ce que je veux vous faire comprendre c’est que vous, vous vous comportez comme des Jacques. D’ailleurs le mot Jacquerie est revenu souvent pour caractériser le mouvement et les manifestations des « gilets jaunes ». Vous n’avez aucune stratégie, autre que celle d’exprimer votre désespoir ou votre révolte, vous êtes primaires, spontex et, c’est ce sur quoi je veux insister, vous avez en face de vous des gens qui font, qui mènent une guerre. Vous avez en face de vous des gens qui ont des stratèges, des ingénieurs sociaux, de l’argent des relais, des munitions, des canaux de propagande et beaucoup d’autres choses encore…

Que peut faire une bande de braillards face à une armée, même conduite par de médiocres généraux, de minables commandants et des soldats mercenaires professionnels ? Quasi rien ! Quasi rien car cette bande est obligée de se comporter de façon déplorable pour être entendue et ce comportement la discrédite de l’intérieur, elle approfondit les contradictions et donc favorise la politique de ceux qui n’ont qu’une idée, cliver, disloquer, neutraliser. Une bande, c’est un assemblage autodestructeur.

La stratégie de vos adversaires produit votre réaction nécessairement. Et si vous flairez le piège, si vous ne « cassez » pas, ne vous faites d’illusion, « On » va se charger de casser pour vous. On va vous discréditer. Il faut que le spectacle de la violence répugnante soit donné. Il faut que le Bourgeois ait peur. Il faut susciter le réflexe légitimiste, le réflexe de l’appel à l’Ordre.

En pratique vous avez besoin de guides, de coordinateurs, bref vous avez besoin de comprendre , de savoir où aller et de savoir que faire. La nature du mouvement ne permet ni la structuration ni même la concertation. La coordination est interdite par la concurrence entre les groupes: les plus groupusculaires ont besoin de se montrer de se mettre en avant pour réaliser leurs percées. Les formations les plus élaborées comme celles de Mélenchon n’ont pas pour objectif de faire plier le gouvernement mais de progresser d’augmenter leur pénétration en apparaissant comme les opposants naturels les plus crédibles. Je précise que ce n’est pas une critique.

La classe politicienne dans son ensemble constitue un ennemi aussi redoutable que Macron lui même et son gouvernement: elle vous endort et vous fourvoie. Elle cherche à vous guider vers ses solutions, les siennes, celles qui lui sont favorables ;

Ainsi  vous pouvez lire :

-voilà ce qui arrive quand on est arrogant

-voilà ce qui arrive quand on pratique le pouvoir personnel narcissique

-voilà ce qui arrive quand  on insulte les « sans dents et les paresseux »

-voilà ce qui arrive quand on gouverne sans le Parlement

-voilà ce qui arrive quand on laisse se déliter l’autorité gouvernementale

-voilà ce qui arrive quand on truque les élections comme en 2017

-voilà ce qui arrive quand on favorise la montée du Front National ,

-voilà ce qui arrive quand on joue avec le feu

Je pourrais continuer l’énumération des « voilà ce qui arrive quand… » mais je crois que vous m’avez compris : la caste politique prie, plaide pour sa paroisse en ne mettant en avant que des formes, des éléments accessoires de la situation, elle évite soigneusement le fond. Elle défend en fait l’idée que elle, cette classe qui n’est pas au pouvoir, ferait mieux, elle vous baiserait mieux que ne le fait Macron et sa clique

Cette classe occulte les vraies causes, les vraies raisons, les vrais moteurs de la révolte. Elle vous fourvoie dans des impasses qui sont d’autant plus efficaces qu’elles sont évidentes. Ah le règne de l’évidence trompeuse ! Il fut inauguré par De Gaulle avec son fameux « L’Angleterre est une île » et mis en forme politique systématique par Giscard. Toute sa politique de communication fut fondée sur la force de l’évidence trompeuse.

Ainsi de ces gens idiots qui répètent en boucle un lien imaginaire entre la suppression de l’ISF , le CICE et la taxe sur les carburants! Ainsi de ces gens qui soigneusement omettent le lien entre les exigences de Bruxelles et les décisions soi disant modernistes et progressistes de Macron, de ces gens qui cachent les nécessités qui découlent de choix sur lesquels personne n’a voté ; celui de l’ouverture totale sur le monde sans protection, celui de la financiarisation, celui de la soumission aux maîtres ONUSIENS, celui de la soumission atlantiste et bien sur, celui de l’abandon de la souveraineté monétaire, lequel va bientôt se compléter par celui du dernier résidu de souveraineté budgétaire.

