Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné

Les consciences assoupies se sont réveillées, le peuple français s’est levé. « Le public est parti, il ne croit plus au film ». Plus rien ne sera comme avant et comme je l’ai déjà dit, même si Macron sauve sa peau en lâchant du lest dans les jours qui viennent, même si le système oligarchique ne tombe pas cette fois-ci, ce sera la prochaine fois ou celle d’après. Au moyen d’une grève générale par exemple ! Toucher les kleptocrates au portefeuille, c’est imparable. OD

Les Gilets jaunes (les Français) ont déjà gagné

« N’écoutez pas les corrupteurs, les menteurs et les imbéciles qui disent que les GJ ont perdu. Perdu à cause de la mobilisation qui baisse (phénomène naturel), perdu à cause de la violence qui monte (phénomène naturel, car la mobilisation baisse).

En réalité, les Gilets – comme on disait les Canuts ou les Communards au XIXe siècle – ont déjà gagné, et on va s’en apercevoir dans les jours, les mois, les années qui viennent. Le premier ébranlement a eu lieu, ça a secoué le pays, qui s’est réveillé après une longue nuit. Maintenant, beaucoup de choses vont se remettre en place dans une France qui n’était plus elle-même. Depuis peu, elle ose redevenir la France, et ça change tout.

La République en Miettes, c’est bien trouvé.

Et les Gilets jaunes ne sont pas mécontents que cette imposture ait volé en éclats. La République de Manuel Valls, de BHL, d’Attali, de Macron, du MEDEF, c’était du vent, de la poudre aux yeux, la vitrine d’un pouvoir profond à 180 degrés des grands principes édictés par les menteurs professionnels qui se succèdent à la barre de notre pays depuis 50 ans. Paupérisation programmée, immigration massive, réduction de la liberté d’expression, criminalisation des luttes sociales, c’est la réalité de leur république, pas de la nôtre.

Aujourd’hui samedi 8 décembre 2018, et à jamais, la pseudo-république française a vécu.

Au fait, comment pouvez-vous dire que les GJ ont gagné, puisqu’ils ont fait face à la plus grande mobilisation des forces de l’ordre depuis exactement 50 ans (Mai 68) ?

Eh bien justement parce que le régime pourri de l’Élysée leur a opposé tout ce qu’il pouvait. Il ne manquait plus que les aubergines municipales et les cantinières de l’armée pour faire face à une fronde populaire 100% légitime. Et que les policiers n’oublient pas qu’ils sont payés avec les impôts des travailleurs – dont beaucoup de Gilets jaunes – sur qui ils cognent sans vergogne.

Les GJ ont gagné une chose et une chose essentielle : la conscience. Les historiens et politiciens qui ne se mentent pas parleraient de conscience de classe, une conscience de classe née en quatre semaines. Et qui ne vient pas de nulle part : malgré tous les pièges oligarchiques tendus – syndicats neutralisés, médias vendus, politiciens corrompus – elle s’est développée sous les radars en moins de 15 ans, sur l’Internet, et c’est aujourd’hui que cette refondation politique hors des champs du pouvoir trouve sa traduction dans le réel.

Le combat pour les idées a été gagné haut la main par le peuple, qui s’informe lui-même désormais, et en un seul mois de révolte, beaucoup de Français (qui soutiennent les GJ à plus de 75%) ont compris que le pouvoir était fragile. Car ce n’était pas le leur !
Ils ont compris en outre que derrière ce pouvoir de pacotille se profilait un autre genre de pouvoir, qu’on appelle ici pouvoir profond, et qui donne ses ordres au premier. Tout le système électoral n’a donc aucune influence sur les hommes à la barre du pays : ils n’écoutent pas le peuple – on en a la preuve certaine depuis le 17 novembre –, ils n’écoutent que leurs maîtres, qui sont des groupes d’influence non élus.

Qui sont-ils ?

C’est simple, ils sont tous sortis du bois ces derniers temps pour demander au peuple français de se calmer et au pouvoir visible de réprimer, après lui avoir demandé de mentir, et de tergiverser. D’habitude, les maîtres du pouvoir profond poussent les représentants du peuple à faire ce sale boulot mais ces derniers n’ont plus envie de se griller : ils renâclent. C’est pourquoi on n’entend plus que les représentants du pouvoir profond donner leurs ordres à la police, à l’armée, à la justice, à la manière de BHL qui ne se gêne plus, et entre ces dirigeants réels et le peuple, il n’y a plus rien. Le vide total. Voilà le face-à-face qui n’était pas vraiment prévu par Collomb. Macron se terre à l’Élysée, on ne voit plus Brigitte faire sa « com » devant Closer, tout le spectacle s’est cassé la gueule.

