« Le référendum d’initiative populaire est la cause commune des Gilets jaunes » (Etienne Chouard)

« Les gilets jaunes, de mon point de vue, sont des héros, des exemples pour le reste de la société : ils sortent de chez eux, ils se retrouvent dans le froid, sous la pluie, même la nuit!, pour réfléchir au bien commun, aux causes de leurs souffrances, en se fondant sur une immense défiance de la représentation, et ils sont en train de se concentrer sur l’institution de leur propre puissance, en commençant par une exigence prioritaire : le référendum d’initiative populaire en toutes matières.

C’est historique ».

(RT France, 11 décembre 2018)

[Pétition pour l’instauration en France du référendum d’initiative citoyenne : signer ici]

Voir aussi :

6 minutes pour comprendre pourquoi la corruption, le pantouflage et le lobbying font partie intégrante des institutions européennes.

Mention spéciale à Guy Verhofstadt qui pulvérise tous les records de conflit d’intérêts…

 

« POURRITURE POLITICIENNE GÉNÉRALISÉE : pour en venir à bout, essayons de chercher les CAUSES de la CRIMINALITÉ POLITIQUE : lobbying, trafic d’influence, pantouflage, impunité des grands fraudeurs, appropriation des grandes sources d’information, promesses impunément bafouées, mensonges éhontés et trahisons de l’intérêt général…

Tous les pouvoirs ont une tendance éternelle à s’autonomiser, à s’affranchir de tout contrôle, et donc à écrire eux-mêmes les règles de la représentation (la constitution), leurs propres limites.

Or, ce n’est pas aux hommes au pouvoir d’écrire les règles du pouvoir : ce n’est pas aux parlementaires, ni aux ministres, ni aux professionnels de la politique, d’écrire ou de modifier la constitution, parce qu’ils sont en CONFLIT D’INTÉRÊTS : ils ont un intérêt personnel (instituer LEUR puissance) contraire à l’intérêt général (instituer la souveraineté POPULAIRE).

Seuls les représentés sont légitimes et aptes à écrire les règles de la représentation. Les représentants, eux, devraient être écartés du processus constituant.

Les gilets jaunes aujourd’hui, les autres citoyens demain, sont en train de contester la représentation faussée par les politiciens, et de penser EUX-MÊMES les règles de la représentation.

Les électeurs enfants deviennent des citoyens constituants.

C’est historique ».

Étienne Chouard, le 14 décembre 2018

Fil Facebook correspondant à ce billet :
https://www.facebook.com/etienne.chouard/posts/10156781827252317

Rappel :

Etienne Chouard sur Hugo Chavez, la démocratie et l’Empire

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour « Le référendum d’initiative populaire est la cause commune des Gilets jaunes » (Etienne Chouard)

  1. cesaropapiste dit :

    Ces gens sont fous !. Pas Chouard évidemment. J’ai beau être catholique et de Droite, je ne reste pas moins sensé, Chouard, Todd et Lordon ont de très bonnes idées. C’est ce que m’inspire ce titre, ci-après des journalopes du Figaro. Sémantique toujours. Ce n’est pas gilets jaunes qu’il autait fallu mettre entre guillemets, mais bien l’expression orwellienne « tourner la page » à ranger à côté de la « grogne » des manifestants (grogner comme des porcs) pas sûr que ces déchets humains fassent référence à l’allusion désabusée d’un Gilles Châtelet trop tôt disparu). Trop bêtes et trop nombreuses journalopes-zombies. Ces mots leurs sont pensés, mécaniquement ! Qui décrète sur le ton politicardo-managérial qu’il « fallait tourner la page » avec une morgue insensée (ces gens sont fous, c’est sans appel !) du haut de leur impératif catégorique totalement déconnecté de la réalité des faits ? Là aussi, c’est finalement une très bonne chose, quand on commence à croire à ses propres mensonges, à ses propres désirs insensés, c’est que pour l’ennemi (un ennemi mortel par surcroît), la moitié du chemin est d’ores-et-deja accompli !

    http://www.lefigaro.fr/politique/2018/12/16/01002-20181216ARTFIG00174-macron-veut-tourner-la-page-des-gilets-jaunes.php

    Ces déchets humains sont en sursis. Je pense sincèrement qu’au rythme où vont les choses, la plupart d’entres-eux ne verra jamais l’année 2020. Et rien que cette simple idée qui sonne comme une délivrance devrait contribuer à poursuivre le mouvement dans la joie et la bonne humeur. Les déchets humains, dans les poubelles de l’Histoire. Bientôt, une simple formalité !