La classe politicienne, aidée par la classe médiatique faussement bien pensante veut vous cornaquer, vous ramener dans le droit chemin qui consiste à bien voter, c’est à dire à voter pour elle.

Cette classe veut maintenir intacts ses outils de domination, simplement elle veut pouvoir les utiliser à son profit.

Ote-toi de là que je m’y mette ! »

Bruno Bertez, le 25 novembre 2018

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

21 commentaires pour Comment on baise un peuple. Ote-toi de là que je m’y mette ! (B. Bertez)

  1. Robert dit :

    D’accord avec votre commentaire. Quelle que soit l’issue des GJ, un mouvement s’est enclenché. Les peuples veulent défendre leur souveraineté. Le problème : comment se libérer de la camisole de la finance mondialisée ? L’exemple Grec est à cet égard édifiant. Tsípras a trahi dit-on… Mais avait-il réellement un autre choix ? Nous allons voir ce qu’il va se passer – ou non – avec l’ Italie…

  2. Pierre dit :

    Je dirais à Bruno Bertez de ne pas s’inquiéter!

    Les carottes sont cuites!

    /…Malgré tout je ne suis pas certain que cette stratégie de domination des élites fonctionne aussi bien qu’autrefois, la prise de conscience s’est faite peu à peu et les vieilles ficelles du clivage politicien et de la propagande médiatique ne fonctionnent plus. Je peux me tromper mais je crois qu’on va entrer dans une forme de guérilla par le bas, difficilement récupérable, sur laquelle l’oligarchie/kleptocratie n’aura plus vraiment prise et qui l’obligera à négocier et à concéder de plus en plus. Peut-être le mouvement des Gilets jaunes sera-t-il finalement un échec…/

    Cette stratégie de domination ne fonctionne déjà plus!

    La « guérilla » ne sera pas, ou ne sera plus, une guérilla par les armes, mais une forme de guérilla nouvelle, intangible, invisible, intemporelle, qui transcende tout ce que nous pouvions concevoir avant, celle de l’Amour; Présent dans tous les Cœur des français et qui battra comme un Seul Cœur, comme un Seul Amour, en Unissons, et qui balayera tout sur son passage!!

    L’Amour ne négocie pas! Il s’installe! Naturellement! Spontanément! Partout!

    Que nous soyons d’accord ou pas, cela importe peu, la transmutation du tissus social est en cours, et rien ne pourra l’arrêter!

    Et le mouvement des Gilets jaunes est la forme que prend l’Amour pour s’installer, partout!

    Et l’Amour n’échoue jamais!

    • Danse dit :

      Oui Pierre. C’est par l’Amour que nous avons le pouvoir de libérer notre pays sans coup férir, sans barricades ni interventions de black blocks car ils ne pourront plus passer inaperçus. Sans empêcher les citoyens de travailler car ce n’est pas nécessaire.

      SI NOUS NOUS TENONS TOUS PAR LA MAIN en parcourant ensemble toutes les artères de Paris, nous les remplirons complètement car les vieux et les policiers pourront venir avec nous, alors les prédateurs seront en état de choc. Toutes la division artificielle, toutes les haines qu’ils ont fabriquées artificiellement depuis des millénaires pour nous enfoncer dans l’esclavage et faire crever notre Humanité auront été vaines.

      Le monde entier verra alors le vrai visage de la civilisation européenne. Nous supprimerons l’usure et nous rétablirons la paix.

  3. Justy dit :

    Que du médiocre baratin !
    Je ne sais combien de fois ce type a employé le « vous » . Pourquoi s’exclue-il ?A-t- il peur d’être assimilé aux gilets jaunes , les beaufs ? Nous n’avons pas besoin de sa pauvre pédagogie : qu’il agisse , sorte dans la rue ,qu’il ENFILE un gilet jaune et qu’i dise « NOUS ».

