Cagnotte contre cagnotte

C’est le match des cagnottes. Qui l’emportera ?  La faveur du public ira-t-elle au « boxeur de gendarmes » ou aux « gazeurs de manifestants » ? A la brute sanguinaire ou aux forces du désordre de l’ordre ? Au rageux sans-dents ou aux descendants des Tontons Macoutes ? Leurs soutiens respectifs s’activent sur la Toile, les enchères montent… Il faut faire triompher ses couleurs ! Qui terrassera qui ? Le « baromètre de la détestation » fera-t-il exploser celui de « l’amour de la République » ? La France retient son souffle. L’avenir du pays se joue là, en ce moment ! OD

(AFP- 8/1/2019) La cagnotte de soutien à l’ancien boxeur Christophe Dettinger, soupçonné d’avoir agressé deux gendarmes lors d’une manifestation de « gilets jaunes » samedi à Paris, est « un baromètre de la détestation du gouvernement », a estimé mardi le député du Rassemblement national (RN) et porte-parole du parti, Sébastien Chenu.

« Cette cagnotte, c’est le baromètre de la détestation de ce gouvernement », a déclaré sur LCI le député du Nord. « Le pouvoir a perdu la boussole. »

Cette cagnotte a connu mardi matin un vif succès, suscitant des critiques du gouvernement et de syndicats policiers. L’élu RN a tenu ces propos avant que la plateforme Leetchi, qui avait recueilli plus de 117.000 euros mardi vers 08H30, ne décide de clôturer la cagnotte.

« Derrière (la cagnotte), il y a la volonté d’envoyer un message, et de dire +on va aider ce type à payer ses frais d’avocat parce qu’on a le sentiment qu’il y a deux poids deux mesures, il y a ceux qui peuvent, ceux qui sont poursuivis devant les tribunaux et ceux qui ne le sont pas+ », a ajouté l’élu du RN.

Sébastien Chenu a cependant souligné que « ce qu’a fait ce monsieur est parfaitement condamnable ». « On ne règle rien par la violence, je condamne toutes les violences, d’où qu’elles viennent ».

(AFP) Le président LR de la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur Renaud Muselier a lancé mardi une cagnotte en ligne pour les forces de l’ordre blessées lors de manifestations de « gilets jaunes », en réaction à la cagnotte de l’ex-boxeur Christophe Dettinger, soupçonné d’avoir agressé deux gendarmes à Paris samedi.

Renaud Muselier a choisi la plateforme Leetchi pour sa cagnotte, la même qui accueille aussi la cagnotte de soutien à Christophe Derringer. « En dehors du caractère absolument amoral de cette démarche qu’il convient de dénoncer, il est de notre devoir en tant qu’amoureux de la République de répondre à cette initiative », déclare dans un communiqué, reproduit sur Leetchi, l’ex-secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères.

« Quand on s’attaque à un policier, à un gendarme ou à un sapeur-pompier, c’est en réalité à la France que l’on s’attaque », écrit M. Muselier.

M. Muselier veut soutenir les 1.050 policiers, gendarmes et pompiers blessés depuis le début du mouvement des « gilets jaunes ». « Celles et ceux qui mettent leur vie en danger pour protéger la nôtre et faire respecter l’ordre républicain en France font face à un déferlement de violence et de haine absolument intolérable », ajoute-t-il.

Peu avant 12H30 mardi, plus de 1.100 euros avaient été versés sur cette cagnotte.

Rappel :

“Lynchage” des motards de la police… Mais qu’ont-ils donc fait pour mériter ça ?

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

22 commentaires pour Cagnotte contre cagnotte

  1. Bernie dit :

    Pendant ce temps-là on ne parle pas du commandant de police Andrieux qui a massacré 2 manifestants à coups de poings à Toulon….et pour lequel le procureur a estimé qu’il n’y a pas lieu de lancer des poursuites parce qu’il a agi « proportionnellement à la menace » !

    • GH dit :

      Les policiers c’est comme les politiciens : ils ont tous les droits car ils sont protégés, vous ne le saviez pas ?

