Le maire de Saint-Etienne accuse le gouvernement d’avoir livré sa ville aux casseurs

Gaël Perdriau (LR) accuse le gouvernement d’avoir fait le choix de protéger certaines grandes villes de France, Paris en tête. Il a constaté à Saint-Étienne, « l’impuissance des forces de l’ordre à empêcher des dégâts extrêmement importants ».

« Journée apocalyptique » à Saint-Étienne (Loire).

Les forces de l’ordre ont repoussé durant des heures quelque 200 jeunes en marge de la journée de mobilisation des « gilets jaunes ». Objectif : les empêcher d’accéder à la préfecture de la Loire, située en plein centre-ville de Saint-Etienne. Aux jets de pierres et de bouteilles, les forces de l’ordre ont répliqué par des gaz lacrymogènes.

« Ce qui se passe à Saint-Étienne depuis deux semaines est inadmissible. Les Stéphanois sont obligés de rester chez eux. on a vu aujourd’hui des commerçants avec leur magasin pillé, incendié, détruit. On a vécu vraiment une journée apocalyptique. Le centre ville a été livré à ces pilleurs, à ces casseurs. La manifestation des ‘gilets jaunes’ avaient bien commencé. Pourtant on a pu repérer très facilement des éléments indésirables qui ne partageaient aucun de leur combat. Pourquoi les a-t-on laissés défiler alors qu’ils étaient cagoulés et qu’on connaissait leurs intentions ? C’est une journée catastrophique », déplore dimanche 9 décembre auprès de BFMTV Gaël Perdriau.

La fête des Lumières maintenue à Lyon malgré lui

Pour l’édile stéphanois, sa ville a été livrée aux casseurs. « Le gouvernement et le ministre de l’intérieur ont fait le choix de protéger Paris et certaines autres villes comme Lyon par exemple qui avait une fête à protéger. D’autres villes comme Saint-Etienne ont fait avec ce que le ministre de l’Intérieur avait bien voulu leur laisser. Or moi, je considère que le devoir de l’État, c’est d’assurer la sécurité d’abord des personnes et des biens partout, sans exception, et sans préférence », tempête Gaël Perdriau.

Il a précisé avoir prévenu par mail cette semaine le préfet. « Je me doutais que les moyens mis en oeuvre à Saint-Étienne allaient être insuffisants ». Gaël Perdriau avait d’ailleurs dans la semaine demandé l’annulation de la Fête des Lumières dans la ville voisine de Lyon pour bénéficier de renforts de police. Il a dénoncé auprès de l’AFP « l’impuissance des forces de l’ordre à empêcher des dégâts extrêmement importants (mais) pourtant prévisibles ».

« Les forces de l’ordre affectées, au départ, à la protection de bâtiments publics tels que la préfecture. Les casseurs s’en sont donc donné à cœur joie car il n’y avait pas grand monde pour les empêcher », a regretté l’élu.

Une voiture de police incendiée

Une trentaine de casseurs présumés ont été placés en garde à vue en début de soirée, dont environ la moitié de mineurs. Ils répondent de « violence sur dépositaires de l’ordre public, rébellion, dégradation de biens et vol en réunion », a indiqué le parquet.

Une voiture de police a été renversée et incendiée à une cinquantaine de mètres de l’Hôtel de Ville, situé dans le même périmètre. Les gros bataillons de « gilets jaunes » – évalués officiellement à près de 2.000 personnes – sont arrivés dans le centre-ville alors que les affrontements étaient déjà bien engagés. Certains des manifestants se sont positionnés devant une bijouterie de la Grand’Rue pour empêcher son pillage par des casseurs. Ils ont aidé deux employés bloqués à l’intérieur dont une jeune femme en pleurs à se glisser sous le rideau métallique, a constaté l’AFP.

Nombre de magasins avaient baissé leur rideau. Une demi-douzaine ont toutefois vu leurs vitrines brisées et au moins quatre, dont des commerces de téléphonie, ont été pillés.

AFP/ Orange Actu, le 9 décembre 2018

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour Le maire de Saint-Etienne accuse le gouvernement d’avoir livré sa ville aux casseurs

  1. Elnatt dit :

    Le maire de Lyon c’est Gégé… vous ne vouliez quand même pas qu’il annule sa Fête des Lumières ?