Le public est parti, il ne croit plus au film. Présenté comme la réalité, ce n’était qu’une fiction, et une fiction mal jouée. Les comédiens ont déserté la scène sous les tomates, on se demande qui va oser y revenir.

Après avoir assouvi sa colère et sa soif de destructions (mais c’est quand même pas la Syrie), le peuple incarné par les GJ va produire des guides qui vont concurrencer les fausses élites. Une nouvelle élite plus adaptée au peuple va voir le jour, le pays est mûr pour ça. C’est maintenant que tout commence ».

Egalité et Réconciliation, le 8 décembre 2018

 

 

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

36 commentaires pour Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné

  1. Bernie dit :

    Ou le bouchon a sauté !
    Les GJ le disaient : « La colère du peuple est dans la rue Macron, tu ne pourras pas la faire rentrer dans le tube ! »

  2. brunoarf dit :

    Si les Gilets jaunes se présentent aux élections européennes, les Gilets jaunes siphonneront l’électorat du Rassemblement National et de la France Insoumise.

    Elections européennes :

    La République En Marche : 21 %
    Rassemblement National : 14 %
    Europe Ecologie Les Verts : 13 %
    Les Gilets jaunes : 12 %
    Les Républicains : 11 %
    La France Insoumise : 9 %

    Les Gilets jaunes à 12 % aux européennes en cas de candidature.

    Une liste aux couleurs du mouvement des Gilets jaunes aux prochaines élections européennes ponctionnerait d’abord des électeurs au Rassemblement national et à La France insoumise.

    Et si les Gilets jaunes passaient de la rue aux urnes ? Un sondage réalisé les 5 et 6 décembre dernier, commandé par La République en Marche ! et réalisé par l’institut Ipsos, que le JDD s’est procuré, a testé l’hypothèse d’une liste aux couleurs des « Gilets Jaunes » aux élections européennes.

    Si l’élection avait lieu dimanche prochain, une telle liste recueillerait 12 % des voix. Loin derrière une liste En Marche-Modem (21 %), mais en course pour la deuxième place. La liste du Rassemblement national est en effet créditée de 14 %. Contre 13 % pour Europe Ecologie-Les Verts, 11 % pour les Républicains et 9 % pour la France Insoumise.…

    https://www.lejdd.fr/Politique/sondage-les-gilets-jaunes-a-12-aux-europeennes-en-cas-de-candidature-3816677

  3. Absolument d’accord Olivier.
    Y’a vraiment eu un déclic, un jaillissement d’étincelle, une petite lumière qui s’est allumée.

    Je te refile cette vidéo qui est vraiment bien faite, car elle dénonce les manipulations à l’œuvre des psychopathes aux manettes dont Macron a été choisi pour réactiver le Plan pour discréditer le mouvement de fond des GJ.

    Et que j’ai mis en section commentaires, de ma dernière publication qui est sur le sujet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/12/08/un-peuple-dopprimes-se-leve-et-se-met-en-marche/

  4. 8parabellum8 dit :

    Les gilets jaunes…
    Ils vont faire renaître la gauche…

    La gauche en F’rance n’existe plus…
    Elle n’est plus qu’incarnée par melenchon…
    Une nouvelle gauche est nécessaire au système bipartite …
    Le bassin de votants est là…entre ceux qui se sont laissés convaincre par macron…
    Et ceux qui ne voteront jamais lepen…
    Il y’a une renaissance possible…
    On va assister au retour de la grande politique politicienne…
    Qui va incarner l’homme ou la femme de gauche providentielle…?
    Ségolène Royale n’est peut-être pas enterrée…
    Elle a eu le temps de mûrir…

    Le système bipartite va s’appuyer sur le cas macron…
    Voilà comment le système va récupérer le mouvement jaune…

    On va assister au retour de la politique politicienne et du grand endormissement….
    Et les gilets jaunes mettent définitivement à mal les grandes théories anarchistes…
    L’organisation naturelle ne peut venir à bout d’un système ultra organisé…et centralisé…
    Sans l’être elle-même…

    Le gilet jaune aux élections…?
    Qui pour représenter un mouvement sans représentation…?
    Et qui se veut apolitique…?