    • elcamino dit :

      Dans toutes les périodes de guerre (civiles ou autre) les brutes et les sadiques ont le champ libre…

    • leducmichael dit :

      sur les images il y a 2 autres « flics » qui sont intervenus pour arrêter le boxeur flic , estimant très probablement que le « commandant » en faisait un peu trop … c’est 2 meme analyses faites dans l action par 2 autres flics .
      NB le boxé « avait un tessons de bouteille » , je ne l’ai pas vu se faire arrété pour les faits que le boxeur semble lui reprocher bien apres coups …
      si meme le procureur n’y vois rien, c’est qu’il y a une forme d’impunité qui est donnée aux forces « légitimes » pour sauver le chateau , qui fuit de toutes parts …. Et les sans dents ne vont peut etre pas faire la meme analyse que ce procureur , et en route pour la guerre civile ….

  2. le dodo dom dit :

    Il est muselé par qui, le Renaud? par les affaires estrangères… non; payé par « l’Union » !
    Là, pour le coup, le barometre, ce n’est pas celui de l’Ifop ! et encore moins un sondage fake news…..

    Ci-joint, en rapport avec les « blindés » estampillés « UE » vus sur les Champs dernièrement (article déja ancien, mais en phase avec l’actu): https://lesobservateurs.ch/2014/11/21/arriva-eurogendfor-gestapo-al-soldo-dei-burocrati-di-bruxelles-prove-di-dittatura-ue/

  3. xavib dit :

    Nos super-démocrates ont fait fermer la cagnotte leetchi de Christophe Derringer et parlent de faire identifier et condamner les donateurs pour « complicité » !

  4. Nanker dit :

    On pourrait faire un parallèle intéressant…
    Lorsque les riches se serrent les coudes (comme ils l’ont **toujours** fait) pour défendre l’un d’eux qui a maille à partir avec la justice – le fameux Carlos « je ne remangerai plus jamais de sushis » Ghosn – tout le monde trouve cela normal.

    Par contre quand les pauvres se mobilisent pour défendre l’un d’eux – Christophe Dettinger avec la cagnotte Litchee – c’est l’indignation générale dans les médias.

    Deux poids deux mesures… Mais Dettinger peut obtenir la clémence de la justice. S’il accepte de devenir garde du corps de Macron (« bodyguard », mmmm…) il aura le droit de taper sur les gens en pleine rue sans être inquiété. Il pourra même devenir Lt-colonel de gendarmerie de réserve, obtenir un luxueux logement de fonction, et avoir la clé de la maison de campagne des Macron au Touquet.

  5. Danse dit :

    Syndicat de policiers VIGI :
    mercredi 19 décembre 2018
    COMMENT FONT LES « MAJORITAIRES » POUR LE RESTER ? ILS TRICHENT !!!
    https://vigimi.fr/f/actualites-fr/entry/comment-font-les-majoritaires-pour-le-rester-ils-trichent

    Les élections professionnelles se sont terminées le 6 décembre 2018.
    Unité SGP FO (34,44%) et Alliance CFE-CGC (31,84%) ont terminé premier et second.

    Pour cela TOUS LES COUPS ÉTAIENT PERMIS :
    • Intimidation et chantage pour obtenir les codes de vote de nos collègues et voter à leur place ;
    • Vol des codes et usurpation d’identité pour voter à la place de collègues, qui ont résisté à l’intimidation et au chantage ;
    • Achat de voix avec des bons d’achat.

    Nous avons saisi le Ministre de l’Intérieur, QUI N’A PAS DONNÉ SUITE. A priori, pour lui « TRUQUER » DES ÉLECTIONS, RIEN DE PLUS NORMAL.

    Mais qu’attendre d’un ancien joueur de poker, qui a entretenu des liens avec la « pègre marseillaise » ?
    En conséquence, nous avons déposé un recours en annulation des élections professionnelles au sein du Ministère de l’Intérieur.