  2. Danse dit :

    PEUT ON EFFACER LA DETTE D’UN PAYS?
    Ajoutée le 10 juil. 2015
    Un journaliste Allemand se penche sur la dette en Irlande et en Espagne. Il découvre avec stupéfaction que l’effacement d’une dette est possible sans que cela ne lèse personne.

    COMMENT LA FRANCE VA SUBIR LE MÊME SORT QUE LA GRÈCE: TROÏKA INSIDE
    Ajoutée le 30 juil. 2015
    Le journaliste Allemand Harald Schumann a enquêté dans plusieurs pays sur les effets de la TroÏka: Union Européenne, BCE, FMI. Gréce, Portugal, Chypre: même constat. La Troïka a plombé les économies, appauvri ces pays, ruiné les populations. Les services sociaux ont été démantelés, les habitants laissées à l’abandon, avec le chômage, les dettes…

    On découvre une Troïka au service des banques et grosses entreprises, et ce au total détriment des populations qui ont été spoliées des richesses qui leur revenaient ou appartenaient.
    Un terrifiant constat où on ne peut s’empêcher de faire le parallèle avec la France qui prend exactement le même chemin, car sans nul doute, nous sommes sur cette voie.

    Si vous pensez encore que l’Europe va vous apporter l’emploi et la prospérité comme nous le vantait si bien les hommes politiques et journalistes, et si vous ne devez regardez qu’un seul documentaire pour vous convaincre du contraire, regardez celui là: Les preuves, documents officiels et témoignages sont accablants, tout comme les pratiques quasi mafieuses de la Troïka.

  3. zorba44 dit :

    Pour arriver aux fins des GJ et des hommes de bonne volonté qui ne sont ni violeurs d’enfants, ni prévaricateurs, ni ivres de gloire et d’honneurs…

    …un seul moyen l’effondrement financier généralisé dont il ne faut pas avoir peur mais, au contraire, de considérer comme le catalyseur indispensable de la révolution.

    L’Islande vit bien : elle a mis ses politiciens véreux et banquiers en prison… La dette odieuse a été répudiée !

    La Grèce est moribonde : Tsipras a trahi le peuple grec au nom de son propre intérêt, le pays est exsangue, dépecé, bradé aux intérêts des bailleurs.

    Les GJ ont compris qu’il faut poursuivre. Le peuple doit s’organiser pour produire et échanger en dehors des grands circuits commerciaux. Lorsque l’état n’aura plus une roupie de sansonnet en caisse, plus de rentrées fiscales, il sera bon pour tomber comme un fruit mûr.

    La République pour le peuple évitera à celui-ci de dépérir de cancers confiscatoires et de retrouver honneur et joie de vivre, simplement, humainement.

    N’oubliez pas les huit personnes, à ce jour, MORTES POUR LA FRANCE. Il faudra créer un panthéon du citoyen pour leur rendre hommage le temps venu. Pensez aussi aux morts de Strasbourg que l’on peut considérer, également, sacrifiés pour la France. Ce qui s’est passé renforce la détermination du peuple face aux dépravés et pourris qui ont voulu confisquer une belle nation, LA FRANCE.

    Puisse le premier référendum d’initiatives citoyennes être pour faire voter sur la sortie de la hideuse hydre européenne et sa monnaie faisandée, l’euro !