    La gauche va revenir…
    Les banksters sont socialistes…

      • Un passant dit :

        C’est une habituée…En 2005 pdt la crise des banlieues elle était l’une des premières à demander qu’on y envoie l’armée. Alors, Royal ou de Villiers pr succéder à Philippe? Le suspens est insoutenable !

      • Oz dit :

        Mais elle s’est embourgeoisée la Sigolène elle qui est pourtant de gôche ?
        « Ça ne leur a pas fait de mal à ces jeunes de savoir ce qu’est le maintien de l’ordre, la police, se tenir tranquille. Ça leur fera un souvenir et vraiment c’est pas mal »

        Le parlement a voté et adopté cette semaine (séance nocturne vue l’urgence) la loi sur la fessée.
        Alors faudrait savoir : Nous sommes des gueux, des illéttrés, des alcooliques …. et il faut nous interdire de mettre une fessée à nos gosses tout en acceptant, « en même temps », la loi Schiappa et que nos forces de l’ordre puissent tirer au flashball sur des gamins de 15 ans. Donc, dorénavant, quand les enfants feront le bazar et mériteront une fessée désormais prohibée , nous n’aurons qu’à balancer une grenade assourdissante et une lacrymo dans leur chambre.

      • téléphobe dit :

        Ségolène ‘la bravitude’ a sa chance, elle a l’âge de Brizitte ;o

      • zorba44 dit :

        Eh bien la Sego, quand les gendarmes en sont arrivés à ce point…

        https://fr.yahoo.com/news/gilets-jaunes-vid%C3%A9o-d-apos-194800179.html

        …dans peu de temps, ma vieille, ça te fera un souvenir de feue la cinquième !

        Jean LENOIR

    • 8parabellum8 dit :

      Aller se flinguer avec macron…
      Et anéantir une hypothétique suite…
      Faudrait vraiment qu’elle soit mal conseillée…

      Dans la série baron noir…de la saison 2…
      Le président est une femme…
      Et c’est plutôt elle…le baron noir…

      • jacquot dit :

        la jeune femme choisie par Attali qui sait tout avant les autres? faudra qu’elle ait autre chose que sa beauté et son « intelligence » la gonzesse
        = de l’empathie de la bienveillance pour les humbles et les modestes d abord…
        et l’amour du pays!

      • 8parabellum8 dit :

        Elle aura tout ça…
        « C’est golem royal »…

    • 8parabellum8 dit :

      @ Oz

      Je ne suis personnellement pas pour les sévices corporels envers les enfants…
      Je n’y ai jamais eu recours avec mon fils de 23 ans et nos relations sont excellentes.
      Je n’ai pas installé en lui de névroses…
      Ce sont bien souvent les parents qui mériteraient des fessés et des gifles…
      Bien souvent névrosés eux-mêmes…
      Les enfants doivent redouter la fessée ou la gifle mais les parents ne doivent jamais franchir la ligne…car…
      Qui y’a t’il au dessus des sévices corporels si ce n’est la répétition de ceux-ci…
      Le sevice corporel est l’echec de l’éducation parentale…
      Il n’y a que l’intelligence qui vaille avec les enfants…
      Le drame est qu’il faille légiférer sur ça…

      • 8parabellum8 dit :

        Il ne veut pas s’y mettre.

      • zorba44 dit :

        Une fessée est un acte réfléchi d’éducation quand un enfant est à un âge où il refuse d’écouter. Que pour certains enfants la fessée ne soit pas nécessaire, certes ! Sur mes quatre enfants un y a échappé car on pouvait lui faire entendre raison à un très jeune âge.

        Pour ma dernière, cinq ans, je lui ai sauvé la vie en lui donnant des fessées afin qu’elle arrête de monter sur une petite table pour tenter des acrobaties à cinq mètres du sol sur une balustrade en verre …En fait elle les collectionne …et cela durera tant qu’elle se prendra pour le chef de notre foyer…

        L’intelligence butte parfois sur l’obstination, voire la dureté d’un enfant…

        « Le drame est qu’il faille légiférer sur ça… » nous sommes bien d’accord sur ce point.