  6. Danse dit :

    LONDRES APPELLE LES ÉTATS-UNIS À «RECONFIRMER LEUR RÔLE DOMINANT» EN EUROPE
    https://www.mondialisation.ca/londres-appelle-les-etats-unis-a-reconfirmer-leur-role-dominant-en-europe/5629910

    Mondialisation.ca, 07 janvier 2019
    « Selon les documents, publiés récemment par les hackers du groupe Anonymous, le projet britannique « Integrity Initiative » prévoit d’étendre ses activités aux États-Unis, notamment à Washington, afin de «contribuer à changer l’attitude envers l’influence maligne et la désinformation russes ». Pour arriver à ces fins, les experts britanniques encouragent les États-Unis à « reconfirmer leur rôle dominant via l’OTAN et le soutien à l’UE » . Pourtant, ce projet ne vise qu’à faire accroître l’influence britannique dans le monde.

    « « Integrity Intiative » est un programme lancé à l’automne 2015 par l’Institute for statecraft, une entreprise basée en Écosse qui compte parmi son personnel un grand nombre d’anciens militaires et membres des services de renseignement. L’organisation est, en effet, financée par les ministères britanniques. Le projet a également reçu le soutien financier et opérationnel de l’Organisation du traité d’Atlantique Nord (Otan) et qu’il dispose d’un réseau étoffé en Europe. Notamment en France, que l’on qualifie d’un pays « stratégique ».

    « Le projet pose des risques pour les sociétés européennes
    « Integrity Intiative » prétend « défendre la démocratie contre la désinformation ». Selon les documents publiés, l’entreprise britannique a commandé plusieurs rapports sur l’influence des agences d’informations russes RT et Sputnik dans de nombreuses régions. Leur auteur souligne que , d’après les lecteurs arabes, les médias russes offrent «une perspective différente […] de ce qu’ils perçoivent comme le narratif occidental épuisé». De plus, il constate que RT et Sputnik ont réussi à conquérir une plus grande audience que leurs «concurrents occidentaux» sur les réseaux sociaux.

  7. Danse dit :

    [Gilets Jaunes] DES VIOLENCES POLICIERES JAMAIS VUES – DAVID DUFRESNE – Durée : 49:06.

    notes de lecture:
    Mantes la Jolie : exemple des méthodes d’humiliation, violence utilisées dans les quartiers de banlieue, filmées par un policier = banalisation de l’acte. La violence des policiers filmée sous nos yeux aurait dû interroger tous les politiques.
    Macron : déni absolu des victimes des violences policières.
    Défenseur des droits ne cesse de faire des communiqués, mais n’est pas écouté.
    BFM m’a demandé de venir parler des manifestants violents. Le message est unilatéral. Cette façon de cacher qu’il y a des milliers de blessés, ça n’était jamais arrivé, alors qu’il y a des gens qui travaillent sur le sujet en France pour expliquer que cette confrontation ne peut pas amener… elle est terrible. Donc le travail des confrères, il est nul, il n’existe pas.
    Les syndicats de police sont courroie de transmission. Au début du mouvement des Gilets Jaunes il y a eu des élections syndicales, donc durcissement de leur communication pour avoir des adhérents.
    Arrestations : Eric Drouet, figure des Gilets Jaunes : 2 arrestations à grand spectacle.
    Pour le pouvoir ce qui se passe actuellement est le scénario noir : pas de leader, pas de manifestation déclarée, pas d’interlocuteur, mais c’est un prix à payer lorsque vous avez écrasé les syndicats depuis des années, vous n’avez plus d’interlocuteur.
    Le défenseur des droits s’alarme de ces fouilles et arrestations dites préventives parce qu’elles sont en dehors du droit.
    Dans un pays qui fête tous les ans la prise de la Bastille… il n’y a plus aucune gestion sérieuse du maintien de l’ordre en France.
    Julien Coupat, arrestation préventive : ce que le pouvoir fait avec la figure de Tarnac, c’est de la répulsion, c’est pour les medias, pour le public, pas pour les personnes elles-mêmes. La justice a été rendue : au bout de 10 ans « le groupe de Tarnac est une fiction ». Et quelque temps après on va arrêter Coupat parce qu’il a un gilet jaune dans sa voiture, c’est grotesque, c’est pour fabriquer de la menace, de la suspicion, ça montre un pouvoir qui est aux abois.

