« Edouard Philippe répond à l’ultra-violence par l’ultra-sévérité, quand va-t-il répondre à l’ultra-précarité ?

Pour ne pas dire à l’ultra-pauvreté… Manifestement, les vraies réformes pour mettre fin à la criante inégalité de répartition des richesses ne sont (toujours) pas à l’ordre du jour du président des riches et du « Raymond Barre longiligne ». OD

Adrien Quatennens, député du Nord La France insoumise, revient sur les annonces sécuritaires d’Édouard Philippe (9 janvier 2019).

Rappels :

Le peuple, pour gagner, doit faire sécession

Pour éviter les taxes, il faut sortir de l’Union européenne

Publicités

A propos Olivier Demeulenaere

Olivier Demeulenaere, 54 ans Journaliste indépendant Macroéconomie Macrofinance Questions monétaires Matières premières
Cet article, publié dans Actualités, Economie, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour « Edouard Philippe répond à l’ultra-violence par l’ultra-sévérité, quand va-t-il répondre à l’ultra-précarité ?

  1. Robert dit :

    Facile de répondre à l’ultra-violence par l’ultra-sévérité : donner des ordres aux CRS, aux gendarmes mobiles, et aux parquets. Il faut « seulement » une volonté politique.
    Par contre, pour répondre à l’ultra-précarité il faut tout ce que nous n’avons plus : une monnaie indépendante, une autonomie budgétaire… bref une vraie souveraineté du pays sans laquelle les mesures prises pour rééquilibrer la répartition des richesses seront condamnées à l’échec.

    • Parfaitement. Il faut tout simplement ressusciter la France.
      On sait très bien comment : sortie de l’euro, de l’UE, de l’OTAN, mise au pas des banksters et du néo-libéralisme des prédateurs…
      Mais de cela, nos « représentants » bien évidemment ne veulent pas, puisque ce n’est pas nous qu’ils représentent et ce n’est pas la France qu’ils défendent.
      Ils préfèrent envoyer leurs « forces de l’ordre » tabasser des femmes et des personnes âgées au nom de la « sécurité » et de la « lutte contre la violence ». Pour provoquer, faire diversion et faire porter le chapeau aux Gilets jaunes, (presque) tout le monde l’a compris…

      • rodez21 dit :

        « Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens »
        Jean-Claude bien qu’ayant un penchant prononcé pour la dive bouteille, n’oublie jamais de transmettre les messages.
        Les gens qui nous gouvernent ont en tête l’expérience grecque et chypriote. Après tout les grecs ont fini par se coucher, alors pourquoi en irait-il différemment pour les français…

      • Parce que ce sont les Français…

      • cesaropapiste dit :

        On ne discute pas à ce ces gens-là. On les neutralise, puis on les élimine. Question de timing. C’est encore trop, mais déjà largement acté par nombre de ceux qui émergeront lors de la phase primordiale de prise réelle du pouvoir, d’ici quelques semaines ou quelques mois.

        En attendant, les parasites au pouvoir et leurs chiennes de garde de la journaloperie poursuivent leur gonzo-politique :

        https://strategika51.blog/2019/01/12/gilets-jaunes-dangereux-derapage-officiel/

      • Robert dit :

        Totalement d’ accord. Ce diagnostic est valable pour l’ensemble des pays de la CEE, sachant que certains s’en sortent ( un peu ) mieux que d’autres car ayant un système productif mieux adapté à l’ Euro que la France… Le combat des GJ est légitime mais il ne peut suffire à casser le système à mon avis. Cependant un signe encourageant : un début de GJ chez les anglais…

      • jacquart et jacaton dit :

        « On ne discute pas à ce ces gens-là. On les neutralise… »OUI, avec QUOI ? Nos points, en face ils ont des armes !

    • cesaropapiste dit :

      Attendez-voir quelques semaines encore, quelques mois tout au plus et l’évidence sautera aux yeux de la plupart des personnes pourvues de plus de 2 neurones entre les oreilles et croyez-moi, pour être bien moins médiatiques que certains, ils n’en restent pas moins aussi déterminés qu’eux, ceux-là. Chaque chose en son temps.

      La liberté se défend au prix du sang. Dans nos sociétés de Bisounours aussi infantilisées que décérébrées tout est fait pour passer cette évidence sous silence (paradoxe en apparence. Elle est tue parce qu’impensée, celle de la liberté. Il n’y a pas plus esclave que celui que se croit libre)

      Les Untermenschen au pouvoir cherchent la violence ? Ils trouveront la Justice, la vraie. Et c’est pour très bientôt !

  2. brunoarf dit :

    Renaud Muselier à l’île Maurice : un important ensemble immobilier de luxe ! Encore un affairiste !

    L’élu marseillais Renaud Muselier demande la nationalité mauricienne.