        Jean LENOIR

  5. jsg dit :

    Oui les gilets jaunes ont déjà gagné, mais qu’ont-ils gagné ? Ils ont fait prendre conscience que les pouvoirs successifs ont joué la ville contre la campagne, et que ce n’est pas ça la France, c’est tout le contraire. Après avoir cassé l’industrie ils ont cherché à détruire la campagne en ruinant ceux qui les nourrissent. A l’époque du net une énorme quantité d’énergie est gaspillée pour transporter des employés de bureau, alors qu’ils pourraient travailler de chez-eux. Ils ont joué du multiculturalisme irresponsable au détriment de la civilisation apaisée. Ils ont joué à déliter la société en imposant l’islam dans un pays chrétien, alors que tout le monde sait -sauf les incultes- que l’islam ne se mélange à rien.
    Bref, ils ont tout faux, sur tous les tableaux, et seront forcés de l’admettre, d’opérer une volte-face, ou de se démettre. Et qu’ils ne viennent pas nous organiser une guerre, ou ils iront seuls, les peuples ne les suivront pas !

    • Oz dit :

      Regardez cette vidéo mise en ligne par Danse.
      « Le référendum d’initiative citoyenne doit devenir la revendication principale de toutes les mobilisations pour instaurer une véritable démocratie en France. »

  6. Nanker dit :

    « Oui les gilets jaunes ont déjà gagné, mais qu’ont-ils gagné ? »

    Pas d’accord! Il y a encore 3 mois les gens se disaient « on peut rien faire.. ». Depuis le 1er décembre ils se disent « qu’est-ce qu’on va faire de ce qu’on a gagné? ». La différence est subtile mais colossale.
    Sinon j’étais dans les cortèges parisiens hier et j’ai vu à quel point les merdeux à capuche et les professionnels de la casse (« 89.4 vous écoutez Radio Libertaire! ») sont utiles au pouvoir. A cause de ces abrutis la mobilisation des GJ n’est pas ce qu’elle pourrait être et chez ceux qui sont montés à Paris l’envie est grande de reprendre l’autocar dès que les « rebelles » entrent en piste et pètent tout.

    Vous imaginez symboliquement la force qu’aurait l’image de 300 000 personnes occupant pacifiquement les Champs pendant des heures sans qu’un quelconque acte de violence ne soit commis?
    Quant aux gauchos qui ont détruit la zone autour de Saint-Lazare il aurait été facile de les arrêter en amont vu que ces groupuscules anarchisants sont noyautés de bas en haut par la police.
    Non on les a laissés aller tout casser.. pendant qu’on arrêtait les GJ qui avaient le malheur de transporter sur eux des lunettes de piscine.
    « Etonnant non? » comme dirait Desproges.

  7. josephhokayem dit :

    A reblogué ceci sur josephhokayem.

  8. Moussa Razeh dit :

    « Toucher les kleptocrates au portefeuille, c’est imparable. »
    Je suis de la campagne et c’est possible que quelque chose m’échappe mais il semble bien que :
    1°/ Le « portefeuille des kleptocrates », si j’ai bien compris vos articles, c’est la rotative virtuelle, or non seulement elle n’a pas été touchée, mais même pas évoquée.
    2°/ Par contre, l’économie ordinaire, celle qui trinque depuis un mois, c’est le gagne-pain de la classe moyenne et inférieure.
    Trouver l’erreur.
    Bien à vous
    M. R.

  9. Ping : Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné – Virginie Jeanjacquot

  10. Danse dit :

    « 2°/ Par contre, l’économie ordinaire, celle qui trinque depuis un mois, c’est le gagne-pain de la classe moyenne et inférieure. »

    Vous avez raison.
    La grève générale est surtout pénalisante pour les citoyens qui n’ont pas assez d’argent pour manger et se déplacer et les petites entreprises et commerces, pas pour les autres.
    Mais certains parmi nous sont tellement stressés par le rythme et l’accélération des événements en cours, que parfois même ils aspirent, pour relâcher leur tension, à ce que « ça pète » d’une manière ou d’une autre. Je l’ai lu mille fois.

    La grève générale à ce stade c’est comme « Macron démission », c’est une « revendication » envers une hiérarchie. C’est aussi essayer d’obtenir du nouveau proposé par des maîtres, sans avoir préparé CE QUE NOUS VOULONS pour remplacer l’ancien. C’est la certitude d’une récupération par les syndicats et les partis politiques du système. Comme la confrontation aux Champs Elysées, c’est se laisser attirer sur le terrain de jeu du système, encore une fois.