    • zorba44 dit :

      CREDO, GUIDE ET CONSÉQUENCES DU DROIT DE MANIFESTER :

      Quand tu enfileras un GJ c’est pour être reconnu comme intrinsèquement pacifique pour exprimer tes doléances et tes désaccords avec le pouvoir

      FLIC : quand tu vois un GJ c’est un séditieux par nature qui conteste l’ordre public, il faut le réduire, il faut le punir

      GJ quand tu défiles en portant tes messages par la voix et écrits sur ta tenue, tu ne casses pas, tu ne fais rien de répréhensible

      FLIC les GJ veulent tes avantages, les augmentations qu’on t’a consenti, il n’est donc pas question de simuler les canons à eau, les lacrymos et les flashballs (de préférence à la tête) c’est pour les dégoûter de s’approcher de l’Elysée et de fatiguer les oreilles du Président. En plus les GJ ça pue et « IL » n’aime pas ça

      GJ tu n’as que les barricades pour te protéger de la violence des flics et il est normal que tu te protèges et que tu protèges les tiens

      FLIC il faut arrêter ceux qui veulent se rendre dans les avenues où ils sont proscrits, arrêter ceux qui portent un casque ou un masque (car seul toi à le casque prévu par le règlement) en les maltraitant un peu mais pas trop

      GJ si tu t’es fait gazer, soit un homme au besoin par les poings. La riposte doit être proportionnée à l’attaque. C’est un dogme de l’humanité de se défendre et de défendre les siens des attaques

      FLIC il faut faire porter le chapeau des violences aux GJ et il est légitime d’envoyer des taupes, soit disant des extrêmes, pour aller casser les vitrines et brûler des voitures. Il faut le faire sans état d’âme pour éviter le suicide comme celui de la Présidente de Policiers en colère (note du signataire : on l’oublie bien vite celle-là)

      GJ l’obstination finit toujours par avoir la raison du pouvoir dictatorial et usurpé, vois comment ils commencent à démissionner autour de Macron après la démission prétexte de Tête d’Oeuf qui a laissé sa place à castagnette

      FLIC si vous allez trop loin on vous couvrira toujours …mais par pitié délivrez nous de la racaille qui veut s’en prendre à ceux qui ont des sous. Ceux qui n’ont rien doivent en sortir avec moins que rien…

      GJ vous gagnerez, nous gagnerons contre l’hydre gangrenée du pouvoir !

      Jean LENOIR

    • Robert dit :

      @ Danse : Si vous êtes policier vous savez comme moi que le ministère de l’intérieur est cogéré par l’administration et les syndicats, particulièrement ceux qui siègent en CAPN et CAPL. C’est la première fois que l’administration céde à des revendications catégorielles en 48 heures, comme cela vient de se passer pour la rémunération des gradés et gardiens. Cela indique que le pouvoir considère comme primordial le maintien de l’ordre, et qu’il sait que le retour au calme n’est pas acquis.
      Dans ces événements insurrectionnels – utilisons les termes justes ! – il y a eu des blessés des deux côtés, forces de l’ordre comme manifestants, car il y a eu des comportements hors norme dans des événements hors norme. Heureusement pas de morts… Mais jusqu’ à quand ?

      • Danse dit :

        « @ Danse : Si vous êtes policier  »
        D’où vous vient cette idée ?!?

        Le pouvoir corrompu considère en effet comme primordial le maintien de l’ordre : c’est le cas dans toute dictature, pour masquer l’oppression exercée sur le Peuple. En mettant en face du Peuple des « forces de l’ordre » postées pour l’entraver, et utilisées comme des cibles, comme autant de chiffons rouges pour détourner la colère du Peuple.