    • Dragonnès dit :

      Tiens , parlons en de cet « apôtre » ; j’aimerai bien savoir la raison vraie de sa « fuite » de la place beau veau . Aurait-il eu en loge , des informations d’un « frère » :. du ministère sur le pays réel ? Quoi qu’il en soit , si acte V il y a , les fonctionnaires vont fatiguer et devrons augmenter leurs violences . On va se « marrer » . . .

    • Pourtant, il a pas la lumière à tous les étages le Gégé, hein ?

      Bon, il est pas le seul…

      Je l’ai entendu en live ce maire, il était remonté comme un coucou contre le Macron De Rothschild.

      Dans la vidéo que je vous ai transmise de LHDSR, des GJ ont filmés des flics en civil se mêlant aux manifestants… Pour casser !

      C’est Coluche qui déjà dénonçait dans les manifs d’étudiants, les « casseurs » qui étaient des flics donc ! Et après on nous dit = meuhhh non !

      Mêêêê si…

  2. hagen dit :

    Heureusement ces pilleurs-casseurs qui font partis des « richesses pour le pays » ne recevront qu’une tape sur les doigts avec sursis. Ouf!

  3. Alcide dit :

    Si les troubles persistent et amplifient, la flicaille ne protègera que les domiciles des importants et quelques points stratégiques comme les centrales nucléaires ou les palais des Rothschild dont aucun ne fut pillé ni son propriétaire raccourci pendant la Révolution qui dans sa grande sagesse comptable, a conservé et payé la dette du Roy sans penser la répudier.
    Comme c’est bizarre.

    Le reste devra se débrouiller , le commerçant ou le particulier par lui même avec ses moyens.

    • zorba44 dit :

      Vrai et cela se vérifiera… La racaille est le goudron et les plumes du pouvoir pour noircir la vérité exprimée par la rue.

      Les vitrines brisées, les véhicules incendiés, rien de l’hypocrisie dans les déclarations officielles. Secrètement ils sont fous de joies du succès de leur fake.

      Jean LENOIR

      • Robert dit :

        Je pense que le pouvoir a effectivement joué le pourrissement jusqu’à ce week-end, comme l’a montré le « laisser-faire » autour de l’ Arc de Triomphe. Mais j’ai le sentiment que désormais c’est l’inquiétude qui prévaut chez les éminences devant le soutien massif que les Français accordent toujours aux Gilets jaunes, et la détermination affichée par ces derniers. Dans le détail on commence à entendre des critiques sur Macron explicites dans les médias aux ordres. Aux ordres de qui ?…

      • Alcide dit :

        @ Robert
        … Aux ordres de qui ?…
        Aux ordres du sionisme lui même aux ordres du grand patron Rothschild propriétaire de la colonie nommée Israël.

        Avec la monnaie créée gratuitement, il est facile de créditer Drahi de 50 milliards afin qu’il puisse acheter les médias et puis faire de la tapette gérontophile un président.
        Trop facile.

  4. josephhokayem dit :

    A reblogué ceci sur josephhokayem.

  5. brunoarf dit :

    A propos du pacte de Marrakech :

    La Belgique est ingouvernable.

    La Belgique n’a plus de gouvernement.

    Belgique : en désaccord avec le pacte de Marrakech, les indépendantistes flamands quittent le gouvernement.

    Ils mettent ainsi fin à la coalition au pouvoir en Belgique depuis 2014. Quatre ministres vont quitter le gouvernement, en raison d’une divergence profonde sur le pacte de l’ONU sur les migrations.

    https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/belgique-en-desaccord-avec-le-pacte-de-marrakech-les-independantistes-flamands-quittent-le-gouvernement_3092295.html

    • Ce n’est pas la première fois que les Belges n’ont plus de gouvernement, et en général ça se passe plutôt bien.
      Et même mieux, serais-je tenté de dire…

      • Dom le dodo dit :

        Moi, ce que j’aimerai savoir, c’est: conservent-ils (elles) leurs « primes »; « salaires ou retraites » de « députés?
        Car oui, ça fonctionne plutôt bien, preuve qu’ils ne servent à rien, mais se servent bien!

      • Robert dit :

        Exact Olivier. Par le passé la Belgique a démontré, pour ceux qui n’ ont pas encore compris, qu’une démocratie moderne pouvait se passer des politiques pour fonctionner au quotidien. Le pouvoir est ailleurs !

  6. téléphobe dit :

    Gaël Perdriau, UDI-UMP, vient miraculeusement de découvrir que ses chères chances pour la ‘Fronce’ n’en sont pas – à moins que ce soient encore quelques éléments de langage.
    Les synapses étaient-ils englués ou bien idéologisés ?

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s