    Un MOUVEMENT DE FRATERNITÉ GÉNÉRALE est en train de s’emparer de notre Peuple et il a le pouvoir de gagner la liberté pour notre pays. L’amour contre la dictature, la solidarité contre la violence et la division du Peuple, c’est la surprise qui prend de court à la fois les technocrates et les citoyens encore enfermés dans la prison de l’ingénierie sociale.
    Alors que le système d’esclavage AVAIT CRU POUVOIR OBTENIR UNE RÉVOLTE VIOLENTE DE SOUMIS qu’il aurait pu instrumentaliser et transformer à volonté en guerre civile inter-classes et inter-ethnique, les larbins gouvernementaux se retrouvent désarmés face à la maturité et à la conscience du Peuple.

    La Conscience c’est l’Amour. En pensant hors des structures mentales de l’ancien monde les actions multiples à mettre en oeuvre, en sortant des réflexes anciens des esclaves en colère contre des maîtres, nous pouvons reconstruire un pays productif et solidaire, comme des bipèdes que nous sommes et avons toujours été.

    • matbee dit :

      L’Amour c’est beau. L’Amour c’est magnifique. Mais la Politique ce n’est pas de l’Amour, c’est un RAPPORT DE FORCES.

      Le Peuple pour chasser du pouvoir ces élites corrompues et renverser ce système qui est fait pour elles va devoir employer les grands moyens, et la grève générale (vraiment générale) en fait partie. Elle permet aussi de CASSER LES SYNDICATS,ces collabos du grand capital qui veulent toujours faire rentrer les moutons à la bergerie après quelques jours à manifester dans les rues avec de jolies pancartes et des drapeaux bariolés.

      Je ne suis pas marxiste ni communiste; mais je vous partage ces quelques lignes d’un site qui l’est car c’est ce que je pense aussi sur le sujet de la grève générale :

      De quoi le tous ensemble est-il le nom ?

      « Les divisions imposées par le patronat et le gouvernement, malheureusement souvent avec la complicité des directions syndicales, avec leur lot de défaites subies dans le cadre de conflits isolés, pose souvent le problème de comment faire converger ces luttes pour créer un rapport de force capable d’emporter des victoires. La concrétisation maximale de cette idée du « tous ensemble » est la grève générale. Mais en quoi consiste au juste ce terme si utilisé en temps de mobilisation interprofessionnelle ?

      Loin de l’image des journées d’action en « saute-mouton », la grève générale c’est quand le fonctionnement normal de la société et de l’économie capitalistes se voit paralysé par l’action concertée de ceux qui la font tourner : les travailleurs de l’industrie, des transports, des services publiques, etc. La grève générale est un bras de fer entre ceux, qui, de par leur position sociale, vivent directement ou indirectement du travail des autres, les exploiteurs, et ceux qui sont contraints de vendre leur force de travail pour survivre, les exploités. Pour être efficace, la grève générale doit donc forcément poser la menace d’une reconduction du mouvement au-delà des possibilités d’anticipation des capitalistes. »

      http://www.revolutionpermanente.fr/Greve-generale-Pourquoi-et-comment

      • Danse dit :

        « Mais la Politique ce n’est pas de l’Amour, c’est un RAPPORT DE FORCES. »
        Nous ne parlons pas de la même chose, c’est un malentendu fréquent auquel je suis habituée.
        Il ne s’agit évidemment pas d’amour envers des prédateurs qui se prennent pour des dominants et n’hésiteront pas à nous attaquer avec toutes les formes d’armes létales à leur disposition si nous allons à la confrontation sur leur terrain.

        L’Amour dont je parle est celui que notre Peuple est en train de reconstruire en prenant conscience de la situation d’esclavage et de division où il a été maintenu pendant si longtemps. Une communauté soudée par l’Amour détient une force extrême, et elle est un terrain inconnu des psychopathes aux commandes de notre pays. Leurs armes non létales y sont inopérantes.