    Allons enfants de la Patrie…

    Jean LENOIR

    • jacquart et jacaton dit :

      Jean
      « L’effondrement financier généralisé  » OUI, mais a une seule condition, que les ruraux nourrissent les urbains et le jour ou cela est possible Jean, vous l’aurez votre effondrement financier généralisé.

      • JSG dit :

        Oups ! que les ruraux nourrissent les urbains…hi, hi, hi… avec du porc pour toutes les banlieues…
        Bref, encore faudrait-il qu’ils soient motivés les quelques ruraux qui subsistent, à force d’être regardés de haut par tous ces parasites qui les ont ignoré de leur superbe.

  4. Eugenio Sarto dit :

    Mais enfin, c’est oublier que la corruption est inscrite dans l’homme lui-même depuis le péché originel. Croire, ce qui est curieux de la part de catholiques déclarés qui ont dû oublier les bases du catéchisme, que la vérité, le bien, la paix, etc. résident dans le nombre, autrement-dit que le plus sort du moins, est une absurdité métaphysique et la négation d’un Dieu Créateur source de tout bien.
    C’est oublier que les révolutions, à commencer par la Révolution de 1789, ont été orchestrées par ceux-là même que les G. J. et leurs séides prétendent vouloir détrôner (pour régner à leur place). Du pur « false flag » à grande échelle et de la pure intoxication (faire faire à la cible elle-même et apparemment de sa propre volonté ce qui la détruira).
    D’ailleurs saint Thomas d’Aquin a fait remarquer que même si par impossible, un régime politique parvenait à établir la justice (en tous les sens du terme), et bien, la paix, la vraie paix ne pourrait pas régner pour autant, précisément à cause des suites du péché originel.Car il y aura toujours quelqu’un pour la rompre.
    Leur référendum d’IP sera probablement adopté par l’oligarchie car, habilement manipulé, il lui fournira une arme supplémentaire. Elementaire mon cher Watson !
    De grâce, catholiques, ne tombez pas dans le piège et laissez le communisme aux communistes et aux impies en général, avec qui aucune collaboration n’est permise. Voyez les encycliques de Pie X et Pie XI entre autres.
    En toute bienveillance envers tous,
    E. S.

    • cesaropapiste dit :

      J’ai bien compris. Et vous avez raison à plus d’un titre, mais comme dirait l’autre et sans tomber dans des travers forcément coupables, il faut s’unir à quiconque peut nous permettre de recouvrer l’ordre naturel des choses. Évidemment l’utopie de la paix universelle, celle-là même qui guide les mondialistes, mais en étant dévoyée dans ses fondements par toutes les sectes issues de la Gnose et de la Kabbale dont ils sont le prolongement logique et ontologique sont de pures vues de l’esprit. Il faut en effet avoir à l’esprit justement le développement des deux cités chez Saint-Augutsin. Et non, le Royaume de Notre Seigneur Jésus-Chris n’est pas de ce monde. Faut-il pour autant céder au désengagement ? Ce serait faire injure à la Création et à la créature, donc à Dieu, nonobstant la réalité théologique du Péché originel.

      Pour ma part, et cela n’engage que moi, je suis un partisan acharné du retour à la peine de mort. En niant sa réalité selon des modes d’un infantilisme écœurant, la mort de la mort des Laurent Alexandre, le lifting et d’autres procédés à peine mentionnables ici ou au contraire y céder avec un cynisme inouïe à la nécessité de la facilité mécaniquement pour ainsi dire.

      Nous sommes confrontés, chrétiens ou non au Satanisme en action, celui des Derniers temps, schizophrènes en Diable. Encore que le premier mode de rapport au monde, utopique et délirant (application à l’individu des délires de Campanella ou d’un Thomas More avant sa conversion concerne uniquement ceux qui le Système juge digne d’être des « immortel », soit les composants (le terme issu de la cybernétique est utilisé à dessein) de cette élite autoproclamée. Pour le cas opposé, celui de l’euthanasie, il va bien falloir se débarrasser, selon cette logique inversée, en recourant à l’argument ici fallacieux du respect à la dignité humaine, d’interrompre la vie de ceux « incapables de », des nuisibles au bon fonctionnement du Système.