  4. Eric83 dit :

    La seule solution pour le peuple, c’est de sortir de l’imposture monumentale de la « démocratie représentative » où son seul droit est de voter pour des maîtres qui sont choisis pour lui et où les lois sont votées en son nom sans qu’il ne soit consulté.
    Assemblée constituante, constitution et lois rédigées et votées par le peuple pour redonner le pouvoir au peuple.
    En préalable, sortie de l’UE, de l’Euro et de l’Otan pour nous réapproprier notre souveraineté politique, monétaire, économique, budgétaire, territoriale, militaire…

    • Jean-Loup Izambert dit :

      Réponse à Eric83
      Entièrement d’accord avec vous.
      Et c’est pour cela qu’il faut, je pense, préparer dès maintenant le boycott des élections dites « européennes », notamment en dénonçant les discours trompeurs de FI et du RN tout en organisant l’action à partir des cellules de base de la démocratie que sont les communes.
      Vous remarquerez du reste que personne n’évoque le mandat impératif ( au lieu du mandat représentatif) qui permet aux citoyens de contrôler les travail de leurs élus et au besoin de les révoquer s’ils ne tiennent pas leurs engagements.
      Cela dit les GJ qui portent des pancartes « apolitique » se trompent: ce mouvement doit être au contraire profondément politique afin de remettre en cause LES CAUSES DE LA CRISE.
      Les taxes et bas salaires dénoncés ne sont pas qu’un choix du gouvernement Philippe. Elles sont le résultat de l’application à la France par ce gouvernement des Grandes Orientations de Politique Economique (GOPE) élaborées par la Commission « européenne ». C’est pourquoi, penser qu’il peut y avoir un changement de politique par une simple baisse des taxes est une utopie. Et la sortie de l’UE, de l’Euro et de l’Otan pour nous réapproprier notre souveraineté politique doit être faite sans négociation si telle est la volonté du peuple. Le mouvement des GJ a besoin d’un saut qualitatif pour avancer, de donner des perspectives sur les choix POLITIQUES justement afin d’en finir avec le diktat de Bruxelles.

      • Igor dit :

        En face de nous se dresse une dictature tres bien structurée, organisee avec des moyens financiers gigantesques, le seul espoir de s’en sortir est l’adhesion à une organisation politique structurée , la mobilisation pour chaque election…il n’y a pas d’autres solutions…

      • Danse dit :

        @Jean-Loup Izambert
        « penser qu’il peut y avoir un changement de politique par une simple baisse des taxes est une utopie. »
        • Ce n’est pas ce qu’ils pensent : encore une fois ils ne sont pas aussi bêtes que ça.

        « Et la sortie de l’UE, de l’Euro et de l’Otan pour nous réapproprier notre souveraineté politique doit être faite sans négociation si telle est la volonté du peuple. »
        • Entièrement d’accord. Seulement pour connaître la volonté du peuple il faut le laisser VOTER.
        Et pour qu’un scrutin exprime réellement la volonté du peuple, il ne faut plus que les élections soient truquées. il faut que le peuple en contrôle lui-même intégralement le dépouillement, de chaque bureau de vote jusqu’aux résultats nationaux.

        « Le mouvement des GJ a besoin d’un saut qualitatif pour avancer, de donner des perspectives sur les choix POLITIQUES justement afin d’en finir avec le diktat de Bruxelles. »
        • Le mouvement des GJ lui-même est déjà en soi un saut qualitatif. Il ne commence seulement pas par le bout qu’à cause de votre parcours vous auriez pris vous-même à leur place, c’est peut-être pourquoi vous n’avez pas encore perçu ce fait réjouissant. Laissez-leur le temps de vivre cette SOLIDARITÉ nouvelle dont ils font l’expérience maintenant et qui leur apporte l’adhésion de la majorité écrasante du pays. C’est elle qui est RÉVOLUTIONNAIRE.
        Ensuite viendra le temps de se structurer, mais sans doute pas sur le modèle des anciens mouvements politiques connus de vous, qui ont tous échoué. Nous ne voulons plus être dirigés par le haut, vous comprenez ?
        Nous voulons nous diriger nous-mêmes comme des Hommes dignes de ce nom et nous ne voulons plus être récupérés par une idéologie. Nous ne voulons pas de la religion matérialiste.