        « La concrétisation maximale de cette idée du « tous ensemble » est la grève générale.
        Mais en quoi consiste au juste ce terme si utilisé en temps de mobilisation interprofessionnelle ? »

        La concrétisation maximale de l’idée de PEUPLE UNI debout pour reprendre ses droits n’est pas la grève générale, même si la grève générale peut avoir une utilité dans certains cas. Elle en a de moins en moins, déjà parce que les exploiteurs ont délocalisé au maximum notre production de biens réels, pour nous transformer en prestataires de services, pour la plupart inutiles et désespérants, avant de choisir le moment de nous priver complètement de travail.

        Ce que nous vivons en ce moment n’est pas une « mobilisation interprofessionnelle », c’est beaucoup, beaucoup plus que cela. Il ne s’agit pas d’utiliser un mode d’emploi codifié et parfaitement prévisible pour obtenir simplement des avantages matériels de la part du système d’exploitation, il s’agit d’y mettre un terme.et d’exercer enfin notre propre volonté en tant que Peuple.
        L’enjeu actuel de notre mobilisation est NOTRE LIBÉRATION pure et simple.

        Le marxisme est un système de pensée fondé sur le MATÉRIALISME, comme le sont le capitalisme, le freudisme, le scientisme (qu’on appelle ‘la science’), etc…
        Toutes ces idéologies de restriction de la pensée ont été créées dans la Caverne par les mêmes exploiteurs de l’Humanité pour que l’Homme ne sache jamais qui il est, et donc que l’esclavage ne cesse jamais.

      • Oz dit :

        «Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur. Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au-delà de toute limite.»
        Nelson Mandela

  11. zorba44 dit :

    Vous allez entendre ce soir à 20 H un gamin qui mériterait la fessée …Le pire c’est qu’il devrait aimer cela !…

    Jean LENOIR

    • Danse dit :

      Il y a mieux ce soir : > Étienne Chouard

      Invité demain chez Taddéï, sur RT France, pour parler des #GiletsJaunes
      http://chouard.org/blog/2018/12/10/invite-demain-chez-taddei-sur-rt-france-pour-parler-des-giletsjaunes/
      Bonne nouvelle : je suis invité demain soir, lundi 10 décembre 2018 à 19 h, chez Taddéï sur RT France, pour parler des #GiletsJaunes et, bien sûr, de revendications démocratiques dignes de ce nom, notamment une vraie puissance populaire (directe), pour que les pauvres puissent se défendre contre les riches.

      • zorba44 dit :

        Merci pour cette information. Macron passera après …avant qu’il ne passe …plus du tout !

        Jean LENOIR

      • Oz dit :

        Les gilets jaunes ont créé un mouvement égrégore d’une puissance extraordinaire, voire palpable. Normalement, avec l’inconscient collectif, il va se propager à la planète tout entière.

        Le POTUS doit avoir sa responsabilité dans ce grand nettoyage et l’éveil des consciences même s’il est très décrié partout dans le monde et principalement aux US. « Nettoyer l’état profond et juger pour crime contre l’humanité (notamment la pédocriminlité) ceux qui doivent l’être » faisait partie de ses promesses de campagne.
        https://interetpourtous.blogspot.com/2018/12/chers-amis-mettons-fin-aux-rumeurs.html

      • Danse dit :

        « Les gilets jaunes ont créé un mouvement égrégore d’une puissance extraordinaire, voire palpable. Normalement, avec l’inconscient collectif, il va se propager à la planète tout entière.  »

        Oui Oz, c’est exactement cela, c’est notre Force de Vie qui devient indestructible lorsque nous sommes UNIS pour le bien commun et dans le refus de la soumission, pas lorsque nous combattons frontalement l’oppresseur avec les mêmes armes que lui sur son terrain (même si nous devons le faire dans certains cas).
        La force de mort n’est pas une force, elle ne peut nous vaincre que dans les situations où elle peut se nourrir de NOTRE énergie.

  12. Arnaud dit :

    Révolte générale => insurrection générale => blocage général => grève générale

    C’est aussi simple que ça.

    Après, je vous garantis qu’ils se feront pas prier…

    • zorba44 dit :

      …pour plier bagages ?! C’est bien ce que vous voulez dire…
      Le seul problème, s’agissant de jusqu’au-boutistes, est qu’il emmèneront la France très bas et qu’il sera plus difficile de remonter la pente savonnée…

      Mais mille fois mieux ça que l’esclavage auquel le citoyen est « invité ».

      Jean LENOIR

  13. Ping : Pourquoi les Gilets jaunes ont déjà gagné — Olivier Demeulenaere – INSURRECTION PACIFIQUE

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s