      Pointer du doigt cette anomalie prévisible du devenir humain, c’est inverser l’idée que ces gens-là qui se croient nietzschéens (alors qu’ils ne sont essentiellement que des imbéciles), de la notion de Surhumanité. Ils sont en réalité les Derniers hommes parvenus au statut qu’eux assimilent à tort être celui des surhommes. Les premiers seront les dernier du Christ en est l’état opposé. C’est le retour terrestre d’un certain équilibre en notre faveur, celui des vrais femmes et hommes de bonne volonté qu’il est nécessaire et vilta même de faire advenir ! Les merdes humaines au pouvoir ne doivent faire l’objet d’aucun apitoiement. Ils sont les agents plus ou moins objectifs de Satan. Avoir la haine du Mal, ce n’est pas sombrer dans ses travers, mais faire œuvre de salubrité publique, en faisant appliquer la Justice et rien que la Justice !

      Je pourrais développer des heures durant, mais il m’est très pénible de constater à quel point les changements nécessaires s’accomplissent si lentement…

      Un exemple de litiodte congénital parvenue au pouvoir :

      https://mobile.twitter.com/publicsenat/status/1074563923506950144

      Il me faut l’effet d’un trou du c… qui se regarde dans un miroir…

      A contrario, notons les effets directs du mouvement des gilets jaunes et plutôt que des les déplorer, réjouissons-nous en !

      http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/12/17/97002-20181217FILWWW00079-gilets-jaunes-2-milliards-de-pertes-non-recuperables-d-ici-a-noel-selon-les-commercants.php

      Deux méthodes, parmi d’autres; des méthodes radicales pouvant faire vaciller les structures mêmes de domination des parasites au pouvoir : la grève de la consommation des choses futiles et la grève générale reconductible !

      Faire œuvre de compassion envers les faibles et les opprimés, mais être abosulement impitoyables (on ne transige pas avec le Mal, on l’éradique !) envers les parasites qui, bien trop nombreux d’ailleurs, pourrissent la vie de la majorité des gens et sont comme crachat permanent lancée à la face de Dieu !

    • téléphobe dit :

      @Eugenio Sarto : « C’est oublier que les révolutions, à commencer par la Révolution de 1789, ont été orchestrées par ceux-là même que les G. J. et leurs séides prétendent vouloir détrôner (pour régner à leur place).  »
      Bonjour et merci pour votre commentaire qui va dans le sens de mes réflexions. Je ne sens aucun lien avec le surnaturel, avec le divin, dans cette ‘révolte’ pour plus de shekels et, pour ma part, je n’ai rien à attendre de bon de cette ‘raie publique’ qui s’est imposée il y a un peu plus de deux siècles en massacrant des centaines de milliers de gens comme moi. Ce ne sont pas les ‘réseaux sociaux’ ni les téléphones ‘intelligents’ qui apporteront le bonheur et la paix, le rôle de ces saloperies virtuelles est tout autre. Ce ne sont pas non plus quelques suppléments de shekels imprimés ou de confort matériel illusoire qui apporteront la paix – ces saloperies-là il en faut toujours ‘plus-plus’ que nécessaire, c’est la drogue ultime de Judas.

  5. cesaropapiste dit :

    Désolé pour les fautes, c’est écrit d’un jet et je me relis rarement. Oui, c’est un tort.

  6. xavib dit :

    Ceux qui sont passés gratuitement aux péages pendant les blocages des gilets jaunes vont être identifiés et recevront une facture de Vinci !

    https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/vinci-autoroutes-va-envoyer-une-facture-aux-automobilistes-passes-pendant-les-operations-peage-gratuit-des-gilets-jaunes_3104799.html

    • jacquart et jacaton dit :

      Et ce sont nos impôts qui ont payé la construction des autoroutes. C’est une bande organisée de racketteurs, vont-ils envoyer les gilets jaunes des péages sur les bancs des tribunaux ?

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s