        « Il y a eu des blessés des deux côtés » :
        d’un côté un peuple désarmé, privé de tout moyen de protection contre les armes utilisées, et même privé illégalement du sérum physiologique pour se soigner : comme des RATS DE LABORATOIRE.
        De l’autre côté des forces de l’ordre entièrement équipées de protections corporelles et d’armes, épuisées et sans nourriture décente, excitées contre leur propre Peuple par les discours de haine d’un « pouvoir » irresponsable à la solde de l’étranger qui les pousse à la schizophrénie, les pires violences dont j’ignore si elles s’en remettront psychologiquement : comme des RATS DE LABORATOIRE. Ou des sujets MK Ultra.

        Incapables de se rendre compte qu’elles devraient juste aller collectivement rendre leurs armes à leur irresponsable « ministre » en lui déclarant que la mission qu’il prétend leur faire assumer contre le Peuple n’est nullement de leur ressort et qu’objectivement elles n’ont strictement aucune chance de pouvoir la mener à bien.

        « Heureusement pas de morts… »
        Des morts, ça fait des années qu’il y en a dans cette guerre tous azimuts contre le Peuple. Rien que les morts dus à l’arme du chômage -parfaitement artificiel- sont estimés à 14 000 par an. Je ne vous mentionne pas les autres catégories de morts et d’estropiés, il y en a tellement, à l’intérieur et à l’extérieur de nos frontières.

  8. Marc dit :

    Dans ma campagne profonde je constate que les gilets jaunes sur les tableaux de bord des voitures sont en augmentation !…Comme aurait dit Coluche « C’est un signe » !

    • Je confirme dans ma cambrousse profonde, itou !
      D’ailleurs, toujours en prise avec des problèmes de santé, mon kiné est un GJ !
      Stop au racket fiscal, qu’il a écrit sur son GJ punaisé au mur…
      Par contre, comme pratiquement tous les radars du coin ont été massacrés par les GJ, recrudescence de voitures banalisées pour flasher les gaulois réfractaires à la limitation de vitesse à 80 kmh et c’est la valse des points et des amendes !
      Au suivant ♫ Au suivant ♪ comme chantait le Grand Jacques…

  9. Pollock dit :

    Derringer n’aurait jamais dû se rendre à ces pourris .. c’est dommage….

  10. Abroz60 dit :

    À quand une cagnotte pour la destitution de Macron ? Donateur suisse je serai.

    • zorba44 dit :

      P’it frère …je te communique les coordonnées du compte ouvert à cet effet . Sois généreux ! au moins 4 chiffres… si, si tu le peux !

      Jean

  11. brunoarf dit :

    Grand débat national : 176 000 euros de salaire pour Chantal Jouanno, 14 666 euros par mois.

    Grand débat national : « Le salaire de Jouanno, c’est quand même quasiment 10 fois le Smic ! »

    Député (LR) de Moselle, Fabien Di Filippo, a déposé une proposition de loi pour plafonner le salaire des hauts fonctionnaires. Il réagit à la polémique sur la rémunération de Chantal Jouanno.

    Chantal Jouanno va toucher 176.000 euros en 2019 pour présider la Commission nationale du débat public.

    C’est cette commission indépendante qui doit organiser le « Grand débat national » voulu par Emmanuel Macron.

    Auteur d’une proposition de loi visant à plafonner le salaire des hauts fonctionnaires, Fabien Di Filipo réagit à la polémique.

    Quasiment autant qu’Emmanuel Macron. Chargée d’organiser le « Grand débat national » voulu par le chef de l’État, Chantal Jouanno va toucher, en 2019, 176.000 euros de salaire, a révélé, lundi, La Lettre A. Soit plus de 14.500 euros par mois.

    https://www.20minutes.fr/politique/2410943-20190108-video-grand-debat-national-salaire-jouanno-quand-quasiment-10-fois-smic

  12. tarzan dit :

    La compétition est inégale : la cagnotte des flics est soutenue par le clan Rothschild et tous les macaques nantis qui squattent les palais dorés de la raie-publique !

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s