      • Danse dit :

        @ Igor
        « En face de nous se dresse une dictature tres bien structurée, organisee avec des moyens financiers gigantesques, le seul espoir de s’en sortir est l’adhesion à une organisation politique structurée , la mobilisation pour chaque election… »

        Vous avez raison, cette dictature est très bien structurée et organisée avec des moyens financiers gigantesques… Elle est équipée pour avoir raison de nous SI NOUS CONTINUONS À NOUS ENGAGER SUR SON TERRAIN DE JEU : LE MATÉRIALISME, l’hyper matérialisme. Et LA PEUR.
        Elle est même équipée pour avoir raison de nous par des outils de modification de nos pensées, pour tenter de nous faire renoncer en permanence, nous faire croire que nous allons échouer, que nous sommes trop petits, trop faibles, pas assez intelligents… comme des petits enfants dépendants et à la merci de leurs parents narcissiques.
        C’est une techno-dictature qui nous a déclaré la guerre et n’hésite pas à nous exterminer un peu partout sur cette planète.

        Nous, en face, NOUS SOMMES ÉQUIPÉS DE « MOYENS » QUE CETTE DICTATURE NE POSSÈDE PAS : des sentiments, de l’Amour, de la solidarité, de la conscience, de l’intelligence (non-artificielle), la faculté de penser en arborescence et de trouver les connexions entre des éléments en apparence étrangers.
        QU’EST-CE QUI POURRAIT VOUS FAIRE CROIRE que notre équipement à nous serait QUALITATIVEMENT* inférieur à celui de cette techno-dictature qui veut nous écraser ?
        La PEUR fabriquée par l’ennemi ?

        Si nous refusons d’agir sur le terrain de jeu maîtrisé par cette dictature, où elle braque tous ses projecteurs pour nous attirer, pour nous faire croire que la seule réalité qui existe en ce monde est l’ILLUSION qu’elle nous projette en continu sur les murs de la Caverne : le spectacle matériel de sa domination matérielle…
        Et si nous agissons au contraire sur LE TERRAIN INALIÉNABLE QUI NOUS APPARTIENT ET NOUS A TOUJOURS APPARTENU, mais que cette dictature n’a cessé de nous faire passer pour une illusion…
        Si en plus de ça nous remplacions dans nos cœurs la notion de « seul espoir » par la notion de foi inébranlable en notre volonté…

        Que pensez-vous qu’il se passerait ?

        (* clin d’œil à Jean-Loup)

  5. Danse dit :

    Olivier, cessez de douter, faites confiance à votre instinct qui ne vous trompe pas. Notre Foi mise en commun peut déplacer des montagnes.

    hawky 25 novembre 2018 :
    « Un acte simple et facile, aucun audimat en TV et radio le 27 novembre pour le discours qui n’a plus aucun intérêt !!!
    Aucun achat de presse le lendemain pour connaître l’opinion des menteurs !!! »

    B. Bertez fait partie de l’ancien monde mais il ne s’en rend pas compte : même s’il voudrait parler bleu, comme il baigne encore dans un bocal de jaune, tout ce qu’il dit ressort vert. Il pense avec les structures des nantis condescendants envers le peuple, des bourgeois qui aiment le « luxe » même s’ils ne se roulent pas dedans, qui désirent des choses fabriquées dans des contrées lointaines et sont rassurés d’avoir quelques moyens financiers pour imiter un peu la caste des riches…
    Il ne comprend pas que le peuple veut vivre, simplement vivre, dans son pays. Qu’il laisse le peuple trouver lui-même les meilleures voies d’action et d’être, au lieu de lui annoncer qu’il va se casser la figure.

    Avez vous jamais entendu au parc une mère annoncer péremptoirement à son joyeux enfant explorateur : « tu vas tomber ! ». N’avez-vous pas eu envie de pleurer en ressentant que c’est elle seule qui inconsciemment programmait son enfant à la chute, comme d’autres avant elle l’y avaient programmée ? Qu’une telle prédiction contenait une absence tragique d’Amour ?

  6. zorba44 dit :

    Très bon billet en effet.

    Nous sommes les victimes d’un crime contre l’humanité sociétal…
    Mais à la différence des génocides commis dans des camps, on assiste à la (tentative) de transformation de la France et de l’Europe en un gigantesque camp de concentration dans lesquels on finirait, bientôt, par ne plus circuler.

    Ce que les élites attendent, c’est que les catégories « inutiles » finissent littéralement par crever de faim et de froid.

    Et ils s’absolvent par avance de toute faute et de toute responsabilité.