    « Il ne faut pas mélanger nationalité et domiciliation fiscale, cela n’a rien à voir. Je conserve ma résidence et mon activité professionnelle en France, ainsi que ma nationalité française à laquelle je suis attaché », a souligné l’ancien secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères. M. Muselier, qui codirige une clinique familiale à Marseille, a également développé un important ensemble immobilier de luxe à Maurice, inauguré fin 2010.

    http://www.leparisien.fr/marseille-13000/l-elu-marseillais-renaud-muselier-demande-la-nationalite-mauricienne-20-11-2012-2339137.php

    • Et donc, il lance une cagnotte en soutien des forces de l’ordre et bingo = plus de 2 millions d’€…

      Par contre la cagnotte (discutable) pour le boxeur = supprimé !

      Bon, Philippe n’a pas été programmé non plus pour ça !

      Voyez comme le Blanquer Bilderberger2018 monte au créneau ?

      Ah on n’a pas le cul sorti des ronces…
      Jo

  3. Ping : « Edouard Philippe répond à l’ultra-violence par l’ultra-sévérité, quand va-t-il répondre à l’ultra-précarité ? | Boycott

  4. rodez21 dit :

    « Parce que ce sont les Français… »
    Oui, vous avez entièrement raison, c’est d’ailleurs parce que les Français ont osé trancher la tête d’un roi après s’être révoltés qu’ils sont à ce point méprisés voir détestés par toute l’oligarchie.

    Ceci étant, je suis aussi entièrement d’accord avec Jean-Claude Junker.
    Sans remonter à la Rome antique, la guerre de 1914 a coïncidé avec l’éclatement de l’Union latine et ce parce que seuls les politiques ont jugé qu’il était temps d’en sortir, les peuples n’ayant pas eu leur mot à dire.

  5. Abroz60 dit :

    Ultra-mobilité relative des GJ versus les blindés UE bleus et autres véhicules aux pneus ultra-degonflés.
    Et comme le dit la chanson il faut « casser la voix » pas bien sûr pour l’orthographe…
    Il y a aussi « allumer…. » de notre feu Johnny.
    A l’ultra-connerie des représentants des ultra-riches s’opposera l’ultra-créativité des GJ
    Cette partie d’échecs durera encore un peu mais son issue ne fait plus aucun doute.

    • rodez21 dit :

      « Cette partie d’échecs durera encore un peu mais son issue ne fait plus aucun doute. »

      Je ne serais pas aussi affirmatif, car les ultra riches ont non seulement pour eux, tous les leviers du système mais aussi l’essentiel, LE TEMPS, et le leur va bien au delà d’une génération, ils ne manquent d’ailleurs pas de nous le faire savoir en ce moment même :
      « La (petite) foule haineuse et paresseuse peut bien aboyer tant qu’elle peut, le train des mesures est déterminé à poursuivre son chemin, dans la joie, l’amour, l’écoute et la compassion. »
      AMEN

      • zorba44 dit :

        Gardez Rodez à l’esprit que l’ultra résistance des hommes face à l’injustice des canyons qui existent entre les ultra-riches et les ultras pauvres est quelque chose qui ne se commande pas ni se défait par des déclarations.

        Les GJ font partie d’une communauté qui a compris qu’elle devait prendre son destin, bousillé par les riches, en mains, par elle-même. Et ce n’est pas l’insolence condescendante de Buzyn et consort qui va apprivoiser cette détermination.

        Que les français soient détestés en raison de la décapitation de leur monarque et de son épouse (rien ne fût plus injuste que pour le monarque) n’empêche pas que les Roumains ont neutralisés les Ceaucescu, les Islandais ont puni leurs dirigeants et leurs banquiers… et qu’ils ne sont pas les seuls.

        Les CRS et autres catégories sécuritaires sont fatigués, paraît-il, mais il doit bien y avoir quelque part dans leur tête un début d’interrogation sur le sens de la complicité de leur mission avec les intérêts de l’oligarchie – dont ils sont exclus.

        Castaner a beau dire mais il arrivera un moment où la tentation de la désobéissance des forces de l’ordre surviendra, car la perspective, semaine après semaine, de n’avoir plus de moments à soi les poussera à cette réponse. « Tant va la cruche à l’eau qu’elle casse »… eh bien  » Tant va le CRS à la cogne, qu’il se dégoute moralement et physiquement » et ce n’est pas 300 € (le prix d’un resto en famille selon Darmanin !) qui y changera grand-chose.

        Et puis, si les riches conservent quelque part un bitcoin de bon sens, ils devraient savoir que leur richesse se bâtit avec l’oseille des pauvres : lorsqu’il n’y a plus d’oseille, il n’y a plus de riches, seulement des fantômes éclatés de capital.

        Jean LENOIR »

  6. kramik dit :

    Le farfadet de l’Elysée parle aux Français de « sens de l’effort »…. les GJ lui montrent le sens de la sortie !

Ecrire un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s