    C’est bien pour cela qu’il ne faut faire aucune concession et, gilets jaunes ou autres, les harceler sans fin, désobéir, détruire les (seuls) éléments de l’oppression.

    La Justice (avec une majuscule, la grande, la vraie) finira par l’emporter. Le bal des fourbes et des fous doit cesser …ces pétainistes de l’Europe !

    Jean LENOIR

  7. Elnatt dit :

    Bertez a raison, les pompiers pyromanes du gouvernement comptent sur la peur engendrée par les violences (qu’ils ont eux mêmes suscitées par leur immobilisme face aux gilets jaunes, ces « beaufs d’extrême droite qui fument des clopes et roulent au diesel »….) pour discréditer le mouvement et le faire disparaître.

    Mais là comme le suggère Olivier c’est totalement illusoire, ils se mettent le doigt dans l’oeil, grave !

  8. brunoarf dit :

    « Pas de report » des hausses des taxes-carburant : Emmanuel Macron toujours sourd aux revendications des « gilets jaunes »

    Au lendemain du deuxième samedi de mobilisation des « gilets jaunes », le gouvernement exclut tout report de la hausse des prix du carburant.

    https://www.marianne.net/politique/pas-de-report-des-hausses-des-taxes-carburant-emmanuel-macron-toujours-sourd-aux

  9. 8parabellum8 dit :

    On reparle du gaz israélien…
    L’Italie est sur le tracé… MDR…

    http://www.wikistrike.com/2018/11/les-clauses-secretes-de-l-accord-gazier-entre-chypre-la-grece-l-italie-et-israel.html

    Gazoduc Southstream…merci qui…?
    Poutine bien sûr…

    Gazoduc israélien léviathan…

    Le hasard quand même…

  10. rodez21 dit :

     »Ce que les élites attendent, c’est que les catégories « inutiles » finissent littéralement par crever de faim et de froid. »
    Tout bonnement, parce que les élites, n’acceptent de partager qu’en ne laissant tomber du banquet guère plus que des miettes.
    Et ce que les dites élites se gardent bien de dire, c’est que bientôt, il n’y aura rien à laisser aux sans dents, pas même une miette de poussière.
    Et comme elles comptent bien encore banqueter un bon moment, les élites prennent les devants, et se préparent sans crier gare.

  11. Marc dit :

    La réalité c’est que nous vivons dans une démocratie d’apparence dans laquelle tous les dés sont pipés !….Personnellement je ne vote plus et je regarde très peu la télé tellement les « merdias » audio-visuels sont devenus des organes de propagande du pouvoir !…De façon plus insidieuse, notre régime en place imite de plus en plus les médias de l’EX-URSS !

  12. laglue2dié dit :

    on en marre d’être des vaches à lait pour des mecs qui se la pètent dans des draps en soie et nous méprisent!!!

  13. jsg dit :

    C’est cette même classe de surhommes qui imposa le regroupement familial en 1974 et vient de vous valloir des regrets de la part du vieux président à l’origine de cette énormité.
    Bref, il y aura toujours des prétentieux qui, sous prétexte d’avoir fait une dictée sans fautes, s’imaginent pouvoir regarder leurs concitoyens de très haut.
    C’est fini, cette attitude, d’autant que l’on peut juger sur pièces des piètres résultats obtenus. Certes le président Macron, récupère les erreurs de ses prédécesseurs, mais, Il s’est présenté comme le sauveur de la patrie, en ayant agi en sous-main pour savonner la planche de ses concurrents. Les Français, contents de se débarrasser des abonnés à la fonction, sont d’autant plus déçus qu’ils avaient fondé un réel espoir sur cet homme pour mettre fin à ce qui les frustre. Non, rien, la plaisanterie continue et ça tourne au drame !

    • Vous avez bien résumé la situation.

    • Danse dit :

       » Les Français, contents de se débarrasser des abonnés à la fonction, sont d’autant plus déçus qu’ils avaient fondé un réel espoir sur cet homme pour mettre fin à ce qui les frustre. »

      Non. « Les Français » n’ont pas élu Macron et n’ont fondé aucun espoir sur cet « homme ».
      Merci de ne pas répéter sans vérifier les mensonges martelés par les medias subventionnés.
      La vérité : Macron a été élu par une minorité de votants, et de surcroît pas par choix ni espoir mais par défaut.

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s